Cupcakes à la banane et aux noix

Bonjour les Gourmands !

Nous reprenons en ce jour nos rendez-vous du dimanche et nous passerons un septembre américain avec notre hôtesse Titine.

Cliquez et découvrez des idées de recettes chez :

Béa – Lasagnes
Sandrion – Cake aux courgettes
Hilde – Bagels au saumon et à la sauce au fromage, Grimoires de sorcières pour Halloween, et Gâteau au fromage blanc

 

Cupcakes à la banane et aux noix

Ingrédients :
– 150 g de farine
– 80 g de beurre
– 2 œufs
– 70 g de sucre
– 2 bananes
– 1 sachet de levure
– 2 cuillères à soupe de miel
– 1 poignée de cerneaux de noix
Pour la chantilly : Mascarpone, sucre glace, colorants alimentaires et d
écorations.

Préparation :
– Mélangez dans une terrine la farine, les œufs, le sucre, la levure et le miel.
– Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la pâte.
– Écrasez grossièrement les cerneaux de noix, écrasez à la fourchette les bananes et mélangez à la pâte. N’oubliez pas d’épargner des cerneaux pour la déco.
– Versez dans des petits moules et mettez au four environ 15 à 20 minutes.
– Sortez les cupcakes et laissez-les refroidir.
– Pour la chantilly, battez au fouet électrique le mascarpone avec le sucre glace et versez quelques gouttes de colorant.
– Mettez la préparation dans une poche avec douille et décorez le dessus de vos gâteaux…
– Mettez au frigidaire vos cupcake pour la bonne tenue de la chantilly.
Vous pouvez également parfumer le mascarpone avec un arôme ; vanille, pistache, citron, café, cannelle…

Verdict : Très bon, mais je dois vraiment apprendre à manipuler les poches avec les douilles sans en mettre partout !
Dans le jaune, j’ai mis du citron. Dans le vert, c’est de la pistache. Et dans le bleu, de la vanille.

.
.

.

.

Publicités

Super nature, 100 recettes gourmandes

.

Un livre offert par les Éditions de La Martinière dans le cadre des Masses Critiques Babelio

.

.Super nature
100 recettes gourmandes – Certifié bon et sain
Catherine Kluger
Photographies de Catherine Madani

.
De sa passion elle en a fait son métier. Catherine Kluger a appris aux côtés de Nicolas Bernardé, Meilleur Ouvrier de France, à perfectionner ses idées et à concrétiser de manière plus professionnelle sa cuisine, pour vivre, comme elle le raconte dans son livre, « une aventure entrepreneuriale » : une fabrique de tartes à Paris.

Elle recherche dans ses plats l’équilibre qui réunit le sain, le savoureux, l’esthétique, la générosité, et la simplicité d’une recette facile à réaliser.
Ce qu’elle nous confie alors, est presque essentiellement végétarien car c’est vers les protéines végétales qu’elle oriente ses goûts.

Dans son introduction, de la théorie à la pratique, elle nous conseille gentiment de ravitailler nos placards et notre frigidaire avec des produits de base, et nous incite à acheter des légumes de saison au marché, dont certains qu’on dit « oubliés », tels que le topinambour, le panais et le rutabaga. Elle révèle également qu’il ne faut pas hésiter à utiliser des produits surgelés, comme une bonne sauce tomate que nous aurions préparée en été et que nous dégusterions en hiver.
Ces bases avec lesquelles elle garnit ses plats sont des céréales (boulgour, riz, quinoa, orge…), des pâtes, des légumineuses (lentilles vertes, corail, pois chiches, haricots…), des condiments, des huiles (pépins de raisin, olive, noix de coco, noisette…), des moutardes, des vinaigres, des graines (sésame,courge, tournesol, lin…), des épices, des oléagineux, et des farines…

 

Les recettes tendent vers la simplicité, l’authenticité, mais les plats photographiés sont superbes ; beaux et colorés, d’une distinction naturelle. Les légumes ainsi magnifiés « crus, cuits, en salade, en soupe, en jus, en entrée, en plat, en accompagnement, à l’apéritif, et même en dessert » nous parlent de terroirs et les épices, les herbes, nous font voyager. Si ses préférences vont vers les protéines végétales, elle propose aussi des plats avec des protéines animales (poulet, dinde, thon, crevettes…).

De l’apéritif au dessert, les suggestions nous inspirent une alimentation tonique, fraîche, vitaminée, conviviale, heureuse, que nous voudrions toutes tester !
Pour un barbecue avec des amis, à l’apéritif j’ai commencé par des tartinades. Du pain grillé et… des mixtures à base de betteraves-fromage blanc-citron-huile d’olive-persil-zahtar*, de carottes-curry-huile d’olive-fromage blanc- citron vert-coriandre et de poivrons-feta-ciboulette-fromage blanc. Une salade aux lentilles vertes suivait, agrémentée de céleri branche, d’oignon rouge, de pomme verte, de persil, de jus de citron et d’huile d’olive. Le soir, un minestrone au pesto clôturait la journée. Pour une fois, j’ai utilisé à la place des pignons torréfiés, des noisettes et ce fut très bon. Que de compliments reçus pour toutes ses saveurs ! et j’en remercie l’auteur…

Je vous conseille ce beau livre qui vous ravira sur toute l’année. Les saisons se déclinent à travers les plats et les alliances, entre légumes, céréales, épices, herbes, huiles… forment des bouquets appétissants.
A vos mixeurs, mandolines, râpes et couteaux !

.

.

.

.

Pique-nique, tartelettes encornets

Ce dimanche nous commençons notre mois espagnol avec Sharon et nous fêtons l’anniversaire de Sandrion… Avec les beaux jours qu’on nous annonce, c’est aussi l’occasion de préparer des pique-nique.
Recettes hispaniques et déjeuner sur l’herbe chez…

Et d’autres cuisines chez…
Sandrion – Gâteau à la rhubarbe
Béa – Salade de boulgour au saumon fumé

Martine – Patat’o gonesTourte lorraineSaucisson en brioche à la lyonnaiseQuiche aux épinards et à la truite fumée
Jérôme – « La cucina d’Ines » de Philippe Fusaro

 

Tartelettes aux encornets

.

Ingrédients pour 8 tartelettes :
– 1 pâte (200 g de farine, huile d’olive, sel, 1/2 verre de lait)
– 1 paquet d’encornets surgelés
– 2 poivrons
– Gruyère râpé
– 1 petite briquette de sauce tomate
– 2 cuillères à soupe de crème de coco

– 1 sucre
– Cognac

– Ail, oignon, persil, piment, romarin, sel, poivre, huile d’olive

Préparation :
– Faites votre pâte pour vos petits moules individuels.
– Après décongélation, coupez très très finement les encornets et faites-les revenir dans de l’huile d’olive avec le persil, l’ail et l’oignon hachés.

– Faites flamber le tout avec du cognac.
– Coupez les poivrons que vous aurez préalablement pelés en les passant au four. Ajoutez-les avec la sauce tomate, la crème de coco, le sucre, un piment, du romarin et faites cuire 20 minutes environ.
– Sur vos fonds de pâtes, mettez votre préparation et ajoutez sur le dessus un peu de gruyère.
– Mettez au four 30 minutes.

Verdict : Très bon !

.

.

.

Brochettes de poulet

Destination Japon avec Lou et Hilde pour tout le mois d’avril

Vous trouverez des recettes japonisantes et autres chez…
Béa – Riz takitomi
Sandrion –
Nahe –
L’Irrégulière – Poulet à la moutarde
Martine – Mignon à la sauce asperges et cabillaud à la florentine

 

Brochettes de poulet

Ingrédients pour 2 personnes :
– Escalopes de poulet (épaisses)
– 1 poireau ou 1 courgette
– Champignons de Paris

– Sauce yakitori
– Graines de sésame
– Persil plat

Préparation :
– Découpez les escalopes de poulet en cubes.
– Tronçonnez le poireau (épaisseur 1 cm) et préparez les champignons en enlevant seulement le pied. Si vous faites avec la courgette prenez-la bio et laissez la peau.
– Sur une pique, alternez poulet-poireau-champignon.
– Faites-les mariner 2 heures dans de la sauce yakitori.
– Dans le wok, faites-les cuire sur les 4 côtés (dans un peu de matière grasse) et versez le reste de la sauce sur le dessus au fur et à mesure.
– Au service, parsemez de graines de sésame et de persil.

Verdict
: Nous avons tous aimé !

.

.

.

Soupe à la japonaise

Destination Japon avec Lou et Hilde pour tout le mois d’avril

Vous trouverez des recettes japonisantes et autres chez…
Béa – Saumon teriyaki
Hilde –
Pour Pâques :
Sandrion – Tiramisu aux framboises
Nahe – Red velvet cake
Nathalie – Daurade en croûte
Les Conteuses – Bavarois chocolat-fraises
Marion – Milk shake à la banane

 

Soupe à la japonaise

.

Ingrédients pour 2 personnes :  
– 1 l d’eau
– Soja (à votre convenance)
– Nouilles japonaises
– 1 carotte
– 1 salade sucrine
– 1 œuf
– Champignons de Paris

– 1 oignon nouveau
– Ciboulette
– Gingembre frais

Préparation
:

– Dans une marmite, mettez tous ces ingrédients avec de l’eau en ébullition et faites cuire 20 minutes. Les légumes sont lavés et coupés en petits morceaux. Les carottes en bâtonnets. Le morceau de gingembre est râpé. L’œuf dur est cuit à part. Vous mettez la dose de soja suivant vos goûts.
Rajoutez une moitié d’œuf dur dans chaque bol.

Verdict : Le bouillon est plein de saveur. Et c’est une soupe diététique !

.

.

.

Sushi cake

Destination Japon avec Lou et Hilde pour tout le mois d’avril

Vous trouverez des recettes japonisantes et autres chez…
Béa – Soupe du soleil levant
Hilde – Pot-au-feu japonais
Nahe – Dorayaki (pancake)

Sandrion – Pâtes magiques aux asperges
Isabelle – Spaghetti à la tapenade et aux perles de citron

Sharon et Nunzi – Gâteau aux pommes et aux chocolat
Les Conteuses – Cassolette foie gras et sa vichyssoise

.

Pour ma part, j’ai choisi de faire un sushi cake à partir des conseils et des idées donnés dans le livre d’Anne Loiseau.

.

Sushi cake
Anne Loiseau
Photographies d’Emanuela Cino

.
Ce livre propose vingt-cinq recettes de sushi-cake en grand ou petit modèle et s’adresse à des gourmands qui « n’ont jamais osé » en faire. L’auteur dit qu’à la manière d’un château de sable, on empile dans le moule et on retourne. Très facile à réaliser, des ingrédients faciles à trouver, il est quand même des étapes et un savoir-faire qu’il ne faut pas zapper. Les consignes sont rassemblées sur une page en début du livre… Comment choisir le poisson, comment cuire le riz et comment faire son vinaigre à sushi… Une fois que vous avez saisi la cuisson du riz, vous pouvez alors vous lancer dans des expérimentations culinaires d’inspirations japonaises.
Les plats photographiés vous donneront l’envie de passer en cuisine !

Mon sushi-cake au saumon fumé…



Ingrédients pour 3 personnes
:

– 250 g de riz pour sushi
– 1 feuille de nori
– 1 avocat
– 1 concombre
– 3 tranches de saumon fumé
– 1 citron
– 1 petit oignon
– Gingembre confit
– Graine de sésame
– Sauce soja sucrée
– Vinaigre à sushi

Préparation :
– Cuisez votre riz… En plusieurs étapes : Nettoyez le riz dans de l’eau en renouvelant l’opération jusqu’à ce que l’eau soit claire. Mettez le riz dans une casserole et recouvrez d’eau. Portez à ébullition et laissez la cuisson environ 10 minutes sur feu moyen. Laissez reposer le riz quelques minutes et ajoutez le vinaigre à sushi. Aérez, remuez… et laissez-le refroidir à température ambiante.
– Préparez pendant ce temps les garnitures.
– Écrasez l’avocat, ajoutez un peu de jus de citron, salé suivant votre goût.
– Découpez la tranche de saumon à la dimension du moule, ainsi que la feuille de nori.
– Coupez finement en tranches le concombre (Je ne sais pas si on peut laisser la peau !).
– Pour le dressage, posez votre moule emporte-pièce sur la feuille de nori découpée. Mettez en étage, du riz, l’avocat, du riz, le saumon, les concombres, un morceau de gingembre confit. Démoulez et décorer de graines de sésame, d’oignon et des brisures de feuille de nori…
– Servez avec la sauce sucrée au soja.

Verdict : J’ai trouvé ça très bon, frais, parfait pour un déjeuner dans le jardin sous un soleil printanier. Mais bien entendu j’ai eu quelques critiques… Mon sushi cake n’a rien de japonais ! Il est beau, mais on ne peut pas dire que cela soit japonais… ça ressemble plus à un bagel avec du riz cuit comme un risotto…

.

.

.

.

Grenadins de veau à l’irlandaise

La Saint-Patrick c’était vendredi dernier, mais les Gourmandises tenaient aujourd’hui à saluer nos amis Irlandais en ce dimanche.

Vous trouverez des recettes chez les marmitonnes…
Martine – Seafood chowder, la soupe de poisson irlandaise
Pommes de terre farcies au foie gras et Omelette au Saint-Marcellin et aux pointes d’asperges

Sandrion – Muffins cœur praliné
Asphodèle – Irish mist cream
Nahe – Soda bread
Béa – Soda bread et Ragoût de bœuf à la bière
Hilde – Soda bread
Nath Un chocolatdansmonroman – Irish Stew et Banoffee pie

.

.

Grenadins de veau à l’irlandaise
.

Ingrédients pour 2 personnes :
– 2 grenadins de veau
– 5 pommes de terre
– 1/2 l de lait
– 1 cuillère à soupe de moutarde douce et crémeuse
– 3 cuillères à soupe de whisky
– 3 grosses cuillères de crème fraîche
– 4 tranches de poitrine fumée
– 5 oignons grelots, 1 gousse d’ail
– Persil, sauge, romarin, sel, poivre Sichuan en grains

Préparation :
– Dans une marmite, faites revenir dans de la matière grasse et à feu vif vos grenadins de veau avec les oignons-grelots coupés en deux et l’ail émincé. Ajoutez des brins de romarin et des feuilles de sauge.
– Versez après 3 minutes, le lait, les pommes de terre coupées en petits dés, du sel et le poivre. Laissez cuire jusqu’à ce que le lait se réduise en une crème. Remuez souvent. Le temps de cuisson se rapproche des 20 minutes.
– Dans une casserole, versez le whisky, la crème fraîche et la moutarde. Salez suivant votre goût, mais avec modération. Faites cuire quelques minutes pour lier le tout. Goûtez… si la moutarde accentue trop la sauce, ajoutez un peu plus de crème… Équilibrez.
– Dans une poêle, faites cuire vos tranches de poitrine fumée. Cette opération se fera en dernier.
– Dressez votre assiette avec vos dés de pommes de terre, le grenadin de veau, les 2 tranches de poitrine fumée et versez sur le dessus de votre viande un peu de crème whisky-moutarde. Décorez avec des herbes.

Verdict : Une recette que je referai pour des convives. Le plat est simple, sans esbroufe, mais goûteux et facile à servir.

.

.

.

.