Un auteur et ses mots – 19

0149-0450_vanitas

L’amour est assis sur le crâne
De l’Humanité
et sur ce trône le profane,
Au rire effronté,

Souffle gaiement des bulles rondes
Qui montent dans l’air,
Comme pour rejoindre les mondes
Au fond de l’éther.

Le globe lumineux et frêle
Prend un grand essor,
Crève et crache son âme grêle
Comme un songe d’or.

J’entends le crâne à chaque bulle
Prier et gémir :
– « Ce jeu féroce et ridicule,
Quand doit-il finir ?

Car ce que ta bouche cruelle
  Éparpille en l’air,
Monstre assassin, c’est ma cervelle,
Mon sang et ma chair ! »

 

L’amour et le crâne de Charles Baudelaire

Peinture de Antonio de Pereda y Salgado – Allégorie de la vanité du monde
.
.
.
.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un auteur et ses mots – 19 »

  1. Commentaires
    ah ah tu fais dans les vanités baroques maintenant !!!! tout cela est très beau !
    Commentaire n°1 posté par George le 10/02/2011 à 09h21

    C’est un poème que j’avais appris par coeur au temps de ma jeunesse… J’aimais le poids du mot « crâne » ! (Bêtise et vanités !!!)
    Réponse de thelecturesetmacarons.over-blog.com le 10/02/2011 à 10h08

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s