Un Noël plein d’espoir

Lecture de Noël
Challenge polars de Sharon
Challenge British Mysteries de Lou
Lecture commune pour un livre de l’auteur avec
Lou, Corinne, Bianca, Sharon,

 

 

Un Noël plein d’espoir
Anne Perry

Noël 1883,
Londres, dans l’East End,

Très bientôt c’est Noël… Dans les rues ça sent les marrons chauds, les vitrines sont décorées de branches de houx, et les étals sont bien garnis. Mais un vent glacial annonce la neige et il n’est pas bon de rester longtemps dehors. La jeune Gracie Phipps fait des courses pour sa grand-mère, de maigres commissions pour une potée de chou et trois pommes de terre, juste à peine de quoi caler l’estomac de ses frères, car pour célébrer dignement la fête, il leur faut faire en ce moment des repas frugaux pour économiser. Elle en est donc à se hâter, son châle bien serré autour de ses épaules, lorsqu’elle rencontre une fillette en détresse.
Plus jeune qu’elle et plus frêle, Minnie Maude Mudway lui confie sa détresse dans un souffle… Son oncle Alf vient de mourir et Charlie a disparu. Charlie est l’âne qui tirait la charrette de son oncle, un chiffonnier. Il s’est enfui lors de l’accident et Minnie qui l’imagine perdu, frigorifié et affamé, s’est mis en tête de le ramener. L’histoire qu’elle raconte est décousue, mais ce que Gracie retient c’est qu’il y a un doute sur le décès de l’oncle qui serait mort assassiné pour une boîte dorée, certainement une boîte en or…

Sensible à ce désespoir et à la misère de Minnie, Gracie décide de l’aider à retrouver Charlie. En quadrillant dans un premier temps le périmètre de l’accident et en se renseignant auprès des témoins peu bavards, elle va, dans un deuxième temps, demander l’assistance d’un commerçant un peu mystérieux, Monsieur Balthasar le propriétaire d’une boutique très exotique de Whitechapel Road.
Téméraires, déterminées et inconscientes du danger qu’elles encourent, Gracie et Minnie vont devoir faire face à de dangereux criminels avant de fêter dignement Noël et de bénéficier de sa féerie.

Dans la série « Histoires de Noël », le roman met à l’honneur la jeune Gracie Phipps que l’on retrouve domestique dans la saga des Charlotte et Thomas Pitt. L’auteur nous mène dans les rues pauvres de Londres à l’époque de Noël, et à travers les regards innocents de nos héroïnes, nous dévoile la trame de ce conte policier de petite facture. L’histoire réside plus dans son ambiance et le caractère singulier des personnages que dans son enquête qui se révèle assez décevante et simpliste dans son épilogue.
Comme à mon habitude avec cette série de Noël, j’en ressors mitigée mais toujours présente à ces rendez-vous de fin d’année…

 

 

 

 

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Un Noël plein d’espoir »

  1. je suis intriguée de comme va finir cette histoire, j’espère que bien pour les deux filles.
    Un livre que j’aimerais beaucoup lire, en plus Noël en Londres, j’adore!!!
    Maintenant je suis dans la voiture, je pars en Provence pour fêter Noël..
    Gros bisous et encore JOYEUX NOËL
    Rosa

    • Pour Gracie, Minnie et Charlie, l’histoire finit bien, Rosa…
      Je te souhaite de très bonnes vacances et de belle fêtes avec les tiens. Cette année, je ne descends pas à Aix car nous célébrons Noël à la maison…
      Bises et à l’année prochaine !!!

  2. Je me rends compte que je l’avais totalement oublié ! Je ne l’avais pas spécialement apprécié de mémoire. Et je me demande si j’avais bien réalisé à l’époque qu’il s’agissait de la future domestique des Pitt, car ça ne me dit rien 🙂 Merci pour cette participation aux British mysteries. Je te souhaite un beau réveillon !

  3. Je garde un souvenir sympa de cette histoire, pas inoubliable mais sympa. Bises et très belles fêtes de fin d’année à toi et à tes « hommes »

    • Bonjour Miss Zen, et belles fêtes…
      La série spécial Noël d’Anne Perry n’est pas à la hauteur de ses romans policiers, mais ça se laisse lire. Surtout qu’elle traduit toujours bien l’ambiance victorienne. Donc, je me montre sévère mais comme je le dis à la fin de mon billet, je continue à les lire !

  4. Ah j’ai un poil abandonné Anne Perry (j’étais fan à une époque) Parfois oui c’était décevant et longuet.
    Mais beau Noel à toi!

  5. Il est dans ma pile de Noël… Je ne sais pas si j’aurai le temps cette année de le lire !
    Beau réveillon Syl, je t’embrasse (ainsi que ta petite famille) et te souhaite de doux moments !

  6. Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année Syl, j’espère que ton Noël a été féérique et magique, je t’embrasse ainsi que ta famille, profitez un maximum des doux moments en famille, je t’embrasse très fort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s