Un gigot à la table de Mary Maloney

Les Gourmandises sont pour le mois de mars en Angleterre avec le challenge British Mysteries de Lou et Hilde.

Vous trouverez d’autres recettes chez…
EstelleCalim – Puffs aux œufs ou crêpes soufflées
Bidib – Gâteau aux pépites de chocolat
Sandrion – Tarte Tatin
Béa – Barfi à la noix de coco (Inde)
Rosa – Tarte au fromage
« La Viña »
Peter – Biscuits au fruit de la passion de Werribee Mansion (Miss Fisher, British mysteries)
Sharon – Muffins aux amandes et aux pommes (British mysteries)
Hilde – Quiche aux épinards ou quiche fatale ? (Agatha Raisin, British mysteries) et Lassi à la rose (Inde)
Isabelle – Petites souris sur crackers et Biscuits en forme d’os pour Calimero (Les détectives du Yorkshire, British mysteries)

 

Dans un recueil de nouvelles policières épouvantables écrites par Roald Dahl, « Coup de gigot » raconte l’histoire de Mary Maloney, une femme enceinte de six mois qui tue son mari sur le point de la quitter, avec un gigot d’agneau sorti du congélateur. Après avoir été cuisinée, l’arme du crime sera par la suite mangée par les policiers, collègues de son mari qui était de la profession, venus enquêter.

« … Le réfrigérateur. Sa main qui y plongea pour attraper l’objet le plus proche. Elle le sortit, le regarda. Il était enveloppé. Elle retira le papier. C’était un gigot d’agneau. Bien. Il y aurait du gigot d’agneau pour dîner. Tenant à deux mains le bout de l’os, elle remonta les marches. Et lorsqu’elle traversa la salle de séjour, elle aperçut son mari, debout devant la fenêtre. Elle s’arrêta.
– Pour l’amour de Dieu, dit-il sans se retourner, ne prépare rien pour moi. Je sors.
Alors Mary Maloney fit simplement quelques pas vers lui et, sans attendre, elle leva le gros gigot aussi haut qu’elle put au-dessus du crâne de son mari, puis cogna de toutes ses forces… »

Ingrédients pour 6 personnes :
– 1 gigot d’agneau
– 6 petits navets
– 12 petites pommes de terre nouvelles (bio)
– 2 carottes
– 6 petites échalotes, 6 gousses d’ail
– Romarin frais, thym frais, laurier, 3 clous de girofle
– 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
– 100 g de beurre, 100 g de matière grasse végétale
– 6 cuillères à soupe de farine
– Sel, poivre

Préparation :
– Préparez les légumes ; lavez, épluchez, coupez… Laissez la peau des pommes de terre nouvelles si elles sont bio et laissez-les entières. Gardez également en entier les échalotes et les gousses d’ail.
– Dans une grande marmite (en fonte, ça serait bien), faites revenir dans la matière grasse, le gigot sur toutes ses faces. Ajoutez l’ail (légèrement éclaté avec l’aide d’un verre
ou du manche d’un couteau) et les échalotes. Salez, poivrez.
– Faites un bouillon avec de l’eau, le bouquet garni et les clous de girofle, puis recouvrez-en le gigot dans la marmite. Dans ce premier temps de cuisson, laissez sur un feu moyen une petite heure. Surveillez et baissez éventuellement le feu.
– Deuxième temps de cuisson, joignez-y les pommes de terre nouvelles (avec la peau si elles sont bio), les carottes et les navets. Laissez sur le feu 30 minutes. Ajoutez un verre d’eau si besoin.
– Faites un roux avec du beurre et de la farine. Ajoutez tout en délayant du jus du bouillon et la crème fraîche. Salez et poivrez selon votre goût.
– Dressez le plat avec les tranches de gigot découpées et les légumes autour. Nappez d’un peu de sauce et proposez le reste dans un saucier…

Verdict : C’est la première fois que je cuis un gigot à la marmite et le résultat est concluant. Comme nous n’étions que deux, j’ai pris à la place du gigot, des souris d’agneau. Pour donner une touche plus anglaise, on peut ciseler de la menthe sur la viande. J’ai mis pour ma part du persil !

 

 

20 réflexions au sujet de « Un gigot à la table de Mary Maloney »

  1. J’ai lu ce recueil de nouvelles ou la femme tue avec un gigot congelé ; j’étais jeune et ça m’avait fait hurler de rire …

  2. Je ne connais pas cette nouvelle! En tout cas ça doit faire mal un coup de gigot. Il existe des moyens plus subtile et moins physique pour éliminer un ennemi, une quiche empoisonnée par exemple? 😉 C’est Mr Hilde qui l’a cuisiné. Bon dimanche, Syl.

    • Une souris d’agneau nourrit deux petits appétits. La viande est tendre cuite ainsi et elle se détache à la fourchette. C’est très bon ! Si tu as de l’ail déshydraté, saupoudre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s