Album de vacances, le Périgord noir – Les jardins de Marqueyssac

I. Lascaux 4 et Sarlat
II. La Roque-Gageac
III. Le gouffre de Padirac et Rocamadour
IV. Les jardins de Marqueyssac
V. Le château de Beynac
VI. Les jardins d’Eyrignac

 

Les jardins de Marqueyssac
sur la commune de Vézac, un enchantement.

 


Par une matinée, lorsque le soleil n’est pas encore à son zénith, monter les petites sentes bordées de buis taillés ; admirable représentation de l’art topiaire… Un jardin où l’imaginaire galope et se perd dans un univers fantastique… des formes rondes, comme des dos d’animaux lovés et endormis, des labyrinthes, des paons, des promontoires et un superbe panoramique sur la Dordogne, les gabares, les champs, les villages et les forteresses des châteaux de Beynac et Castelnaud.

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Album de vacances, le Périgord noir – Les jardins de Marqueyssac »

  1. J’ai fait cette visite en juin, un jour moitié grisaille-moitié soleil et grosse chaleur. J’y étais déjà allée il y a une dizaine d’années, de jour et de nuit. C’est un lieu superbe, avec des points de vue époustouflants. Es-tu allée à Eyrignac ?

    • Oui, je suis allée à Eyrignac et je vais faire mon billet dans la journée. Deux jardins différents avec émotions différentes. Nous avons eu de la chance pour Eyrignac d’être seuls à déambuler dans les allées. C’était le matin à la première heure, sous un ciel un peu gris, avec une petite averse pour rafraîchir l’atmosphère… magique !

    • Pourvu qu’il ne soit pas touché ! Ça serait vraiment triste !
      Bonnes fins de vacances, Alex et à bientôt chez toi… Je mets un peu d’ordre sur le blog et on se retrouve en septembre.

  2. Alex, Syl, ils font tous les deux un gros traitement naturel pour la pyrale et jusqu a présent ça marche. C’est expliqué sur le site internet de Marqueyssac je crois.

    • Je suis allée lire ce passage sur le site d’Eyrignac. C’est un peu comme la maladie des marronniers chez moi. Depuis quelques années, nous mettons à leurs troncs des phéromones pour combattre les larves qui se déposent sur les feuilles. Lors d’une visites à Chaumont, nous avons constaté qu’ils faisaient la même chose que nous. Encouragés à poursuivre en voyant cela, nous avons persévéré et cette année c’est merveilleux ! les arbres ont gardé leurs feuilles. Nous croisons les doigts…
      Saletés de bestioles !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s