Tartelettes citrouille-chèvre-raisin

logoHalloween21 4A compter de ce jour, jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde.

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Rosa –
Isabelle – Citrouilles farcies aux poires et au roquefort, Pain doux au potimarron, et Boulettes de bœuf et potimarron (Halloween)
Liza –
Lasagnes d’automne, potimarron-champignons

.

.

Tartelettescitrouillechèvreraisins 4Tentée par les tartelettes qu’Isabelle a présentées dimanche dernier, je vous en propose d’autres avec une base citrouille à la place d’une compotée d’oignons.

Tartelettescitrouillechèvreraisins 3Ingrédients pour 6 tartelettes :
– Pâte (farine, beurre, eau, sel, herbes de Provence)
– 1 tranche de citrouille
– 2 crottins de Chavignol
– 1 grappe de raisins frais
– Persil frais, 2 gousses d’ail, thym
– Sel, poivre, miel liquide, huile d’olive, fleur de sel

Préparation :
– Préparez la citrouille en dés, faites-la cuire avec 2 gousses d’ail et du persil, pressez en purée après la cuisson et laissez-la égoutter dans une passoire, longtemps. Cela peut être fait la veille. Salez et poivrez la purée.Tartelettescitrouillechèvreraisins 2
– Faites la pâte et garnissez-en les fonds de tarte beurrés.
– Ajoutez une grosse cuillère à soupe de purée de citrouille et une tranche de chèvre sur le dessus.
– Mélangez à de l’huile d’olive un peu de miel. Versez-en un filet sur le chèvre et parsemez des brins de thym.
– Enfournez dans un four déjà chauffé, environ 20 minutes, th 180°.
– Au service, décorez avec des raisins frais, roulés dans le fond du bol où vous avez mélangé le miel à l’huile d’olive. Quelques grains de fleur de sel sur le chèvre pour finir.

Verdict : Très bon. J’avais un petit pot de confit de vin que j’ai utilisé à la place du miel.

  .
Tartelettescitrouillechèvreraisins 1

.

.

.

Trois fantômes

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Les samedis illustrés

.

.

Trois fantômes

Trois fantômes
Grégoire Solotareff

.
Trois copains, un lapin, un chat et un loup, ont décidé de se déguiser en fantômes en mettant un tissu sur la tête. Mais avec leurs oreilles ce n’est pas évident car elles sont trop visibles et on les reconnait bien ! Dans la journée, ce n’est pas possible, alors que dans le noir, ce n’est pas pareil. Mais il faut avoir une belle dose de courage pour oser s’aventurer dehors en pleine nuit, surtout lorsqu’on rencontre des… fantômes…

Le récit est tout mignon et doux pour les jeunes enfants. Il met en scène les trois amis qui vont jouer à se faire peur. Malgré un texte court, simple, des illustrations enfantines, un peu grossières, l’auteur a su rendre un humour, une ambiance dynamique et des personnages très expressifs. Les regards apeurés des amis sur la couverture épurée du livre en est l’exemple. Parfois, il n’en faut pas plus pour se raconter des histoires.
Un petit livre parfait pour Halloween… à recommander !

.

Une lecture chez Lou

.

.

Flow, tome 2

logoHalloween21 2


Challenge Halloween de Lou et Hilde
Littérature jeunesse

.

.

Flow, Tome 1

Flow 2

Flow
tome 2
Mikaël Thévenot

.
De retour de Boston avec un lourd secret, Josh ne voit pas comment il pourrait en parler à son père et à sa sœur ; pourtant il va devoir le faire car son comportement inquiète ses proches. Cette découverte va chambouler leurs vies…
Chevaucher le flow reste toujours une épreuve, même si ses progrès sont considérables, mais pour lui ce qui urge le plus est une mission qui va le renvoyer en Amérique avec son copain Alex. Là-bas, ils vont retrouver l’ancien agent du FBI, Kyle Chester qui après avoir enquêté sur la mort de la mère de Josh a quitté le bureau fédéral pour être détective privé.
A peine rentré, Josh songe à repartir et cette fois-ci, il planifie avec minutie son voyage, assisté d’Alex et de Bee, une jeune fille experte en cybernétique.

Ce deuxième livre clôt l’histoire largement confiée dans le précédent opus. On poursuit donc les aventures de Josh, entre les révélations, la course-poursuite, et les évènements qui se sont déroulés douze ans auparavant avec la disparition de Jenny, sa prise de conscience, sa fuite et son accident. Il sollicite de plus en plus ses pouvoirs télépathes. Ce don est une puissance qui va le servir, mais il sait également que cette intelligence nouvelle doit être utilisée à bon escient.
Comme pour le premier tome, le rythme de l’histoire reste inégal et j’ai préféré la deuxième partie, plus trépidante.
Je pense que cette lecture, fluide, agréable, prenante, peut plaire aux jeunes adolescents.

.

.

.

Une citrouille au point mousse

logoHalloween21 3

Challenge Halloween de Lou et Hilde
Thème : La nature

Journée atelier avec Jojo, Isabelle (Citrouille tricotée)
et Hilde (Citrouille and Co entre tricot et crochet)

.

Cette fois-ci, c’est Isabelle qui motive les troupes avec une citrouille au point de mousse.
Un bricolage facile à faire qui m’a demandé un temps de réalisation de 4 heures environ. Il faut dire que je suis novice au tricot.

.
Fournitures : Laine, aiguilles à tricoter, aiguille à coudre, feutrine pour la queue, ouate, croquet ou ruban ou cordelette pour faire les tranches
Pas à pas : Direction chez Isabelle qui explique très bien le comment faire… pour un rectangle de 10 x 20 cm.

Citrouillepointmousse 2

Citrouillepointmousse 3

Citrouillepointmousse 4

Citrouillepointmousse 1

.

.

Les Croques, Tuer le temps, tome 1

logoHalloween21 2

Challenge Halloween de Lou et Hilde
Une lecture avec Jojo

.

.

Les croques 1Les Croques
Tuer le temps, Tome 1
Léa Mazé

.
Les parents des jumeaux, Colin et Céline, n’ont pas une profession qui fait rêver. Propriétaires de l’entreprise des pompes funèbres et croquemorts, le quotidien de la famille, basée à la lisière du cimetière, est rythmé par les enterrements.
Pour les enfants, l’école aurait pu être une bulle d’oxygène, un endroit propice aux amitiés et aux partages, mais pour eux, c’est devenu un purgatoire car à longueur de temps ils se font moquer méchamment (« Tu pues le cadavre ! »), malmener, et réprimander par les professeurs quand ils essaient de se défendre.
Solitaires, ils le sont également chez eux avec leurs parents très occupés. Des parents qui ne les comprennent pas et qui les punissent lorsqu’ils reviennent de l’école avec des mots dans le carnet de correspondances. A quinze jours de la Toussaint, il ne faut pas les embêter ! Et c’est comme ça que Colin et Céline se retrouvent à ratisser le cimetière suite à leur exclusion de l’école pour deux jours.
Là, ils rejoignent Poussin, le graveur, qui leur raconte des histoires, des histoires avec des morts-vivants à faire dresser les poils. Mais, bien que mignons, la vivacité des enfants est difficile à canaliser et Poussin s’agace vite de leurs bavardages. Du moins c’est ce qu’il laisse supposer dans une lettre qu’il laisse aux parents pour expliquer son départ précipité.
Orphelins d’ami, les enfants décident de poursuivre leur enquête, un genre de chasse aux trésors initiée par Poussin. Beaucoup de stèles et de monuments portent des épitaphes à la gloire des défunts et certaines ont un signe commun un V  qui pourrait être le chiffre 5.
Armé d’un plan des tombes et d’une grande imagination, les jumeaux vont tomber sur une chapelle mortuaire digne de leur intérêt… Il y a des aires de jeux plus convenables pour des enfants, mais nos deux comparses élisent le cimetière comme l’une des plus attrayantes…

Avant que l’aventure commence, dans les premières pages, ils étaient tristes, amers et désabusés. Cette chasse au trésor va les ragaillardir et les mener vers des horizons très différents de l’ordinaire.
L’auteur, scénariste et dessinatrice, a su rendre son histoire captivante et donner à ces enfants toute ma sympathie de lectrice qui fut un jour une petite fille dotée d’un esprit rêveur, plein de chimères.
La dernière page de l’album laisse supposer une trame moins fantastique qu’on aurait pu envisager. Juste une ombre, menaçante, surveille les enfants… il me faut donc lire la suite le plus vite possible !
A suivre…

.

.

.

  .

Boulettes au bœuf et au potimarron

A compter de ce jour, jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde.

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Rosa – Velouté de potiron à l’orange (Halloween)
Hilde – Boulettes au bœuf et à la butternut (Halloween)

L’Irrégulière – Osso bucco à la milanaise
Isabelle – Tartelettes gourmandes chèvre-oignon-raisin (Halloween) et « Cuisine des bois et des forêts » (Livre de recettes)
SKTV – Gratin de potiron, cheddar et vin blanc (Halloween)
Carfax – Marbré carottes-chocolat (Halloween)
Liza – Tarte tatin

.

Je vous propose des boulettes de bœuf sur une idée de Béa de dimanche dernier.

.Boulettesboeufpotimarron 1

Ingrédients pour une vingtaine de boulettes :
– 300 g de bœuf haché
– 2 potimarrons
– 2 œufs
– 3 cuillères à soupe de farine + farine
– 5 cuillères à soupe de graines de semoule couscous
– 2 tranches de pain de mie
– 1 bouquet de ciboulette, feuilles de menthe ou de coriandre
– Épices : piment en poudre, muscade, curry, ail en poudre
– Sel, poivre

Préparation :
– Retirez la chair des potimarrons, cuisez-la à la vapeur et écrasez-la avec le presse purée. Videz le jus.
– Cuisez les graines de semoule couscous.
– Dans un saladier, mélangez la viande avec les œufs, la farine, la ciboulette coupée finement, le pain de mie et les épices.
– Ajoutez la purée des potimarrons et les graines de couscous.
– Formez les boulettes et farinez-les en surface.
– Placez-les dans un plat sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez à 180° environ 20 à 30 minutes selon les fours.
– Avant de les servir, faites-les revenir dans une poêle avec un filet d’huile de tournesol sur tous les côtés, juste pour les dorer. Ajoutez sur le dessus de la menthe fraîche coupée finement ou de la coriandre.

Verdict :
Extra ! Je les ai servies avec des carottes coupées comme des tagliatelli nappées de crème de coco et de curry.

.
IMG_0097

 

.

.

.

 

Oscar et Carrosse, la soupe de pâtes

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Les samedis illustrés

.

Oscar et CarrosseOscar et Carrosse, la soupe de pâtes
Texte de Ludovic Lecomte
Illustrations d’Irène Bonacina

.
Dans un parc d’attractions, Oscar est le squelette du train fantôme. Son travail consiste à effrayer les enfants, mais ce qu’on ne sait pas, c’est que tous les matins, Oscar sort de sa roulotte le ventre noué par la peur car une horde de chiens l’attend toujours pour lui courir après.

Oscar et Carrosse 1Mais un jour, Oscar découvre un petit chien sur le pas de sa porte, tout mignon, bien gentil, qui ne semble pas en vouloir après ses os. Sensible à sa présence, malgré le fait qu’il n’aime pas les chiens, le squelette lui offre un bol de soupe aux pâtes Alphabet et s’amuse à composer avec les lettres son prénom. Le lendemain, ce même scénario se reproduit, ainsi que les jours suivants où le petit chien apprend à lire à l’aide des pâtes.

Entre le squelette et le petit chien qu’il baptise Carrosse, de tendres liens d’amitié se tissent. Petit à petit, l’un apprivoisant l’autre…

Deux âmes solitaires se rencontrent pour former une belle camaraderie… Ce premier tome d’une petite série aborde l’apprentissage à la lecture d’une manière très douce et touchante.
Je suis certaine que les enfants qui apprennent à lire seront heureux de les découvrir, charmés par l’humour de l’histoire, les beaux sentiments qu’elle véhicule, et les sympathiques illustrations.
A recommander !

.
Oscar et Carrosse 2.

.

Les élèves de l’ombre

logoHalloween21 2
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Littérature jeunesse

.

.
Les élèves de l'ombreLes élèves de l’ombre
Anaïs Vachez

.
Jade ne va pas au collège avec plaisir car elle a mal vécu sa sixième. Harcelée par un groupe de filles mené par la belle Romane, elle pense que pour sa cinquième elle endurera les mêmes épreuves qu’elle nomme « supplices ». Et elle a tristement raison car dès le premier jour, le canevas s’ébauche sur des vexations.
Ce premier jour voit également deux nouvelles arrivées. Adry est un redoublant qui ne connaît aucun élève et qui s’installe près d’elle. Méfiante, Jade tient à garder ses distances et essaie de rester insensible à ses sourires. L’autre personne est Mr Erbenet, professeur de français et professeur principal de sa classe. Si l’un est très sympathique, le second est tout l’inverse ! Sévère, inquiétant, grand, maigre, sinistre, rigide, regard hypnotique, sont des qualificatifs peu engageants qui le caractérisent.
Le surnom attribué à Jade est « l’intello ». Bonne élève et le nez toujours dans les livres, elle en exaspère plus d’un, alors quand elle reçoit la note de son premier contrôle, l’une des plus basses de la classe, elle est très surprise. Surtout ce qu’elle veut c’est de ne pas attirer l’attention de Mr Erbenet qui a la singularité de coller les élèves chahuteurs et mauvais.
D’ailleurs Jade s’aperçoit d’une chose troublante… Deux garçons de sa classe, particulièrement remuants et stupides, sont revenus de leurs heures de colle complètement métamorphosés, sages et dotés d’intelligence. Elle aurait pu ne pas relever cette bizarrerie si les cas beaucoup trop fréquents ne s’étaient pas reproduits. Que se passe-t-il lors des retenues ? Le changement n’intervient pas simplement sur leurs attitudes, mais aussi sur leurs physiques, donnant l’impression qu’il n’y a que du vide en eux.
C’est au CDI, que Jade va chercher à se documenter, avec l’aide d’Adry qui sera son chevalier protecteur car Mr Erbenet s’intéresse beaucoup trop à elle…

La collection Hanté de chez Casterman a son slogan : « Pire que vos pires cauchemars ». Avec cette histoire, digne des Chair de poule, les jeunes lecteurs en quête de frissons trouveront matière à frémir. Sans trop dévoiler l’intrigue de celle-ci, on peut signaler qu’il est question de vampirisme dans ce livre. Outre le thème fantastique, l’auteur aborde la cruauté du harcèlement à l’école. Jade est une enfant sensible et très courageuse qui subit ce fléau toute seule. Elle voudrait gérer les persécutions, sans en parler à sa mère, mais ses souffrances sont lourdes à porter. Le parallèle avec ces deux thèmes est facile à faire car le harcèlement moral est aussi une forme de perversion, une possessivité qui pompe son fluide vital.
Un livre à lire la nuit, bien à l’abri dans sa chambre… !

.

.

Lord Jeffrey, La nuit du cerf

.

Challenge Halloween de Lou et Hilde

.

.

Tome 1 – Le train de 16h54

Lord Jeffrey
La nuit du cerf – Tome 2
Scénario de Joël Hemberg
Dessin et couleurs de Hamo

.
Le premier tome de cette série implante un décor et narre le début des aventures du jeune Jeffrey Archer qui enquête sur la disparition de son père et qui se retrouve kidnappé et emmené dans un pensionnat sur une île. La fin se trouvant être assez nébuleuse, ce deuxième tome est donc le bienvenu…

« Équilibrer le monde, entre les proies et les prédateurs »… serait l’un des enjeux du consortium appelé Les douze cadrans, qui régente l’école dans laquelle Jeffrey a été placé de force. Mère-Grand, le directeur de l’établissement, a de grands projets en voulant former une élite qui œuvrerait en sourdine pour la grandeur du pays. Mais ne serait-ce pas plutôt un enrôlement pour servir les desseins coupables d’une bande de criminels ?
La vieille école est immense, pleine de couloirs, de pièces et d’étages, pleine de coins sombres et interdits. Jeffrey se sent plus téméraire en compagnie de sa nouvelle amie, Éléonore, une étudiante de son âge qui connait son père et qui décide de l’aider. Il apprend alors que son père, professeur d’histoire, travaillait ici et que suite à une altercation avec Mère-Grand, il a été congédié et placé à l’isolement sous bonne garde. Juste avant de disparaître, il a laissé un message à Éléonore dans lequel il lui dit de se méfier du directeur.
Où ont-ils mis son père ? Est-il toujours sur l’île ? Comment peut-on s’en échapper ? Le temps presse et l’ambiance commence à devenir pesante, menaçante et baroque avec un bal masqué, La nuit du cerf, qui couronne les six mois d’étude et l’adoubement de certains élèves qui quitteront bientôt l’île.

A Édimbourg, au fond de son lit, sa mère se désole de tout ce qui se passe. Mais une information extraite du journal et la venue d’un inspecteur de Scotland Yard vont la tirer de sa torpeur…

Ce deuxième tome nous plonge à nouveau dans la perplexité malgré qu’on obtienne quelques réponses aux questions qu’on peut se poser en refermant l’album précédent. Étrange et rocambolesque, de nombreuses images se télescopent dans notre esprit avec des ambiances issues de films et de séries télévisées des années 60-70 ; espionnage, savants fous, groupuscules fanatiques, criminels de haute envergure… et dans la physionomie de certains personnages comme celle du gardien qui ressemble à Argus Rusard, le concierge de Poudlard dans Harry Potter, ou celle du secrétaire Indien qui pourrait sortir d’un roman de Jules Verne, ou celles des sbires de Mère-Grand qui sont les copies des Dupond et Dupont de Tintin, ou celle de Mère-Grand qui est le portrait de son homonyme dans Chapeau melon et bottes de cuir… Le tout pourrait donner le tournis, mais la trame reste homogène et l’intrigue se tient, avec toutes ses imbrications.
Du suspense, de l’action, un épisode qui se termine dans une autre dimension, de multiples arcanes, la mère qui sort de sa léthargie et qui est épaulée par la police… tout m’incite à attendre la suite avec une petite impatience.
Mais où est le père ?!!!

.Lord Jeffrey 2a

.

.