Le Horla

le-challenge-halloween-2022.

Challenge Halloween avec Hilde et Lou

.

.Le horlaLe Horla
Guy de Maupassant

.
Lorsque Guy de Maupassant écrit cette nouvelle en 1887, il est très malade. Sa souffrance et les médicaments qu’il prend le plongent dans des états seconds et lui donnent des idées noires. Il transpose alors dans son personnage, le narrateur, tout le mal qui le grignote, et imagine une histoire de possession, une entité vampirique et spectrale, qu’il nomme le Horla.
Le narrateur relate dans son journal intime, ou dans une longue lettre testamentaire, la progression des symptômes ; les prémices fiévreux, les psychoses et les pensées suicidaires. La peur s’installe sournoisement au début, avec la fièvre, les hallucinations, les insomnies et le mal qui commence à empoisonner son sang.
Pensant retrouver la santé en changeant d’air, il quitte sa campagne quelques temps pour d’autres contrées. Mais en retournant chez lui, il découvre que l’un de ses domestiques est atteint des mêmes affections. La créature s’est lové et s’abreuve dans un autre corps.
Très vite, les malaises et les visions reviennent et empirent. Le Horla ne lâche pas facilement sa proie.
Le narrateur se questionne et cherche des informations… peut-il en réchapper ? qui le persécute ? combien de temps cela va-t-il durer ? Complètement sous l’emprise de la bête, l’angoisse et les douleurs sont si fortes qu’il en devient fou.

Tout au long de ce funeste récit, Guy de Maupassant invite le lecteur à faire sa propre analyse. Soit le narrateur a des troubles mentaux et c’est du domaine de la psychiatrie, soit ses délires sont provoqués par une créature démoniaque et c’est de l’ordre du fantastique. A nous d’orienter notre lecture… mais ce qui est sûr, c’est que l’histoire est effroyable !

.

Le horla 1

.

.

.

Soupe rouge

logoHalloween21 4Les Gourmandises de l’automne et d’Halloween
avec Isabelle, Hilde et Lou

Vous trouverez des recettes chez…

Jojo – Gâteau aux pommes, miel et amandes (Halloween)
Claude – Tarte au potimarron et aux oignons (Halloween)
Bidib – Cake au thon, olives et graines de courge (Halloween)
Hilde – Pâté en croute, champignon, poulet, pistaches (Halloween)
Isabelle – La tomate verte, beignets, crêpes et potage (Halloween)
SKTV – Tarte au potimarron et feta (Halloween)
Sandrion – Curry de lentilles corail, patates douces et blettes (Inde)
Lydia – Tartinade de maquereau au fromage blanc
Liza – Cake au chorizo et aux petits pois, Gyros (kebab) et paprika (Grec)

.

.

Minestrone rouge 4La semaine dernière, Isabelle nous a proposé un minestrone rouge. Pour le challenge et pour nos soirées pluvieuses et fraîches du moment, c’est un plat parfait.

Minestrone rouge 1Ingrédients :
– 2 betteraves (cuites)
– 1 carotte
– Tomates cerises
– 1/2 poivron rouge
– 1/2 oignon rouge
– Haricots rouges (bocal en verre)
– Pâtes colorées rouges et noires
– Copeaux de parmesan
– 1 pommes de terre
– Huile d’olive, sel, poivre en grains, ail, feuilles de basilic frais


Minestrone rouge 2Préparation
:

– Lavez, coupez les légumes (betteraves, carotte, tomates, poivron, ail, oignon et pomme de terre), et cuisez-les dans une marmite d’eau, avec du sel, du poivre et de l’huile d’olive.
– A la fin de la cuisson, prélevez quelques légumes (rondelles de carotte et dés de poivron) pour décorer les assiettes. Mixez le reste.
– Ajoutez, les feuilles de basilic, les haricots rouges déjà cuits et les pâtes, puis laissez encore mijoter quelques minutes.
– Pour le dressage des assiettes, mettez la soupe et ajoutez sur le dessus du basilic ciselé, des copeaux de parmesan et des tranches de pain grillé sur lesquelles j’ai tartiné une tapenade d’olives vertes.

Verdict : Une soupe du sud délicieuse, gourmande et parfumée. Le visuel rouge et le goût de la betterave pourraient rebuter certains, mais je dirais… la goûter, c’est l’adopter !

.
Minestrone rouge 3

.

.

.

Oups !


Challenge Halloween avec Hilde et Lou
Le samedi; c’est album illustré…
Une lecture commune avec Jojo

.

.

Oups !
Texte de Suzi Moore
Illustrations de Russell Ayto

.
Oups ! 2Et si un jour l’ordre des choses était tout chamboulé… si un jour, un chien faisait coin-coin, un chat cot-cot et une souris cocorico ?
Sur les conseils de l’hibou, trois amis partent dans une forêt, profonde, dense et noire, voir la sorcière qui pourrait les sauver.
Mais malgré sa bonne volonté, la vieille sorcière se souviendra-t-elle de la bonne formule magique ? Et la patience des trois amis, sera-t-elle récompensée ?

L’histoire, à la narration courte, pleine d’humour et à la structure répétitive, plaira aux tous petits qui ne peuvent que compatir au sort du chien, du chat, de la souris… et de la sorcière, car l’épilogue connaît un retournement bien drôle.
Un album charmant, tant par son récit que ses illustrations très colorées.

.

Oups ! 4

Oups ! 5

Oups ! 3

.

.

.

Le château médiéval d’Ainay-le-Vieil

logoHalloween21
La nature au fil des saisons

avec Jojo, Isabelle et Hilde

.

.

ainay le Vieil 15

Par un après-midi gris, aux senteurs de pluie

Dans le Cher, le château d’Ainay-le-Vieil est un château dont les premières pierres furent érigées au XIIe siècle. Cette forteresse qui ne fut pas prise par les Anglais lors de la guerre de Cent Ans, s’est transformée et s’est embellie à la Renaissance.
Un beau château, un beau parc et un excellent guide…

.ainay le Vieil 1

ainay le Vieil 4

ainay le Vieil 12

ainay le Vieil 17

ainay le Vieil 14

ainay le Vieil 8

ainay le Vieil 11

ainay le Vieil 19

ainay le Vieil 18

ainay le Vieil 10

ainay le Vieil 9

ainay le Vieil 13

ainay le Vieil 20

.

.

.

Le tour d’écrou

le-challenge-halloween-2022

Challenge Halloween avec Hilde et Lou

.

.

Le tour d'écrouLe tour d’écrou
Henry James

.
Henri James donne à une veillée de Noël, une ambiance gothique.
Des amis rassemblés près de l’âtre de la cheminée écoutent l’un d’entre eux lire les écrits d’une vieille connaissance qui fut la gouvernante de sa sœur. Douglas, le légataire de la défunte, tient ses confidences sous clef, à l’abri de toute indiscrétion. Tous sont prévenus, la soirée sera glaçante. Les goguenards et les émotifs sont attentifs…
Le narrateur qui nous invite à partager cette intimité, laisse le conteur mettre en place les personnages et le décor d’un huis clos qui s’annonce effrayant.

Dans les débuts de son journal, la préceptrice, alors âgée de vingt ans, rapporte comment elle a été embauchée pour s’occuper de deux orphelins placés sous la tutelle de leur oncle, un célibataire habitant Londres peu enclin à élever ses neveux, et son arrivée dans un vieux manoir perdu dans une campagne reculée de l’Essex. Là, elle fait la connaissance de l’intendante de la maison, Mrs Grose, et des enfants qu’elle devra éduquer. Flora, une fillette de huit ans, et Miles, un garçon de dix ans, qui faisait sa scolarité dans un internat et qui a été renvoyé de son école pour une raison qu’on ne saura jamais.
Mrs Grose se montre charmante avec elle, et le frère et la sœur sont adorables et très attachants. Dans les premiers jours durant ses heures de repos, elle visite l’imposante demeure de Bly à la décoration très chargée, à l’architecture décousue, et son vaste parc. La gentille et naïve jeune fille se prend alors à rêver car tout semble idyllique dans ce cadre romantique. Mais l’histoire va prendre une autre tournure…
Lors d’une flânerie dans le parc, elle aperçoit une silhouette étrange postée sur le haut de l’une des tours du manoir. Peu de temps après, elle revoit cet homme collé à une fenêtre, épiant l’intérieur de la maison, puis c’est au tour d’une femme venue de nulle part. Quand elle se décide à demander des informations des gens de la maison auprès de Mrs Grose, elle apprend les morts tragiques de Mr Quint, officiant comme valet, et de Miss Jessel, l’ancienne gouvernante. Si l’une avait eu le comportement d’une grande dame, l’autre était méprisable. Se sentant en confiance, la pieuse femme révèle que les deux avaient été amants. Il en faut donc peu pour imaginer que ces apparitions seraient l’errance de leurs âmes damnées venues chercher les enfants.
Chaque jour, le malaise s’intensifiant, la jeune gouvernante, dont l’esprit fantasque adhère rapidement à cette nébuleuse hypothèse, intensifie la surveillance des enfants qui semblent être sous l’emprise d’un charme pernicieux. L’angélisme qui les caractérise ne paraît pas très naturel et la douceur de leurs regards devient inquiétante.
Les écrits de son journal prennent une cadence plus soutenue et plus folle. Elle s’attribue un rôle, celui de les sauver, et son angoisse grandissante produit une hystérie annonciatrice d’un drame.

Je n’ai pas aimé cette histoire, ni l’écriture que j’ai trouvée pesante et alambiquée, je n’ai pas aimé également le personnage de la gouvernante, une ingénue perdue dans ses fantasmes, trop complaisante avec les enfants, et je n’ai surtout pas apprécié les rapports ambigus entre elle et Miles, ceux d’un amour impossible. C’est en lisant le dernier paragraphe de la fin, que j’ai compris d’où venait mon embarrât. Tout au long du récit, on perçoit des équivoques qui ne sont jamais vraiment formulées, et ce flou voulu par l’auteur a entravé ma lecture.
Sur le fait qu’on ne sache pas si les fantômes sont réels ou s’ils sont les chimères d’une jeune fille trop exaltée et névrotique, cela ne m’a pas déconcertée, bien au contraire !

.

tumblr_mt5l21xudf1rrnekqo1_1280

.
Peinture de Walter Marshall Clute

.

.

.

Saumon teriyaki

logoHalloween21 4Les Gourmandises de l’automne et d’Halloween
avec Isabelle, Hilde et Lou

Vous trouverez des recettes chez…

Isabelle – Minestrone écarlate (Halloween)
Hilde – Tartelette à la citrouille, au chèvre et aux raisins (Halloween)
Sandrion – Guacamole (Halloween)
Lydia – Crevettes à la crème, au persil et à l’ail
Eimelle – Salade de patates douces, avocats et œuf mollet

Liza – Tarte aux figues et au miel
Béa – Soba aux crevettes à la mangue et aux cacahuètes

.

.

saumon teriyaki 2

Orange et noir, deux couleurs pour notre challenge !
Une idée prise après avoir lu la recette de Liza qui a présenté un plat avec des filets de poulet.

Ingrédients :
– Saumon frais
– Pâtes noires (à l’encre de seiche)
– Sauce teriyaki
– Coriandre fraîche, poivre vert frais, câpres, cacahuètes au wasabi, graines de sésame dorées, ail en poudre
– Matière grasse
– Pour la sauce : crème au soja ou crème de coco

Préparation :
– Découpez les tranches de saumon et faites revenir les cubes dans de la matière grasse végétale.
– Ajoutez à la cuisson de la sauce teriyaki, un filet d’eau et un peu d’ail en poudre. Goûtez et voyez s’il faut saler.
– En fin de cuisson, remettez quelques gouttes de teriyaki sur les cubes et parsemez sur le dessus des graines de sésame.
– Pendant ce temps, cuisez les pâtes avec les grains de poivre vert et les câpres.
– Pour le dressage de l’assiette, faites un nid de pâtes avec le poivre et les câpres, ajoutez une petite couronne de feuilles de coriandre, et terminez par les cubes de saumon teriyaki enrobés de sésame.
– Présentez une sauce faite avec le jus de cuisson du saumon additionnée de crème au soja ou de crème de coco.

Verdict :
Une recette facile à cuisiner, pleine de saveurs et légère.

.

saumon teriyaki 1

.

.

.

Challenge Halloween, 13ème édition !

le-challenge-halloween-2022Dans notre groupe, la saison de l’automne rime avec l’univers fantastique d’Halloween et se pare de tous ses artifices, dans nos lectures, nos bricolages et nos recettes de cuisine.
La treizième année du challenge organisé par Hilde et Lou, s’oriente vers le côté des familles… extraordinaires !

Comme tous les ans, je vais essayer de suivre un programme en fonction des jours de la semaine.

25. Cuisine : Saumon et pâtes noires
26. Littérature adulte : Le tour d’écrou
27. Bricolage : Petits sacs pour friandises
28.

29. Nature et vieilles pierres : Le château médiéval d’Ainay-le-Vieil
30. Littérature jeunesse :
01. Album illustré : Oups !
02. Cuisine : Soupe rouge
03. Littérature adulte : Le Horla
04. Bricolage : Guirlande
05.
06. Nature et vieilles pierres :
07. Littérature jeunesse :
08. Album illustré :
09. Cuisine : Pâté feuilleté à la citrouille, au poulet et au curry

.

.

.

.

ghtrht

Pâtisson farci

logoHalloween21 4Les Gourmandises de l’automne avec Isabelle, Hilde et Lou

Vous trouverez des recettes chez…

Isabelle – Sandwichs au concombre et Chocolat cake (Angleterre)
Hilde – Sandwichs au concombre, au saumon et aux œufs (Angleterre)
Béa –
Aubergines laquées au miso
Chantal -: Clafoutis aux mirabelles
Lydia : Hamburger au cheddar et bacon
Eimelle : Cuisses de poulet aux olives
Sandrion : Crème brûlée au pain d’épices
Liza – Poulet teriyaki
.

.

Qui dit automne, dit citrouille !

Je commence la saison des cucurbitacées avec un pâtisson et une sauce faite avec les tomates du jardin récoltées cet été.
.

Patissonfarcitomate 4

.

Patissonfarcitomate 1Ingrédients pour 2 personnes :
– 1 gros pâtisson
– 1 tasse de pâtes « risoni »
– 4 tomates
– 1 poivron rouge
– 1 gousse d’ail
– Olives vertes dénoyautées
– 1 œuf
– 1 poignée de gruyère râpé
– Herbes de Provence, 1 piment, sel, poivre en grains, 1 sucre, huile d’olive

Préparation :
– Enlevez la peau du poivron en le mettant quelques minutes sous le grill du four, puis découpez-le en lamelles.
– Laissez trempez les tomates dans de l’eau chaude pour pouvoir enlever la peau plus facilement.
– Dans une marmite, faites revenir la gousse d’ail et les lamelles de poivrons avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez les tomates, les herbes, les olives, le piment écrasé, du sel, du poivre et un petit sucre pour adoucir la sauce. Laissez confire sur feu doux.
– Creusez le pâtisson avec une cuillère et réservez la chair, débarrassée de ses graines et filaments.
– Mélangez la sauce tomate confite avec la chair du pâtisson (coupée finement), ajoutez l’œuf battu, le gruyère râpé, et versez le tout dans le pâtisson.
– Enfournez 30 minutes ; th. 8.

Verdict :
A la sortie du four, la pâtisson se découpe bien. Tranchez deux parts… et servez avec une salade. Vous pouvez agrémenter la salade de noisettes… Végétarien, simple, complet, bon.

.

Patissonfarcitomate 2

.

.

.