Des oiseaux dans mon sapin

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian
Le mardi, c’est atelier !

Vous trouverez d’autres bricolages chez…

Touloulou – Décorations avec des cures-pipes

J’ai pris le modèle de l’oiseau dans le livre « Déco de Noël en couture créative ».

DSCN1508


Matériel
:

– Tissu, feutrine, petits boutons assortis, fil, aiguille, ciseaux, ouate, perles noires pour les yeux, cordelette fine pour la suspension, ruban

Réalisation :
– Avec le gabarit, tracez sur le tissu (corps de l’oiseau) et la feutrine (cœur), les formes. 2 x l’oiseau et 2 x les cœurs.
– Découpez à 0,5 mm du trait tracé pour la valeur couture.

– Cousez l’oiseau sur l’envers du tissu, en assemblant les deux morceaux, que vous aurez fixé avec des épingles à tête pour vous faciliter le travail, et en laissant un espace dans le bas pour pouvoir le retourner et rentrer la ouate.
– Retournez l’oiseau à l’endroit en vous aidant de la pointe d’un crayon ou le bout des ciseaux pour bien l’ajuster. Attention à ne pas trouer le tissu… ça arrive souvent.
– Remplissez-le de ouate (mais pas trop) et cousez l’ouverture en rejoignant les tissus.
– Positionnez les ailes sur les deux côtés en cousant les boutons. Pour faire plus joli, vous pouvez faire un point de Perse autour.
– Mettez une cordelette sur le dessus de l’oiseau pour la suspension, un petit ruban et une perle dont le trou sera suffisamment gros pour faire passer la ficelle…

Facile, vite fait et mignon ! Je tiens à votre disposition le gabarit si vous le désirez.

Bonbonnière sapins

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian
Le mardi, c’est atelier !

Vous trouverez d’autres bricolages chez…
Bidib – Des petites créations au crochet
Samarian – Lutins, rennes et Co pour le sapin
Toujours de la feutrine pour l’atelier du jour :
la customisation d’une bonbonnière.

  Matériel :
– 1 boîte avec couvercle pour faire une bonbonnière, feutrines pour 3 sapins, perles, fils à broder, aiguille, ciseaux, pistolet à colle, ouate pour le rembourrage, galon pour la tranche du couvercle

Réalisation :
– Découpez dans du papier les gabarits des sapins de tailles différentes.
– Tracez les sapins sur les feutrines et découpez. 2 x chacun.
– Cousez ou collez des perles sur les faces.
– Faites un point de feston, point de Perse, pour assembler les deux faces du sapin, en laissant à la base un espace pour pouvoir rentrer la ouate.
– Garnissez de ouate.
– Reproduisez cette marche à suivre pour les deux autres sapins.
– Collez avec le pistolet à colle les sapins sur le couvercle.
– Terminez par coller un galon sur la tranche du couvercle.
Vous pouvez mettre également un pompon.  C’est Noël, on se fait plaisir, le kitch n’est pas à craindre !

Avec ces trois sapins, cet ouvrage a duré le temps de deux téléfilms de Noël… Le travail de la feutrine est très agréable. Si vous désirez faire cet atelier avec un enfant, je vous conseille d’utiliser une feutrine épaisse et rigide. Vous éviterez alors la couture et pour les embellissements, vous pouvez prendre des décorations autocollantes.

Petite couronne de gui

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian
Le mardi, c’est atelier !

Une couronne à chaque fête…
et cette fois-ci, c’est une couronne de gui.

Vous trouverez d’autres bricolages chez…
Jojo – Photophores en verre
Isabelle – Guirlande d’anges

Matériel :
– Fil de fer très fin, perles blanches pour les baies, feutrine verte pour les feuilles, colle pour papier ou colle pour tissu, petite pince coupante, ciseaux, cercle métallique pour la structure, papier scotchant de fleuriste, ruban large pour faire un nœud.
Pour la feutrine des feuilles et les perles pour les baies, vous pouvez varier les nuances des teintes.

Réalisation :
– Commencer à préparer les baies et les feuilles… La quantité sera en fonction du diamètre du cercle.
Composez sur un papier pour visualiser le travail, ou placez directement sur la table pour un aperçu approximatif.

Coupez en 2 épaisseurs les feuilles dans de la feutrine, de différentes teintes si vous le désirez. Coupez avec une pince des tronçons de fil de fer pour les tiges, environ 7 cm. Sur l’une des feuilles, mettez de la colle, positionnez la tige (elle sera en sandwich) et placez la deuxième feuille sur le dessus. Laissez sécher. Avec les ciseaux, égalisez les bords s’ils ne sont pas réguliers.
Coupez des tronçons de fil de fer pour les tiges des perles, environ 10 cm. Enfilez sur une tige, une perle. Positionnez-la au milieu et rabattez comme pour faire une épingle à cheveu. Avec la pince, réunissez les deux bouts et tournez pour faire la tige.
– Faites des petits bouquets de feuilles et de baies. Équilibrez et réservez pour la suite.
– Prenez le cercle et commencez par l’enrouler de scotch vert (article art floral). Placez un petit bouquet (feuilles et perles) et fixez-le en continuant d’enrouler de scotch cercle et tiges.
– Procédez ainsi tout le tour…
– Terminez par un joli nœud.

Le travail est très facile mais il faut avoir un peu de patience. J’espère que mes explications ne sont pas trop confuses, et si c’est le cas, je me tiens à votre disposition pour plus d’informations… Mais c’est en œuvrant que les lumières jailliront !

Des sapins sur un coussin

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian

Tous les mardis de décembre se passe dans l’atelier, avec
Jojo –
Isabelle – Décorations pour le sapin, des bobines de fil
Chicky Poo – Un calendrier de l’Avent en papier

 

 

Fournitures :
– Un coussin (déjà fait ou à faire), des tissus de Noël, des fils pour broder assortis, un bâton de colle pour papier ou aiguilles à tête, du papier fin, des ciseaux et une aiguille pour la couture ou la broderie.

Confection :
– Sur du papier découpez les formes triangulaires, puis positionnez ces gabarits sur l’envers des tissus.
– Découpez le tissu à 1 cm (ou moins) des bords.
– Avec le fer à repasser, pliez les bord pour donner une tranche bien nette, en faisant attention aux angles.
– Placez les sapins sur le coussin. Vous pouvez mettre un petit point de colle ou des aiguilles pour les tenir.
– Cousez-les en faisant un point de feston avec les fils à broder, ou en faisant un point invisible, ou tout simplement un petit point en bordure des sapins.

Un ouvrage simple à faire et rapide, qui fait son petit effet pour une déco traditionnelle et nordique. Son caractère « naïf » s’adapte aux enfants. On peut remplacer les tissus par de la feutrine, plus facile à manier.

 

 

 

Une chouette sur mon chapeau

Les mardis Halloween avec Lou et Hilde se passent dans un atelier.

Vous trouverez d’autres bricolages chez
Hilde –
Jojo –
Isabelle – Une citrouille lanterne

 

Sur une idée des Madeleines qui a pris le tuto « ici », et sur les pas d’Isabelle,
voici une chouette sur un chapeau.
Les sorcières élégantes ne sortent jamais sans leur couvre-chef !

  

Mes ateliers pour cette année se font tous avec de la feutrine, une matière agréable qui se travaille très bien…

Matériel :
Feutrines de différentes couleurs (blanche ou écrue et noire pour les yeux), colle bâton, pistolet à colle, chapeau ou autre support à customiser, ciseaux, fils pour broder, aiguille

– Tracez avec les gabarits pris sur le tuto, les formes sur les feutrines.
– Positionnez en vous aidant de la colle bâton les formes et assemblez-les au point de perse. Vous pouvez aussi les coudre au petit point.
– Collez au pistolet à colle ou cousez sur le support que vous aurez choisi ; chapeau, veste, pull, trousse…

 

 

 

Couronne de porte pour Halloween

Les mardis Halloween avec Lou et Hilde se passent dans un atelier.

Tous les ans, j’aime orner la porte de ma cuisine avec une couronne. Cette année, j’ai fait des roses en feutrine aux couleurs de l’automne.
Ces fleurs sont faciles à faire et elles peuvent également parer un chapeau, un tour de cou, ou un pull…

Et sinon, vous trouverez d’autres bricolages chez…
Hilde – Candy corn au crochet
Jojo – Une guirlande de feuilles d’automne en feutrine
Isabelle – Une chouette attrape-rêves

Matériel :
– Feutrine ou laine bouillie de différentes couleurs
– Boules en polystyrène pour les cœurs, environ 2 cm de diamètre.
– 1 couronne en polystyrène
– Rubans pour la couronne (pour la recouvrir et d’autres pour embellir)
– Baies artificielles
– Pistolet à colle et bâtonnets de colle

– Tracez les gabarits donnés et reportez-les sur la feutrine, 2 x chaque forme.
– Utilisez pour le cœur l’une des formes (4 pétales). Placez une bille de polystyrène et faites avec un pétale comme un petit chapeau pointu (voir photo). Collez.
– Tournez autour du cœur pointu en collant les pétales et en les équilibrant.
– Collez ce cœur au centre de la deuxième forme et disposez en collant les 4 pétales.
– La rose se forme très rapidement. Procédez de la même façon avec les 2 autres formes aux 5 pétales.
– Les roses faites, couvrez la couronne de polystyrène avec un ruban large en l’enroulant tout autour. Fixez-le.
– Collez les roses et ajoutez des feuilles en feutrine et des baies.

Cet atelier vous prendra peut-être un après-midi, mais ça sera un après-midi bricolage très agréable !

Une petite sorcière

Les mardis Halloween avec Lou et Hilde se passent dans un atelier.

Aujourd’hui, nous vous présentons quelques bricolages dont une petite sorcière qui vole sur son balais, à poser ou à suspendre.

 

C’est Mes Madeleines qui a découvert le pas à pas sur FB et qui nous a transmis le lien pour la réalisation…
https://www.facebook.com/CreativeMamy/videos/655773195039945/

Les copines d’atelier…
Jojo – Des petites sorcières et Pélagie…
Hilde – Paper wich, création papier
Isabelle – Petite sorcière se prend pour une fée

Matériel :

– Pistolet à colle ou colle à tissu, ciseaux, aiguille, fil
– Peinture ou feutre pour le visage
– Ficelle fine pour les membres (bras et jambes), feutrine noire pour le chapeau, feutrine pour le corsage, bande de tissu et de tulle pour la jupe, rubans, laine pour les cheveux,
– Perles en bois, 1 grosse pour la tête, 4 petites pour les mains et les pieds
– Bâton et ficelle pour le balais

Réalisation très facile, parfaite pour une débutante. Pour les enfants, attention au pistolet à colle qui peut brûler.
La feutrine que j’ai utilisée pour le corsage étant assez épaisse, je n’ai pas pris de carton pour la structure. J’ai pris des perles en bois de forme ogive pour faire des ballerines.
J’ai assis ma petite sorcière sur son balais et j’ai collé l’ensemble dans un cercle en fer, entouré de ruban (collant art floral) et décoré de fleurs en tissu.

 

Une pomme d’ambre pour parfumer la maison


Il était sept fois Noël avec Samarian et Chicky Poo

Vous trouverez d’autres activités chez…

Isabelle – Bougie décorée avec des tranches d’orange
JojoenHerbe – Un fil, des étoiles, un sapin

De nos jours, dans sa forme végétale, une pomme d’ambre ou une pomme de senteur est bien souvent une orange piquée de clous de girofle. On peut en faire également avec un pamplemousse et un citron. Elle dégage un agréable parfum qui embaume les pièces, les armoires, et on peut aussi l’utiliser comme répulsif contre les insectes.
Agrémentée de rubans, elle sera un bel ornemen
t dans une coupe ou suspendue en décoration de Noël.

Fournitures : Oranges, rubans, galons, dentelles, clous de girofle, 1 aiguille à broder pour les trous, des aiguilles à tête pour fixer les galons

Réalisation :
– Tracez au stylo sur l’orange, 4 quartiers égaux. C’est sur ces lignes que vous positionnez les galons. Fixez-les avec des épingles à tête enfoncées sur le dessus et laissez une marge pour une attache.
– Dans la partie des quartiers percez la peau de l’orange en dessinant des arabesques ou d’autres figures géométriques avec l’aiguille à broder (plus grosse qu’une simple aiguille).
– Piquez dans les trous les clous de girofle et terminez par mettre un joli nœud sur le dessus de l’orange.
– Variez les galons et les dessins… simples lignes, losanges… ça donnera un joli esthétique.

Il paraît que la conservation de l’orange dure un mois. A voir !

 

 

 

La magie de Noël, en direct de Scandinavie


Il était sept fois Noël de Samarian et Chicky Poo

Décembre nordique de Cryssilda

 

 

La magie de Noël
en direct de Scandinavie
Kristin Langebraaten

Durant la période de l’Avent, pour certains, le bricolage à la maison les renvoie à la douce époque de l’enfance car dans les familles, les activités manuelles se transmettent de génération en génération et perpétuent la magie de cette fête de fin d’année. C’est ce que raconte l’auteur lorsqu’elle redécouvre quelques décorations en bois que son grand-père avait faites pour ses petits-enfants.

Avec simplicité et une touche traditionnelle, elle présente dans son livre des réalisations qui symbolisent un style nordique, traditionnel, rustique et naïf.

Ce sont des panneaux à accrocher sur les murs, des mobiles à suspendre, des chaussettes pour les cadeaux et des cartes de vœux réalisées à l’aquarelle.

Chaque modèle a ses explications et son patron de taille réelle. Ils peuvent se reproduire sur différents supports et être peints ou appliqués ou brodés.

Patchworks, broderies, dentelles anciennes, bois flottés, pignes, branchages, vieux tissus, boutons en nacre, feutrines, laines, aquarelles, racontent les forêts, les rivières, les fjords, les paysages enneigés, l’hiver, les tableaux de Carl Larsson… et elle nous invite à prendre le rôle d’un lutin pour préparer la venue du Père Noël.

Source d’inspiration, ce beau livre est à recommander…

 

 

 

Pignes du sapin

Image

Il était sept fois Noël avec Samarian et Chicky Poo

Vous trouverez d’autres activités chez…

Jojo – Sapin en carton
Isabelle – Coloriages

 

 

Ce mercredi bricolage reste dans le thème du sapin de la semaine dernière car lorsque j’ai coupé des branches pour la décoration de la maison, j’ai pris aussi des pignes pour une ambiance rustique et traditionnelle.

Fournitures : Pignes, ruban, ficelle en jute de 2 mm environ, colle à bois (ne tache pas), feuillage synthétique ou naturel

Réalisation :
– Positionnez la tige de la feuille que vous bloquerez avec la ficelle.
– Tout en maintenant la feuille, badigeonnez le dessus de la pigne de colle à bois et enroulez, sur une hauteur de 3 cm environ, avec la ficelle. Laissez sécher quelques minutes. Laissez un bout de corde pour faire une attache.
– Terminez par un nœud.

Un bricolage tout simple, mais qui fait son effet !