Le sacrifice de l’Epouvanteur, Tome VI

Lecture commune avec Eiluned et Somaja

Tome 1 – L’apprenti EpouvanteurTome 2 – La malédiction de l’Epouvanteur
Tome 3 – Le secret de l’EpouvanteurTome 4 – Le combat de l’Epouvanteur
Tome 5 – L’erreur de l’Epouvanteur

.
l'apprentiépouvanteur6Le sacrifice de l’Epouvanteur
Tome 6
Joseph Delaney

.
Petite introduction tirée du premier billet :
Thomas Ward est un jeune garçon de treize ans dont les parents habitent une ferme ; le père est paysan, la mère, d’origine grecque, est accoucheuse. Etant le septième fils d’un septième fils, Tom peut prétendre recevoir l’éducation d’un apprenti Epouvanteur. Sa mère, consciente de ce fait, a envoyé une missive à Monsieur Gregory, l’Epouvanteur de Chippenden. Prophétie, aspiration ou conviction, elle souhaite que Tom quitte sa famille et soit initié à une autre vie.
« J’ai donné le jour à un petit garçon. Il est le septième fils d’un septième fils. Son nom est Thomas J. Ward, et c’est le cadeau que je fais à ce comté. Dès qu’il aura l’âge requis, je vous enverrai un mot. Je compte sur vous pour le former. Il sera le meilleur apprenti que vous ayez jamais eu, et le dernier. »

.
Maison de John Gregory, Chipenden,

Une nuit, Tom est réveillé par un éclair et le tonnerre. Le sentiment d’être menacé le perturbe et c’est en regardant dans le miroir de sa chambre qu’il s’aperçoit que son amie Alice le met en garde : « Danger ! Ménade vient te tuer ».
Par l’intermédiaire du tain, il peut communiquer avec celle qu’il ne doit plus fréquenter. Suite à une révélation sur Alice, une descendante des sorcières de Pendle, il a fait la promesse à l’Epouvanteur de ne plus la contacter. La séparation est bien difficile, mais Tom honore son serment avec obéissance.
Vaillamment, il s’aventure à l’extérieur, dans une nuit froide et sombre, prêt à affronter la créature qui l’attend. C’est une femme aux longs cheveux, au visage grimaçant peint en rouge, aux dents acérées, harnachée de cuir et armée d’un couteau. Le combat est féroce, bestial, et la ménade crache dans une haleine putride, des mots en grec comme si elle jetait des poisons ou des poignards.
A la fin de l’assaut, Tom l’enchaîne dans de l’argent et la paralyse. Il souhaiterait attendre le retour de l’Epouvanteur pour commencer à poser des questions, mais c’est sans compter la fureur du gobelin responsable de la garde du territoire qui se précipite sur la ménade pour la vider de son sang. L’interrogatoire n’aura pas lieu !

C’est John Gregory qui informera Tom de la nature des ménades…
« – Les ménades ne s’aventurent presque jamais en dehors de leur pays d’origine, la Grèce. Elles vivent en petits groupes dans des lieux sauvages. Elles vénèrent une déesse assoiffée de sang appelée l’Ordinn. Elles tirent leur pouvoir d’un mélange de vin et de chair crue qui les fait entrer dans une transe meurtrière jusqu’à ce qu’elles trouvent une victime (…)
– Mais pourquoi a-t-elle traversé la mer et fait un tel voyage jusqu’au Comté ?
– Elle est venue te tuer mon garçon, c’est évident. Ce que je ne saisis pas, c’est en quoi tu représentes une menace pour sa tribu, en Grèce. Quoique… Ta mère combat l’obscur là-bas. Ceci explique peut-être cela. »
Depuis trois ans d’apprentissage, Tom continue de découvrir le métier d’Epouvanteur. Il semblerait que son éducation soit sans fin. De nouvelles créatures se manifestent, toutes plus rusées, démoniaques et sanguinaires. Ainsi le bestiaire qui les recense, se met à jour au fil des aventures. L’encyclopédie s’étoffe avec l’arrivée de la ménade et d’autres noms apparaissent, les vangires, les fondamentaux et Ordinn.

Le pays toujours en guerre, souffre de la famine et des pillages. Depuis quelques mois, le Malin a été appelé sur Terre pour régner en maître éternellement et pour supprimer Tom. La tâche n’est pas si aisée car il ne peut le faire que par l’intermédiaire d’un sbire ou convaincre le jeune apprenti de passer du côté obscur en vendant son âme.
Tom doit rester vigilant et ne faire confiance à personne.

En recevant une lettre de sa mère qui le convie à la retrouver pour le solstice d’été, Tom se doute que des troubles sont à conjecturer.
Avec son mentor, il découvre sa mère revenue de Grèce, plus jeune, plus belle et plus sauvage, qui leur confie ses plans… Elle veut s’allier aux sorcières de Pendle, affréter un navire et se rendre en Grèce pour combattre la déesse Ordinn qui commence à ressurgir du néant. La ferme familiale voit fleurir des camps de sorcières parées pour la lutte et John Gregory refuse cette coalition, ne voulant pas de compromission, mais laissant à Tom le choix d’accepter ou de refuser le voyage.
L’ancien élève Bill Arkwright, devenu Epouvanteur, accepte la mission de les accompagner. Tom retrouve aussi Alice, Grimalkin, la sorcière la plus guerrière, Mab et ses sœurs.
L’étrange association avec les sorcières, des ennemies indomptables, se fait dans une relative unité. Chaque clan est bien décidé à combattre le Malin, ses démons et la déesse Ordinn.

Sans attendre, tous sont embarqués à bord de La Céleste pour traverser l’océan, rejoindre la Méditerranée et arriver sur le sol grec, berceau des anciennes divinités et des lamias…
Le navire quitte l’estuaire de la rivière pour les côtes du sud vers Liverpool, s’engage vers les Colonnes d’Héraclès, le rocher de Gibraltar en Méditerranée, jusqu’au port d’Igoumenitsa… Là-bas, des mercenaires sous l’autorité de Seleinos forment une armée de soutien pour aller au monastère de Meteora, portes de l’antre d’Ordinn. De cette délégation Tom sera le Cheval de Troie.

Dans cette croisade, Tom aura d’énormes surprises. John Gregory, toujours sceptique sur le rôle des sorcières, sacrifiera ses jugements pour le rejoindre, Grimalkin lui offrira deux présents qui lui seront indispensables, il s’apercevra que l’utilisation des forces de l’obscur est parfois nécessaire pour le combat, il apprendra des vérités sur sa mère et il sera forcé de faire un pacte avec le diable.

.
Cet épisode clôt un pan de l’histoire de Tom mais amorce aussi le véritable duel de la saga. Le Malin commence à s’énerver de l’endurance d’un petit jeune de seize ans.
Sixième tome d’une série qui à ce jour n’en compte que sept (traduites), l’auteur nous présente une histoire bien plus complète, par ses confidences et son dépaysement, que les précédentes. Dans mon dernier billet, je vous disais ma préférence pour le livre que je venais de quitter. Je peux déjà vous annoncer que c’est la première fois, pour une série, que mon enthousiasme va en crescendo, dans une constante régularité. Les aventures de Tom ne sont pas répétitives et lassantes. Elles surprennent le lecteur dans leurs brutalités et leurs fins, même victorieuses, ne sont pas toujours heureuses.
Nous voyageons en Grèce et des images sont portées à notre imagination par quelques mots… mer, lumière, oliviers, huile, chaleur, maisons blanches, cigales, sables, caillasses, plaines, monts, monastère, prières, dieux, mythologie, batailles épiques…

Comme les cinq dernières fois, je vous conseille vivement cette série qui comblera les jeunes adolescents et les moins jeunes…
PS. : A lire aussi pour connaître les origines d’Alice, la fille aux souliers pointus, et celles de Madame Ward, la mère mystérieuse de Tom.

 

.
lesmétéores
Peinture des Météores par Jean Dulac
.
.
.
.
.

Une réflexion au sujet de « Le sacrifice de l’Epouvanteur, Tome VI »

  1. Commentaires

    Je vais bientôt commencer les tomes 8 et 9 en anglais. Le tome 9 réserve une surprise de taille.
    Commentaire n°1 posté par Sharon le 06/01/2012 à 19h08

    Le 8 doit paraître bientôt. Il y a aussi un 9 !!! Je voudrais bien que tu me racontes après ta lecture… et puis non, je ne préfère pas ! et puis si, et puis non… j’espère ne pas attendre un an pour la traduction !!! Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/01/2012 à 19h33

    Apparemment, il y aurait même un 10, d’après ce que j’ai lu de l’édition anglaise.
    Commentaire n°2 posté par Sharon le 06/01/2012 à 19h34

    Quelle idée de faire poireauter les lecteurs !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/01/2012 à 22h24

    Tu es presque arrivée au bout de la série, bravo !!!
    Commentaire n°3 posté par bladelor le 06/01/2012 à 22h17

    Tu as vu ? Sharon dit qu’il y aurait un 10ème tome ! et nous en sommes qu’au 7ème traduit ! Il faudrait que tu me donnes des cours d’anglais ! Bon WE
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/01/2012 à 22h25

    Je confirme ce que je disais plus haut : le tome 10 s’appelle The Spook’s blood. Coming soon (voilà ce que dit mon édition d’I’m Grimalkin, le tome 9).
    Commentaire n°4 posté par Sharon le 07/01/2012 à 08h03

    C’est peut-être la suite de Grimalkin et pas celle de Tom. C’est agaçant les séries qui s’éternisent !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/01/2012 à 09h42

    C’est plus compliqué que cela mais si je te dis pourquoi, je ferai un gros spoiler sur le tome 9.
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 07/01/2012 à 10h16

    Pour une fois, je n’ai pas envie de savoir la fin. Donc, j’attendrai…
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/01/2012 à 13h05

    Je ne lis qu’en diagonale, je me suis arrêtée au 4, mais compte bien continuer. Mais je note que tu es toujours conquise.
    Commentaire n°6 posté par somaja.over-blog.com le 07/01/2012 à 12h42

    Je comprends le succès de la série auprès des jeunes. Ce n’est pas mièvre, c’est même parfois gore, il y a du suspens, « des oeufs cassés pour l’omelette »… Je n’ai pas dévoilé grand chose dans le billet. Bisous
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/01/2012 à 13h47

    Et bien, voilà les ménades bien rafraîchies ! Merci pour ce billet, ça me fait assez envie mais je ne sais pas si je pourrai me faire toute la série, ça risque de demander un peu de temps. Mais ça me plaît bien.
    Commentaire n°7 posté par nathalie le 09/01/2012 à 09h11

    C’est une série jeunesse qui m’a beaucoup plue. Si un jour tu trouves un couloir temps supplémentaire, tu peux la lire, ou la dévorer, avec frénésie !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 09/01/2012 à 12h22

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s