La femme du vampire


Voyage de Lou et Hilde, destination Halloween

Un livre offert par Mia
.
.
.
.
La femme du vampire
Nina Blazon

.
.
Quatrième de couverture :
« Il y a des instants dans la vie où le coeur s’arrête de battre et où le sang se glace. Aujourd’hui, je sais que c’est le baiser de la mort qui nous effleure pendant ces quelques secondes.

Au XVIIIème siècle, en Serbie, la jeune Jasna est vendue par son père à Jovan, un riche propriétaire, qui cherche une épouse pour son fils Danilo. Elle quitte alors ses soeurs et la maison paternelle pour s’installer dans les trois mystérieuses tours de la famille Vukovic.
Très vite, Jasna réalise que son mari cache un sombre secret. Une fois le mariage célébré, il ne l’approchera plus jamais. Des faits effrayants se produisent : morts suspectes de villageois, moutons égorgés, chevaux blessés… Danilo serait-il un vampire ? C’est avec Dusan, un bûcheron fantasque – le seul à lui avoir tendu la main -, que Jasna va découvrir toute la vérité. »
.
.
Suite à un jeu chez Mia, pour le lot gagnant, j’avais à choisir un livre entre plusieurs. Mon choix s’est porté sur celui-ci car les critiques annonçaient une histoire différente…

Elle débute comme un conte… l’hiver, la neige, des bourrasques de vent, la nuit, une forêt, une masure éloignée du village, une famille pauvre, un père violent qui élève seul ses cinq filles, un criminel qui rode dans les parages avec sa bande, et… un homme égaré qui tape à la porte en demandant l’hospitalité ; ami, loup, démon ? il faut montrer patte blanche.
La quatrième de couverture annonce le prélude : une jeune fille de quinze ans vendue à un inconnu qui souhaite la marier à son fils. Le mot vampire est dans le titre et on l’associe aussi au futur marié.

Nous sommes dans un temps obscur, une Europe de l’Est meurtrie par les guerres et les invasions, une campagne imprégnée de folklore, de rites, de superstition, de religiosités et de barbaries.
Le personnage de Jasna a un beau tempérament. Guerrière dans l’âme, elle peut aussi se montrer respectueuse des traditions et de ses aînés. Dans une région hostile et étrangère, elle est une « apatride » qui recherche à s’implanter, avec courage et dignité.
Sur le domaine de sa riche belle-famille, il y a les tours dont une est délabrée, inspirant la peur, le danger. Un drame s’est produit et personne ne doit en effleurer la pensée. Il y a Néma, la domestique muette, dont les yeux sombres renvoient tour à tour de l’hostilité et de la prévenance, Siméon, l’homme de confiance de la famille, un être compatissant et de bons conseils, Jovan, son beau-père, un homme torturé, toujours en conflit avec son fils et Danilo, un jeune homme mystérieux, souvent absent, son mari.
Après ces terres, au-delà des bois et des routes réputés maléfiques, il y a le village qui rejette la magie noire, le diable et les fables sanguinaires. Aucun chrétien n’adressera la parole aux maudits Vukovic et la terre ne sera pas souillée par leurs sépultures.

L’ambiance dès le début est donnée et s’enrichit d’arcanes surnaturelles dues aux histoires imaginées et d’énigmes plus terrestres avec les meurtres de villageois. Tiraillée entre deux mondes, Jasna est partagée et mène le lecteur dans sa quête de vérité.
Loups-garous, vampires, esprits possédés, pacte avec le diable, mêlent leurs légendes à des intrigues, une vengeance et une romance… l’auteur dévoilent dans cette histoire l’ascendance de Dracula, d’une manière plus édulcorée que les faits rapportés à cette époque, en 1731. Car, à la fin du roman, elle écrit que, comme elle, Bran Stoker et John Pilidori se sont inspirés de vieux rapports racontant des évènements qui se seraient passés au XVIIIème siècle, entre l’Empire Ottoman et les Habsbourg… « Des gens mouraient dans des circonstances inexplicables, comme dans la région de la Morava. Les villageois, persuadés qu’un vampire hantait les lieux, demandèrent au commandant autrichien la permission de détruire ce mort-vivant. Une délégation fit le voyage, examina le corps et exhuma aussi les autres morts. La destruction (enfoncement d’un pieu dans le coeur, décapitation, crémation) fut autorisées et l’on rédigea un rapport médical précis… Ce rapport du commandant Fluckinger suscita un intérêt proche de l’hystérie qui déclencha dans toute l’Europe une vague de traités et d’analyse. »
Ces anecdotes s’enracinent dans des croyances encore plus vieilles, confondant les esprits du Malin.

Un livre jeunesse qui se lit très facilement, intéressant pour les informations historiques distillées avec intelligence, pour les images qu’il apporte, sombres, romantiques, féodales,  et pour les mystères qui entraînent notre lecture à tourner les pages plus vite. Quant à la romance, elle est à mon goût beaucoup trop légère, pas assez soignée, pour mon cœur de Midinette. Je rejoins donc l’avis de Shelbylee.
.
.
.
.
.
.
.
.

Réunis dans la tombe, tome V – Chasseuse de la nuit


Octobre
Voyage de Lou et Hilde, destination Halloween
.
.

Chasseuse de la nuit
Réunis dans la tombe, Tome 5
Jeaniene Frost

.
.
Sept années ont passé depuis sa rencontre avec Bones, dont une année dans la peau d’une vampire-hybride. Cat, la Faucheuse, a vingt-neuf ans… à vie.
Depuis sa transformation, elle souffre de plusieurs troubles, auditifs, alimentaires, télépathiques, télékinésiques…  dus à la communion de ses pouvoirs avec ceux des Grands Maîtres. Avec son mari Bones, elle souhaiterait assimiler cela plus sereinement et retrouver un peu de calme. Cependant, des meurtres sont commis dans l’Ohio et le message lui est destiné. La provocation est une menace des plus sérieuses. Elle est de celles qui engendrent des guerres.

L’enquête sur la mort des vampires perpétrée par des goules, renvoie Cat et Bones six cents ans dans l’Histoire. A l’époque, une « hybride » avait inquiété un Maître, Apollyon, chef des morts vivants. Il avait détruit cette femme par le feu et n’avait pas hésité à entrainer deux pays dans le sang.
« – Au XVème siècle, une femme avait la réputation d’être à demi vampire. Il y a peut-être eu d’autres hybrides au fil des siècles, mais ils ont réussi à garder l’anonymat. Elle, non. Elle s’appelait… »

De l’Ohio, ils partent à Chicago chercher l’aide de Menchères, le pharaon « grand-père », qui la leur accorde avec bienveillance, puis, contraints, à la Nouvelle-Orléans, ils demandent une entrevue avec Marie Laveau, Majestic la reine vaudou des goules, qui ne donne que si elle peut aussi prendre.
Bien des « embuches », plus mortes que vives, viendront tourmenter leur quête, mais Cat aura le plaisir de revoir ses amis, toujours prêts à l’assister. Des goules désirent l’assassiner, une abondance de supplices pour les maîtriser sont à subir et trouver l’origine de cette mise à mort commanditée est un nouveau défi très dangereux… Chaton est loin de ronronner !

« Le prisonnier tira désespérément sur son bras pour se dégager, mais comme je m’y attendais, la poigne de Bones s’avéra inflexible. Ce qui me surprit, en revanche, ce fut de voir la goule tirer dans l’autre sens, si fort que sa chemise ne fut pas la seule chose qui se déchira.
Contrairement à moi, Bones n’éprouvait aucun dégoût à tenir un bras détaché de son corps d’origine. Il attrapa la goule par l’autre bras et se servit du premier pour lui assener des coups sur la tête. J’avais déjà entendu mon mari menacer des gens de les assommer avec leurs propres membres, mais j’avais toujours cru qu’il ne s’agissait que d’une expression. J’avais tort, visiblement. »
.
.
Cinquième tome de la série, c’est avec plaisir que j’ai poursuivi cette aventure. Nous retrouvons de nombreux personnages des autres épisodes… Fabian le fantôme, l’équipe de la branche secrète de la Sécurité Nationale, Tate, Juan, Cooper, Don, les anciens amis, Denise, Timmie, les Maîtres vampires, Vlad, Menchères, Spade… et tout un monde de créatures comme les goules, les métamorphes, les démons, les Vestiges, des âmes damnées…
L’histoire fait apparaître une évolution capitale pour deux personnages proches de Cat et s’insèrent au scénario, les vies maritales de Menchères et Spade.
Un livre semblable aux autres, avec de l’humour, beaucoup d’action et quelques scènes bip-bip. Les lectrices de la Chasseuse de la nuit ne seront pas déçues.

Ci-après un petit extrait qui témoigne de la jalousie de Bones et qui rappelle un certain épisode passé du temps de l’université…

« Lorsque Tate m’avait annoncé que Timmie était le journaliste fouineur que nous devions rencontrer, j’avais été abasourdie, mais contente à l’idée de le revoir.
– Je n’arrive pas à y croire, s’émerveilla-t-il. Tu n’as absolument pas changé, à part, euh, que tu ne t’habillais pas comme ça avant, ajouta-t-il en contemplant ma tenue avec des yeux ronds.
Il fit mine de vouloir me serrer dans ses bras, mais se ravisa en voyant l’homme qui s’approchait de moi à grands pas.
– Vous ! éclata Timmie en pâlissant à vue d’œil. Bon Dieu, Cathy, tu es toujours avec lui ?
Je me retins de rire face au ton désapprobateur de sa voix.
– Ouais. Et je l’ai même épousé.
Le sourire que Bones adressa à Timmie parvint à avoir l’air agressif, même s’il ne montra pas une canine.
– Elle est très appétissante, j’en conviens, mais si tu continues à cultiver ce genre de pensées, je t’émasculerai pour de bon cette fois-ci. »
.
.
Et une chanson que Cat écoute, Norah Jones, Young blood.
.
.

Masques primitifs
.
.
.
.

.

Froid comme une tombe, Tome III – Chasseuse de la nuit

Lecture commune avec Adalana
.

froid-comme-une-tombeChasseuse de la nuit
Froid comme une tombe – Tome 3
Janiene Frost

 .
« – Pour moi, tu passeras toujours en premier, Chaton. »

Lors des enquêtes, Cat-La Faucheuse est de plus en plus reconnue. Postiches, teintures capillaires, lentilles oculaires, tout est mis à sa disposition pour travestir son apparence. Ce constat inquiète Bones, Don et toute l’équipe du Brams qui souhaiteraient qu’elle se trouve une doublure. Pour Tate, le second de Cat, la décision est prise. Afin de mener à bien leurs combats (et se rapprocher de Cat), il est prêt pour une « mutation »…

Entre deux missions, une nuit, Bones demande en mariage Cat et lui offre, comme veut la tradition, une bague enchâssée d’un exceptionnel et rarissime diamant rouge. Mari et femme ils le sont, mais seulement suivant les critères des vampires.
Une petite discussion s’impose donc avec Justina, la future belle-maman de Bones. Cat décide d’aller parler à sa mère. A peine franchit-elle le palier de la maison, qu’elle se retrouve aux prises de deux redoutables vampires bien motivés pour la tuer ; Calibos et Max. Le premier, un vampire vicieux n’a que des choses obscènes à l’esprit, le second cherche la vengeance et la mort la plus cruelle pour sa progéniture… Max est le père haï de Cat. Sous la protection d’un maître vampire très puissant qui lui a demandé de tuer la Faucheuse, Max imagine les tortures qu’il va faire endurer à Cat et commence à les appliquer… Ceci, est une introduction.

Mencheres, un vampire vieux de deux mille ans de l’Ancienne Egypte, grand-père de Bones, propose une alliance. Sa puissance est très redoutée chez les vampires car ils détient des pouvoirs de télépathie et de divination. Dans une prévision, il a vu la guerre entre deux clans, le sien et celui de Patra, un maître vampire aussi vieille que lui, fille de Cléopâtre, détentrice de pouvoirs et son épouse.

En ce mois de décembre, en pleine époque de Noël, cette lutte sera sanglante, mais elle consolidera et restaurera aussi des liens fraternels et amicaux. La fidélité et l’honneur de certains seront mis à l’épreuve…

« Alors comme ça, on avait voulu faire exploser l’amour de ma vie ? L’heure de payer la note allait sonner. »

Encore un très bon moment passé entre ces pages ! Que demander de mieux ? Dans cet épisode, Cat touchera le désespoir, la menant vers une prise de conscience… Bones toujours plus amoureux, protecteur, possessif et jaloux… et tous les autres personnages imbriqués dans le conflit… Tate, Ian, Spade, Vlad… les vampires, les goules, les fantômes… jusqu’à Denise, son mari Randy, et Justina qui trouve dans cette histoire une renaissance !

Billets de la lecture commune chez Adalana
D’autres billets chez Cécile, Azilys, Mlle Pointillés, Sandy, Jellybelles,

.
michel-ange-cleopatreCléopâtre par Michel-Ange
.
.
.
.

 

Un pied dans la tombe, Tome II – Chasseuse de la nuit

Lecture commune avec Strawberry et Adalana,

.

CHASSEUSE-DE-LA-NUIT---TOME-2---UN-PIED-DANS-LA-TOMBE Chasseuse de la nuit
Un pied dans la tombe – Tome 2
Jeaniene Frost

.
Catherine Crawfield est devenue un agent très spécial au service du FBI. Dans le précédent tome, Cat, surnommée Chaton par Bones, (maître vampire très puissant, son mentor et l’homme dont elle est amoureuse), est obligée de tout quitter pour lui sauver la vie. Elle tait son amour et le fuit. Quatre années ont passé… Elle commande à présent une équipe et la forme à combattre les vampires. Son clan, des élites de l’armée, est composé de Don, son supérieur, Tate son second, Juan, un espagnol séducteur, Dave et Cooper. La solidarité et l’amitié est indéfectible.

Dans une de ses dernières missions, Cat doit tuer Liam Flannery, un maître vampire qui aurait assassiné deux de ses employés. Armée de ses couteaux aux lames en argent, elle pénètre dans l’antre du redoutable suceur de sang. Jouant de son charme, elle arrive à tuer la goule qui le servait depuis plus de quarante ans et à le maîtriser. Furieux, il s’aperçoit trop tardivement que la femme qui lui fait face, est la Faucheuse Rousse, la Croque-Mitaine des vampires. Une lame dans son cœur, il dévisage alors Cat et lui dit…
 » Moi qui me disais que si je n’étais pas mort sur l’Alexander, rien ne pourrait me tuer… »
A cet instant, Cat se rappelle du passé de Bones.
« – En 1788, quatre prisonnier ont été envoyés dans les colonies pénitentiaires de Nouvelle-Galles du Sud à bord d’un bateau appelé l’Alexander. L’un d’entre eux s’est échappé peu de temps après le débarquement. Un an plus tard, cet évadé est revenu et a tué tout le monde, sauf ses trois amis. L’un d’entre eux est devenu un vampire de son propre chef, les deux autres ont été transformés sous la contrainte. Je sais qui tu n’es pas, alors dis-moi qui tu es…
– Ian. Je suis Ian. »
Aussitôt, elle songe qu’elle ne peut décemment pas tuer l’ami du seul homme qu’elle ait aimé. Cela fait quatre ans qu’elle se déchaîne d’une mission à une autre, sans réelle vie et sans désir. Non, elle ne l’a pas oublié et elle ne pourra jamais le remplacer. Et pourtant, il faudrait qu’elle essaie…

Une nuit, peu de temps après, Tate vient la chercher à son domicile. Don souhaite voir l’équipe au complet. Une affaire grave et urgente nécessite une intervention.
Dans le bureau de Don, Cat tient entre les mains des photos. Une tuerie horrible a été commise dans le comté de Franklin, Ohio, région natale de Cat. Un couple démembré repose en pile sur le sol moquetté de son ancienne chambre de jeune fille. Une inscription au mur dit « Viens, minou minou ». Cat doit partir et retourner chez elle après sa disparition et une longue absence.
Sur place, dans les entrailles d’un des cadavres, elle découvre une petite pierre en calcaire qui proviendrait d’une grotte… sa grotte…
Qui se cache derrière cette boucherie ? Qui essaie de l’amener dans la grotte, l’ancien repaire de Bones ? C’est en se rendant là-bas qu’elle aura peut-être une réponse…

Dans ce deuxième volume, Cat sera poursuivie par des tueurs à gage. Des contrats avec des sommes faramineuses sont lancés sur sa personne. Alors qu’elle est entourée par de vaillants soldats, une seule personne peut l’aider, et cela fait quatre ans qu’elle ne l’a pas vue. Mais parfois les hasards de la vie sont très taquins et œuvrent pour Cupidon.

« Alors que je pénétrais dans la pièce où les quarante-cinq amis et membres de la famille étaient réunis, je sentis une vague de puissance typiquement inhumaine. Nom de Dieu, l’un des invités est un vampire, pensais-je…. Je balayai la foule du regard de droite à gauche à la recherche de l’intrus… Il fallut une seconde à mon cerveau, soudain paralysé, pour enregistrer l’information. Ses cheveux étaient différents. Brun miel et non plus blond platine comme dans mon souvenir… Sa peau pâle scintillait et contrastait avec le tissu noir ébène de son smoking. Il était d’une beauté à couper le souffle. Il plongea ses yeux, d’un brun si profond qu’ils en étaient presque noir, dans les miens, sans paraître le moindre du monde sous le choc, contrairement à moi.
Les objets en mouvement restent en mouvement, se mouvant à la même vitesse et suivant la même direction, à moins de subir une force déséquilibrante. Je fis la démonstration du principe d’inertie énoncé par Newton, car même si ma respiration s’interrompit et si mon coeur s’arrêta un instant, je parvins je ne sais comment à continuer à avancer… »

J’ai beaucoup aimé cette suite. Les personnages ont des caractères forts et l’équipe est très sympathique. L’action est bien présente, l’hémoglobine aussi, les combats sont de belles chorégraphies et pour notre bonheur, Chaton est toujours la plus forte… Quant à l’amour, il est beau, puissant et éternel !!! Vivement le troisième épisode ! Que vont-ils tous devenir ?

Billets de la lecture commune chez Adalana et Strawberry
D’autres billets chez Cécile, Azilys, Sandy,
.

06.inchbold_chapelle-bolton.
.
.
.
.