Flexi food

Challenges…
Les Gourmandises
Des livres en cuisine avec Fondant et Bidib

Un livre offert par les Éditions Au vent des îles et Babelio dans le cadre des Masses Critiques

.

 

Flexi food, cuisine saine et gourmande
Recettes de Valérie Muller
Photographies d’Annabel Montenot Robert

 

Dans l’introduction de son livre, l’auteur annonce qu’elle souhaite avant tout être dans le partage, la convivialité, et qu’il y ait dans ses recettes un équilibre entre le sain et le gourmand. Elle s’adresse à tous les mangeurs… les omnivores, les flexitariens, les végétariens, les vegans, et ceux qui suivent une alimentation low carb et paléo.
Si on connait les quatre premiers, on en sait moins sur les deux derniers, et sur une double page, elle donne des précisions sur ces différents régimes.

Six chapitres divisés en plusieurs parties qu’elle accompagne de petites infos pratiques et de conseils diététiques.

« 1. De bon matin » ce sont des idées pour le petit-déjeuner et la carte est très variée car il est important de bien commencer la journée. Tout en se faisant plaisir, il est bon de bien choisir les sucres, « la charge glucidique ». Elle décline ce repas dans des combinaisons salées et sucrées, entre smoothies, jus de fruits, infusions, mueslis, granolas, tartines, pancakes, pâtes à tartiner… frittatas…

« 2. Alors, qu’est-ce qu’on mange ? » a trois parties. La première parle d’une alimentation « vivante », « brute », « crue », et donne des idées de salades et de buddha bowls. L’assiette harmonise le sain et le beau, elle est pleine de vitamines et de couleurs. On mêle les légumes, les fruits et les graines dans des compositions peps et exotiques. La seconde nous invite a déguster des soupes et des veloutés. Le bouillon est une excellente base pour certains plats et elle aime utiliser le miso, un condiment japonais sous forme de pâte à base de sel marin, de graines de soja, de riz… Dans ses choix, les veloutés sont un régal pour le regard. La troisième introduit les tartes, les cakes et les tartines, une occasion aussi de faire un point sur les différentes graisses, les mauvaises et les essentielles à notre corps. C’est rustique, savoureux, riche et toujours bien ordonnancé.

« 3. J’ai encore faim ! » nous parle de junk food et de la cuisine asiatique. Amicalement, l’auteur qui a des racines méditerranéennes et qui habite à Tahiti, veut nous faire découvrir les parfums, les épices, les herbes aromatiques qui lui rappellent son enfance et ses voyages ; la palette est donc large… curry de légumes, curry de la mer, rouleaux de printemps, soba aux champignons nippons (pâtes au sarrasin), légumes farcis, croustillants aux épinards (feuilles de brick), tian… Et du côté de la junk food, version « zéro frustration mais 100% plaisir », ce sont trois suggestions avec un wrap, un burger et un club sandwich.

« 4. … Et avec ça ? » est une formule qui titille notre gourmandise. C’est dans ce chapitre qu’elle ajoute les à-côtés et les petits trésors. Des seconds rôles comme elle dit, mais qui donnent de la valeur aux plats et qui deviennent indispensables… aubergines confites, purées, poivrons rôtis, graines torréfiées, pâtés, sauces, crèmes…

« 5. Les indispensables » est au final un complément au chapitre précédent. On y trouve des variations de farines pour des pâtes et des pains, et différentes huiles pour des sauces bien onctueuses et des vinaigrettes très parfumées.

« 6. Un peu de sucré ? » termine le livre avec une vingtaine de desserts et un point sur les glucides. Toujours sur sa ligne directrice d’une nourriture saine, l’auteur nous propose des douceurs qui privilégient le fructose, le sucre des fruits. Des tartes, des crumbles, un carotte cake, un panna cotta, une soupe de fruits rouges, des sorbets et des crèmes glacées, du chocolat mousse et coulant… Elle y joint des épices, des graines et des herbes, pour donner une note originale de pays lointains.

Je vous recommande ce très beau livre de cent quarante recettes. Tout est bien expliqué et le pas à pas est facile à suivre. Quant aux compositions photographiées, elles portraiturent rusticité, modernité et gastronomie. On a plaisir à le feuilleter, on s’amuse à deviner les saveurs et on rêve d’y goûter.

 

  1. Açaï bowl – petit-déjeuner – purée d’açaï, banane, fruits rouges, noix, amandes
  2. Salade tomate-avocat, citron vert, oignon, graines torréfiées, curcuma, basilic
  3. Pâtes
  4. Tarte mi-cuite pomme-pêche-raisin-badiane – pâtisseries fruitées – miel, tarte crue aux pruneaux

 

 

Le grand livre de la cuisine indienne

Petit Bac 2021Un livre offert par les Éditions Mango et Babelio, dans le cadre des Masses Critiques

Challenges…
« Des livres en cuisine » avec Fondant et Bidib
« Les étapes indiennes » d’Hilde
Challenge Petit BAC avec Enna, catégorie Adjectif

 Le grand livre de la cuisine indienne
Sandra Salmandjee

Ce superbe livre (lourd et grand) nous présente 150 recettes de la cuisine indienne qui mêle aux bases traditionnelles une créativité personnelle et plus moderne.
Le voyage gustatif se fait avec les épices, certains aliments, mais aussi à travers un art de vivre qui ne nous est pas familier. Dans son introduction, l’auteur aborde la conception d’un repas qui se veut plus libre que notre formule « entrée-plat-dessert »…

« Le repas commence la plupart du temps, par une petite mise en bouche souvent sucrée pour ouvrir l’appétit, puis on mélange les saveurs en présentant tous les plats sur la table… ».
C’est un festival de salé et de sucré qui s’offre sur un plateau appelé thali, dans des petits ramequins, et la nourriture se prend avec les doigts, en s’aidant d’une petite galette, un chapati. Il est important de signaler que tout est bien équilibré et que les portions correspondent à un apport journalier. Le riz est un élément central et les légumes verts sont indispensables. C’est généreux, varié, coloré, et selon la pratique de l’ayurveda (approche médicale et science de la vie), il faut associer six saveurs : sucré, amer, salé, pimenté, acide, astringent.
Deuxième point à relever, les viandes et les poissons ne sont pas essentiels car l’Inde, selon ses cultures et ses religions, est « l’un des berceaux du végétarisme… ».

Les premières pages du livre mettent à l’honneur les ingrédients de base qu’il faut toujours avoir dans le placard, du frais à l’épicerie. On retrouve souvent dans les plats certains épices et herbes aromatiques comme les graines de moutarde, les baies de coriandre, le cumin, la cardamome, les feuilles de curry, le tamarin, l’ail, l’oignon et le gingembre. A ces bases, bien d’autres épices sont proposés pour donner du parfum et de la couleur. Dans cette partie, l’auteur donne des préparations basiques qui accompagneront les plats. Nous retrouvons donc comment cuire le riz, faire une pâte de curry, mélanger les graines et les épices, faire du chutney, du raita, des picklles, du ghee et du paneer.
Les pains, chapati, naan, dosa, puri… ont un chapitre à part, précédé de cinq autres : A picorer, Les viandes et poissons, Riz et lentilles, Plats végétariens, Desserts et boissons.

Riches et variées, les recettes s’illustrent par de belles photographies qui donnent envie de tout tester. Le pas à pas est simple et souvent accompagné de conseils. Quant aux intitulés, ils amorcent le rêve vers l’exotisme… Biryani royal au poulet, crevettes sautées au chutney de mangue, riz safrané aux pistaches, curry de gombos, kulfi à la rose, lassi à la banane et à la cannelle…

« Le grand livre de la cuisine indienne » est un livre riche, complet et très attrayant, que je vous recommande.

  1. A picorer
  2. Soupe acidulée au tamarin
  3. Salade de pois chiche, coriandre et oignons rouges
     

Le blog de Sandra Salmandjee, bollywoodkitchen.com

L’hiver en fête, déconature

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian

Le mois nordique de Cryssilda

 

 

L’hiver en fête, déconature
Des idées-cadeaux à faire soi-même
Gerlinde Auenhammer, Marion Dawidowski, Annette Diepolder et Angelika Kipp

 

Ce livre s’adresse aux personnes qui désirent créer pour Noël une ambiance nordique avec des produits simples et des matériaux naturels.

Dans un premier temps, c’est lors d’une balade dans les bois, sur la plage, dans le jardin, que la collecte se fait. On ramasse des glands, des branchages de sapin, des brindilles, des feuilles de l’automne, des baies, des ellébores, des pignes, du houx, du bois flotté, du lichen… et dans un second temps, à la maison, on s’amuse à assembler nos petits trésors avec des perles, de la feutrine, des rubans de satin et de raphia… on met des bougies.

Les décorations sont d’une simplicité enfantine et elles doivent mettre en valeur les éléments. Quant aux outils demandés pour les réaliser, ils ne sont pas nombreux ; un fil de fer fin utilisé en art floral, une petite pince, un sécateur et l’indispensable pistolet à colle sont les instruments de base.

L’inspiration nordique c’est avant tout un design épuré, minimaliste, rustique, qui invite la nature dans la maison. Les supports vont être des matières brutes comme des rondins de bois, des souches, de la mousse, du vieux zinc, de la terre cuite… mais on peut également donner un univers plus précieux en utilisant des timbales en métal argenté et des photophores en verre mercurisé.
Les bougies et les guirlandes lumineuses sont essentielles dans les intérieurs (un élément clef de l’art-de-vivre hygge). La lumière qu’on célèbre le 13 décembre pour la Sainte Lucie, est importante.

Il y a beaucoup de poésie et de nostalgie dans ces propositions. Une poésie qui honore la nature et une nostalgie qui nous renvoie aux souvenirs de l’enfance. Alors, certes, les créations qu’on nous suggère sont très simples à réaliser, mais elles ont la magie de Noël.

Un charmant livre.

 

 

Déco de Noël en couture créative

Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian

Le mois nordique de Cryssilda

 

 

 

Pendant la période de l’Avent, il est bon de passer ses après-midi dans un atelier ou à la table de la cuisine, à préparer des petites décorations de Noël.
Sucres d’orge, cœurs, sapins, lutins, souris, chaussettes à surprises… le livre propose une vingtaine d’idées qui séduiront, selon leurs degrés d’aptitude, les couturiers débutants et les couturiers expérimentés.

Une planche de gabarits à décalquer et des généralités techniques aideront à élaborer les ouvrages qui peuvent se coudre à la main ou à la machine.
Quant aux consignes sur les fournitures
et le pas à pas qui retrace toutes les démarches, de la coupe des tissus aux finitions avec des astuces ingénieuses, sont très pédagogiques et pas fastidieuses à lire.

De la feutrine, de la flanelle, du lin, du coton… des écossais, des pois, du vichy… beaucoup d’écru et de rouge… la touche décorative se veut naïve et simple pour une ambiance toute nordique.

Un livre sympathique qui plaira aux enfants comme aux grands…

 

 

 

 

 

Jack O’ Lantern

Les mardis Halloween avec Lou et Hilde se passent dans un atelier.

Vous trouverez d’autres bricolages chez

Isabelle – Mobile d’automne
Jojo – Peluche Hibou en feutrine
Anaïs – Déco, chauve souris et couronne « yeux de tritons »

Halloween ne serait pas Halloween sans une Jack O’ Lantern sur le rebord de la fenêtre…

Se munir d’un long couteau pointu et tranchant Une cuillère-louche pour spaghetti a été très utile pour retirer la chair. Le travail n’a pas été difficile car la Jack O’ Lantern est une citrouille qui se découpe bien.

 

 

Les tartines et salades de Sophie… Tartines de tapenade et d’orange

Nous sommes en Halloween tout le mois d’octobre et nous accompagnons Lou et Hilde, mais aussi il y a le challenge Des livres en cuisine de Fondant et Bidib

Ce dimanche, je vous présente un livre et une recette extraite des Tartines de Sophie. Une tapenade à l’orange ne dénoterait pas sur une table aux couleurs d’Halloween.

Et sinon, vous trouverez des idées gourmandes chez les copines du RAT Gourmand de ce week-end, et chez les marmitonnes habituelles de la brigade…

Rosa – Poulet tikka massala (Inde)
Isabelle – Petits gâteaux surprises, au cœur chocolat et Pakoras, beignets de citrouille (Inde et Halloween)
Hilde – Curry végétarien au potimarron (Halloween et Inde)

Sandrion – Sauté de porc au curry (Inde)
Lou – RAT gourmand, et Cake au potiron (Halloween)
Bidib – RAT gourmand, Confitures de tomates vertes, pomme, gingembre et limequat et Potimarrons farcis au fromage (Halloween)
Fondant – RAT gourmand, cake au potimarron (Halloween)
Blandine – RAT gourmand (Halloween)
Marielle – RAT gourmand et Tarte sucrée à la citrouille (Halloween)
L’Irrégulière – Escalopes milanaises
Choup – Masala de champignons (Inde)

Les tartines et salades de Sophie
Sophie Dudemaine

Cakes, salades, tartes, terrines… Sophie nous propose cette fois-ci, en plus de quelques salades, des recettes de tartines. A l’apéritif, pour un encas, pour un buffet, elle nappe sur des tranches de pain plein de bonnes choses gourmandes et colorées.

Sur du pain traditionnel, aux céréales, sur des biscottes, des crackers, du pain pita, des pancakes, des gaufres, du pain brioché, on y met des légumes, du poisson, des crustacés, des fruits… pour des formules salées et sucrées qui contenteront tout le monde.

Passées au four, avant ou après les garnitures, les toasts, ou bruschetta pour un air italien, nous font voyager du côté de la méditerranée avec une tapenade, du basilic, du fenouil, du chorizo, de la pancetta, de l’houmous aux poivrons rouges, du parmesan, de l’huile d’olive… et du côté nordique avec des pains polaires garnis de saumon gravlax, de haddock, de poireaux, d’oignons confits, d’une brouillade d’œufs, de truites fumées…
Les alliances sont parfois surprenantes et intéressantes, car elle joint à une tapenade d’olives noires des oranges fraîches, à une aumônière de jambon sur des biscottes de la poire et à la truite fumée des lamelles de pomme verte.

Un livre plein d’idées et de conseils, avec de belles compositions photographiées, pour une cuisine rapide, facile, parfumée, ludique et très conviviale. On ne peut qu’apprécier !

Tapenade à l’orange

Ingrédients :
– 125 g d’olives noires dénoyautées
– 2 anchois non salés
– 1 cuillère à soupe de câpres
– Jus d’1/2 citron
– 1 orange
– Huile d’olive
– Feuilles de basilic

Préparation :
– Mixez tous les ingrédients (sauf l’orange) et tartinez les toasts de tapenade.
– Ajoutez une tranche d’orange préparée en suprême sur chaque toast. Suprême ? c’est d’enlever les membranes et les filaments des tranches.

– Le petit plus de Sophie : Frottez les tartines d’ail et faites-les grillées.

Verdict : L’orange apporte une saveur nouvelle très agréable au palais. Sur la deuxième tartine, j’ai râpé la peau d’une orange et j’ai beaucoup aimé. A refaire !

La pâtisserie des sorciers et autres desserts fantastiques

 

Les Gourmandises s’associent avec le challenge Halloween de Lou et Hilde, et le challenge Des livres en cuisine de Fondant et Bidib 

 

 

La pâtisserie des sorciers
et autres desserts fantastiques
Aurélia Beaupommier

 

Ce superbe grimoire sorcier et pâtissier débute par un who’s who. Qui est qui ? D’Alice à Baba Yaga, de la Forêt de Brocéliande à Eragon, des Gremlins aux Hobbits, de Kiki la petite sorcière à Macbeth, du Monde de Narnia à Peter Pan… vampires, trolls, monstres, princesses et pirates nous sont présentés par l’auteur Aurélia Beaupommier (un nom qui pourrait figurer dans le casting de Poudlard) qui mêle leurs univers magiques et fantastiques, passés et contemporains, d’ici et d’ailleurs, pour évoquer des douceurs gourmandes.

Enchanteur, délicieux, l’ouvrage compte près de cent recettes cataloguées dans différents chapitres, des petites bouchées aux grands gâteaux, des mousses onctueuses aux divins élixirs.

Ingrédients, pas à pas, petites notes introduisant les recettes et les personnages, illustrations féériques, on pénètre l’antre des sorciers par la cuisine et on se laisse guider.
Il est à souligner que plusieurs combinaisons sont à la portée des enfants ou dignes d’être soumises à des novices.

Dans son avant-propos, Aurélia reprend une citation de Tolkien que je trouve, certes chimérique, mais assez juste… et parfaite pour clore ce billet…

« La magie n’opère que si l’on veut bien consentir à se laisser emporter par elle. »

Un livre précieux.

 

 

  1. Muesli des Gremlins
  2. Tarte aux poires de la reine des Sorcières – Macbeth – Shakespeare

 

Couture zéro déchet dans ma cuisine

Un livre offert par Babelio et les Editions Mango dans le cadre des Masses Critiques

 

Couture zéro déchet dans ma cuisine
11 créations pour révolutionner votre vie
Anaïs Malfilatre

 

Dans une perspective nouvelle et plus durable, Anaïs Malfilatre nous invite tout en douceur à coudre des objets de notre quotidien qui seront des « petits efforts » pour réduire nos déchets jetables et polluants.
Il n’est pas trop tard de s’intéresser au devenir de notre Terre en s’orientant vers une consommation écologique et en changeant nos vilaines habitudes.

Avec ses idées et ses tutos qui s’adressent avant tout aux couturières débutantes, nous faisons le tour de la maison, nous trions, nous rangeons et nous réadaptons notre environnement. Les générations actuelles doivent songer aux générations futures !

Zéro déchet… dans la cuisine, la salle de bains… vous trouverez dans ces deux ouvrages des patrons, une liste des fournitures à acheter et le pas à pas, très pédagogique, utile pour confectionner à la machine des lingettes, des serviettes de table, des sacs pour le vrac, des sacs à tout…

Ce qui est sympa également, c’est de combiner l’utile à l’agréable. Choisir de jolies cotonnades, des flanelles, aux fibres naturelles, réaménager nos placards et changer d’ambiance, les belles compositions photographiées nous incitent à le faire. Puis dans un deuxième temps, on peut créer pour offrir…
Un livre à recommander !

 

Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles

Les Gourmandises
Challenge Des livres en cuisine avec Bidib et Fondant
Challenge Petit BAC d’Enna

 

Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles
Stylisme et recettes de Nathalie Le Foll
Photographies de Beatriz Da Costa

Les plantes aromatiques sont utilisées en cuisine et ont des vertus médicinales. Elles rentrent dans les compositions en phytothérapie, en cosmétologie et en cuisine.

En préambule des recettes, l’auteur explique comment on extrait leurs sécrétions aromatiques pour faire les huiles essentielles et comment on peut les utiliser, car le concentré est très puissant.

Basilic, cannelle, citron, lavande, origan vert, mandarine… la palette gustative est importante, elle a des notes épicées, fruitées et fleuries.

Avec des essences certifiées, issues d’une agriculture biologique, on sublime les mets avec seulement 1 à 2 gouttes. C’est donc économique et si on les conserve comme il se doit, on peut les garder longtemps…

Le livre est composé de cinquante recettes, simples, raffinées, faciles à cuisiner, joliment photographiées, qui vont des entrées aux desserts en passant par les boissons. Les plats sont présentés avec des gros plans et mettent en valeur les produits. La gourmandise est donc fortement titillée…

 

 

1 . Salade de fruits de mer à l’orange douce
2 . Filet de canard citronnelle et basilic au wok
3 . Crumble glacé aux fruits rouges, mandarine et géranium rosat

 

 

La magie de Noël, en direct de Scandinavie


Il était sept fois Noël de Samarian et Chicky Poo

Décembre nordique de Cryssilda

 

 

La magie de Noël
en direct de Scandinavie
Kristin Langebraaten

Durant la période de l’Avent, pour certains, le bricolage à la maison les renvoie à la douce époque de l’enfance car dans les familles, les activités manuelles se transmettent de génération en génération et perpétuent la magie de cette fête de fin d’année. C’est ce que raconte l’auteur lorsqu’elle redécouvre quelques décorations en bois que son grand-père avait faites pour ses petits-enfants.

Avec simplicité et une touche traditionnelle, elle présente dans son livre des réalisations qui symbolisent un style nordique, traditionnel, rustique et naïf.

Ce sont des panneaux à accrocher sur les murs, des mobiles à suspendre, des chaussettes pour les cadeaux et des cartes de vœux réalisées à l’aquarelle.

Chaque modèle a ses explications et son patron de taille réelle. Ils peuvent se reproduire sur différents supports et être peints ou appliqués ou brodés.

Patchworks, broderies, dentelles anciennes, bois flottés, pignes, branchages, vieux tissus, boutons en nacre, feutrines, laines, aquarelles, racontent les forêts, les rivières, les fjords, les paysages enneigés, l’hiver, les tableaux de Carl Larsson… et elle nous invite à prendre le rôle d’un lutin pour préparer la venue du Père Noël.

Source d’inspiration, ce beau livre est à recommander…