Gâteau au chocolat et à la mandarine

Vidéo


Dans la brigade des Gourmandises, février est le mois anniversaire et en 2021, nous entamons notre 10ème année. Avec entrain, nous aimons partager entre nous et avec vous nos recettes et nos essais culinaires. Ce sont des rendez-vous des dimanches que nous essayons de ne pas manquer car c’est toujours un plaisir de se retrouver autour d’un plat.
Nous essayons également de participer aux challenges de la blogo des lecteurs, ce qui est un bon moyen de voyager et de nous faire découvrir d’autres saveurs. Si vous désirez nous rejoindre, nous vous souhaitons la bienvenue.

Aujourd’hui, nous vous invitons à manger des gâteaux… et pas que… Vous trouverez des recettes chez :

Isabelle – Cupcakes à l’orange et chantilly au chocolat (Anniversaire)
Sharon – Gâteau à la poudre d’amandes (Anniversaire)
Lydia – Gâteau marbré (Anniversaire) et Tarte aux poireaux, lardons et fromage à raclette
Hilde – Sweet potato cake (Annviersaire et Soul food)
Béa – Tarte à la banane meringuée (Anniversaire) et Aloo palak, curry d’épinards et pommes de terre (Inde)

Rosa – Gâteau aux pommes et à l’avoine, sans sucre ajouté (Anniversaire) et Brownies à l’avoine et à la banane, sans sucre ajouté
Eimelle – Beignets-crêpes aux pommes (Anniversaire)
L’Irrégulière – Feuilletés montagnards

 

Ingrédients :
Pour la garniture :
– 500 g de mascarpone
– 5 cuillères à soupe de sucre glace
– 2 œufs
– 1 tablette de chocolat noir pour pâtisserie
Pour le sirop :
– Gelée un peu liquide de mandarines (recette ici)
– 1 orange bio
Pour le nappage :
– 1 tablette de chocolat noir pour pâtisserie
– 50 g de beurre
– 15 cl de lait
– Cannelle en poudre
Pour la génoise :
– 4 œufs
– 125 g de farine
– 125 g de sucre
– 1/2 sachet de levure chimique

Préparation :
– Mélangez dans l’ordre les jaunes des œufs et le sucre, puis ajoutez la farine, la levure et les blancs des œufs montés en neige avec une pincée de sel.
– Versez dans un moule beurré et mettez dans un four au préalablement chauffé pour environ 15 à 20 minutes suivant les fours ; th.5.
– Pendant ce temps, coupez en fines tranches l’orange avec la peau. Faites la confire avec du sucre dans une casserole avec 1 verre d’eau. Lorsqu’elle sera cuite, c’est à dire tendre, coupez-la en petits dés.
– Préparez la garniture en battant le mascarpone, le sucre glace et les jaunes des œufs. Montez en neige les blancs puis incorporez-les à la préparation. Faites fondre au bain-marie la tablette de chocolat et ajoutez-la. Mélangez bien au batteur électrique.
– Après la sortie du four et une fois refroidie, découpez la génoise en trois parties. Imbibez bien les étages avec le sirop de mandarine, disposez les dés de l’orange et nappez avec la garniture mascarpone-chocolat.
– Pour le nappage, faites fondre au bain-marie la tablette avec le beurre et ajoutez lorsque tout sera fondu, le  lait. Remuez bien pour un beau mélange.
– Versez le nappage sur le gâteau et décorez avec des fruits, des gourmandises sucrées ou des fleurs… Saupoudrez de cannelle si vous aimez cet épice.
– Placez le gâteau au frigidaire jusqu’à la dégustation…

Verdict :
C’est un bon gâteau, très facile à faire, mais qui nécessite du temps. Parfait pour un anniversaire ! J’ai mis un sirop de mandarine, mais vous pouvez le faire avec un autre parfum ou même l’alcooliser. Quand à l’esthétique, il va me falloir encore plus d’apprentissage pour présenter un nappage régulier !

 

Pas de bougies, mais il y a 10 étoiles, 10 perles et 10 violettes…

 

 

Gombo de poulet

Ce dimanche, le deuxième du mois, les marmitonnes vous embarquent pour une cuisine indienne avec Hilde. Cette fois-ci, je ne suis pas du voyage car j’ai pris un peu d’avance sur le planning en vous proposant la semaine dernière une recette de dos de merlu aux épices et à la tomate.

Le mois de février étant également le mois du challenge d’Enna sur l’African-American History, je vous présente un plat typique de la cuisine soul food, un gombo (gumbo) au poulet.
Et, petite cerise sur le gâteau, Bidib et Fondant ont organisé ce week-end un RAT gourmand dans le cadre de leur challenge « De la cuisine dans les livres ».

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Rosa – Curry thaï aux pois chiches et à la citrouille (Indien) et Banana bread (Soul food)
Isabelle – Bombay potatoes (Indien)
Nahe – Dahl de lentilles corail (Indien)
Lydia – Poulet tikka (Indien)
Hilde – Poisson aux épices et à la sauce tomate (Indien)
Béa – Spaghetti bolognaise au chorizo et bœuf
L’Irrégulière – Croustifondants de jambon au St-Nectaire et au Cantal
Sandrion – Carrot cake
Bidib – Cake et RAT gourmand de la St-Valentin
Enna – Banana bread (Soul food)
Estellecalim – Gâteau au chocolat et chantilly au mascarpone
Eimelle – Crêpes faciles
Liza – Crêpes party

 

 

Ingrédients pour 4 personnes :
– 4 escalopes de poulet épaisses
– 1 oignon rouge
– 4 gousses d’ail
– 2 carottes
– 3 mini-poivrons (vert, jaune, rouge)
– 1 saucisse à cuire, genre chorizo, Morteau…
– Épices pour un mélange cajun (poivre, ail déshydraté, origan, thym, coriandre, cumin en graines, paprika, piment, muscade, sucre)
– Matière grasse, sel, eau

Préparation :
– Avant la cuisson, lavez et découpez les légumes.
– Dans une marmite, faites revenir dans de la matière grasse l’oignon coupé en lamelles et les gousses d’ail écrasées.
– Coupez les escalopes de poulet en morceaux et mettez-les dans la marmite. Remuez le tout et faites-les un peu dorer avant d’ajouter le reste, c’est à dire les carottes, les mini-poivrons et la saucisse coupée. Salez.
– Versez de l’eau pour recouvrir le tout et laissez mijoter environ 30 à 40 minutes.
– Servez avec du riz

Verdict : Un plat toujours apprécié et facile à faire. Pour la saucisse, j’ai mis des morceaux de figatellu…

 

 

 

 

Dos de merlu aux épices et aux tomates

Les Gourmandises vous souhaitent une bonne journée ! Ce mois-ci, c’est le challenge d’Enna sur la soul food.
Vous trouverez des recettes chez

Hilde – Gombo (Soul food)
Rosa – Natillas, crème dessert
Béa – Crêpes de Christophe Michalak
Sandrion – Cordon bleu
Isabelle – Hamburger poulet-avocat
Lydia – Stoemp, écrasé de pommes de terre et de carottes (Belge)
L’Irrégulière – Crumble de patate douce et carottes au Saint-Nectair
Liza – Pavlova

 

Pour le plat d’aujourd’hui, j’ai pris plusieurs idées dans le livre « Le grand livre de la cuisine indienne » de Sandra Salmandjee…

Ingrédients :
– Dos de merlu (ou un autre poisson comme le colin, le cabillaud…)
– 1 boîte de tomates concassées
– 1 carotte
– 1 petit poivron
– 1 briquette de crème de coco

– Épices : graines de cumin, curry, paprika, gingembre
– Ail, oignon rouge
– Sel
Crème coriandre : 1 bouquet de coriandre fraîche, 1/2 citron vert, 1 piment, 1 gousse d’ail, gingembre en poudre, 1 cuillère à soupe de graines de sésame blanc, 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse ou de crème coco, sel (Mixez le tout et réservez au frigidaire)

Préparation :
– Graissez un plat pour le four et disposez les dos de merlu.
– Nappez-les de tomates concassées, de la crème de coco, ajoutez l’ail écrasé, la carotte et le poivron coupés en petits dés et saupoudrez sur le dessus les épices. Salez.
– Enfournez dans un four déjà chauffé, environ 15 à 20 minutes. Tout dépendra de l’épaisseur du poisson.
– Proposez le poisson avec du riz et une petite crème à la coriandre et au sésame. Pour les naans, c’est très facile… 500 g de farine, 1 sachet de levure, 18 cl d’eau, huile d’arachide, sel, poivre, repos à côté d’une source chaude de 1 heure pour faire monter la pâte, cuisson à la poêle, comme pour une crêpe.

Verdict : Vraiment très bon !

 

 

 

 

 

Taboulé coriandre et fruits secs

Dernier dimanche du mois, aujourd’hui avec Les Gourmandises, certaines d’entre nous présentent une même recette en suivant Isabelle

Isabelle – Salade de semoule aux pépites de grenade et La brioche d’amour de Peau d’Âne
Sandrion – Salade de semoule aux pépites de grenade
Rosa – Salade de semoule aux pépites de grenade
Hilde – Mulligatawny (Inde)
L’Irrégulière – Cordon bleu d’Auvergne

Béa – Crackers maison
Eimelle – Verrines aux clémentines et au pain d’épices
Lydia – Encornets farcis
Liza – Tarte au chocolat
Pativore – Riz Basmati et tofu au curry Madras (Inde)
Dreamer – Pain de seigle

 

Un taboulé sucré-salé pour attendre les beaux jours… selon une recette prise dans le livre « Venez diner dans 20 minutes ! »… avec des ajouts personnels.

Ingrédients :
– 300 g de semoule pour couscous
– 1 petit oignon rouge
– 1 bouquet de coriandre fraîche
– 1 grenade
– Abricots secs

– Raisins secs
– Pignons
– 1 citron
– Huile d’olive, sel

Préparation :
– Pour une cuisson au micro-onde, mettez la semoule dans un saladier, couvrez d’eau, filmez le dessus et placez au micro-onde 5 minutes. Et sinon, faites un bouillon et versez-le sur la semoule.
– Après cuisson, aérez les graines à la fourchette, versez un généreux filet d’huile d’olive et le jus d’un citron. Salez.
– Coupez l’oignon rouge, les abricots, les feuilles de coriandre et égrenez la grenade.
– Mettez le tout dans la semoule avec les pignons légèrement grillés et les raisins secs.
– Mélangez… et mettez au frigidaire jusqu’au repas.

Verdict : Une très bonne salade qui nous emporte vers le sud !

 

 

 

Le grand livre de la cuisine indienne


Un livre offert par les Éditions Mango et Babelio, dans le cadre des Masses Critiques

Challenge « Des livres en cuisine » avec Fondant et Bidib
Challenge « Les étapes indiennes » d’Hilde

 

 Le grand livre de la cuisine indienne
Sandra Salmandjee

Ce superbe livre (lourd et grand) nous présente 150 recettes de la cuisine indienne qui mêle aux bases traditionnelles une créativité personnelle et plus moderne.
Le voyage gustatif se fait avec les épices, certains aliments, mais aussi à travers un art de vivre qui ne nous est pas familier. Dans son introduction, l’auteur aborde la conception d’un repas qui se veut plus libre que notre formule « entrée-plat-dessert »…

« Le repas commence la plupart du temps, par une petite mise en bouche souvent sucrée pour ouvrir l’appétit, puis on mélange les saveurs en présentant tous les plats sur la table… ».
C’est un festival de salé et de sucré qui s’offre sur un plateau appelé thali, dans des petits ramequins, et la nourriture se prend avec les doigts, en s’aidant d’une petite galette, un chapati. Il est important de signaler que tout est bien équilibré et que les portions correspondent à un apport journalier. Le riz est un élément central et les légumes verts sont indispensables. C’est généreux, varié, coloré, et selon la pratique de l’ayurveda (approche médicale et science de la vie), il faut associer six saveurs : sucré, amer, salé, pimenté, acide, astringent.
Deuxième point à relever, les viandes et les poissons ne sont pas essentiels car l’Inde, selon ses cultures et ses religions, est « l’un des berceaux du végétarisme… ».

Les premières pages du livre mettent à l’honneur les ingrédients de base qu’il faut toujours avoir dans le placard, du frais à l’épicerie. On retrouve souvent dans les plats certains épices et herbes aromatiques comme les graines de moutarde, les baies de coriandre, le cumin, la cardamome, les feuilles de curry, le tamarin, l’ail, l’oignon et le gingembre. A ces bases, bien d’autres épices sont proposés pour donner du parfum et de la couleur. Dans cette partie, l’auteur donne des préparations basiques qui accompagneront les plats. Nous retrouvons donc comment cuire le riz, faire une pâte de curry, mélanger les graines et les épices, faire du chutney, du raita, des picklles, du ghee et du paneer.
Les pains, chapati, naan, dosa, puri… ont un chapitre à part, précédé de cinq autres : A picorer, Les viandes et poissons, Riz et lentilles, Plats végétariens, Desserts et boissons.

Riches et variées, les recettes s’illustrent par de belles photographies qui donnent envie de tout tester. Le pas à pas est simple et souvent accompagné de conseils. Quant aux intitulés, ils amorcent le rêve vers l’exotisme… Biryani royal au poulet, crevettes sautées au chutney de mangue, riz safrané aux pistaches, curry de gombos, kulfi à la rose, lassi à la banane et à la cannelle…

« Le grand livre de la cuisine indienne » est un livre riche, complet et très attrayant, que je vous recommande.

 

  1. A picorer
  2. Soupe acidulée au tamarin
  3. Salade de pois chiche, coriandre et oignons rouges
     

Le blog de Sandra Salmandjee, bollywoodkitchen.com

 

Aligot

Les Gourmandises vous souhaitent un bon dimanche…

Vous trouverez ce jour, des recettes chez

Bidib – Cake anglais (Isabelle)
Hilde – Massala chai (Inde)
L’Irrégulière – Flan aux carottes et au chèvre
Rosa – Galette des rois poire et gingembre confit

Sandrion – Crêpes tourbillon (Béa) et Gâteau chocolat-praliné (Eimelle)
Lydia – Noix de Saint-Jacques sauce corail
Isabelle – Frittata au potiron
Béa – Roulé de pommes de terre au jambon et au Boursin

Liza – Pommes caramélisées et crème mascarpone
Dreamer – Galette des rois végan à la pomme

 

Aujourd’hui, j’ai piqué une recette chez Lydia pour un aligot, un plat de sa région, l’Auvergne.

Ingrédients pour 4 personnes :
– 1kg de pommes de terre
– 400g de tome fraîche de l’Aubrac ou fromage à pâte pressée
– 200g de crème fraîche épaisse entière
– 50 g de beurre
– 2 gousses d’ail
– Sel, poivre

Préparation :
– Faites cuire les pommes de terre épluchées avec les gousses d’ail.
– Après cuisson, égouttez, réduisez en purée et ajoutez la crème fraîche et le beurre.
– Coupez en lamelles le fromage et insérez-le au fur et à mesure dans la purée chaude en l’étirant durant 15 minutes à peu près.
– Salez, poivrez.

Verdict :
– J’ai laissé les gousses d’ail dans la purée et j’ai ajouté à la recette de Lydia, du beurre et du poivre. Une recette pas compliquée, mais qui demande de bons bras.
Pour accompagner : Saucisse, jambon cru, confit de canard…

 

 

 

 

Galette des rois… pralin, amande, mandarine

Les Gourmandises se devaient de commencer l’année en vous présentant une galette des rois.
Sur une impulsion de Sandrion, nous avons fait de la pâte feuilletée et pour certaines, ce fut une première !
Réussite ? Fiasco ? à voir…

Vous trouverez des recettes chez…

Sandrion – Galette des rois au praliné
Rosa – Galette des rois à la crème de chocolat, fruits secs et gingembre confit
Isabelle – Chausson des rois amandes-praliné-citron

Eimelle – Galette franc-comtoise à la crème pâtissière et amandes
Lydia – Aligot
Béa – Velouté carottes lentilles à la Vache qui se marre et velouté au Riesling
L’Irrégulière – Tarte aux poireaux, champignons et chèvre
Hilde – Saveurs indiennes, une ronde des recettes (Inde)
Liza – Verrine biscuit, crème de marrons, chantilly, chocolat noir et clémentines 
Dreamer – Gelée de mandarines
et Gâteau à l’orange

 

Ingrédients :
– Pâte feuilletée : farine, beurre, eau, sel, pliages et temps de repos +++ (Vous trouverez le pas à pas chez Isabelle)
– 100g de pralin
– 100g d’amandes en poudre
– 2 œufs entiers
– 1 jaune d’œuf pour la dorure
– 100g de sucre
– 4 grosses cuillères de gelée ou de confiture de mandarine
– 1 sujet

Préparation :
– Faites la pâte feuilletée et divisez-la en deux parts.
– Étalez au rouleau les pâtons et avec l’un, garnissez le fond d’un plat à tarte au préalablement beurré. Piquez à la fourchette la pâte.
– Mélangez le pralin, la poudre d’amande, les œufs et la gelée de mandarine.
– Versez sur le fond de tarte ce mélange assez épais, disposez le sujet, et recouvrez avec le deuxième pâton étalé.
– Soudez les bords en humidifiant légèrement et en les rabattant.
– Dessinez des arabesques sur le dessus avec la pointe d’un couteau et badigeonnez d’un jaune d’œuf pour la dorure.
– Enfournez environ entre 20 et 30 minutes selon les fours.

Verdict : Nous avons beaucoup aimé. Pour la pâte, la recette que donne Isabelle est à retenir. Elle est extraite du livre « Passez votre CAP pâtissier ». Mon feuilleté est à améliorer mais il était correct. Et la mandarine avec le pralin est une belle alliance. 


 

 

 

Dosa massala

C’est le deuxième dimanche du mois, alors les Gourmandises partent en Inde avec Hilde !

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Nahe – Palak paneer (Inde)
Isabelle – Riz épicé aux raisins et aux amandes (Inde)
Rosa – Choux-fleur épicé à l’indienne (Inde)

Lydia – Poulet et riz à l’indienne (Inde)
Hilde – Aloo samossas (Inde)
Béa – Velouté de luxe poireaux-saumon fumé
Eimelle – Moelleux au chocolat praliné-noisette
L’Irrégulière – Gratin d’endives au bleu
Sandrion – Champignons farcis

Liza – Lasagnes aux épinards et au saumon fumé et  Galette à la crème de marron

Je vous propose un dosa masala suivant, approximativement, une recette du livre « Le grand livre de la cuisine indienne » de Sandra Salmandjee.
Le dosa est une galette, une crêpe, qui se mange dans le sud de l’Inde. On le garnit le plus régulièrement de masala, un curry de légumes.
La recette donnée est prise dans le livre, mais j’ai dû l’adapter. Je n’ai pas mis de lentilles blanches car mon petit magasin n’en a pas. Et pour une première fois, j’ai cuit le riz, n’ayant pas osé suivre les indications de l’auteur qui nous dit de le mixer après l’avoir trempé dans de l’eau durant 6 heures. Un jour, je le ferai selon la tradition… Pour la garniture, j’ai fait une variation de plusieurs recettes. C’est pareil pour le raïta.

Dosa 1
Dosa 3Ingrédients pour 4 personnes :
Pour la crêpe :
– 300 g de riz blanc
– 200 g de lentilles blanches
– 1 cuillère à café de levure
– Ghee ou huile végétale
– Sel
Garnitu
re :
– 3 pommes de terre
– Des bouquets de brocolis
– 1 poivron rouge
– 1 petit oignon
– 1 gousse d’ail
– Graines de citrouille, raisins secs
– Mélange masala, coriandre, sel

– Ghee ou huile végétale
Raïta à la menthe :
– Feuilles de menthe fraîche (beaucoup), fromage blanc frais égoutté au maximum (style ricotta), 1 tomate (sans pulpe, sans pépins), sel, po
ivre

Préparation personnalisée (sauf pour le dosa) :
– Faites tremper séparément le riz et les lentilles 6 heures, puis mixez-les avec un peu d’eau. Mélangez les deux pâtes et ajoutez la levure et le sel. Laissez reposez environ 4 heures et ajoutez un peu d’eau si besoin pour avoir une pâte comme une pâte à beignets.
– Épluchez les pommes de terre et faites les bouillir, juste ce qu’il faut. Après refroidissement, coupez-les en petits morceaux et réservez.
– Préparez les petits bouquets de brocolis en les trempant dans un bain d’eau bouillante. Laissez sur le feu qu
elques minutes et égouttez.
– Dans une sauteuse avec de l’huile végétale, faites revenir les pommes de terre, les bouquets de brocoli, l’oignon finement émincé, l’ail écrasé et le poivron coupé en petits dés. Ajoutez une poignée de raisins secs et le mélange d’épices pour masala. Bien mélanger ces saveurs et salez.

– Ajoutez la coriandre hors du feu, à la fin.
– Faites cuire les crêpes sur une poêle graissée et garnissez-les avec le curry de légumes réchauffé.
Servez avec un raïta à la menthe.

Verdict : Après avoir massacré 2 crêpes… le résultat final est présentable et très bon. C’est donc à refaire.

Dosa 2

Gelée de mandarine

Les Gourmandises vous présentent leurs meilleurs vœux…

L’année commence avec nos challenges amis et nos rendez-vous habituels. En février nous fêterons notre anniversaire et la brigade à cette occasion ouvrira ses portes pour vous inviter à venir nous rejoindre.

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Hilde – Paupiettes aux olives (Défi de Rosa)
Sandrion – Paupiettes aux olives (Défi de Rosa)

Isabelle – Gaufres flamandes à la ricotta vanillée
Béa – Mini-cakes de Noël

L’Irrégulière – 10 plats faciles et rapides pour les jours sans inspiration
Rosa – Bretzels

Lydia – Risotto au basilic avec des ris de veau et Dessert à la clémentine
Liza – Menu du réveillon
Eimelle – Gâteau au chocolat-praliné-noisette

Aujourd’hui, je vous propose une gelée avec les mandarines du jardin de mes parents…

Ingrédients :
– Mandarines bio pour 1 litre de jus
– 3 oranges bio
– 1 kg de sucre avec gélifiant ou 2 g d’agar-agar

Préparation :
– Faites un jus avec les mandarines.
– Coupez en tranches les oranges en gardant la peau.
– Dans une marmite, mettez le jus de mandarine, les oranges coupées et le sucre gélifié.
– Laissez 5 minutes pour que le sucre fonde bien.
– Mettez sur le feu et à partir de l’ébullition, faites cuire 30 minutes en remuant bien.
– Versez dans les pots en verre, fermez et retournez-les sur le couvercle.
– Laissez ainsi jusqu’à refroidissement.

Verdict : Avec de très bonnes mandarines, la gelée ne peut être que délicieuse. Sur des tartines, de la brioche, dans un yaourt… que c’est bon !

Roulés de dinde farcis à la tapenade

Les Gourmandises passent le mois de décembre avec les challenges…
Il était huit fois Noël de Chicky Poo et Samarian,
le mois nordique de Cryssilda et
le British Mysteries spécial Christmas de Lou et Hilde.

Mais ce dimanche, Rosa nous a lancé un défi… cuisiner avec elle des paupiettes ou des roulés d’escalopes farcies aux olives… ou farcies tout autre chose.

Sandrion – Mince pie (British M)
Nahe – Biscuits de Noël décorés et Correspondance de Noël
Rosa – Champignons de Paris farcis et Paupiettes de poulet farcies aux olives
Isabelle – Paupiettes de poulet farcies à l’oignon et au persil et Gâteau de pain d’épice nappé de crème au beurre citronnée (Noël)
Béa – Purée de pommes de terre aux morilles (Noël)
L’Irrégulière – Noix de St-Jacques aux champignons et à la crème (Noël)
Eimelle – Saumon fumé au skyr (Pays nordiques)
Liza – Gâteau au fromage nordique et Petits pâtés de viande et de légumes
Lydia – Poivrons farcis aux légumes et au fromage de chèvre

 

Ingrédients :
– 4 escalopes de dinde ou de veau ou de poulet (1 par personne)
– 150 g d’olives noires confites et dénoyautées
– 1 courgette

– Beurre
– Huile d’olive
– Sel, poivre, herbes de Provence, persil, ail
– Film plastique alimentaire
– Accompagnement : Compotée de légumes
J’ai fait une compotée pimentée avec 4 poivrons et pour l’adoucir j’ai mis
3 carottes.

Préparation :
– Aplatissez les escalopes avec un maillet ou un rouleau pour pâtisserie. Nappez-les d’herbes de Provence et de beurre fondu.
– Disposez les escalopes sur un film alimentaire.
– Mixez les olives dénoyautées avec un généreux filet d’huile d’olive et une gousse d’ail.
– Badigeonnez les escalopes avec cette tapenade sur une petite épaisseur. Disposez les rondelles, découpées très finement, de la courgette.
– Roulez les escalopes en vous aidant du film pour bien les serrer, comme une papillote, et nouez les extrémités.
– Disposez-les dans une casserole, recouvrez-les d’eau et faites-les cuire sur le feu, environ 20 minutes.
– Pendant ce temps, préparez une compotée-purée de légumes, des pâtes ou du riz.
– Lorsque les escalopes farcies sont cuites, enlevez le film alimentaire et disposez-les sur la compotée-purée…

Verdict : J’ai trouvé ça très bon et assez fin. Et au dernier moment, j’ai fait quelques frites… Isabelle a présenté ses paupiettes avec des frites et ça m’a donné une furieuse envie d’en manger.
A refaire !