Omurice

Avril se passe au Japon avec Lou et Hilde.
Vous trouverez des recettes chez…

Hilde – Maki and Co (Japon)
Nahe – Jagaimo mochi (Japon)
Rosa – Macaroni au chorizo et aux œufs durs
Béa – Tarte fine aux artichauts, fromage et salsa verde
Sandrion – Brioche soleil au Nutella
Eimelle – Lapin à la flamande (Belgique)
Lydia – Tiramisu
L’Irrégulière – Tartelettes déstructurées aux fraises et à la crème de citron mentholée
Isabelle – Pains indiens au fromage et Bricks au poireau et au poisson blanc (Inde)
Liza – Poulpe caramélisé sur un lit de fava (Grèce)

 

L’omurice est un plat populaire du Japon depuis près d’un siècle ; une omelette, une farce avec de la viande, poulet ou bœuf (il peut être également cuisiné qu’avec des légumes), du riz et une sauce ketchup…

Ingrédients pour 2 personnes :
– Riz thaï, 1 portion/personne
– 2 escalopes de poulet ou 200g de viande hachée de bœuf
– 1/2 poivron vert, 2 tomates, 1 oignon rouge, 1 gousse d’ail
– 4 cuillères à soupe de concassé de tomates
– Ciboulette, gingembre

– 4 œufs (2/personne)
– 4 cuillères à soupe de lait
– Ketchup

– Matière grasse, sel, poivre, sucre

Préparation :
– Cuisez le riz , égouttez-le et réservez.
– Dans un poêlon, faites revenir dans de la matière grasse la viande coupée très finement avec l’oignon haché. Puis, ajoutez la moitié du poivron en petits dés, l’ail haché, le gingembre en poudre ou frais, la ciboulette ciselée, les tomates fraîches, les tomates concassées et deux cuillères à café de sucre. Salez, poivrez. Laissez cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce que tout soit bien cuit.
– A cette préparation, joignez-y le riz et mélangez le tout dans une belle homogénéité.
– Faites les omelettes l’une après l’autre. Battez 2 œufs par personne, salez, poivrez et ajoutez 2 cuillères à soupe de lait. Faites la cuire sur une poêle dans de la matière grasse. Reproduisez la même opération pour la deuxième.
– Dans l’assiette, faites un boudin de farce (viande-riz…) et couvrez-le de l’omelette en rabattant les bords au dessous.en formant un chausson.
– Avec le ketchup, dessinez des arabesques, des cœurs, des figurines kawaii (toutes mignonnes), et présentez le plat avec de la salade et des crudités.

Verdict : Tout simple et bon. N’hésitez pas à bien relever la mixture…

 

 

 

Flexi food

Challenges…
Les Gourmandises
Des livres en cuisine avec Fondant et Bidib

Un livre offert par les Éditions Au vent des îles et Babelio dans le cadre des Masses Critiques

.

 

Flexi food, cuisine saine et gourmande
Recettes de Valérie Muller
Photographies d’Annabel Montenot Robert

 

Dans l’introduction de son livre, l’auteur annonce qu’elle souhaite avant tout être dans le partage, la convivialité, et qu’il y ait dans ses recettes un équilibre entre le sain et le gourmand. Elle s’adresse à tous les mangeurs… les omnivores, les flexitariens, les végétariens, les vegans, et ceux qui suivent une alimentation low carb et paléo.
Si on connait les quatre premiers, on en sait moins sur les deux derniers, et sur une double page, elle donne des précisions sur ces différents régimes.

Six chapitres divisés en plusieurs parties qu’elle accompagne de petites infos pratiques et de conseils diététiques.

« 1. De bon matin » ce sont des idées pour le petit-déjeuner et la carte est très variée car il est important de bien commencer la journée. Tout en se faisant plaisir, il est bon de bien choisir les sucres, « la charge glucidique ». Elle décline ce repas dans des combinaisons salées et sucrées, entre smoothies, jus de fruits, infusions, mueslis, granolas, tartines, pancakes, pâtes à tartiner… frittatas…

« 2. Alors, qu’est-ce qu’on mange ? » a trois parties. La première parle d’une alimentation « vivante », « brute », « crue », et donne des idées de salades et de buddha bowls. L’assiette harmonise le sain et le beau, elle est pleine de vitamines et de couleurs. On mêle les légumes, les fruits et les graines dans des compositions peps et exotiques. La seconde nous invite a déguster des soupes et des veloutés. Le bouillon est une excellente base pour certains plats et elle aime utiliser le miso, un condiment japonais sous forme de pâte à base de sel marin, de graines de soja, de riz… Dans ses choix, les veloutés sont un régal pour le regard. La troisième introduit les tartes, les cakes et les tartines, une occasion aussi de faire un point sur les différentes graisses, les mauvaises et les essentielles à notre corps. C’est rustique, savoureux, riche et toujours bien ordonnancé.

« 3. J’ai encore faim ! » nous parle de junk food et de la cuisine asiatique. Amicalement, l’auteur qui a des racines méditerranéennes et qui habite à Tahiti, veut nous faire découvrir les parfums, les épices, les herbes aromatiques qui lui rappellent son enfance et ses voyages ; la palette est donc large… curry de légumes, curry de la mer, rouleaux de printemps, soba aux champignons nippons (pâtes au sarrasin), légumes farcis, croustillants aux épinards (feuilles de brick), tian… Et du côté de la junk food, version « zéro frustration mais 100% plaisir », ce sont trois suggestions avec un wrap, un burger et un club sandwich.

« 4. … Et avec ça ? » est une formule qui titille notre gourmandise. C’est dans ce chapitre qu’elle ajoute les à-côtés et les petits trésors. Des seconds rôles comme elle dit, mais qui donnent de la valeur aux plats et qui deviennent indispensables… aubergines confites, purées, poivrons rôtis, graines torréfiées, pâtés, sauces, crèmes…

« 5. Les indispensables » est au final un complément au chapitre précédent. On y trouve des variations de farines pour des pâtes et des pains, et différentes huiles pour des sauces bien onctueuses et des vinaigrettes très parfumées.

« 6. Un peu de sucré ? » termine le livre avec une vingtaine de desserts et un point sur les glucides. Toujours sur sa ligne directrice d’une nourriture saine, l’auteur nous propose des douceurs qui privilégient le fructose, le sucre des fruits. Des tartes, des crumbles, un carotte cake, un panna cotta, une soupe de fruits rouges, des sorbets et des crèmes glacées, du chocolat mousse et coulant… Elle y joint des épices, des graines et des herbes, pour donner une note originale de pays lointains.

Je vous recommande ce très beau livre de cent quarante recettes. Tout est bien expliqué et le pas à pas est facile à suivre. Quant aux compositions photographiées, elles portraiturent rusticité, modernité et gastronomie. On a plaisir à le feuilleter, on s’amuse à deviner les saveurs et on rêve d’y goûter.

 

  1. Açaï bowl – petit-déjeuner – purée d’açaï, banane, fruits rouges, noix, amandes
  2. Salade tomate-avocat, citron vert, oignon, graines torréfiées, curcuma, basilic
  3. Pâtes
  4. Tarte mi-cuite pomme-pêche-raisin-badiane – pâtisseries fruitées – miel, tarte crue aux pruneaux

 

 

Tourte aux pommes de terre et au Saint-Nectaire

2021 - Logo GourmandisesCe dimanche, c’est au tour de l’Irrégulière de nous proposer de cuisiner un aliment de son choix. Celle que nous appelons la reine des fromages a souhaité que nous cuisinions du Saint-Nectaire, un fromage de lait de vache fait dans la région des Monts Dore, entre le Cantal et le Puy-de-Dôme.

Vous trouverez des recettes chez…
L’Irrégulière – Croques forestiers au Saint-Nectaire (Défi de L’Irrégulière)
Eimelle – Tartines de Saint-Nectaire-pommes-confiture de figues (Défi de L’Irrégulière)
Rosa – Pommes de terre farcies au camembert, tomates et bacon (Défi de L’Irrégulière)

Sandrion – Muffins au Saint-Nectaire façon nectiflette (Défi de L’Irrégulière)
Béa – Tarte tatin aux pommes de terre et au Saint-Nectaire (Défi de L’Irrégulière) et Champignons farcis de Sandrion
Isabelle – Pain hérisson au Saint-Nectaire (Défi de L’Irrégulière)
Lydia – Oeuf cocotte à la coppa de L’Irrégulière
Hilde – Salade de semoule aux poivrons et aux avocats (Défi d’Isabelle)
Liza – Morue aux pommes de terre

.

Pour mon plat, j’ai décidé de faire une tourte au Saint-Nectaire avec un restant de purée de la veille.

Tourtepommesdeterresaintnectaire 1Ingrédients :
– 2 pâtes brisées (faites maison c’est bien)
– 200 g de Saint-Nectaire
– 5 grosses pommes de terre
– 75 g de beurre
– 1 œuf
– 1 briquette de crème fraîche épaisse
– 1 bouquet de ciboulette fraîche
– Sel, poivre, muscade
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Préparation :
– Préparez la purée et écrasez grossièrement les pommes de terre cuites. Ajoutez le beurre, l’œuf, la crème fraîche, la ciboulette ciselée, du sel, du poivre et de la muscade.
– Faites les pâtes brisées ou achetez-les toutes faites. Disposez l’une des deux dans un moule aux bords hauts, beurré ou tapissé d’une feuille de papier sulfurisé. Piquez le fond et les bords de la pâte avec une fourchette.
– Versez la purée.
– Découpez des lamelles de Saint-Nectaire et disposez-les sur le dessus de la purée.
– Rabattez avec la deuxième pâte brisée et fermant bien les bords.
– Faites une petite cheminée dans le centre et dessinez des arabesques avec la pointe d’un couteau.
– Badigeonnez le dessus avec de l’huile d’olive pour dorer.

– Enfournez pour environ 30 minutes ou plus selon les fours.

Verdict : Parfait pour un soir, avec une salade d’endives aux pommes et aux noix…

.

Tourtepommesdeterresaintnectaire 2

 

Plum cake


logogourmandisespourlou

En mars, Les Gourmandises partent en Angleterre avec le challenge British Mysteries de Hilde et Lou. 

Vous trouverez des recettes chez
Hilde – Pudding au rhum (British Mysteries)
Rosa – Pizza, pâte à la Guiness (Saint-Patrick) et Scones aux pommes, au gingembre et à la cannelle (British Mysteries)
Isabelle – Irish apple cake (British Mysteries et Saint-Patrick)

Lydia – Rôti de veau au chorizo
Béa – Boulettes de bœuf de Yotam Ottolenghi
Sandrion – Fajitas
Liza – Haricots géants au four
L’Irrégulière – Œufs cocotte aux asperges

Ingrédients :
– 3 œufs
– 125 g de sucre en poudre
– 250 g de farine
– 125 g de beurre
– 1 pincée de sel
– 1 paquet de levure

1 verre à liqueur de crème de whisky
– 200 g de fruits confits (orange, raisins, angélique, cédrat…)

Préparation
:
– Travaillez le beurre ramolli avec le sucre. Ajoutez le sel.
– Quand la crème est lisse et blanche, ajoutez les jaunes d’œufs un après l’autre en travaillant bien le mélange à chaque addition.
– Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange.
– Ajoutez la farine, les fruits confits coupés en morceaux, la crème de whisky et la levure.
– Travaillez rigoureusement le mélange bien que la pâte soit très épaisse.
– Versez le tout dans un moule tapissé de papier sulfurisé ou beurré.
– Mettez au four doux pendant 30 minutes environ.

Verdict : Le cake est peut-être même meilleur le lendemain !

plum-cake-fruits-confits-2-e1616328399123

Mulligatowny, une soupe indienne

Deuxième dimanche du mois, nous sommes en Inde avec Hilde !
Et je suis certaine que Sherlock Holmes et John Watson ne diraient pas non à un plat de cuisine indienne. Dans sa jeunesse, le Dr Watson fut affecté au 5e régiment des Royal Northumberland Fusiliers en Inde, l’Inde qui connut une domination britannique de 1757 à 1947. C’est une petite précision « clin d’œil » au mois challenge « British mysteries » de Hilde et Lou. De plus, j’ai lu que cette soupe était un plat très apprécié en Angleterre…

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Hilde – Naans (Inde)
Nahe – Dahl tarka (Inde)
Isabelle – Galettes au curcuma (Inde)

Rosa – Pudding au rhum sans sucre ajouté (British mysteries)
Eimelle – Cake aux raisins, au citron et au rhum (British Mysteries)
Sandrion – Gâteau à l’orange
Béa – Boudins de saumon aux petits légumes
Lydia – Dos de cabillaud à la coppa et aux poireaux en papillote

Cette soupe est appelée Mulligatowny qui veut dire bouillon épicé. Populaire, chaque région, chaque famille, a sa recette. J’ai donc adapté la mienne en remplaçant les lentilles corail par des pois cassés et en m’inspirant des soupes faites par les marmitonnes Hilde, Sandrion et Isabelle.

Ingrédients pour 4 personnes :
– 200 g de pois cassés
– 2 escalopes de poulet
– 1 poivron rouge
– 2 carottes
– 2 échalotes
– 1 citron vert
– 1 bouquet de coriandre
– 1 poignée de noix de cajou
– 1 poignée de raisins secs

– 2 cuillères à soupe de crème de coco
– 1 cuillère à café de pâte à curry (ou plus selon les goûts)
– Gingembre, sel, poivre…

Préparation :
– Rincez les pois cassés plusieurs fois, égouttez-les et cuisez-les dans de l’eau, environ 20 à 30 minutes, puis réservez.

– Découpez finement les échalotes, le poivron, les carottes et la coriandre.
– Dans une marmite, mettez le tout et couvrez d’eau. Ajoutez les filets de poulet découpés en morceaux. Laissez cuire 15 minutes et joignez-y les pois cassés.
– Ajoutez la crème de coco, le jus du citron vert, les raisins secs, les noix de cajou, des lamelles de gingembre et la pâte de curry dosée selon vos goûts. Salez…
– Lorsque vous servirez, parsemez quelques feuilles de coriandre sur la soupe.

Verdict :
Hier, la journée fut pluvieuse. Les giboulées de mars sévissent ! Alors, une bonne soupe complète et parfumée fut un réel réconfort pour combattre la grisaille du temps.

Fat rascals

En mars, Les Gourmandises partent en Angleterre avec le challenge British Mysteries de Hilde et Lou. 

Vous trouverez des recettes chez

Isabelle – Tarte aux dattes-pommes-cheddar (British mysteries)
Eimelle – Fish and chips (British mysteries)
Nahe – Cookies au levain (British mysteries)
Rosa – Haricots blancs à la tomate (British mysteries)

Sandrion – Frites butternut
Béa – Poire choco-coco à la Belle-Hélène
L’Irrégulière – Gratin de pommes de terre au Saint-Nectaire
Lydia – Tartiflette
Liza – Gratin de banane plantain et de patates douces

 

Pour débuter le mois, je suis allée voir du côté d’Enna qui avait présenté des Fat rascals suite à sa lecture des Détectives du Yorkshire de Julia Chapman. Cette spécialité est un petit muffin épicé, parfumé aux agrumes et garnis de raisins secs.

  Ingrédients :
– 250 g de farine

– 150 g de beurre
– 100 g de sucre roux
– 2 œufs
– 1 sachet de levure
– 15 cl de lait
– 1 orange bio
– 1 citron bio
– Cannelle, muscade
– 100 g de raisins secs
– Cerises confites

– Amandes

 

Préparation :
– Tamisez la farine et ajoutez la levure, le sucre, les œufs, le beurre coupé en petits morceaux, le lait, les épices (quantité selon vos goûts), le jus du citron, le zeste râpé de l’orange et les raisins secs. Mélangez, pétrissez et façonnez en une pâte homogène.
– Étalez la pâte au rouleau sur une épaisseur d’environ 1,5 cm et découpez en rond à l’aide d’un emporte-pièce.
– Décorez le dessus de 3 amandes et de 2 cerises confites.
– Disposez-les sur une plaque avec du papier sulfurisé et enfournez entre 15 et 20 minutes.
– Les gâteaux cuits, badigeonnez d’un sirop le dessus pour apporter une brillance.
(Sirop du nappage : confiture d’abricot)

Verdict : Bons, comme des muffins ou des buns.

 

 

 

Tagine poulet-olives-citron confit

Le dernier dimanche du mois, nous suivons les directives d’une marmitonne et cette fois-ci, c’est au tour de Béa de nous orienter vers un tagine au poulet, aux olives et au citron confit.

Vous trouverez des recettes chez…

Rosa – Tagine poulet-olives-citrons confits (Défi Béa)
Béa – Tagine poulet-olives-citrons confits (Défi Béa)
Isabelle – Tagine poulet-olives-citrons confits (Défi Béa) et Gâteau orange-carottes et glaçage au Saint-Moret (Anniversaire)
Sandrion – Tagine poulet-olives-citrons confits (Défi Béa), Fouace de St-Cyprien (Anniversaire) et Patates douces, féta et grenade
Estellecalim – Gâteau aux fruits (Anniversaire)

Lydia – Crevettes à l’ail et au soja
L’Irrégulière –
Flammekueche
Estellecalim – Gaufres de Lignac
Liza – Cozido, pot-au-feu portugais

Ingrédients pour 4 personnes :
– 4 cuisses de poulet
– 1 pot d’olives vertes dénoyautées
– 1 citron confit (non traité)
– 1 oignon
– 5 gousses d’ail
– 1 bouquet de coriandre fraîche
– Épices : safran, gingembre, cumin, cannelle, piment ou mélange pour tagine
– Huile d’olive, poivre, sel

Préparation :
– Dans une cocotte, faites bien dorer les cuisses de poulet avec de l’huile d’olive. Salez. (Je retire la peau avant.)
– Retirez-les et dans ce suc de cuisson, faites revenir l’oignon émincé et les gousses d’ail écrasées.
– Ajoutez les olives, les cuisses et le citron confit coupé en quatre.
– Versez de l’eau et les épices selon votre goût pour
la quantité.
– Remuez et laissez mijoter entre 30 et 40 minutes.
– Ciselez le reste de la coriandre et parsemez-la sur le plat.
– Servez avec de la semoule.

Verdict :
Un plat rapide à faire et délicieux.
Pour confire les citrons, c’est facile mais il faut s’y prendre bien avant. Il faut des citrons non traités, 1 grand bocal avec fermeture hermétique, de l’eau et du gros sel. Dans un premier temps, coupez les citrons en 2 (ou laissez-les entiers), placez-les dans un saladier, mettez du gros sel et le jus d’un citron. Dans un second temps, mettez le tout dans un bocal en verre avec de l’eau, 2 feuilles de laurier et des baies de poivre. Secouez le bocal durant la première semaine et disposez-le au frigidaire pour sa conservation.

 

Gâteau au chocolat et à la mandarine

Vidéo


Dans la brigade des Gourmandises, février est le mois anniversaire et en 2021, nous entamons notre 10ème année. Avec entrain, nous aimons partager entre nous et avec vous nos recettes et nos essais culinaires. Ce sont des rendez-vous des dimanches que nous essayons de ne pas manquer car c’est toujours un plaisir de se retrouver autour d’un plat.
Nous essayons également de participer aux challenges de la blogo des lecteurs, ce qui est un bon moyen de voyager et de nous faire découvrir d’autres saveurs. Si vous désirez nous rejoindre, nous vous souhaitons la bienvenue.

Aujourd’hui, nous vous invitons à manger des gâteaux… et pas que… Vous trouverez des recettes chez :

Isabelle – Cupcakes à l’orange et chantilly au chocolat (Anniversaire)
Sharon – Gâteau à la poudre d’amandes (Anniversaire)
Lydia – Gâteau marbré (Anniversaire) et Tarte aux poireaux, lardons et fromage à raclette
Hilde – Sweet potato cake (Annviersaire et Soul food)
Béa – Tarte à la banane meringuée (Anniversaire) et Aloo palak, curry d’épinards et pommes de terre (Inde)

Rosa – Gâteau aux pommes et à l’avoine, sans sucre ajouté (Anniversaire) et Brownies à l’avoine et à la banane, sans sucre ajouté
Eimelle – Beignets-crêpes aux pommes (Anniversaire)
L’Irrégulière – Feuilletés montagnards

 

Ingrédients :
Pour la garniture :
– 500 g de mascarpone
– 5 cuillères à soupe de sucre glace
– 2 œufs
– 1 tablette de chocolat noir pour pâtisserie
Pour le sirop :
– Gelée un peu liquide de mandarines (recette ici)
– 1 orange bio
Pour le nappage :
– 1 tablette de chocolat noir pour pâtisserie
– 50 g de beurre
– 15 cl de lait
– Cannelle en poudre
Pour la génoise :
– 4 œufs
– 125 g de farine
– 125 g de sucre
– 1/2 sachet de levure chimique

Préparation :
– Mélangez dans l’ordre les jaunes des œufs et le sucre, puis ajoutez la farine, la levure et les blancs des œufs montés en neige avec une pincée de sel.
– Versez dans un moule beurré et mettez dans un four au préalablement chauffé pour environ 15 à 20 minutes suivant les fours ; th.5.
– Pendant ce temps, coupez en fines tranches l’orange avec la peau. Faites la confire avec du sucre dans une casserole avec 1 verre d’eau. Lorsqu’elle sera cuite, c’est à dire tendre, coupez-la en petits dés.
– Préparez la garniture en battant le mascarpone, le sucre glace et les jaunes des œufs. Montez en neige les blancs puis incorporez-les à la préparation. Faites fondre au bain-marie la tablette de chocolat et ajoutez-la. Mélangez bien au batteur électrique.
– Après la sortie du four et une fois refroidie, découpez la génoise en trois parties. Imbibez bien les étages avec le sirop de mandarine, disposez les dés de l’orange et nappez avec la garniture mascarpone-chocolat.
– Pour le nappage, faites fondre au bain-marie la tablette avec le beurre et ajoutez lorsque tout sera fondu, le  lait. Remuez bien pour un beau mélange.
– Versez le nappage sur le gâteau et décorez avec des fruits, des gourmandises sucrées ou des fleurs… Saupoudrez de cannelle si vous aimez cet épice.
– Placez le gâteau au frigidaire jusqu’à la dégustation…

Verdict :
C’est un bon gâteau, très facile à faire, mais qui nécessite du temps. Parfait pour un anniversaire ! J’ai mis un sirop de mandarine, mais vous pouvez le faire avec un autre parfum ou même l’alcooliser. Quand à l’esthétique, il va me falloir encore plus d’apprentissage pour présenter un nappage régulier !

 

Pas de bougies, mais il y a 10 étoiles, 10 perles et 10 violettes…

 

 

Gombo de poulet

Ce dimanche, le deuxième du mois, les marmitonnes vous embarquent pour une cuisine indienne avec Hilde. Cette fois-ci, je ne suis pas du voyage car j’ai pris un peu d’avance sur le planning en vous proposant la semaine dernière une recette de dos de merlu aux épices et à la tomate.

Le mois de février étant également le mois du challenge d’Enna sur l’African-American History, je vous présente un plat typique de la cuisine soul food, un gombo (gumbo) au poulet.
Et, petite cerise sur le gâteau, Bidib et Fondant ont organisé ce week-end un RAT gourmand dans le cadre de leur challenge « De la cuisine dans les livres ».

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Rosa – Curry thaï aux pois chiches et à la citrouille (Indien) et Banana bread (Soul food)
Isabelle – Bombay potatoes (Indien)
Nahe – Dahl de lentilles corail (Indien)
Lydia – Poulet tikka (Indien)
Hilde – Poisson aux épices et à la sauce tomate (Indien)
Béa – Spaghetti bolognaise au chorizo et bœuf
L’Irrégulière – Croustifondants de jambon au St-Nectaire et au Cantal
Sandrion – Carrot cake
Bidib – Cake et RAT gourmand de la St-Valentin
Enna – Banana bread (Soul food)
Estellecalim – Gâteau au chocolat et chantilly au mascarpone
Eimelle – Crêpes faciles
Liza – Crêpes party

 

 

Ingrédients pour 4 personnes :
– 4 escalopes de poulet épaisses
– 1 oignon rouge
– 4 gousses d’ail
– 2 carottes
– 3 mini-poivrons (vert, jaune, rouge)
– 1 saucisse à cuire, genre chorizo, Morteau…
– Épices pour un mélange cajun (poivre, ail déshydraté, origan, thym, coriandre, cumin en graines, paprika, piment, muscade, sucre)
– Matière grasse, sel, eau

Préparation :
– Avant la cuisson, lavez et découpez les légumes.
– Dans une marmite, faites revenir dans de la matière grasse l’oignon coupé en lamelles et les gousses d’ail écrasées.
– Coupez les escalopes de poulet en morceaux et mettez-les dans la marmite. Remuez le tout et faites-les un peu dorer avant d’ajouter le reste, c’est à dire les carottes, les mini-poivrons et la saucisse coupée. Salez.
– Versez de l’eau pour recouvrir le tout et laissez mijoter environ 30 à 40 minutes.
– Servez avec du riz

Verdict : Un plat toujours apprécié et facile à faire. Pour la saucisse, j’ai mis des morceaux de figatellu…

 

 

 

 

Dos de merlu aux épices et aux tomates

Les Gourmandises vous souhaitent une bonne journée ! Ce mois-ci, c’est le challenge d’Enna sur la soul food.
Vous trouverez des recettes chez

Hilde – Gombo (Soul food)
Rosa – Natillas, crème dessert
Béa – Crêpes de Christophe Michalak
Sandrion – Cordon bleu
Isabelle – Hamburger poulet-avocat
Lydia – Stoemp, écrasé de pommes de terre et de carottes (Belge)
L’Irrégulière – Crumble de patate douce et carottes au Saint-Nectair
Liza – Pavlova

 

Pour le plat d’aujourd’hui, j’ai pris plusieurs idées dans le livre « Le grand livre de la cuisine indienne » de Sandra Salmandjee…

Ingrédients :
– Dos de merlu (ou un autre poisson comme le colin, le cabillaud…)
– 1 boîte de tomates concassées
– 1 carotte
– 1 petit poivron
– 1 briquette de crème de coco

– Épices : graines de cumin, curry, paprika, gingembre
– Ail, oignon rouge
– Sel
Crème coriandre : 1 bouquet de coriandre fraîche, 1/2 citron vert, 1 piment, 1 gousse d’ail, gingembre en poudre, 1 cuillère à soupe de graines de sésame blanc, 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse ou de crème coco, sel (Mixez le tout et réservez au frigidaire)

Préparation :
– Graissez un plat pour le four et disposez les dos de merlu.
– Nappez-les de tomates concassées, de la crème de coco, ajoutez l’ail écrasé, la carotte et le poivron coupés en petits dés et saupoudrez sur le dessus les épices. Salez.
– Enfournez dans un four déjà chauffé, environ 15 à 20 minutes. Tout dépendra de l’épaisseur du poisson.
– Proposez le poisson avec du riz et une petite crème à la coriandre et au sésame. Pour les naans, c’est très facile… 500 g de farine, 1 sachet de levure, 18 cl d’eau, huile d’arachide, sel, poivre, repos à côté d’une source chaude de 1 heure pour faire monter la pâte, cuisson à la poêle, comme pour une crêpe.

Verdict : Vraiment très bon !