Velouté de carottes à l’orientale

Les Gourmandises entament l’année 2019 avec toujours plein d’enthousiasme et nous célèbrerons notre anniversaire pour la 8ème édition en février…

Après les fêtes, j’ai très envie de plats simples et légers. Je vous propose aujourd’hui un velouté de carottes, avec une recette inspirée du livre chroniqué en décembre « Des soupes qui nous font du bien ».

Vous trouverez aussi d’autres recettes chez les marmitonnes…
Bidib – Pain d’épices sans gluten
Isabelle – Bonhomme en pain d’épices
Sandrion – Bûche chocolat-framboises
Béa – Galette des rois
Nahe – Cakes noisettes-café et Gaufrettes des rois
Rosa – Smoothie à la tomate

 

 


Ingrédients pour 4 personnes :

– 2 c. à soupe de graines de cumin – 3 c. à soupe de graines de sésame blond – 4 c. à soupe de coriandre – 1 c. à café de curcuma en poudre – 1/2 c. à café de gingembre en poudre – 1 citron – 2 c. à soupe d’huile d’olive – 600 g de carottes – 2 petites patates douces – 1 cube bouillon de légumes – 200 ml de crème liquide d’amande ou soja

 

 

 

Soupe de loup

Les Gourmandises fêtent décembre en vous proposant des plats de saison, et vont voyager dans les pays du nord avec Cryssilda

Vous trouverez des recettes chez :

Nahe – Sablés pour l’apéro (Noël)
Lou – Salade Rosolli, plat traditionnel de Noël finlandais (Noël)
Bidib – Pain d’épices sans gluten (Noël)
Sandrion – Sablés de Noël aux amandes (Noël)
Rosa – Terrine-bûche saumon-avocat (Noël), Smoothie à la tomate et Macaronis aux champignons de Paris et aux asperges sauvages
Isabelle – Soupe au panais et aux poires  et Bûche au citron meringuée (Noël)
L’Irrégulière – Saint-Félicien rôti aux noix
PatchCath – Clafoutis aux tomates cerises

 

  Une recette prise dans le livre « Crimes glacés » d’Anne Martinetti

Cette soupe de loup islandaise, nous la retrouvons dans le livre « La tristesse des anges » de Jon Kalman Stefansson.
« Revenu à lui au milieu de la pièce, il est parvenu à se hisser jusqu’à une chambre, mais guère plus loin que cela. Il repose maintenant, presque inconscient, et on lui a installé des pierres chaudes le long du corps, telles de tendres pensées au creux de sa couche. Puis on lui monte une soupe de loup atlantique, si brûlante et si reconstituante qu’elle pourrait réveiller un mort. j’ai encore la force de manger tout seul, assure Jens à la servante en lui attrapant le bol des mains. Sa voix semble sortie des profondeurs de l’océan, elle traverse une mer déchaînée. La servante reste assise sur le rebord du lit, à regarder l’homme imposant que la nuit et la tempête lui ont apporté… ».

Ingrédients pour 6 personnes :
– 500 g de bar (ou loup)
– 2 carottes
– 2 panais
– 1 poireau
– 2 jaunes d’œufs
– 2 oignons
– 20 cl de crème fraîche épaisse
– 2 c. à café de poivre noir
– 20 g de persil
– 1/4 de céleri rave
– 50 g de beurre
– Sel, poivre

Préparation :
– Demandez à votre poissonnier de vous réserver un bar d’environ 1 kg, de lever les filets et de vous garder la tête et l’arête.
– Épluchez et râpez une carotte et un panais, ainsi que le céleri-rave et les oignons. Effeuillez le persil, et réservez les feuilles.
– Dans une cocotte, faites fondre le beurre, puis mettez les légumes et les tiges de persil à revenir en remuant sans cesse. Salez, poivrez.
– Ajoutez l’arête et la tête du poisson, puis 2 litres d’eau, et laissez bouillir 40 min.
– Pendant ce temps, découpez la chair du poisson en cubes, puis épluchez le reste des légumes et découpez-les en fines rondelles.
– Passez le contenu de la cocotte au chinois, et récupérer le bouillon.
– Mettez à cuire les carottes, les panais et le poireau émincé avec le poisson à petite ébullition une dizaine de minutes, puis ajoutez la crème et les jaunes d’œufs peu avant de servir. ne portez plus à ébullition.
– Hachez le persil et saupoudrez le contenu de la soupière ou les assiettes avant de servir.

 

 

 

 

Soupe québécoise aux légumineuses

Les Gourmandises voyagent en novembre au Québec,
avec Karine et YueYin

Des recettes chez…
Rosa – Potage parmentier et Poutine québécoise (Québec)
Isabelle – Gâteaux sorcières-zombies (Halloween), Pâté chinois (Québec) et Tarte aux myrtilles
Sandrion – Lasagnes aux blettes
Nahe – Gaufres au potiron
L’Irrégulière – Truffade

 

 

   Cette fois-ci, j’ai suivi l’inspiration d’Enna qui a fait une soupe légumineuse épicée.

Ingrédients :
– 1 poignée de haricots blancs
– 1 poignée de lentilles corail
– 1 poignée de pois cassés
– 2 carottes
– 1 gros oignon rouge
– 1 boîte de tomates concassées
– 1 bouillon de volaille
– Sel, poivre, baies, romarin frais ou thym
– Crème fraîche

Préparation :
– La veille, faites tremper les haricots, les lentilles et les pois cassés dans de l’eau salée.
– Le lendemain, égouttez le tout et rincez. Puis faites-les cuire dans une marmite d’eau dans un premier temps.
– Dans un second temps, mettez les carottes coupées en rondelles, l’oignon, la boîte de tomates, le bouillon de volaille et ajoutez de l’eau. Salez, poivrez. Faites cuire 30 à 45 minutes.
– Avec une passoire, retirez quelques haricots blancs et rondelles de carotte pour le dressage de votre assiette.
– Mixez le reste pour un velouté onctueux.
– Lorsque vous servirez, ajoutez les haricots blancs, les rondelles de carotte, une cuillerée de crème fraîche, des baies et des brins de romarin. Et si la veille vous avez fait un poulet… joignez-y des fragments de blanc.

Une soupe simple à faire et vraiment complète ! Comme Enna le conseille, j’ai fait des barquettes pour la congélation…

Soupe à la japonaise

Destination Japon avec Lou et Hilde pour tout le mois d’avril

Vous trouverez des recettes japonisantes et autres chez…
Béa – Saumon teriyaki
Hilde –
Pour Pâques :
Sandrion – Tiramisu aux framboises
Nahe – Red velvet cake
Nathalie – Daurade en croûte
Les Conteuses – Bavarois chocolat-fraises
Marion – Milk shake à la banane

 

Soupe à la japonaise

.

Ingrédients pour 2 personnes :  
– 1 l d’eau
– Soja (à votre convenance)
– Nouilles japonaises
– 1 carotte
– 1 salade sucrine
– 1 œuf
– Champignons de Paris

– 1 oignon nouveau
– Ciboulette
– Gingembre frais

Préparation
:

– Dans une marmite, mettez tous ces ingrédients avec de l’eau en ébullition et faites cuire 20 minutes. Les légumes sont lavés et coupés en petits morceaux. Les carottes en bâtonnets. Le morceau de gingembre est râpé. L’œuf dur est cuit à part. Vous mettez la dose de soja suivant vos goûts.
Rajoutez une moitié d’œuf dur dans chaque bol.

Verdict : Le bouillon est plein de saveur. Et c’est une soupe diététique !

.

.

.

Bouilli aux légumes, plat québécois

quebecennovembre_600-300x200

Les Gourmandises passent le mois au Québec
avec Karine et YueYin

Nathalie – Joue de bœuf et sa purée de choux-fleur
Les Sorcières (Mary) – Tarte du bûcheron
Sandrion – Hamburger maison
Béa – Potée au chou
Nahe – Gaufres au potiron et au sirop de pommes

Enna – Soupe de légumineuses aux épices et Pets de sœurs

 

bouilliequebecoise2 Bouilli aux légumes

Adaptée d’une recette québécoise prise « ici »

.

bouilliequebecoise1
Ingrédients
:
– 2
cubes de bouillon de légumes

– 3 carottes en rondelles
1 oignon rouge coupé en 4
– 1 grosse poignée de haricots verts ou jaunes
1 navet en petits dés
1/4 de chou
3 pommes de terre en dés
– 1 branche de céleri (feuilles pour la décoration)
– Thym, clous de girofle, laurier
– Sel, poivre

Préparation :
– Coupez les légumes et mettez-les à cuire dans un bouillon (eau + cubes légumes), environ 1 heure à petit feu.

Verdict : Cela réconforte le soir, par temps pluvieux et froid. Le chou donne un bon goût. On peut y mettre du lard ou une saucisse ou des jarrets de veau. J’ai fait une marmite pour plusieurs jours… Vous savez ce que je vais manger les prochains soirs !!!

.

bouilliequebecoise3

 .

.

.

La vengeance de Cornebidouille

3123380775
Octobre en Halloween avec Hide et Lou

 

 

la-vengeance-de-cornebidouilleLa vengeance de Cornebidouille
Texte de Pierre Bertrand
Illustrations de Magali Bonniol
.

la-vengeance-de-cornebidouille1 Préservons le dénouement de la première histoire, en ne vous dévoilant pas le pourquoi de cette vengeance… Sachez, que Cornebidouille est très en colère après Pierre. Vous songez aussitôt que c’est parce qu’il n’a pas mangé sa soupe ! Mais non… Cornebidouille a plus d’une raison d’être fâchée ! Et le terme « fâchée » est un euphémisme !

C’est la nuit… Pierre est couché quand il entend des gargouillis dans la canalisation. Il se lève, regarde partout, mais ne trouve rien de particulier. Quand… l’ombre de Cornebidouille se dresse derrière lui…

« – Ah, chenapan, tu croyais t’être débarrassé de moi ? A croire vraiment que tu me prends pour une imbécile !
– Euh oui, madame la sorcière, répondit Pierre en souriant.
– Petit impertinent, je vais te compresser, t’écraser, t’écrabouiller ! »

Impertinent… compresser… écrabouiller… Cornebidouille crie « Vengeance ! » sur toutes les tonalités. Pierre va manger de la soupe qu’elle va préparer. Et cette soupe, croyez-moi, ne sera pas faite avec les bons légumes du potager ! Un peu de bave de crapaud, un peu de toile d’araignée…

Alors… Pierre dégustera-t-il cette bonne soupe ? ou trouvera-t-il encore un subterfuge pour contrer Cornebidouille ?

.
Il faut que vous racontiez les histoires de Pierre et Cornebidouille à vos enfants ! Ils vont bien rire… La fin est délicieuse ! Faites attention aux citrouilles !

.

la-vengeance-de-cornebidouille2

.

.

.

Cornebidouille

3123380775


Octobre en Halloween avec Hide et Lou

 

 cornebidouille1Cornebidouille
Texte de Pierre Bertrand
Illustrations de Magali Bonniol

.

Pierre est un petit garçon qui part souvent se coucher le ventre vide car il ne veut pas manger sa soupe. Personne ne peut le contraindre à faire ce qu’il ne veut pas faire ! Mais un soir, il a la surprise de découvrir dans sa chambre une sorcière que l’on nomme Cornebidouille, venue spécialement pour lui.
Ah oui, mon petit bonhomme… tu ne v
eux rien manger ? qu’elle lui dit. Cornebidouille n’est pas belle. Elle a un grand nez crochu, un menton pointu et un regard guère commode, très intimidant. Mais Pierre persiste et se montre bien sûr de lui.
Entre une sorcière expérimentée qui grossit quand elle est contrariée et un bout de chou en pyjama pas très fier mais très obstiné, qui remportera la partie ?
Ne vous posez pas trop longtemps la question… on peut être petit mais aussi très malin…

Cette histoire ravira vos petits chéris mais ne vous aidera pas trop quand ils refuseront de manger vos épinards ou votre béchamel dégoulinante… la soupe, c’est bon et ça fait grandir ! Ils vous regarderont alors avec beaucoup de commisération et d’impertinence.
Je vous conseille ce charmant petit livre qui est le premier d’une trilogie. Texte et illustrations sont irrésistibles !

.

 cornebidouille2
.

.

.