Boulettes de pommes de terre

Tout le mois de février, Les Gourmandises s’associent à deux challenges ; celui de Sharon avec les polars et celui d’Enna, « African American History ».

Vous trouverez des recettes chez…
Sandrion – Cake au citron de Miss Marple (polars)
Nahe – Pâtes n’casciata (polars)
Sharon – Far breton aux pommes (polars)
NathChoco – Cake au citron de Miss Marple
(polars)
Bidib – Gratin de choux-fleur au curry
Béa – Gâteau au chocolat sans farine
Hilde – Fishcakes et épices (African American)
Enna – Tarte à la patate douce (African American)
Les Conteuses – Pain de maïs et haricots-jambon (African American)

Isabelle – Beignets de pommes et quiche à la patate douce et aux maïs (African American)

Toujours avec « Crimes glacés » d’Anne Martinetti… Du côté de la Norvège, un passage du roman « Rue Sans-Souci » de Jo Nesbo nous propose des boulettes de pommes de terre de chez Schroder.

« Boulettes de pommes de terre, dit Maja en prenant l’assiette et en jetant un regard de reproche à Harry. Et tu n’y as pas touché.
– Désolé, dit Harry. Pas d’appétit. Dis au cuistot de ma part que ce n’est pas sa faute. Pas cette fois.
Maja rit de bon cœur et retourna dans la cuisine. »

 

Ingrédients :
– 1 kg de pommes de terre
– 10 g de ciboulette
– 1 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à café de poivre blanc
– 200 g de farine complète
– 3 oignons
– 50 g de beurre
– 6 tranches de lard

Préparation :
– Épluchez 500 g des pommes de terre et faites-les cuire dans de l’eau salée.
– Râpez les 500 g restant, salez, poivrez.
– Épluchez les oignons et émincez-les finement.
– Faites revenir les oignons dans de la matière grasse avec le bacon et réservez.
– Hachez la ciboulette.
– Réduisez les pommes de terre cuites et égouttées en purée avec une fourchette.
– Mélangez à cette purée, les pommes de terre râpées, la farine et la ciboulette.
– Faites chauffer une grande quantité d’eau salée, formez des boules de pâte et plongez-les dans l’eau bouillante durant 5 minutes. Lorsque les boulettes remontent, sortez-les avec une écumoire et faites-les frire dans la poêle où vous avez cuit les oignons et le lard-bacon. Vous pouvez ajouter un peu de beurre pour la cuisson.
– Servez ces boulettes avec le lard-bacon et les oignons, pour accompagner une viande.

Verdict : Bonnes petites boulettes ! Mais lorsque je les ai faites frire, il a fallu que je les enrobe un peu de farine. Et je me dispenserai la prochaine fois de râper la moitié des pommes de terre.

 

 

C’est chez mon amie Flo que le tirage du jeu anniversaire s’est fait. Et c’est la délicate main de Dominique qui a sorti de la coupelle le nom de… (surprise !). Les enveloppes partiront mardi prochain.

Publicités

Tourte au fromage de Vendela Larsson

Tout le mois de février, Les Gourmandises s’associent à deux challenges ; celui de Sharon avec les polars et celui d’Enna, « African American History ».

Vous trouverez des recettes chez…
Sandrion – Madeleines du Kremlin (polars)
Béa – Ragoût de bœuf à la bière
Hilde – Jambalaya rouge et cornbread (Afican American)
Nahe –
Nathalie – Tarte aux mûres sur frangipane aux pistaches
Rosa – Tarte aux pommes et crumble aux noisettes et gâteau à la compote de papaye
Isabelle – La quiche aux épinards d’Agatha Raisin (polars), tarte à la patate douce et tarte à la banane  (Afican American)
Les Conteuses – Tarte aux patates douces (Afican American)
Bidib – Jambalaya rouge (Afican American)
Enna –
Cornbread (pain de maïs), Peach Cobbler (Cobbler aux pêches) et Southern Style Black Eyed Peas (Cornilles) au jambon (African American)

Pour ma part, je vous présente une recette suédoise tirée du livre « Crime glacé » d’Anne Martinetti ; la tourte au fromage de Vendela Larsson. On retrouve ce plat dans le roman de Johan Theorin, « Le sang des pierres ».
« Max était toujours plus serein quand il avait pu passer plusieurs heures tranquille à sa table de travail, et surtout quand il allait ensuite au sauna.
– Pas trop chaud, Max, lui cria-t-elle. Pense à ton cœur !
Vendela, elle, avait plutôt passé la journée dans la cuisine. Diverses tourtes à la viande ou au fromage étaient au chaud dans le four. »

Ingrédients :
– 2 pâtes brisées
– 3 pommes de terre de taille moyenne
– 2 carottes
– 2 oignons
– 1 branche de céleri
– 150 g de fromage type mimolette
– 4 œufs
– 50 g de beurre
– 10 g de ciboulette
– 20 cl de crème épaisse
– Sel, poivre

Préparation :
– Épluchez les pommes de terre ainsi que les carottes et coupez-les en tranches épaisses, puis épluchez les oignons et émincez-les.
– Faites revenir le tout dans du beurre durant 5 minutes et recouvrez le tout d’eau pour une cuisson de 15 minutes. Salez, poivrez.
– Préparez votre pâte avec de la farine, du beurre et de l’eau. Pétrissez-la, séparez la boule en deux parties égales et laissez-les reposer.
– Râpez un des deux fromages et coupez l’autre en fines lamelles.
– Mixez la ciboulette avec la crème, ajoutez 3 œufs et mélangez bien.
– Lorsque les légumes sont cuits, égouttez-les, retirez la branche de céleri, puis ajoutez en mélangeant aux œufs.
– Beurrez un moule à manqué, étalez une pâte, ajoutez le fromage râpé dans le fond, versez la garniture, ajoutez les lamelles de fromage et étalez la deuxième pâte sur le dessus en soudant les bords. Faites une petite cheminée dans le centre avec du papier de cuisson.
– Badigeonnez la pâte avec un œuf pour la faire dorer.
– Enfournez environ 45 minutes dans un four déjà chaud.

Verdict : Très très bon ! Servie avec une petite salade fenouil, endive, câpres, œufs de saumon, huile de noix et vinaigre balsamique.

 

 

 

Mousse de saumon de Ditlev

Tout le mois de février, Les Gourmandises s’associent à deux challenges ; celui de Sharon avec les polars et celui d’Enna, « African American History ».

Vous trouverez des recettes chez
Les Conteuses – Jambalaya rouge (African American)
Rosa – Petits sacs aux pêches et aux raisins secs

et Muffins aux myrtilles (polars)
Béa – Les crêpes parfaites de Pascale Weeks
NathChoco – Le pot-au -feu de Madame Maigret (polars)
Sharon – Gâteau nantais (polars)
Isabelle – Cake au citron de Miss Marple (polars), Brioche au yaourt et guimauve
Bidib – « Brésil, la cuisine de ma mère » de Viviane Tronel et sa feijoada)
Nahe – Scones de pommes de terre de Mme Hudson (polars)
Hilde –
Gâteau aux raisins secs d’Asta (polars)
et « Biscuits pour animaux » de Cassandra Bouclé (livre et recette)

En me promenant… Jérôme – « Comme un chef » de Benoît Peeters et Aurélia Aurita

Je vous propose aujourd’hui de la mousse de saumon de Ditlev, une recette prise dans le livre d’Anne Martinetti, « Crimes glacés », qui fait référence au roman de Jussi Adler-Olsen, « Profanation ».
Un homme se dénonce pour un crime qu’il aurait commis dix ans auparavant. L’affaire classée dans les « cold case » refait surface et l’inspecteur de Copenhague, Carl Morck reprend le dossier…

« Ditlev sembla soudain se désintéresser de tout ce qui l’entourait. Il se figea, la fourchette de mousse de saumon à mi-chemin entre son assiette et sa bouche, le regard vide, et son front se plissa de rides. Des signes qui ne trompaient pas. »

 

Mousse de saumon

 

Mousse de saumon 1Ingrédients :
– 200 g de saumon fumé
– 10 g de ciboulette
– 10 g d’aneth
– 2 oignons
– 1 œuf
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– 1/2 concombre
– 1/2 citron

Préparation :
– Coupez le saumon en petits morceaux et mixez-le avec la crème et le jaune d’œuf.
– Battez le blanc en neige ferme, et ajoutez-le à la crème.
– Épluchez l’oignon, et hachez-le avec la ciboulette et l’aneth, puis incorporez-les à la mousse de saumon.
– Réservez au frigidaire jusqu’au lendemain…

Verdict : Très bon, frais, parfumé, à la fois rustique et so chic (tout dépendra de la base sur laquelle vous tartinerez la crème de saumon, pain ou blinis ou rondelles de concombre), parfait avec du champagne ! PS : Je n’ai pas mixé le saumon, je l’ai coupé petit-petit…

 

Mousse de saumon 2

 

 

 

Cassolette de brochet de Maria Kallio

Les Gourmandises fêtent Noël
avec le challenge
nordique de Cryssilda et
Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian


 

« Crimes glacés » d’Anne Martinetti et Guillaume Lebeau est un livre de cuisine qui regroupent de nombreuses recettes qu’on découvre dans les polars nordiques. Avec cette cassolette, nous pénétrons dans une enquête de Maria Kallio, une inspectrice de la brigade d’Helsinki ; « Mon premier meurtre ».

.
cassolette finlandaise 1Ingrédients pour 6 cassolettes :
– 1,5 kg de chair de brochet ou de maquereau
– 150 g de riz
– 125 g de beurre
– 1 concombre
– 2 œufs
– 1 oignon
– 25 cl de crème fraîche liquide
– Chapelure
– Persil, ciboulette, muscade, sel, poivre

Préparation :
– Préparez votre poisson… en filet de 5 cm de côté, environ.
– Épluchez l’oignon et le concombre et hachez-les en purée. Faites revenir le tout dans une cocotte, avec 50 g de beurre. Salez, poivrez.
– Ajoutez le riz, couvrez d’eau à hauteur et faites cuire 10 min à petit feu. Ajoutez la muscade.
– Cuisez les œufs pour qu’ils deviennent durs. Hachez le persil et la ciboulette.
– Beurrez vos cassolettes individuelles et disposez le poisson.
– Mélangez le riz cuit avec la ciboulette, le persil et la crème fraîche. Salez, poivrez. Ajoutez les œufs durs écrasés.
– Versez sur le poisson cette garniture et saupoudrez d’un peu de chapelure avec des copeaux de beurre.
– Enfournez à 200°, 35 minutes.

Verdict : Très bon ! Le concombre donne un éclat de fraîcheur. Je ne l’ai pas mixé, je l’ai coupé finement en allumettes. Et j’ai pris des dos de cabillaud car mon poissonnier n’avait pas de brochet.

 

cassolette finlandaise 2

 

 

Kalops

Les Gourmandises fêtent Noël avec le challenge nordique de Cryssilda et Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Brioche légère
Nahe – Étoiles de Noël finlandaises
Béa –

 

Kalops est un ragoût de bœuf scandinave. La singularité de ce plat basique, qu’on trouve dans chaque terroir, se trouve dans l’aneth…

Ingrédients :
– 600 g de bœuf
– 3 carottes
– 1 oignon
– 2 cuillères à soupe de farine
– 1 bouillon de légumes
– 2 feuilles de laurier, aneth, persil
– Sel, poivre, piment

Préparation :
– Coupez vos morceaux de viande et faites-les revenir dans de la matière grasse avec un oignon émincé.
– Saupoudrez de farine sur le dessus et remuez pour qu’elle enrobe bien les morceaux.
– Couvrez le tout avec un bouillon de légumes, salez, poivrez, mettez le laurier et pimentez (légèrement !). Faites cuire à feu doux quelques heures… en remuant souvent.
– A mi-cuisson, joignez-y les carottes coupées.
– Ciselez finement le persil et l’aneth. Vous en saupoudrez sur la viande lorsque vous servirez.

Verdict : Même si on n’est pas habitué à l’aneth dans un plat de viande, nous avons trouvé le Kalops très bon.

.

.

.

.

Les gâteaux de Noël ont disparu !


Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian
Les samedis du mois sont albums illustrés

.

.

Les gâteaux de Noël ont disparu !
Une histoire de Francesca Bosca
illustrée par Giuliano Ferri

.

Dans la famille du pâtissier du village de Saint-Michel, on travaille sans relâche tous les jours pour les fêtes. Même le petit Lucas assiste son papa à la confection des gâteaux qui ont fait la renommée du pâtissier. Une gourmandise au chocolat et aux cerises confites que tout le monde commande pour leur repas de Noël.
Alors, après avoir mis la dernière cerise sur le dernier gâteau, c’est l’étape des livraisons qui se fait la nuit, sur le palier de chaque maison.
Mais le lendemain, les clients ont la terrible surprise de ne pas découvrir les boîtes joliment enrubannées, car quelqu’un les a volées !
Pendant que tout le monde se lamente sur ce fait, Lucas s’aperçoit que le sol enneigé a emprisonné des empreintes de pas. En les suivant, loin aux abords de la forêt, il découvre une chaumière où sont entassées toutes les boîtes ; un véritable trésor !

Qui a commis ce détestable larcin ? C’est le bûcheron Bruno, un gros ours, qui surprend Lucas et l’enferme aussitôt dans une cage ! Il ne veut pas lui faire du mal, il veut seulement manger tous les gâteaux sans que personne ne l’embête… Seulement, la gourmandise poussée à son extrême n’est pas bon pour la santé et Bruno tombe malade.
Pauvre ours ! Pas rancunier, Lucas lui propose de le soigner avec une tisane bien chaude comme le fait sa maman quand il a mangé trop de chocolat.

 

Oui… pauvre ours ! Bruno raconte alors à Lucas pourquoi il a volé les gâteaux…
C’est Noël, tout le monde a droit à une deuxième chance pour se faire pardonner. C’est Noël et tout le monde sera content… C’est Noël, et Lucas, assisté de son apprenti pâtissier Bruno, va refaire tous les gâteaux.

.
Une très belle histoire superbement illustrée pour les soirées juste avant Noël. Le partage, la compassion, la générosité et le pardon sont des éléments importants qu’il ne faut pas oublier en cette fin d’année. Paix et joies !

Recette du gâteau donnée par Lucas

280 g de farine – 150 g de beurre – 200 g de sucre – 2 œufs – 100 g de chocolat – 1 verre de lait – 1/2 sachet de levure

Casse le chocolat en morceaux et fais-le fondre dans une casserole au bain-marie. Ajoute le beurre et laisse-le fondre également. Verse ensuite le reste du lait, mélange bien et laisse refroidir le tout. Bats les blancs d’œufs en neige ferme. Mélange les jaunes avec le sucre de façon à obtenir une crème lisse. Incorpore petit à petit à cette crème la moitié de la farine tamisée, le mélange chocolat-beurre-lait refroidi, puis le reste de la farine. Ajoute alors les blancs d’œufs battus en neige et la levure, et mélange jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Verse la pâte dans un moule préalablement beurré et saupoudré de farine, et mets-le au four préchauffé à 180°. Laisse cuire le gâteau 30 minutes environ…
Démoule-le dès la sortie du four et laisse-le refroidir. Décore-le de crème fouettée et de cerises confites.

.

.

.

.

Mustikkapiirakka

Les Gourmandises fêtent Noël avec le challenge nordique de Cryssilda et
Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Vous trouverez des recettes chez
Sandrion – Tartelettes aux girolles et au poulet
Béa – Soupe de grand froid avec des saucisses de Montbéliard
Nahe – Le Pulla à la Maman Moomin

 

Mustikkapiirakka,
une tarte finlandaise difficile à prononcer, difficile à écrire, mais très facile à manger !
En Finlande, on utilise des bleuets à la place des myrtilles.
Les bleuets sont des petites baies plus bleues que violettes.

Ingrédients :
– 500 g de myrtilles
– 100 g de beurre
– 150 g de sucre
– 200 g de farine
– 1 œuf
– 1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre
– 2 briquettes de crème fraîche épaisse
– Sucre roux

– 1 citron vert, cardamome, cannelle

Préparation :
– Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients (farine, beurre, œuf, sucre, plus un peu d’eau) et étalez-la dans son moule. Piquez à la fourchette le fond.
– Faites une petite crème avec la crème fraîche, le sucre roux, la cardamome, la cannelle et le jus d’un citron vert. Disposez sur le fond de tarte.
– Ajoutez sur le dessus les myrtilles lavées et égouttées et un peu de sucre roux.
– Enfournez environ 30 minutes à 180°.
– Avec le citron vert, découpez des filaments de peau avec l’économe et décorez le dessus de votre tarte.

Verdict : C’est succulent, parfumée, acidulée, sucrée ! Mon petit supplément, j’ai fait sur le dessus un nappage avec de la confiture de myrtilles et le jus d’un autre citron vert.

.

Tartemyrtilles

.

.

.