L’envolée des livres, 2017

Que la journée s’annonçait belle dès mon réveil… et elle fut géniale !

Préparer des tartes aux pommes pour le pique-nique du midi (dans une excitation toute fébrile car ce n’était pas le moment de rater la pâte) et embarquer mon amie Do dans la voiture vers mon troisième salon du livre aux Cordeliers. Là-bas, nous attendaient Joëlle alias Keisha, Laétitia, Camille, Fanja, Eglantine, Sabine et Sophie, avec victuailles et autres réconforts. Au menu ? Nous avons commencé par des roulés tomate-gruyère-jambon et un cake-à-tout sans levure, nous avons poursuivi avec des rillettes et du pâté faits maison, du fromage, chèvre, maroilles, camembert, le tout arrosé d’un Saint-Nicolas-de-Bourgueil et d’un Hautes Côtes de Beaune. Pour le dessert, hypocras, brioche et tartes aux pommes,  nous avons eu l’honneur de recevoir de nombreux auteurs qui ont trouvé le temps de venir nous saluer avant de rejoindre les murs solennels du couvent. J’aurais aimé les remercier en achetant tous leurs livres. Certains que je connaissais, d’autres à découvrir… Jérôme, Sandra, Bertrand, Stéphanie, Erwan, Sophie, Gilles, Juliette, Franck… et j’en oublie…
L’après-midi s’est terminé par un « A l’année prochaine ! », même si je les retrouverai bien avant, entre des pages.

 

J’étais entrain de trier mes photos pour rédiger ce billet quand une malencontreuse erreur de ma part a effacé toute ma disquette. C’est trop triste ! J’avais de belles photos de Sandra Reinflet et de Jérôme Attal jouant de la guitare. Il y avait la photo de Sophie Adriensen et de Bertrand Guillot appliqués tous deux à dédicacer leur livre. Puis celle de Stéphanie Pélerin à côté d’Erwan Larher, elle, radieuse, à rire des facéties de son compagnon de banc.
C’est vraiment trop injuste !!!

.
Livres à lire…

.

.

L’envolée des livres 2016

csm_EDL-2016_8f1d55d2a3
Je suis de retour, fatiguée mais contente de cette superbe journée en compagnie de Joëlle, Lætitia, Sabine, Camille, Bertrand, Erwan, et les autres…
Merci les amis !

Comme l’année dernière, nous avions rendez-vous sur les marches des Cordeliers. Mais cette fois-ci il n’y a pas eu de quiproquos.

Sabine du Petit Carré Jaune – L’envolée des livres, cuvée 2016
Joëlle, alias Keisha – Quel salon !

.

23.04 1.
Le temps n’étant pas printanier, nous nous sommes réfugiées pour pique-niquer dans un endroit très accueillant. Au menu : pâtés, fromages, Bourgueil, Vouvray, desserts… et… visite à l’improviste d’auteurs que nous apprécions : Erwan Larher, Bertrand Guillot, Serge Joncour, Fanny Salmeron, Eloïse Lièvre, Sandra Reinflet, Juliette Bouchet….
Serge a demandé quels étaient nos chanteurs préférés et nous avons eu droit à un tour de table en chansons, entre Bashung, Téléphone, Paturel, Sheller et Rouget de Lisle.

.

23.04 323.04 2
14h ! Ouverture du salon. Cette année, c’était Eric Naulleau qui était le parrain.
Ma collecte livres-dédicaces s’est limitée à 7. En photos, des auteurs très sympathiques.

23.04 9Table ronde « Culture foot » animée par Hubert Artus
avec Erwan Larher, Bertrand Guillot, Eric Nolleau et Tristane Banon

23.04 4Bertrand Guillot
J’avais aimé « Sous les couvertures ».

23.04 5Erwan Larher
Ne pas se fier à son air sage… Avec son copain Bertrand, ils sont de joyeux trublions.

23.04 6

Fanny Salmeron et Sandra Reinflet
Complices, elles dessinent, aussi, des chats…

23.04 7Juliette Bouchet
qui me conseille de regarder sous le lit et de vérifier que les portes soient bien fermées avant de  lire son livre… le soir…

23.04 8Gaëlle Josse

.

23.04 10Un conseil de lecture de Sabine : « Diane dans le miroir » de Sandrine Roudeix
Elle a noté toutes les pages !
.

23.04 11

Les livres pris :
« Les étourneaux » de Fanny Salmeron
« Les heures silencieuses » et « L’ombre de nos nuits » de Gaëlle Josse
« L’idole » de Serge Joncour
« Avant j’étais juste immortel » de Juliette Bouchet
« Marguerite n’aime pas ses fesses » d’Erwan Larher
« Hors jeu » de Bertrand Guillot

.
Voilà… je termine ce compte-rendu avec un grand sourire et impatiente d’aller retrouver ces nouvelles lectures. Je ne sais pas encore laquelle je vais prendre en premier.
Et j’ai une amicale pensée pour Jérôme Attal qui n’était pas présent car il était au salon du livre de Montaigu.

.
Lætitia, Sabine, Joëlle et Camille… des bises et à très bientôt !

.

limogesjérôme.

.

.

  

Une envolée des livres, édition 2015

Hier, j’ai retrouvé Keisha et Laetitia pour l’envolée des livres de Châteauroux.
IXè édition, sous un ciel floconneux, doux, d’une journée de printemps.

L_envolee_des_livres 15
Rendez-vous à 14 heures sur les marches du couvent. C’est ce qu’on avait prévu.
– J’aurai un imper vert, un serre-tête, je suis… comme ci, comme ça…
– Et moi, je suis… OK ! en bas des marches.

IMGP5547
Mais, je suis arrivée avec 10 minutes de retard, presque échevelée, le serre-tête de traviole, un imper noir et non vert, et le visage en feu d’avoir piqué un sprint, parce que bien entendu je n’ai pu me garer qu’à l’autre bout de la ville !
Vous savez la folle qui scrutait toutes les femmes qui montaient les marches… c’était moi ! Keisha, je ne la connaissais que par les petits messages que nous nous laissons. J’ai même interpelé une dame qui était de dos. Remake de pub…
« – Loulou ? Loulou ?
– Oui, c’est moi. »
– Keisha ? (voix douce) Keisha ? (deuxième essai plus fort)
Non… la dame ne s’est pas retournée.
Donc, pour en revenir à l’histoire, j’ai demandé à l’accueil si on pouvait faire un appel micro. Les deux nymphettes n’ont pas répondu à mes explications un peu paniquées…
– Bonjour Mesdames, j’ai rendez-vous avec une amie, mais je ne l’ai jamais vue, je ne la connais pas, enfin pas trop. Ne pourrait-on pas l’appeler ? Vous savez…
Là, j’ai arrêté de parler car je causais dans le vide. J’allais ajouter avec un sourire pour les dérider… un appel au micro pour la petite Keisha… Pfff… remballe ton truc !
Il était 14h30 et je me sentais seule sur ces marches blanches qui absorbaient la chaleur de cette journée, mon imper, mon parapluie et un sac qui se faisait lourd. Je commençais aussi à gonfler, à me gratter, à penser que mon maquillage devait dégouliner. Discrètement j’ai sorti mon miroir de sac, essuyé les coulures du rimmel, je me suis recoiffée… J’entendais le speech d’ouverture… les applaudissements… allais-je rentrer ou rester encore un peu ?…
Au final, je me suis décidée à pénétrer l’antre du salon. Un premier étal avec de magnifiques illustrations sur la gauche, en face, Black Berry… J’allais me pencher sur la dernière parution quand j’entends près de moi, une petite voix qui disait :
– Il faut que je retrouve Syl. … serre-tête…
Alléluia ! tambours et trompettes ! j’étais sauvée.
– Keisha ? C’est moi !

Fin du roman. Ce fut génial ! J’embrasse Keisha et Laetitia pour cette sympathique rencontre. Je suis si contente d’avoir fait le salon avec vous !

Vous trouverez le billet de Keisha « ici »

Reportage-photos

IMGP5553L’équipe de Black-Berry
Toujours enjouée et conviviale.
.

IMGP5550 Deux zozos.
L’auteur de « Sous les couvertures » Bertrand Guillot (sur la gauche),
un roman que j’avais beaucoup apprécié. Il va falloir que je me penche sur d’autres titres.
et Erwan LARHER (sur la droite) que j’aimerais lire.
Si vous avez des romans à me conseiller, je suis preneuse.
.

IMGP5552Pascal Martin 
J’ai lu son livre il n’y a pas longtemps… « Du danger de perdre patience en faisant son plein d’essence », et j’ai super aimé ! C’est un livre que je recommande et que j’offre. Là, il m’en dédicace un pour une amie. Keisha a succombé et je lui souhaite une bonne lecture.
(Monsieur charmant !)
.

IMGP5554Laurent Sieurac
entrain de faire un dessin-dédicace sur l’album qui a repris le roman « L’assassin Royal » de Robin Hobb. J’ai repéré « Arlate »… Nous avons échangé sur les anachronismes qu’on rencontre sur d’autres albums qui retracent la vie des gladiateurs…
Une discussion très intéressante avec un passionné.
Beau trait de crayon !
.
IMGP5555Les trop « mignons »
Jérôme Attal (sur la gauche). J’ai lu « Aide-moi si tu peux ». J’ai aimé, du coup, je veux continuer l’aventure avec lui ! J’ai pris « Presque la mer » et j’ai eu une dédicace avec un cœur. Je vous confie… c’est un chou ! On aurait pu passer l’après-midi à ses côtés, à papoter livres, génération 80 et… tarte au riz.
Le beau ténébreux sur sa gauche est Jules Gassot. J’ai « commandé » son livre « On a tué tous les indiens ». Si la 4ème de couverture semble noire, il a assuré qu’il y avait aussi de l’humour. Vous savez quoi ? Je me rends compte que je suis une faible femme.
.

IMGP5556 IMGP5558Sophie Adriansen
Keisha s’est arrêtée à son stand… J’ai eu la surprise d’apprendre que cette belle jeune fille était la SophieLit que je suis occasionnellement sur son blog et sur FB. Il était temps que j’atterrisse ! C’était la fin de mon parcours, je regardais ma montre car je craignais une possible contravention et il fallait que je retourne à la voiture… donc, j’ai dû me montrer un peu trop expéditive, pas bavarde. Je suis désolée.
J’ai pris pour mon neveu « Musiques diaboliques », un petit livre destiné aux enfants du CM1 au CM2, avec les aventures mystérieuses de Scooby-Doo, un des héros de mon enfance. Mon neveu ne lit pas et j’espère qu’avec cette enquête interactive, il prendra du plaisir. A suivre !

.IMGP5559Gordon Zola
Tilt ! Je croyais partir mais… que cet étal était sympa !
Les couvertures attirent le regard et lorsqu’on commence à lire les titres, le sourire fleurit. Jeux de mots, associations improbables… et une maison Le Léopard Masqué, une adresse sur Paris – 90, rue Daguerre dans le 14ème.
J’ai pris pour Mister B. « Saint-Tin et les P’tits carosses » une aventure de Saint-Tin et son ami Lou, le dernier titre paru.
.

  IMGP5548

.
1. La prochaine fois que je devrais rencontrer une amie blogueuse, je demande son numéro de portable.
2. Je m’affublerai d’un gyrophare sur la tête.
3. Je reviendrai l’année prochaine et je prendrai le temps de tout voir… Il y avait à l’extérieur le rayon jeunesse que je n’ai pas pu visiter à mon grand désespoir.
4. J’ai trouvé les auteurs tous très charmants et volubiles. D’habitude je suis timide.
5. Je crois que ce salon n’aurait pas eu le même intérêt sans Keisha et Laetitia.
6.  Il faisait beau, je suis repartie la tête pleine de livres et l’allure guillerette.
7. Vous trouverez la liste des écrivains venus au salon « ici ».
8. J’ai passé ma soirée avec des amis… j’ai dû les soûler à leur raconter mon après-midi !
Chouette, chouette, chouette !!! je dirai même superchouette.

.

.

.