On a volé le courrier de Petit Papa Noël

Logo Samarian 2

Logo BD Mango NoirUn chalet à Noël avec Chicky Poo, Petit Spéculoos et Samarian

.

.

petit père noel 4On a volé le courrier de Petit Papa Noël – Tome 4
Scénario de Lewis Trondheim
Dessins de Thierry Robin
Couleurs de Corinne Bertrand

.

Mais que se passe-t-il dans le pays du Petit Papa Noël ? Une créature monstrueuse effraie les facteurs de neige et vole leurs besaces avec toutes les lettres des enfants.
Il est temps de mener une enquête !
Aidé de Yéyé le yéti et des diablutins, le Petit Papa Noël se déguise en facteur de neige pour appâter le voleur et le suivre jusque dans sa tanière.

petit père noel 5C’est sous la mer que le Docteur Méchant et ses méchantausores ont leur base, un laboratoire où il procède à d’étranges expériences sur un gaz vert.
Le PPN est fier de lui ! il a mené a bien sa mission en reprenant les piles de lettres. Mais quand il rentre chez lui, il a la surprise de lire que les enfants ont tous commandé le même jouet, une voiture télécommandée. La fabrique n’ayant pas ce modèle, c’est auprès du Professeur Mathuzerod qu’il passe commande du prototype…
Lorsque les plans de la voiture lui parviennent enfin, (le chemin a été long !), le PPN les confie à Yéyé pour qu’il programme la chaîne de montage. Un beau jouet apparaît, prêt à être livré la nuit de Noël.

Cependant… il y aurait comme un petit problème ! La voiture est toxique ! son pot d’échappement lâche une fumée verte polluante qui rappelle celle du laboratoire du Docteur Méchant.

Le PPN aurait-il été piégé ? La bagarre est déclarée ! on ne trompe pas aussi aisément le PPN et on ne contamine pas ainsi la Terre…
.
Quatrième tome de la série, j’ai retrouvé avec plaisir le Petit Père Noël et ses amis.
Un album sans texte comme le précédent et des dessins expressifs, on s’aperçoit que parfois on peut se passer des mots. Message sur l’écologie et la nocivité des polluants automobiles, le scénario est adapté pour les jeunes enfants.
Une série à recommander !

.
petit père noel 6

.

.

.