Le scandale Modigliani

Voyage en Angleterre organisé par Lou, Cryssilda et Titine5ème billet
Petit Bac d’Enna, catégorie « Personnage connu »
God save the livre d’Antoni

.
.
Le Scandale Modigliani
Ken Follett

.
.
Dee Sleign, vingt-cinq ans, passe ses vacances d’été à Paris. Elle apprécie la légèreté de l’air et l’ambiance parisienne. Après une licence en Histoire de l’Art, elle voudrait poursuivre ses études et écrire une thèse sur l’art, la peinture et la drogue. Son ami Mike, avec qui elle vit une histoire d’amour depuis un an, lui propose de lui faire rencontrer un vieux peintre de quatre-vingt-dix ans qui aurait des anecdotes sur le sujet. Un peintre célèbre consommait du haschisch, il s’appelait Modigliani.

« Est-ce qu’il lui arrivait de peindre sous influence ?
Le vieillard eut un rire léger.
– Dedo ? Et comment ! Quand il planait, il peignait à toute vitesse, barbouillait la toile de couleurs criardes en braillant que ce tableau allait être son chef-d’œuvre, son grand œuvre ; que maintenant, tout Paris verrait ce que c’était, la vraie peinture ! Ses amis avaient beau lui ressasser que le résultat était affreux, il leur répondait d’aller se faire voir, qu’ils étaient trop ignares pour comprendre que c’était justement ça, la peinture du XXème siècle. Après, quand il était redescendu au niveau du commun des mortels, il reconnaissait qu’ils avaient raison et il balançait son oeuvre dans un coin (…)
– Et qu’est-il advenu de ces tableaux-là ? (…) »

Les tableaux se succédaient dans la frénésie de la défonce, pour finir empilés sur un bûcher ; des toiles aux couleurs éclatantes de vie, d’absurde, d’intuition, d’un style nouveau, de visions influencées par la drogue, une conscience évaporée, des taches et des courbes spontanées… toute cette impulsion non comprise, carbonisée dans un feu de folie. A la question de Dee, le vieux peintre répond qu’une seule peinture fut sauvée et donnée à un prêtre italien du village de Modigliani.

Aussitôt, Dee s’imagine partir à la recherche de ce tableau perdu. Que peut-il représenter ? Cela serait une découverte surprenante dans le monde de l’art !
Dans son excitation, elle adresse à son oncle, propriétaire d’une grande galerie d’art à Londres, et à d’autres amis, des cartes postales dans lesquelles elle annonce sa décision de mener une enquête et de retrouver cette toile. Le voyage qu’elle entreprendra, la mènera de Paris à Livourne et à Rimini…

A Londres, certaines personnes ne resteront pas indifférentes à cette quête. Des engrenages s’enclenchent et perturberont le monde des galeristes, des collectionneurs, des artistes et encourageront des faussaires et des arnaqueurs à combiner des trames malhonnêtes.

« Qui sortira vainqueur de cette chasse au trésor ? »

Je voulais lire ce livre car j’avais lu une bonne critique chez Nahe et que l’idée d’un tableau disparu me séduisait.
L’auteur a intitulé ses chapitres comme s’il réalisait une peinture…
Préparation de la toile, il choisit le sujet,
Le paysage, il implante les lieux, les circonstances, les personnages,
Silhouettes au premier plan, il actionne le tout et donne le premier rôle aux protagonistes,
Le vernis, il conclut en bousculant le microcosme du monde de l’art en confrontant artistes et affairistes.
Ai-je apprécié ma lecture ? Non. Serais-je un peu trop péremptoire ? Oui, certainement. Pourquoi ?
En entamant ce roman, je pensais retrouver la plume que j’avais tant aimée dans « Les piliers de la Terre » et aucune comparaison n’est à faire. J’aurais minimisé cette petite déception si j’avais eu une émotion, un plaisir dans cette course passionnée. Le sujet ne pouvant que me plaire, j’étais réceptive et en attente… mais j’ai eu un autre regret dans la personnalité des personnages et l’enchaînement de l’intrigue. Je n’ai pas ressenti de compassion pour l’artiste rejeté et l’actrice désenchantée, je n’ai pas trouvé sympathique Dee, trop arriviste et superficielle, j’ai trouvé fades les autres comparses et je me suis égarée dans les différents scénarios.
Certains lecteurs ont trouvé de l’humour dans les situations, moi pas, peut-être déjà hermétique à ce que je lisais, lasse de tant d’intervenants et des langueurs. Par contre, j’ai lu de la dérision. Il ne faut pas penser à élucider un mystère, mais lire ce livre comme une raillerie sur le monde qui gravite autour de l’art.
Dommage ! Je suis restée insensible au tableau de Ken Follett… Cependant, dans quelques jours, je dois me plonger dans « Un monde sans fin » et j’espère avoir d’autres mots pour décrire ma lecture…

.

Tableau de Modigliani – Autoportrait

Des billets chez Nahe,
.
.
.
.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le scandale Modigliani »

  1. Commentaires

    Oh c’est drôle je viens de le poser sur ma table de chevet pour le lire après mon livre en cours, je sais que je dois m’attendre à moins bien que d’habitude avec cet auteur que j’aime beaucoup. J’espère que j’aimerais quand même plus que toi ! bises
    Commentaire n°1 posté par Sandrine(SD49) le 05/01/2012 à 09h19

    C’est son premier livre, écrit en 1976. J’espère que tu vas aimer ! J’ai lu des billets qui étaient positifs. Bien sûr… je suis très curieuse de connaître ton avis… Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 10h05

    Ah zut c’est dommage ! je l’ai acheté aussi et c’est le deuxième billet peu enthousiaste que je lis !
    Commentaire n°2 posté par George le 05/01/2012 à 10h56

    Qui c’était ??? Je n’ai lu que des bonnes critiques. Ouf ! alors je me sens moins seule. Ne te fie pas qu’à notre tiédeur, tu peux trouver du charme à cette caricature du monde de l’art.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 11h18

    Oh quel dommage ! C’est toujours navrant de lire un livre qui ne nous emballe pas ! J’ai encore les Piliers de la terre et Un monde sans fin dans ma PAL, je le lirai un jour cet auteur !^^ Bon courage, les livres qui vont suivre te raviront je l’espère…
    Commentaire n°3 posté par Asphodèle le 05/01/2012 à 11h19

    Il n’y a pas de doute ! Bisous Aspho…
    Laisse-toi tenter par la saga médiévale des Piliers de la Terre. C’est peut-être imposant, mais très facile à lire.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 11h27

    Je dois toujours lire les Piliers de la Terre que j’ai dans ma Pal depuis… Des lustres ! J’ai du mal à me motiver ^^ »

    Bon pour celui là, je passe mon tour !
    Commentaire n°4 posté par Eiluned le 05/01/2012 à 13h14

    La motivation, il faut l’avoir pour le sortir de la pile, je le conçois ! Il a fallu que j’aie une LC pour le faire. Mais quand tu le commences, tu ne le lâches plus ! C’est certain que tu vas adorer.
    Pour celui-ci… je n’insiste pas !!!
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 16h23

    Je n’ai jamais lu un seul roman de cet auteur et ce que tu écris ne me donne pas envie de tenter l’expérience avec ce livre.
    Commentaire n°5 posté par Sharon le 05/01/2012 à 13h32

    Pas pour celui-là, mais avec le fameux « Pilliers de la Terre », tu peux sans problème !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 16h24

    oops, ça craint !
    Commentaire n°6 posté par Anne Sophie le 05/01/2012 à 16h36

    J’ai été trop méchante ? En fait, c’est ma déception qui a parlé ! Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 19h40

    Moi je ne lis plus de Follett depuis que j’ai été déçue par un de ses policiers..

    J’avais tellement tellement aimer LEs pilliers de la terre que je m’attendais à trop…

    La deception a été grande… un peu comme pour toi j’imagine.

    Ca m’a fait pareil après l’ombre du vent de Zafon !
    Commentaire n°7 posté par Cess le 05/01/2012 à 17h39

    Il faudra que tu me donnes le nom du titre par mail car j’ai une liste de Follett inscrite sur ma LAL. Biz
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 19h38

    Bonsoir, j’ai lu « les pilliers de la terre » j’ai aimé. Plusieurs commentaires sur « le monde sans fin » semblaient mitigés , j’ai préféré attente..quand à « la scandale Modigliani », je n’avais pas pris le temps de regarder ..mais là ,je ne crois pas que je vais m’attarder dessus.. et pour « le monde sans fin » , je vais attendre votre billet .
    Commentaire n°8 posté par verval le 05/01/2012 à 18h37

    Bonsoir Verval, Je dois faire paraître mon billet sur « Un monde sans fin » à la fin du mois. Nous serons plusieurs à le lire car c’est une lecture commune.
    Tu n’as pas de blog ? J’ai vu que tu t’étais inscrite à mes billets. Je te souhaite la bienvenue.
    A bientôt alors !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 19h35

    J’ai longtemps hésité à le prendre, je ne l’ai pas fait. Vu ton avis, tant mieux !
    Commentaire n°9 posté par Adalana le 05/01/2012 à 18h48

    Je n’aime pas éreinter un livre, il me semble que j’empêche les copines à faire des découvertes. Tu pourrais l’aimer. Sandrine et George vont le lire, tu verras leurs billets.
    Bonne soirée Adalana…
    J’ai vu que tu avais chroniqué Teulé, j’arrive !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 05/01/2012 à 19h32

    Pas sûre de lire ce livre un jour, dommage le sujet était intéressant, il m’a rappelé une affaire de faux de modigliani qui a eu lieu il y a quelques années, décidément cet artiste attire le scandale^^
    Commentaire n°10 posté par Aymeline le 06/01/2012 à 02h17

    Du coup, j’ai fait des recherches car je ne connaissais pas sa vie. C’était plutôt stone !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/01/2012 à 18h33

    Qaund tu es déçue, ça se sent ! J’ai le début de sa nouvelle série dans ma Pal (imossible de me rappeler le titre!), j’espère que j’aimerai, c’est un pavé, j’attends des vacances pour m’y mettre. Pour celui-ci, je passerai mon tour. Bisous la belle.
    Commentaire n°11 posté par somaja le 06/01/2012 à 12h01

    Bisous So ! J’en ai noté d’autres, ce sont peut-être les mêmes que tu as.
    Do. est venue déjeuner aujourd’hui… il ne manquait plus que toi !
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 06/01/2012 à 18h30

    Quand on aura enfin inventé la téléportation, je viendrai partager vos déjeuner, promis !
    Commentaire n°12 posté par somaja.over-blog.com le 07/01/2012 à 12h44

    C’est vrai qu’on a des problèmes pour les messages ! je disais…
    que la dématérialisation serait bien pour perdre au passage quelques kilos… en ce qui me concerne ! je ne voudrais pas par contre que tu perdes tes côtes.
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 07/01/2012 à 20h25

    Je suis un peu moins dure que toi même si ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable…
    Commentaire n°13 posté par soukee le 28/08/2012 à 20h30

    En fait, c’est dû à ma déception de ne pas retrouver l’auteur dans ce livre. Il aurait fallu qu’il rende plus séduisant un ou deux personnages. Là, je n’ai apprécié personne !
    Biz Soukee
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 01/09/2012 à 10h59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s