Les os du diable

Octobre est Halloween avec Lou et Hilde
Challenge Petit Bac d’Enna – Catégorie anatomie
Challenge polars et thrillers de Sharon

 

 

Les os du diable
Kathy Reichs

 

Temperance Brennam est anthropologue légale (comme l’auteur). Sa vie professionnelle, qui empiète beaucoup sur sa vie personnelle, se partage entre deux activités ; l’enseignement à l’université de Charlotte et les enquêtes judiciaires. Divorcée, mère d’une fille qui travaille pour le procureur général, elle vit seule avec son chat Birdie.
Alors qu’elle commence le premier chapitre de son autobiographie, tout en listant les choses qu’elle doit faire, le Dr. Larabee l’appelle pour qu’elle vienne sur les lieux d’une nouvelle scène criminelle. En faisant des travaux de rénovation dans une maison, un plombier a découvert un crâne dans une cave cachée et la police aimerait qu’elle soit la première à constater les faits.
Temperance découvre bien plus qu’un crâne ! Le décor lugubre est l’antre d’un sorcier qui a placé aux côtés d’un chaudron, des os d’animaux, des statuettes, des colliers, un couteau, et dessiné des symboles cabalistiques. Assistée du détective Erskene Slidell du bureau des investigations, Temperance va se documenter dans un premier temps sur le syncrétisme qui mélange les croyances et idéologies issues de la culture afro-caribéenne du XVIIIe et XIXe siècle. De nombreuses confréries appartenant à la santeria ou à la wicca organisent des rituels vaudous comme celui qui est représenté dans la cave.
Magie blanche, magie noire, très vite, l’enquête rejoint celle de la découverte d’un corps sans tête sur lequel le meurtrier a tracé un pentagramme satanique. Ces offrandes de sacrifices humains vont la mener vers une église, l’église de Satan…

Mauvaise pioche ! Apparemment ce onzième tome n’est pas le meilleur de l’auteur. Pour une première incursion dans le monde de Temperance, je n’ai pas choisi la bonne histoire que j’ai trouvée bien trop longue et assommante. C’est dommage car je n’ai pas envie de persévérer…

 

 

 

Le marquis d’Anaon – La vierge noire, Tome 2

Logo BD Mango Noir
Les mercredis BD avec Mango and Co

.

.

Le-Marquis-dAnaon-Tome-2Le marquis d’Anaon
La vierge noire – Tome 2
Scénario de Fabien Wehlmann
Dessin de Matthieu Bonhomme

.

Au siècle des Lumières,

Jean-Baptiste Poulain a vécu sur l’île de Brac une étrange affaire ; ténébreuse, très dangereuse, elle fut pour lui l’élément déclencheur. Curieux, passionné par les énigmes, les légendes, les superstitions, la noirceur des âmes, les peurs qui les tourmentent, il a tout abandonné (au grand désespoir de ses parents) pour essayer de comprendre et élucider certains mystères. Sur des cahiers, il écrit ses réflexions et donne un compte rendu de ses sinistres enquêtes.

Lorsqu’il apprend que des diableries ont été commises en Auvergne, il n’hésite pas à quitter Paris à dos de mule et à rejoindre en plein hiver la région du Puy-Marie. La neige recouvre tout, bientôt c’est Noël, époque de l’année où les assassinats sont perpétrés. Des jeunes filles de la région ont été éventrées et brûlées par le démon qui hante la forêt près de la chapelle de la Vierge Noire, lieu de pèlerinage pour les gitans qui viennent tous les ans offrir des offrandes pour la protection des leurs.

Au village, on le prend pour un désenvoûteur et si la plupart sont des taiseux, quelques uns veulent bien se confier…
Ce n’est ni le comte, châtelain de la région, ni le prêtre du village qui donneront à Jean-Baptiste les informations qui le mèneront à ses premiers soupçons. Au contraire, ils désirent le voir partir. Pour eux, il ne faut point importuner les gens et réveiller la bête… Mais très vite, on découvre le cadavre d’une autre jeune fille. Le démon est revenu.
Jean-Baptiste, le marquis de d’Anaon qui règne sur le monde des âmes en peine, va mener l’enquête…

.
J’ai trouvé le scénario de ce deuxième tome un peu moins captivant que le précédent, mais j’ai quand même pris plaisir à le lire et à regarder les dessins toujours aussi bons.
Jean-Baptiste n’est plus le jeune homme naïf qui a débarqué sur l’île de Brac, mais un homme plus affirmé et inquisiteur. Dans cette histoire, nous allons soupçonner tout le monde… le comte, le prêtre, le « tordu » du village qui s’est retiré dans la forêt et les gitans. Les superstitions, l’ostracisme et la discrimination sont les thèmes qui sont abordés et nous retrouvons toujours un monde sous l’emprise des plus noires croyances.
Contes et légendes… Jean-Baptiste écrit dans son journal toutes ses observations et dispense son humanité auprès des humbles gens.
Le prochains tome sera « La Providence »…

.
img553.

.

.

.