Bye bye les complexes

Logo BD Mango Noirlogo babalioMercredi BD chez Mango
Un partenariat avec Babelio et les Editions Jungle

.

.
bye bye les complexesBye bye les complexes !
Scénario de Sabine Duhamel
Dessins de Pacotine
Colorisation de Cal

.

Dans « la grande famille des femmes complexées », on retrouve :
« Caroline a pris beaucoup de poids et voudrait se réconcilier avec son corps »,
« Anna aimerait s’affirmer davantage »,
« Naïma se convaincre qu’elle a beaucoup de valeur »,
« Sarah souhaiterait retrouver sa confiance en elle »,
et « Emma voudrait que tout soit parfait (tout le temps) ».

Il paraît que tout le monde à des complexes, et si ce n’est pas « des » au moins « un » ! Cherchez bien… Ils sont « physiques, psychologiques ou sociaux », « réels ou fictifs ». Notre estime se détériore, un sentiment d’infériorité s’installe, le moral s’étiole, il nous semble que le regard des autres se focalise sur cette différence… on se sent dévalorisé…
Stop ! Nous ne sommes pas parfaits ! et alors ? Il faut dire non aux stéréotypes et apprendre à s’affirmer avec nos belles nuances.

Les cinq super copines sont charmantes, intelligentes, marrantes, sympas, mais elles ont des complexes. Caroline s’interdit la piscine car elle a des rondeurs généreuses, Naïma est émotive, se sous-estime et rougit facilement, Anna n’ose pas exprimer sa personnalité, Emma veut tout contrôler et ne s’autorise aucune faiblesse et Sarah n’a pas assez d’assurance pour affronter le monde. Intervient alors « PsychoBD » qui va les aider à surmonter leurs timidités et annihiler ce sentiment qui gâche leur quotidien. Les copines vont se montrer solidaires et s’encourager mutuellement.

« Nos complexes ne nous boufferont plus le cortex ! »

Déformée, stupide, inadaptée… le jugement renvoyé par le miroir est cruel, mais après quelques conseils, l’énergie se canalise autrement et amène une force plus positive. L’opinion personnelle, de navrante et déprimante, passe alors dans une phase optimiste et pleine d’entrain. Le travail sur soi n’est pas évident, il est fait d’une addition de petites scènes de la vie courante, bien anodines et pourtant très embarrassantes, qui seront des challenges à remporter…
« Focalisez-vous sur autre chose que l’objet de vos émotions. », « Envisager le meilleur. », « Apprenez aussi à dire non sans vous justifier. », « Autorisez-vous à être imparfaite. »

Les scénarios, sympathiquement dessinés, racontent des situations cocasses qui font sourire. L’ordinaire, sous une pulsion névrotique, obsessionnelle, peut parfois se transformer en des instants singuliers et intimidants.
La psychologie prodiguée semble faite d’évidences et de bon sens, rien de bien surprenant à l’horizon, mais c’est fait avec humour, légèreté, rendant la lecture plaisante et récréative. Les dessins de Pacotine, expressifs et dynamiques, contribuent grandement au divertissement.
L’album a été suivi par une psychologue et docteur en psychologie clinique et pathologique à l’hôpital Sainte-Anne.

Un complexe ?

.
bye bye complexes.

.

.

.