Le Noël du chat assassin

logonoëllogo Challenge-anglaislogo blacksadLogo-Sharon
.
.
.

.
« Il était une fois Noël » avec Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos – 8ème billet « God save the livre » d’Antoni, « Totem chat » avec Lili Galipette, « Animaux du monde » de Sharon

.
le noel du chat assassinLe Noël du chat assassin
Anne Fine
Illustrations de Véronique Deiss

.
Il nous demande de poser une question. Je m’exécute sur le champ !
« Mon cher Tuffy, pourquoi as-tu passé un affreux Noël ? »

« Ce n’est pas ma faute… » ainsi parle Tuffy.
Il y avait une mite « … J’admets que j’ai tendu la patte une fois ou deux pour l’assommer, mais aussi elle m’ennuyait à battre des ailes juste sous mon museau… ».
Et si nous reprenions depuis le début ?

C’est bientôt Noël, la tante d’Ellie débarque avec sa famille pour la fête. Tuffy, un brin jaloux, agacé, troublé, n’est pas ravi de voir Lucile et Lancelot, les cousins, car l’attention d’Ellie ne sera plus centrée sur sa petite personne et des perturbations sont à prévoir. A peine arrivés, que les voilà partis pour le jardin avec des ballons sauteurs !
L’histoire débute…

Scène I en 3 actes : Introduction !
1. Tuffy saute sur le ballon, le crève et fait tomber Ellie.
2. Il se sauve, passe par la salle de bains, fait tomber les bouteilles de shampoing qui se déversent au sol (« une énorme flaque visqueuse, gluante et mousseuse »).
3. Vite une cachette !!! Il passe dans la penderie, fait tomber la robe de soirée, arrache les sequins et fout des poils partout.

Le rideau tombe et en coulisse c’est le drame.
1. La mère d’Ellie est inconsolable.
2. Le père Mr. Grognon crie que Tuffy n’est pas à sa place. Il devrait être en pension pour chats ou piiire aller chez le vétérinaire.
3. Ellie pleure. Les cousins pleurent. La mère hoquette. Le père est tout rouge. Tuffy n’en mène pas large.
4. Après supplications et promesses, il est convenu que les enfants devront le surveiller. Et il ne manquera pas d’attention !

img279Scène II : Que le spectacle commence !
1. Tuffy devient l’assistant des trois artistes en herbe qui ont décidé d’élaborer des divertissements pour Noël.
2. Ça ne se passe pas aussi bien qu’ils pourraient l’espérer…

Les scènes s’enchaînent et, comme dans un effet boule de neige, vont de mal en pis.
Alors comme ça, Noël c’est mal passé Tuffy ? Mais aussi quelle idée de t’être approché du sapin et d’avoir voulu t’y percher !!!

Pfff, en effet, je compatis et je dis tout comme toi : « Affreux, affreux, affreux !!! »
.img282 Pour ce sixième tome, Tuffy, chat assassin, se distingue à Noël et finit par être « incarcéré » dans le garage.
Il débute son histoire par des doléances et ne cherche même pas à s’excuser. Bien souvent de mauvaise foi, il se lamente sur son sort, nous explique le rôle ingrat qu’on le force à jouer et témoigne que sa bonne volonté est souvent contrariée par un tiers. (Ce n’est pas moi le coupable Monsieur le juge !)
Intrépide, curieux, imaginatif, il semblerait que les bêtises se cramponnent à lui et ce pour notre grand plaisir !
Pour un chat, Noël est un terrain propice aux « bourdes ». Imaginez le décor : du monde, de l’effervescence, des paquets avec frisottis, un sapin pimpant, des enfants trèèès affectueux et impérieux, Mr. Super Grognon à l’affut… et arrive ce qui doit arriver…
La plume d’Anne Fine est sympathique, vivante, pleine d’humour, et les dessins de Véronique Deiss la complètent de belle façon.
Sur cette conclusion, je ne peux que vous conseiller les mésaventures de Tuffy l’incompris. Vous aurez le sourire…

PS. : Edité à l’Ecole des Loisirs, le format est adapté aux jeunes enfants qui aiment déjà lire seuls.

Des billets chez Malice,

.
img280
Tentant tout cela !
.
.
.
.
.

23 réflexions au sujet de « Le Noël du chat assassin »

    • Il faudrait peut-être que tu leur demande de l’acheter…
      Pauvre Tuffy ! j’aime quand il dit que tout est affreux et qu’il est un chat qui « subit » !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s