Deux jours de novembre à Paris – 2ème partie

« L’art dans tous ses états » de Shelbylee

Un après-midi à Jacquemart-André… Suite de la première partie
Photos prises par Do

.P1050734 Désirs et volupté à l’époque victorienne Musée Jaquemart-André,
du 13 septembre 2013 au 20 janvier 2014

P1050738Nous sommes arrivés au musée vers les 16 heures, instant sacré du goûter.

P1050741Une table dans le salon de thé nous attendait. J’ai pris un gâteau macaron à la crème de pistache et aux framboises, accompagné d’un thé fleuri, celui de l’Amoureuse ; huiles essentielles de lavande, de bergamote et de vanille, avec des pétales de rose, sur une base de thés de Chine et de Ceylan. Do et Mister B ont pris un gâteau à la mousse de caramel et au chocolat, tandis que O. a orienté son choix sur une tarte aux figues. Rassasiés, nos pas nous ont mené avec une certaine impatience vers l’escalier monumental qui mène à l’exposition. 

bannparis1  bannparis3bannparis2

.

Juan Pérez Simon a collectionné en une trentaine d’années, des chefs-d’oeuvre de l’époque victorienne, de 1860 à 1914. La beauté y est sublimée et la minutie est remarquable. Les mots qui dansaient dans mon esprit, ont été incroyable, merveilleux, si parfait. On retrouve Leighton, Moore, Strudwick, Waterhouse, Rossetti, Burne-Jones, Millais, Long, Godward, Goodall, Wontner, Alma-Tadema et d’autres… L’esprit préraphaélite se mêle au Mouvement esthétique et les époques antiques, médiévales, les contrées orientales, féeriques, mythologiques, ont été des sources d’inspiration. Une vidéo nous est proposée pour expliquer cet art. On y parle d’un XIXème siècle raffiné qui flatte, idéalise et poétise… contrariant la nouvelle ère industrielle, le malaise ambiant, la misère… « Première puissance mondiale sous le règne de Victoria, la Grande-Bretagne ouvre la voie à de profonds bouleversements économiques et sociaux. Dans ce contexte marqué par le puritanisme, les peintres expriment à travers leur sensibilité un art qui contraste avec la rudesse de cette époque et sa rigueur morale : retour à l’Antiquité, femmes dénudées, peintures décoratives somptueuses, représentations poétiques et symboliques de l’univers féminin. »

Dès la première salle, notre souffle a dérapé et l’émerveillement n’a cessé de croître. Quelques toiles…
(photos prises sur Google)

.AlmaTademaLes roses d’Héliogabale de sir Lawrence Alma-Tadema,
1888, huile sur toile, 132,7 x 214,4 cm

.AlmaTadema 2Greek wine de sir Lawrence Alma-Tadema, 1873, aquarelle
.

AlmaTadema 3Paradis terrestre de sir Lawrence Alma-Tadema,
1891, huile sur toile, 88 x 167 cm
.

AlmaTadema 4Confidence importune de sir Lawrence Alma-Tadema,
1895, huile sur bois, 45,7 x 28,7 cm

.

Edwin L. LongLa reine Esther d’Edwin L. Long,
1878, huile sur toile, 214 x 167 cm

.

frederic leightonJeunes filles grecques ramassant des galets au bord de mer de Frederic Leighton,
1871, huile sur toile, 84 x 129,5 cm
.

Sir John E. MillaisLa couronne de l’amour de sir John E. Millais
1875, huile sur toile, 129,5 x 87,8 cm
.

P1050771Venus Verticordia de Dante Gabriel Rossetti,
1867 – 1868, pastel sur papier, 79,6 x 65,3 cm
.

waterhouse197La boule de cristal de John Waterhose,
1902, huile sur toile, 121,6 x 79,7 cm
.

P1050772Valeria de William Clarke Wontner
Vers 1916, huile sur toile, 63,5 x 53,3 cm, Mexico, Collection Pérez Simon
.

william-clarke-wontner4La joueuse de Saz de William Clarke Wontner,
1903, huile sur toile

.

Nous avons quitté le musée après un passage à la boutique, il faisait nuit, les lumières étaient sur Paris et dans nos yeux.
.

P1050789.

A demain pour la suite…
.

D’autres billets de l’expo chez ClaudiaLucia, Kenza, Titine, Shelbylee,
.
.
.
.
.
.

 

43 réflexions au sujet de « Deux jours de novembre à Paris – 2ème partie »

  1. Elle a l’air sublime cette exposition ! Le tableau qui s’intitule La couronne de l’amour ferait une superbe couverture de romance ! 😉 Non, sans rire, j’aime beaucoup.

    • Et l’histoire du peintre est belle. Il était heureux en amour et il aimait peindre le bonheur.
      Je ne ris pas… cette couverture me conviendrait également.

  2. Je ne ressens jamais rien sur les peintures classiques , pardon de ne rien avoir à en dire…
    Par contre dis-moi quelle santé…en sortant de la brasserie, hop un succulent gâteau au salon de thé pour le goûter…pourtant tu as parlé d’un dessert à la brasserie…gourmande va ! J’adore la chantilly et les macarons mais ça tu le savais déjà je suis sur, je parle plus souvent dessert que peinture, que veux tu…

    • Thé + pâtisserie = 10 euros. Attention ! je crois que ça ferme vers 17h30.
      Demain tu vas te régaler ! J’ai tout aimer sauf peut-être les Strudwick… je fais ma difficile !
      Il y a un tableau que j’ai adoré. Il est dans la salle 5 des héroïnes amoureuses. Je te charge d’une mission… Je ne me rappelle plus l’artiste qui l’a peint… Peux-tu relever le nom et le titre s’il te plaît ?! C’est un petit tableau qui représente une sortie de messe il me semble. Tu verras comme les tissus sont admirablement rendus ! les détails vestimentaires…
      Biz et à bientôt

  3. Bonsoir chère Syl,
    superbes journées parisiennes ! Ce que l’art nous apporte n’est pas mesurable !
    Les tableaux de cette exposition Désirs et volupté au Musée Jaquemart-André sont splendides !!! ♥♥♥ Je ne connais pas ce musée mais j’ai très envie de le découvrir !
    Merci, merci pour TOUT chère amie ♥ Bisous délicats comme les pétales d’une rose centifolia 😉 et soyeux comme un iris germanica.

  4. J’ai eu la chance de voir dans ce très beau musée l’exposition Eugéne Boudin au printemps .j’ai été enthousiasmée autant par cet hôtel particulier que par cette expo mais hélas nous n’avons pas tenté les pâtisserie, une grave erreur quand je lis ton billet.

    • Jusqu’à présent, je n’ai jamais été déçue par leurs expos. Elles sont bien mises en scène et c’est toujours un plaisir d’aller voir l’expo permanente et la boutique. Pour les pâtisseries, ils ont un buffet bien garni !

  5. J’adore le musée Jacquemart-André et son restaurant, on s’y régale en effet ! Cette exposition a l’air magnifique, ton billet donne très envie de voler à tire d’ailes vers Paris

    • Avec les enfants c’est peut-être difficile, mais faisable. Mes garçons ont toujours suivi. Ils avaient à la fin des visites (musées et châteaux) des petits cadeaux et bien souvent c’était des chevaliers. Quelle collection nous avons !!!

  6. Tu me fais regretter de n’être jamais allée au salon de thé de Jacquemart ! J’ai adoré « Les roses d’Héliogabale », ils ont bien fait de le mettre dès la première salle. J’ai moins aimé la dernière salle, un plus mièvre. De jolies œuvres mais je suis restée sur ma faim quand même !

    • Tu es restée sur ta faim parce que trop de perfection ? pas assez de folie ? Dans la dernière salle, je crois me rappeler qu’il y a des portraits sublimes dont celui de « Valeria », et il y a « La joueuse de Saz ». Les Leighton sont très beaux et j’ai découvert la finesse d’Alma-Tadema. A chaque tableau, je m’inventais une petite histoire. J’ai fait ce musée à la suite du musée du Luxembourg. La journée était dans la dimension du rêve.

      • Je suis restée sur ma faim car il y a beaucoup d’œuvres mineures et que l’espace d’exposition est réduit. Mais j’étais néanmoins contente de redécouvrir Alma-Tedema et de contempler les deux Waterhouse.

        • Oeuvres mineures ? J’ai trouvé au contraire que l’expo était très riche ! J’ai ressenti un peu de cela avec l’expo sur « Fra-Angelico et les maîtres de la lumière », c’est dommage !

  7. J’aime cet endroit, avec ou sansexpo ! Et le salon de thé, c’est beau et bon …incontournable. J’aime beaucoup le tableau « la boule de cristal », la couleur de la robe est superbe.

  8. J’ai aussi fait cette exposition qui m’a vraiment beaucoup plu! J’ai d’ailleurs choisi comme fonds d’écran de mon téléphone portable l’amour grandit avec l’attente.
    En revanche, je n’ai pas essayé le restaurant. Pour une prochaine visite peut-être….

  9. Je ne suis jamais allée à Jacquemart André, je vais essayer d’aller voir l’expo !
    Et le salon de thé quant à faire… Ce gateau macaron-pistaches-framboise sera un argument de choc pour trouver quelqu’un pour m’accompagner je crois 😉

    • Si tu invites, je pense que tu risques d’avoir du monde… Il me semble que la formule thé + pâtisserie est à 10 euros.
      Tu me diras ! puis le buffet est irrésistiblement alléchant ! On voudrait tout goûter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s