Noël à la librairie des cœurs brisés


Il était huit fois Noël avec Chicky Poo et Samarian
Une lecture commune avec Amélie (MissyCornish) et Isabelle

 

 

Noël à la librairie des cœurs brisés
Annie Darling


Avec une si belle couverture… pailletée… nous n’avons qu’une seule envie, c’est de s’installer confortablement pour lire le livre… Mais à la page 30, j’étais déjà lasse. Cette romance n’était pas pour moi. Sauf, qu’Isabelle, compagne de lecture avec Amélie, me parle de sacrifice et de jusqu’au-boutisme. C’est un peu du masochisme me direz-vous… et j’ai accepté ! Certes… j’ai lu le livre en diagonale, mais je l’ai lu… C’est l’époque de Noël et tout et tout… donc,

Mattie, une jeune femme de vingt-huit ans, tient un salon de thé à Londres avec Cuthbert, un barista de soixante-douze ans passionné par son métier. Le salon est l’annexe d’une librairie « Au bonheur des tendres » tenue par Posy qui la gère avec Verity, Nina et Tom.
A un mois de Noël, les décorations et festivités doivent être mises en place et cette fois-ci l’organisation est du ressort de Mattie et Tom.
Pour Mattie, allergique à Noël, rien n’est plus fastidieux que ce genre de préparatifs, surtout avec ce binôme qu’elle ne supporte pas. Trop intellectuel, trop condescendant, trop ennuyeux, trop vieillot, trop ci, trop ça, trop horripilant… elle va devoir faire un énorme effort pour le côtoyer et lui donner un peu de ces heures qui lui manquent tant, en cette époque de l’année !
Moins de temps elle restera en sa compagnie et mieux cela sera… seulement, une opportunité qu’elle ne peut refuser s’offre à elle. Au dessus de la librairie et du salon de thé, Posy a un petit appartement qu’elle propose à Mattie et Tom.
Des chambres séparées et tout le reste en commun, la cohabitation s’annonce particulièrement électrique, mais ne serait-ce pas un bon moyen pour découvrir la réelle personnalité de Tom ? Sous son air de vieux garçon qui se cache derrière une tonne de livres, qui ne mange que des paninis, qui utilise de la brillantine pour ses cheveux et qui porte des lunettes en écaille et des vestes en tweed, l’homme qu’elle connaît depuis quatre ans, pourrait se révéler différent.
Il y a des mystères à élucider qui méritent qu’on fasse quelques concessions et la curiosité de Mattie va modifier certaines données…
Le décompte vers Noël est lancé ! J-30.

Le résumé est alléchant, n’est-ce pas ? Oui, mais je me suis follement morfondue. Du bla-bla-bla long et vide, des personnages grossiers, creux et ridicules, une histoire d’amour terne, rigide et puritaine, il n’y avait rien d’enchanteur et de romantique. Le seul point positif qui me laissera un souvenir heureux, ce sont les échanges que j’ai eu avec mes copines de lecture. Nous nous sommes encouragées pour la terminée, motivées pour ne pas nous assoupir, nous avons bien ri, décortiqué quelques passages, nous avons été un tout petit peu méchantes… et ça, ce fut excellent.
Il paraît que ce tome est le dernier de quatre histoires, et je tiens à préciser pour être juste, que c’est une série qui a du succès auprès de certaines lectrices. Alors, à vous de voir…

 

 

 

 

22 réflexions au sujet de « Noël à la librairie des cœurs brisés »

  1. Bravo Syl !! Très beau billet et juste. Mais ce livre nous aura fait passer un excellent moment et je t’assure que j’ai eu le sourire et même plus pendant nos echanges hier midi, alors finalement on ne peut que l’aimer ce bouquin parce qu’il nous a rassemblé et distraits et nous a permis d’échanger et c’est ça que la lecture nous offre qu’on aime l’histoire ou pas. Je dois faire un billet, moi ? 🙂

    • Oui, sous cet angle, il a rempli son devoir, faire passer un bon moment à celle qui le lit et le partage. L’année prochaine, on refera une lecture de Noël, avec une belle couverture…
      Tu peux te dispenser de faire un billet-lecture, mais pas un billet-cuisine spécial cupcakes au pain d’épices et au nappage à la cannelle.

  2. Ahaha! Super billet. J’avoue si nous n’avions pas échangé sur Facebook sur cette LC, j’aurais depuis longtemps abandonné. Le livre me tombe des mains. Je crois que là je suis à la limite de la nausée. C’est incroyablement mauvais. Je suis sûre qu’un Barbara Cartland aurait été meilleur et en plus on aurait au moins eu du c… Lol bon j’arrête je deviens vulgaire. Mattie est une pucelle effarouchée. Elle est hautement antipathique. Bref, mon billet est en cours de rédaction.

    • On va dire que nous ne sommes pas les bonnes lectrices. Quand j’étais gamine, j’aimais beaucoup Barbara Cartland ! et les couvertures des livres. Ça doit être collector, maintenant. Bon… pour ce livre, Mattie et Tom se sont bien trouvés, alors on leur souhaite tout le bonheur du monde…

  3. Courageuse, tu as terminé! Hé oui, ce genre de lectures, ce n’est pas succès garanti (mais je te souhaite d’en trouver de belles)

  4. Oui, bon, je crois que je vais passer vite fait. Je pense que je m’ennuierais autant que toi à cette lecture. Un feel good de temps en temps d’accord, mais point trop n’en faut non plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s