Album de vacances, le Périgord noir – Lascaux 4 et Sarlat

I. Lascaux 4 et Sarlat
II. La Roque-Gageac
III. Le gouffre de Padirac et Rocamadour
IV. Les jardins de Marqueyssac
V. Le château de Beynac
VI. Les jardins d’Eyrignac

 

Lascaux 4

Juillet, les vacances ! Nous commençons notre incursion en Dordogne par le beau site de Lascaux. Soleil intense, chapeau de paille, lunettes noires et… une petite laine pour parcourir la grotte qui est à 13°. Lorsque les enfants étaient petits, nous étions allés voir Lascaux 2 et j’espérais retrouver la même émotion avec cette dernière réplique.
Peu d’attente avec des billets pris à l’avance, nous passons de corridor en corridor jusqu’à la porte « sacrée » qui va nous propulser à l’ère paléolithique.
Verdict ? Génial !

 

Sarlat

Nous avons basé notre pied à terre dans la campagne de Sarlat. A Lascaux, nous avions pris plein de dépliants sur les hauts lieux touristiques de la région et nous étions bien décidés à tous les faire… (voir la suite des vacances en billets)
Notre première approche de la cité fut de nuit, à l’heure où tous les restaurants, une multitude à touche-touche, sont pris d’assaut par des ventres affamés qui veulent déguster du foie gras, du confit de canard et des pommes de terre salardaises. La question première qui vient à l’esprit est : Mais d’où viennent tous ces gens ? car du peuple, il y en a ! Puis la question qui suit est : Combien faut-il de canard pour contenter tout ce monde ? De ma vie, je crois n’avoir jamais vu autant de touristes et de restaurants…
Ce ne sera que le lendemain que nous ferons connaissance avec la ville. La rencontrer tôt quand les cafés commencent à ouvrir et à servir des petits-déjeuner, quand les services de voirie nettoient les rues à grands jets d’eau, quand les grilles des magasins remontent en grinçant, quand le soleil est encore doux sur la peau et quand on peut régler l’appareil photo sans se presser. On m’avait vanté la beauté de Sarlat et je ne fus pas déçue. J’aime la couleur de ses pierres, le dédale des rues, les placettes que l’on découvre derrière des porches et son empreinte médiévale.

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Album de vacances, le Périgord noir – Lascaux 4 et Sarlat »

  1. Ce serait bien que je prenne le temps de faire un billet avec mes photos, on pourrait se completer. Mais ça prend tellement de temps .. Lascaux, j’ai préféré rester sur mon souvenir du 2.

    • C’est sûr, c’est long de revenir sur toutes les photos, mais on prolonge les vacances et ça fait du bien au moral ! Regroupe, en un ou plusieurs billets, celles que tu as mises sur FB et je mettrai ton lien. Tes photos sont très belles et elles complèteront les miennes.
      Lascaux 4 est une réussite et c’est génial de visiter ce site avec des enfants. Ludique, culturel, pédagogique… bien conçu.

  2. Tes photos donnent envie de découvrir ce joli coin. J’ai une cousine qui habite Sarlat, j’aimerais bien lui rendre visite un de ces jours. 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s