Pain à la citrouille

logoHalloween21 4Jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde. La semaine prochaine, nous entamerons le programme de fin d’année, pour un hiver tout douillet.

Vous trouverez des recettes chez…

Nahe – Beurre de potiron (Halloween)
Hilde – Tartelettes aux pommes de Mme Knave (Halloween)
Sandrion – Moelleux aux poires et au chocolat (Halloween)
Isabelle – Tartelettes aux noix et au gorgonzola (Halloween)
Bidib – Crêpes aux lentilles corail et Pancakes, sans gluten, aux 3 farines (Halloween)
Rosa – Lentilles, patates douces et boudin noir au curry (Inde)
Béa – Pâtes à la crème de choux-fleur et sa chapelure de choux-fleur
L’Irrégulière – Risotto gorgonzola et poires
Lydia – Ravioles au bœuf
Liza – Riz au curry d’aubergines et pois chiches

En suivant la recette donnée par SKTVreprise par Hilde et Isabelle… voici le pain à la citrouille… dans une version salée et épicée pour une donner une touche indienne.

Pain citrouille 1Ingrédients :
– 350 g de farine et +

– 220 g de purée de citrouille
– 80 g de lait
– 100 g de raisins secs
– 40 g d’huile d’olive
– 1 sachet de levure boulangère
– Sel, poivre
– Curry, pincée de muscade, pincée de cannelle

Préparation :
– Préparez la levure sèche dans le lait tiédi. Puis ajoutez les raisins secs.
– Dans un saladier ou dans le bol du robot, mélangez la farine, le sel, le poivre, le curry (dosé en fonction de vos goûts) et la purée de citrouille, puis ajoutez la levure, le lait et les raisins. Pétrissez bien en ajoutant de l’huile d’olive.
– Sur un plan de travail fariné, assouplissez la pâte.
– Laissez-la reposer bien 2 heures à côté d’une source chaude, à l’abri des courants d’air, sous un torchon pour la faire monter.
– Après le temps de repos, repétrissez-la.
– Laissez-la reposer encore 1 heure, et façonnez par la suite, le pain que vous déposerez dans un moule garni d’un papier sulfurisé. Saupoudrez légèrement de muscade et de cannelle sur le dessus.
– Enfournez dans un four déjà chauffé pour environ 10 à 15 minutes, th. 180°.
– Ne le sortez pas de suite, laissez la porte du four ouverte et laissez-le encore à l’abri le temps qu’il refroidisse.

Verdict : Bon, même s’il est complètement raté ! De toute façon, je rate toujours mes pains et brioches. Cette fois-ci ne fera pas exception ! Je couperai des tranches pour ce soir et je les ferai griller. Avec du fromage, ça sera mon encas du dimanche soir…

.

Pain citrouille 2


.

.

Le voleur de souhaits

logoHalloween21 2

Challenge Halloween de Lou et Hilde

.

.

Le voleur de souhaits

Le voleur de souhaits
Scénario de Loïc Clément
Dessin et couleur de Bertrand Gatignol

.
Le voleur de souhaits 1Félix n’est pas un enfant comme les autres car il a le pouvoir de prendre les souhaits des gens, qu’il collectionne en les conservant dans des bocaux en verre. Sa méthode est assez surprenante… A la saison des pollens et à la saison des premiers frimas, il guette les éternuements des passants, les attrape en plein vol et les enferme. Un simple « Atchoum ! » contient dans ses particules une ambition ou un vœu ou une envie qui s’envole, et suivant la formule magique qu’il souffle, « A mes souhaits ! », il peut les capturer.
Mais un jour, il croise une fille de son âge qu’il trouve différente. Intrigué, il la suit prêt à prendre son souhait, mais rien ne fonctionne avec elle et quand Calliope s’aperçoit de son manège, il ne peut que lui expliquer sa singulière passion.
Entre eux, une complicité se développe lorsqu’ils décident de partir en quête des désirs de la jeune fille qui n’attend rien, et au fil du temps… ils deviennent inséparables.
Où sont les rêves de Calliope ? Peut-être là où se trouve Félix…

Le voleur de souhaits 3« Le voleur de souhaits » est une très jolie histoire d’amour, poétique, tendre et pleine d’espoir. C’est aussi l’histoire personnelle de Loïc Clément qui la raconte à la fin de l’album. Il s’est aperçu enfant que la plupart des gens ne faisaient pas cas des bons souhaits qu’on leur accordait après leurs éternuements. Cette politesse qui offre le respect est devenue une expression-réflexe, bête, qui a oublié son sens premier.
Dans un article sur son étymologie, j’ai lu que la tradition remontait à l’Antiquité. « Éternuer était une chance car c’était le signe d’un esprit divin » d’après les Grecs, et d’après les Romains, c’était selon la Lune, l’éternuement pouvait être alors un signe bon ou mauvais. C’est incroyable tout ce qu’on peut lire sur cette formulation ! Et chaque époque a sa définition jusqu’à nos jours.
Le scénario s’accompagne de peu de texte et de très beaux dessins, expressifs, fournis et joliment colorés.
C’est donc un album que je vous recommande… et sur ma lancée, après avoir lu de l’auteur « Chaque jour Dracula » et celui-ci « Le voleur de souhaits », j’ouvre… « Le silence est d’ombre ».

.

Le voleur de souhaits 2

.

.

.

Rendez-vous en enfer

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Littérature jeunesse
Une lecture commune avec Isabelle

.

.

Retour en enferRendez-vous en enfer
Hervé Fontanières

.
Après les fêtes de Noël, Sylvain, un adolescent de quinze ans, se rend en pleine mer auprès de son oncle Jos Le Flohic qui est l’un des gardiens du phare d’Armen, pour passer une nuit le temps de la relève entre lui et Loïc Finaz.
D’origine bretonne par la branche maternelle, Sylvain qui a toujours été attiré par tout ce qui fait la Bretagne, réalise l’un de ses rêves en allant sur ce « cailloux ». Arrivé avec le Velléda, le bateau qui ravitaille le phare en carburant et en vivres, il a déjà un aperçu de la violence des éléments et de l’inconfort que doit supporter un marin, et lorsqu’il pénètre le phare, il est confronté à la majesté des lieux qui compte cent dix-huit marches en colimaçon jusqu’au sommet. De sa chambre qu’on lui attribue, son regard se noie dans l’immensité bouillonnante de l’océan qui est à perte de vue. Les vagues s’écrasent violemment sur la structure du phare dans des échos furieux qui résonnent jusque dans son ventre. Conscient que cette aventure est exceptionnelle, il essaie d’emmagasiner le  plus d’images, le plus de sensations, quand il
voit Loïc Finaz se débattre dans les flots et se faire avaler.
L’exaltation fait place à l’horreur car malgré les tentatives pour le repêcher, le second de l’Armen a été englouti. Ce que Sylvain ne sait pas encore, c’est que le cauchemar ne fait que commencer.
La radio en panne, l’océan déchaîné, la brume comme de la poix, l’impossibilité aux secours de venir, le pavillon noir dressé, la sirène hurlante, le huis clos donne à la tragédie une dimension dantesque et le jeune garçon voit son oncle se décomposer et avoir peur, lui qui était une force de la nature et qui faisait figure de héros.
Pour s’occuper, pour ne pas paniquer et voir les oiseaux déboussolés attirés par la lumière du phare s’écraser sur les vitres, Sylvain cherche de la lecture et tombe sur le journal de bord de Jos dans lequel il relate la mort de son ami Yves Le Doaré, mort dans les mêmes circonstances que Loïc un an jour pour jour.
Une légende bretonne raconte qu’à la fin de l’année, l’Ankou vient chercher le dernier marin mort en mer pour qu’il pilote son bateau le Bag-Noz. La légende… Sylvain est prêt à oublier toute rationalité quand il voit venir vers eux la silhouette de l’Ankou et que des faits inconcevables et mystérieux surviennent dans cette tour maudite.
Qui vient-il chercher cette fois-ci et quel tribut peut-il demander ? Qui est véritablement son oncle ? Sylvain devra s’armer de courage pour affronter les nombreux dangers qui les menacent.

Sylvain, Jos, l’Armen, l’océan et l’Ankou… L’auteur nous donne rendez-vous en enfer avec ce thriller policier écrit pour la jeunesse. L’action cauchemardesque arrive très vite et nous plonge dans des extravagances, dont on ne sait si elles sont fantastiques ou vraisemblables, seulement dues à la folie de l’isolement.
Dans ce décor du grand large et pourtant fermé, on éprouve une claustrophobie qui génère une angoisse jusqu’au dénouement. Quant aux personnages du huis-clos, il y a l’oncle au comportement ambigu, Sylvain, un héros sympathique et courageux, l’Ankou, le spectre de la mort, et le phare, l’un des personnages principaux du roman qui semble être vivant.
Je recommande aux jeunes lecteur cette lecture qui se lit d’une seule traite, presque en apnée, et qui nous emporte loin, très loin…

.

.

.

Risotto aux moules, aux champignons et au pâtisson

Jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde.

Vous trouverez des recettes chez…

Hilde – Pain au butternut (Halloween)
Sandrion – Velouté de choux-fleur (Halloween)
Béa – Croquettes de choux-fleur au parmesan (Halloween)
Rosa – Cake au chocolat et Brownies fantômes à la citrouille et au chocolat (Halloween)
L’Irrégulière – Butternut farcie au Mont-D’or (Halloween)
Isabelle – Gâteau roulé à la confiture de mandarine et au glaçage au mascarpone et au sirop d’érable (Halloween et Québec)
Eimelle – Pancake et œuf mollet avec sa vinaigrette au sirop d’érable (Québec)
Lydia – Tartiflette
Liza – Fondant au chocolat

.

.
Suite au risotto de L’Irrégulière… et de SKTV

.

IMG_0354Ingrédients pour 3 assiettes :
– Riz pour risotto
– 4 gros champignons de Paris
– 700 g de moules
– 1 grosse tranche de pâtisson
– 2 verres de vin blanc
– Parmesan râpé
– 1 gousse d’ail, 1 oignon rouge
– Thym, feuilles de laurier, safran
– Sel, poivre, beurre

Préparation :
– Lavez les moules et faites les cuire dans un bouillon (1 verre de vin blanc, 1 oignon coupé finement préalablement revenu dans du beurre, des feuilles de laurier, du thym et de l’eau).
– A la fin de leur cuisson, environ 10 minutes, gardez le jus de cuisson et préparez-les en enlevant les coquilles. Préservez en quelques unes pour décorer les assiettes.
– Dans le jus de cuisson, mettez le riz et faites-le blanchir. Ajoutez les pistils de safran, le sel, le poivre et les champignons émincés.
– Mouillez souvent avec de l’eau et du vin, remuez… Vous conviendrez de la fin de la cuisson lorsque le riz sera cuit et crémeux. (Environ 30 à 40 minutes sur feu doux)
– Hors du feu, ajoutez du beurre et du parmesan.
– Alors que le riz cuit, découpez en cubes le pâtisson et faites les revenir dans du beurre avec un peu d’ail et du thym.
– Pour le dressage, mettez le risotto dans le creux de l’assiette, les dés du pâtisson sur le dessus, deux ou trois moules avec leurs coques, des pistils de safran, du thym et trois baies rouges. Une tartine de tarama est un plus…

Verdict : Excellent !

.

IMG_0355

.

 

.

.

 

Chaque jour Dracula

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Une lecture commune avec Jojo et Belette

.

.

.

Chaque jour Dracula

Texte de Loïc Clément
Dessins de Clément Lefèvre

.
Dracula est un enfant qui n’aime pas aller à l’école pour une triste raison. Harcelé, battu, appelé le monstre ou l’intello par ses camarades de classe qui se moquent de ses yeux rouges, ses dents pointues, son éducation et ses différences, Dracula est sans défense face aux petits tortionnaires. Solitaire et ne pouvant se confier à personne, même pas à son père qu’il veut préserver, il pense que tout est de sa faute s’il ne peut pas se faire apprécier.
« Le jeune vampire se sentait en partie responsable de ce qui lui arrivait. Il croyait que si on s’en prenait à lui, c’était sans doute un peu de sa faute. Une pensée certes absurde, mais allez expliquer ça à un petit être qui essaie de comprendre pourquoi on le persécute lui, et pas un autre… »

Chaque jour Dracula 1Mais un soir, tout en édulcorant son cas, Dracula essaie d’aborder le sujet en demandant des conseils à son père qui ne perçoit pas la gravité des choses et qui préconise une riposte assez simpliste. C’est en faisant venir le médecin alors que Dracula est au plus mal, que les véritables mots sont mis sur les maux et que la situation change.
La douleur du père est terrible, sa colère, aussi… et ensemble, père et fils, vont trouver comment parer le harcèlement scolaire. Il faut avant tout que le petit Dracula reprenne confiance en lui, qu’il combatte ses complexes, et très vite, avertir le corps enseignant…

Cette poignante histoire qui leste le cœur du lecteur d’un poids lourd, arrive à un dénouement heureux. C’est donc un récit optimiste sur un thème difficile à aborder, pas trop dur à lire, pas larmoyant pour les enfants, qui chamboule un peu les codes en donnant à un petit vampire le rôle du gentil.
La violence est combattue par la forte détermination et le courage de Dracula qui est encouragé par son père, si fier de lui et si aimant. Beaucoup d’amour, de sensibilité, d’espoir et d’humour font de cet album une belle lecture que je vous recommande.
J’ai aimé également les dessins…

.

CHAQUE JOUR DRACULA INT.indd

.

.

Couronne de feuilles de chêne en feutrine

logoHalloween21 3

Challenge Halloween de Lou et Hilde
Thème : La nature

Journée atelier avec Jojo, Isabelle (De la laine pour les premiers frimats), Lou (sac à bonbons et sorcières aimantées) et Hilde

.

.
Couronnefeuillesdechêne 1Ma série de couronne s’agrandit avec ce modèle pris sur le magasine Quilt Country, Les saisons de la feutrine (hors série n°1 oct-nov 2008). A la page « Autumn at your door », on nous présente de belles réalisations… un panneau, des cœurs et cette couronne que j’ai adaptée avec les feutrines que j’avais.

Fournitures – couronne 30 cm de diamètre :
– 1 grande feuille (30×45 cm) pour le dos
– Feutrines pour le devant de la couronne… au moins 5 couleurs
– Feutrines de différentes couleurs pour le feuillage
– Perles en laine feutrée et cupules de glands
– Fils pour broder, aiguille, ciseaux, ouate, pisto-colle

Couronnefeuillesdechêne 2Réalisation :
– Découpez dans les morceaux de feutrine les formes de la couronne, des étoiles et des feuilles de chêne, avec des gabarits tracés sur de la cartonette.
– Pour la couronne, le dos est d’un seul bloc et le devant, en plusieurs morceaux de différentes feutrines que vous assemblez soit à la machine, soit à la main.
– Posez le dos et le devant l’un sur l’autre et faites, dans un premier temps, un point feston sur le bord intérieur. En second temps, faites le bord extérieur et ouatez au fur et à mesure.
– Brodez les nervures des feuilles.
– Cousez les étoiles sur la couronne et brodez des tortillons au point chaînette pour embellir.
– Avec le pisto-colle, collez les feuilles et les glands. Pour les glands, collez les perles en laine dans les cupules ramassées dans les bois.
– Mettez un lien avec un ruban…

Couronnefeuillesdechêne 3

Couronnefeuillesdechêne 4

Couronnefeuillesdechêne 5


.

.

Prieuré de Notre-Dame d’Orsan

logoHalloween21

Challenge Halloween de Lou et Hilde
Thème : La nature

Des photos chez Isabelle (Honfleur en octobre)
et Jojo (La nature à l’automne dans le Moyen-Pays niçois)

.

.

Orsan 24.10.21 17

Je vous invite à une balade d’octobre dans le prieuré Notre-Dame d’Orsan à Maisonnais, dans le Cher. Il ne reste plus grand chose de l’ancien couvent qui a été détruit et pillé au fil des siècles, mais il réside encore dans les lieux un certain enchantement grâce à l’agencement paysagé de ses jardins. Des parcelles arborées, fleuries, potagères, fruitières, des labyrinthes, des clos, des fenêtres percées dans les charmes qui débouchent sur une prairie ou des carrés de simples… entre lignes et courbes, c’est à la fois intime et ouvert, rustique et raffiné.

.
Orsan 24.10.21 14
Orsan 24.10.21 15

IMG_0183a

Orsan 24.10.21 1

IMG_0184

Orsan 24.10.21 5

Orsan 24.10.21 2

Orsan 24.10.21 4

Orsan 24.10.21 3

Orsan 24.10.21 8

Orsan 24.10.21 12

Orsan 24.10.21 10

Orsan 24.10.21 16

Orsan 24.10.21 19

Orsan 24.10.21 20

Orsan 24.10.21 11

Orsan 24.10.21 21

.

.

 

Les Croques, Oiseaux de malheur, tome 2

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Une lecture avec Jojo

.

.

.
Tuer le temps, tome 1

Les Croques2Les Croques
Oiseaux de malheur, Tome 2
Léa Mazé

.
Le tome précédent dévoilait une mystérieuse silhouette tapie dans le noir, entrain de surveiller les jumeaux, Colin et Céline. Sous les ordres d’une tierce personne, elle est toujours là, à les guetter… puis à les menacer… Sa mission ? les liquider.

Les Croques 2bColin et Céline ont suivi leur piste qui les a menés jusqu’à la crypte d’une chapelle où ils ont découvert des objets de valeur et des murs maculés de sang. Partagés entre le dire à leurs parents ou refermer la porte comme si de rien n’était, ils préfèrent opter pour la première solution, mais la réaction des adultes n’est pas d’un grand soutien car lorsqu’ils retournent sur les lieux, le trésor a disparu et une inscription à la peinture rouge tague le mur… « Les zombies arrivent »… Comment les prendre au sérieux avec un tel graffiti ?
Pensant que les jumeaux sont les auteurs du vandalisme, les parents ont également un dilemme. Doivent-ils en référer à la gendarmerie quitte à ce que les enfants aient des représailles juridiques, ou doivent-ils, encore une fois, les punir et ne rien dire ?
Colin et Céline ne peuvent se confier à personne et Poussin, le sculpteur du cimetière, a disparu. Ce départ semblant suspect, ils en sont même à lui trouver une complicité dans l’affaire. En construisant l’intrigue, indices-mobile-crime-assassin, ils en viennent à noter un autre larron… le notaire !
Nos deux aventuriers-justiciers-imprudents vont devoir affronter bien des dangers…

Ce deuxième tome est un régal ! Le suspense est grandissant et les rebondissements sont nombreux. Quand les parents demandent à leurs enfants pourquoi ils sont sortis la nuit, les enfants rétorquent : « C’est pour jouer à se faire peur… ». Quelle belle réponse ! tellement candide, spontanée et simple. Alors, l’histoire qui se déroule en grande partie dans un cimetière est assez flippante quand on s’aperçoit qu’un psychopathe est à l’origine de tout ce qui se passe, mais c’est raconté avec beaucoup d’humour ; une malice macabre.
La suite, justement appelée « Bouquet final », sera le dernier album de cette série, bien écrite et bien illustrée, que je vous recommande…

 

Les Croques 2a

 

.

.