Ragoût d’agneau au curry

Dernier dimanche du mois avec Lou et son British Mysteries

D’autres recettes chez…
Béa – Kebabs
Isabelle – Minestrone et Briochettes
Les Conteuses – Pudding aux éclats de chocolat et aux écorces d’oranges confites (British Mysteries)

 

Dans le livre d’Anne Martinetti, « Alimentaire, mon cher Watson ! », elle relève le passage où l’on soupçonne la bonne d’avoir empoisonné l’entraîneur du cheval du Colonel Ross qui était favori dans le Wessex Cup. Elle aurait servi un repas empoisonné à l’opium à tout le personnel des écuries. Dans l’histoire « Flamme d’argent », issue des mémoires de Sherlock Holmes, le célèbre détective nous informe que pour masquer le goût prononcé de l’opium, rien de mieux que d’ajouter du curry au ragoût servi…

… Alors, je vous propose un ragoût d’agneau au curry ! sans opium.

Ingrédients pour 6 personnes :Ragoût d'agneau au curry 2
– 2 kg d’agneau en morceaux
– 5 carottes
– 2 tasses de petits-pois frais ou surgelés

– 250 g de tomates concassées
– 1 oignon
– 6 gousses d’ail entières
– 3 branches de céleri
– Raisins secs, amandes effilées

– 3 cuillères à soupe ou plus de curry tradition (mélange : Graines de coriandre, ail déshydraté, curcuma, cumin, gingembre, graine de moutarde, piment, fenugrec, sel, macis, oignon déshydraté, fenouil, piment de la Jamaïque, laurier, girofle)
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
– 2 cubes bouillon de légumes
– Farine, margarine, sel

Préparation :
– Dans un poêlon, faites revenir les cubes d’agneau dans de la matière grasse avec l’oignon émincé et les gousses d’ail entières.
– Préparez les légumes (carottes, céleri, tomates, raisins secs, petits-pois), puis joignez-les à la viande.
– Couvrez d’eau avec les cubes de bouillon de légumes, le curry et laissez cuire à feu moyen, environ 1 heure. Surveillez la cuisson et le jus en ajoutant de l’eau si besoin.
– Retirez la viande et les légumes et faites un roux avec la farine et le jus. Ajoutez la crème fraîche. Mélangez le tout en une sauce bien onctueuse et remettez la viande et les légumes.
– Laissez sur feu doux encore 45 minutes.
Servez avec du riz et des amandes effilées grillées.

 

Ragoût d'agneau au curry 1

 

 

 

Bobotie du Cap pour Arthur Conan Doyle

Des Gourmandises avec Lou et son British Mysteries…

Rosa – Heavy cake (British mysteries)
Sandrion – Gâteau aux poires
Nahe – Albondigas caseras en salsa (Bolivie – Amérique du sud)

 

 

Suivant la recette de Nahe, je vous propose un plat d’Afrique du sud. Dans son livre « Alimentaire, mon cher Watson ! », Anne Martinetti nous présente un bobotie et fait référence aux mémoires de Sir Arthur Conan Doyle qui officiait en tant que médecin militaire en 1899 lors de la seconde guerre des Boers qui opposait les Britanniques aux Boers. Les Boers étaient les descendants des premiers colons d’origine néerlandaise, allemande et française, arrivés en Afrique du Sud aux XVIIe et XVIIIe siècles.


Ingrédients

– 600 g de bœuf hachée
– 1 oignon rouge
– 1 pomme
– 1 banane
– 3 œufs
– 1/2 citron
– 50 g de raisins secs
– 1 briquette de crème fraîche épaisse
– 2 tranches de pain de mie
– Curry tradition
– Coriandre fraîche
– Sel, poivre vert frais, huile d’olive, beurre margarine

Préparation :
– Faites revenir dans un poêlon la viande et l’oignon émincé avec de l’huile d’olive.
– Ajoutez la pomme coupée en petits morceaux, la banane en rondelles, les raisins secs et le jus d’un demi citron.
– Épicez avec le curry, salez, poivrez.
– Dans une terrine, battez les œufs avec la crème et joignez-y les tranches de pain de mie écrasées. Mélangez bien le tout. Salez et ajoutez les feuilles de coriandre.
– Dans un plat à gratin beurré, disposez la viande cuite et sur le dessus le mélange, oeuf-crème-pain. Parsemez de coriandre et poivrez.
– Enfournez pour environ 30 minutes ou plus…
Vous pouvez servir ce plat avec du riz et de la salade. Vous pouvez également mettre des amandes effilées dans la préparation et du chutney d’abricot ou de mangue.

Verdict : Un plat très original qui bouscule nos goûts alimentaires. Il ne faut pas hésiter à bien l’épicer, à le poivrer et à mettre de la coriandre pour parer le sucre des fruits.

 

 

 

Poulet vindaloo

Chez les Gourmandises, le dernier dimanche du mois, nous piquons les recettes des copines !

Vous trouverez des recettes chez…
Isabelle – Crêpes flambées aux bananes caramélisées
Rosa – Chocolat chaud viennois
Sandrion – Brioche Butchy
Nahe – Légumes rôtis et vinaigrette à la mélasse de grenade

J’ai pris la recette de Nahe pour ce plat indien très parfumé, très épicé, très goûteux. J’ai ajouté une mangue, des haricots verts et 2 grosses cuillères de yaourt dans une variation personnelle.

Ingrédients pour 6 personnes :
– Des escalopes de poulets ou un poulet en morceaux
– 1 cube de bouillon de légumes
– 1/2 litre d’eau
– 2 gousses d’ail
– 1 oignon rouge
– 2 piments oiseaux
– 2 c. à café de gingembre frais râpé
– 2 c. à café de curcuma
– 1/2 c. à café de cannelle
– 2 c. à café de cumin
– Graines de cardamone
– 2 clous de girofle
– Coriandre fraîche
– Sel, poivre (frais de préférence)
– 20 cl de jus de citron
– 1 mangue

Préparation :
– Dans une marmite, faites bouillir de l’eau avec le cube de bouillon de légumes et plongez le poulet en morceaux. Faites cuire 15 minutes.
– Préparez l’ail haché, l’oignon émincé, les piments coupés finement et la mangue coupée en morceaux.
– Au-delà des 15 minutes, le bouillon a beaucoup diminué. Ajoutez ce que vous avez préparé et touillez bien avec les épices pour que les morceaux de poulets s’enrobent. Salez, poivrez.
– Ajoutez un peu d’eau et baissez le feu pour terminer la cuisson pour environ 30 minutes supplémentaires.
– Joignez la mange coupée et des feuilles de coriandre 15 minutes avant la fin de la cuisson.
– Servez avec du riz…

 

 

Tourte à la viande

Les Gourmandises en Angleterre avec Lou et Cryssilda

Vous trouverez des recettes chez
Béa – Tarte colorée aux tomates
Isabelle – Muffins au cheddar et oignons rouges (Angleterre)
Sandrion – Strawberries (Angleterre)
Hilde – Sponge cake Victoria (Angleterre)
Nahe – Scones (Angleterre)
Soukee – Scones vegan (Angleterre)
Les Conteuses – Cake rhubarb, strawberries and almond (Angleterre)
Enna – Summer berries and almond cake (gâteau aux fruits rouges et à l’amande) (Angleterre)

 


J’ai eu envie de faire une tourte à la viande quand j’ai vu le billet de Fondant-Grignote de la semaine dernière.

J’ai réuni les restes d’un poulet en sauce, j’ai fait ma pâte, j’ai ajouté des petits-pois, des épices, un peu de crème…

et voilà ! mon repas du soir était prêt avec une petite salade.

 

 

Kalops

Les Gourmandises fêtent Noël avec le challenge nordique de Cryssilda et Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Brioche légère
Nahe – Étoiles de Noël finlandaises

 

Kalops est un ragoût de bœuf scandinave. La singularité de ce plat basique, qu’on trouve dans chaque terroir, se trouve dans l’aneth…

Ingrédients :
– 600 g de bœuf
– 3 carottes
– 1 oignon
– 2 cuillères à soupe de farine
– 1 bouillon de légumes
– 2 feuilles de laurier, aneth, persil
– Sel, poivre, piment

Préparation :
– Coupez vos morceaux de viande et faites-les revenir dans de la matière grasse avec un oignon émincé.
– Saupoudrez de farine sur le dessus et remuez pour qu’elle enrobe bien les morceaux.
– Couvrez le tout avec un bouillon de légumes, salez, poivrez, mettez le laurier et pimentez (légèrement !). Faites cuire à feu doux quelques heures… en remuant souvent.
– A mi-cuisson, joignez-y les carottes coupées.
– Ciselez finement le persil et l’aneth. Vous en saupoudrerez sur la viande lorsque vous servirez.

Verdict : Même si on n’est pas habitué à l’aneth dans un plat de viande, nous avons trouvé le Kalops très bon.

.

.

.

.

Marinade québécoise pour côtelettes

Les gourmandises partent aussi au Québec ce mois-ci avec Karine et YueYin

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Courge butternut farcie
Béa – Queue de bœuf à la romaine

Nathalie – Pain aux noix et à la cannelle
Enna – Tarte aux pacanes

.

Marinade à la québécoise pour
côtelettes d’agneau
(vue sur des sites culinaires québécois)

.

Ingrédients :
– Sirop d’érable
– Vinaigre balsamique
– Huile d’olive
– Ail
– Piment
– Romarin, menthe
– Sel, poivre

Préparation :
– Mélanger le sirop d’érable avec quelques gouttes de vinaigre balsamique, l’huile d’olive, l’ail et le piment écrasés.
– Faites mariner vos côtelettes quelques heures avant la cuisson sur le grill avec cette mixture. Salez, poivrez. Ajoutez sur le dessus le romarin frais et la menthe .
– Cuisson au barbecue ou à la cheminée.

Verdict : J’ai été la seule à vouloir de la marinade. Mes hommes n’ont pas suivi ! Donc… ma côtelette était caramélisée et parfumée selon mes désirs. J’ai trouvé l’alliance sirop d’érable et herbes, très bonne. La menthe, finement ciselée et ajoutée seulement après la cuisson, a donné une fraîcheur inhabituelle et nouvelle. Tous ces ajouts n’ont pas dénaturé ma viande.
.

marinade québécoise

.

.

.

Le pâté chinois

Les gourmandises partent aussi au Québec ce mois-ci avec Karine et YueYin

Vous trouverez des recettes chez
Béa – Tarte au potimarron et au kiri
Nahe – Gaufres au potiron
Lou – Rôti de courge gourmand

Sandrion – Gratin de pâtes au potiron
SKTV – Milhassou au potiron
Sharon – Brownie au chocolat au lait
Estellecalim – Petits gâteaux pour les vacances d’automne

.

Le pâté chinois
Ce plat est typique du Québec. A l’origine, il aurait été cuisiné à l’époque de la construction de la voie de chemin de fer pan-canadienne par le Canadien Pacifique.
L’article de Wikipédia raconte d’autres hypothèses

Ingrédients :
– Viande de bœuf (hachée)
– Maïs
– Pommes de terre
– Sel, poivre, oignon, ail, crème fraîche

Préparation :
– Faites revenir la viande et l’oignon coupé finement dans un peu de matière grasse. Salez, poivrez.
– Faites une purée écrasez à la fourchette avec vos pommes de terre. Ajoutez de la crème fraîche, de l’ail, salez, poivrez.
– Passez à l’eau les grains de maïs et égouttez-les.
– Dans un plat beurré, ou dans des moules individuels, faites comme un parmentier, ajoutez les couches suivantes : viande + maïs + purée.
– Enfournez 20 minutes.

Verdict : Un plat simple et bon qui ressemble à un hachis parmentier. Le maïs apporte une petite touche originale au plat.
.

hachisparmentiermais

.

.

.