Mulligatowny, une soupe indienne

Deuxième dimanche du mois, nous sommes en Inde avec Hilde !
Et je suis certaine que Sherlock Holmes et John Watson ne diraient pas non à un plat de cuisine indienne. Dans sa jeunesse, le Dr Watson fut affecté au 5e régiment des Royal Northumberland Fusiliers en Inde, l’Inde qui connut une domination britannique de 1757 à 1947. C’est une petite précision « clin d’œil » au mois challenge « British mysteries » de Hilde et Lou. De plus, j’ai lu que cette soupe était un plat très apprécié en Angleterre…

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Hilde – Naans (Inde)
Nahe – Dahl tarka (Inde)
Isabelle – Galettes au curcuma (Inde)

Rosa – Pudding au rhum sans sucre ajouté (British mysteries)
Eimelle – Cake aux raisins, au citron et au rhum (British Mysteries)
Sandrion – Gâteau à l’orange
Béa – Boudins de saumon aux petits légumes
Lydia – Dos de cabillaud à la coppa et aux poireaux en papillote

Cette soupe est appelée Mulligatowny qui veut dire bouillon épicé. Populaire, chaque région, chaque famille, a sa recette. J’ai donc adapté la mienne en remplaçant les lentilles corail par des pois cassés et en m’inspirant des soupes faites par les marmitonnes Hilde, Sandrion et Isabelle.

Ingrédients pour 4 personnes :
– 200 g de pois cassés
– 2 escalopes de poulet
– 1 poivron rouge
– 2 carottes
– 2 échalotes
– 1 citron vert
– 1 bouquet de coriandre
– 1 poignée de noix de cajou
– 1 poignée de raisins secs

– 2 cuillères à soupe de crème de coco
– 1 cuillère à café de pâte à curry (ou plus selon les goûts)
– Gingembre, sel, poivre…

Préparation :
– Rincez les pois cassés plusieurs fois, égouttez-les et cuisez-les dans de l’eau, environ 20 à 30 minutes, puis réservez.

– Découpez finement les échalotes, le poivron, les carottes et la coriandre.
– Dans une marmite, mettez le tout et couvrez d’eau. Ajoutez les filets de poulet découpés en morceaux. Laissez cuire 15 minutes et joignez-y les pois cassés.
– Ajoutez la crème de coco, le jus du citron vert, les raisins secs, les noix de cajou, des lamelles de gingembre et la pâte de curry dosée selon vos goûts. Salez…
– Lorsque vous servirez, parsemez quelques feuilles de coriandre sur la soupe.

Verdict :
Hier, la journée fut pluvieuse. Les giboulées de mars sévissent ! Alors, une bonne soupe complète et parfumée fut un réel réconfort pour combattre la grisaille du temps.

24 réflexions au sujet de « Mulligatowny, une soupe indienne »

  1. J’avais oublié que c’était le weekend indien, cette soupe je la trouve très bonne et colorée, et je suis sûre que haurait plu beaucoup à Sherlock Holmes et aussi à Mr Poirot.
    Je vais essayer avant qui arrive le froid.
    Bon dimanche ma Syl et gros bisous
    Rosa

  2. Une très jolie soupe ! j’ai un excellent souvenir de ce plat que j’ai testé il n’y a pas longtemps… merci de t’en être inspirée ! Bon dimanche ! on a quand même pu faire une belle balade hier entre nuages et soleil

      • Merci Syl ! Je pense que pour les recettes, elles seront plus élaborées après l’oral ! 😄 Là, je ne perds plus trop de temps en cuisine.
        Bonne semaine et gros bisous ! 😘

  3. Malin le blanc de poulet pour un plat complet. J’aime bien les pois cassés, même dans les soupes traditionnelles poireaux/carottes ça change vraiment le goût. Bonne après-midi !

    • J’ai découvert les pois cassés pour une soupe nordique. Je n’en mange pas souvent, mais quand il fait froid, ça change.
      Bonne soirée et à bientôt !

  4. Merci pour ce gentil clin d’œil, Syl et pour cette nouvelle recette indienne de mulligatawny! Maintenant, je me demande si Sherlock Holmes et Watson mangeraient des naan! 😉 Ta soupe devaient être bien réconfortante. C’est original avec des pois cassés. Je me suis régalée pendant plusieurs jours avec la mienne. Je pense que j’ajouterai du poulet la prochaine fois. Est-ce que ton curry rouge était très épicé ? J’en ai trouvé un doux dernièrement. Bon dimanche et à bientôt.

    • Je teste plusieurs curry. Alors, le curry « tradition » est celui que je préfère car il a plusieurs saveurs dont le carvi qui est assez accentué. Par contre, Mister B. n’aime pas et préfère un curry plus doux, moins éclatant. La pâte de curry est en général très forte, beaucoup trop pour nous. Je l’utilise à très petites doses. Il y a aussi un curry que j’ai pris dans une épicerie fine et que j’ai payé très cher. Mais, je ne vois pas trop la différence avec le « tradition ».
      Pour la soupe, la marmite va m’accompagner toute la semaine car je pense être la seule à la manger. Mister B. n’apprécie pas les soupes avec des morceaux ! Pfff…

  5. merci pour cette recette, je cherchais justement quelques idées pour changer un peu des soupes que je fais habituellement! il me manque quelques ingrédients dans le frigo, comme la coriandre fraîche, mais pour les pâtes de curry, j’en ai plusieurs, car j’adore. merci encore! bonne semaine.

    • Bonne cuisine ! Je trouve que la coriandre est quand même essentielle à ton plat car elle donne une saveur fraîche et poivrée que j’aime beaucoup. Alors, oui, il vaut mieux que tu attendes d’en avoir…
      Pour les légumes, certaines recettes ont du poireaux, de la pomme, de la citrouille… c’est très varié !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s