Patte-Blanche

billet pour Poudlard


La semaine de Walpurgis avec
Hilde, Lou, Marjorie

.

.

patte blanchePatte-Blanche
Marie-Aude Murail
Illustrations d’Anaïs Vaugelade

.

Sur les terres du roi Louis, une bête féroce fait des ravages dans les troupeaux et épouvante les campagnes. Il paraît que c’est un loup blanc qui lance du feu.
Grand chasseur de loups et fasciné par la bête, Messire Johan accepte la requête du roi qui lui demande de le filer et le tuer. Surtout que la récompense est très alléchante, car le souverain promet de donner à celui qui ramènera la dépouille, dix mille écus…
Johan le louvetier part aussitôt en chasse, laissant sa jeune femme sur le point d’accoucher seule et désemparée, lui assurant pour la réconforter, la fortune. Mais la  traque n’est pas facile car c’est l’hiver et il neige. « Blanc sur blanc », le loup est là, il rôde, ne laissant aucune trace. Alors, forcé de demander l’aide des villageois, Johan s’engage à partager la prime s’ils arrivaient à l’attraper…
Avec ruse, ils organisent une battue et une embuscade qui fonctionne. Cependant le loup pris au piège arrive à s’enfuir, laissant en gage une de ses pattes blanches.
L’animal doit être doté de magie pour les narguer ainsi, mais la patte servira Johan. Il décide de ne rien dévoiler aux villageois et d’offrir le trophée à la reine en faisant croire à la mort du loup.
C’est avec une bourse remplie d’or qu’il s’en retourne chez lui.

Le jour de l’accouchement, sa femme met au monde deux enfants ; des bessons comme on nomme les jumeaux dans le pays, un garçon et une fille. Si le premier semble un peu malingre, la seconde est bien plus vigoureuse, mais naît avec une malformation. A la place d’un pied, elle a une patte blanche. Ce coup du sort étant certainement une diablerie, le louvetier, fou de douleur et humilié, refuse de garder sa fille.
Et quand sa femme meurt des suites de l’accouchement, plus personne ne peut le raisonner.
« – Messire, vous ne pouvez pas la tuer, se récria la nourrice, c’est une créature du bon Dieu !« 

Patte-Blanche est emmenée dans les oubliettes du castelet où elle y vivra cachée, élevée par la vieille nourrice qui n’a pas pu se résoudre à la tuer. Son frère Thomas, quant à lui, bénéficie des meilleures attentions, mais restera longtemps en manque de sa bessonne.
Jusqu’au jour où… quelques années plus tard… le loup blanc revient hanter la région ; il réclame quelque chose.

.
Marie-Aude Murail nous conte un récit bien sombre pour les enfants qui, dès les premières pages, nous fait songer à l’histoire de la bête du Gévaudan. Mais ici, le loup blanc apparaît plus en sorcier, fier, empreint de magie et de mystère, qu’en loup-garou sanguinaire ; dans ce conte, la cruauté vient de l’homme et non de la bête.
Le louvetier est cupide et superstitieux. Enragé de ne pas avoir eu la bête et mortifié de voir que sa fille porte une part du loup, il est sans pitié pour elle. Il commet alors l’action la plus inhumaine en voulant la tuer.
Obscurantisme, magie, liens fraternels, quête, délivrance et réparation, sont les thèmes qui sont abordés.
Ce livre est destiné aux jeunes enfants qui commencent à lire seuls. Avant de connaître un dénouement heureux, l’histoire peut se montrer impitoyable et effrayante. Alors, à ne pas laisser entre les mains d’un enfant craintif !
A recommander…

Un autre billet de George et ses enfants

.

XVM57d972ba-255e-11e5-83b4-ddbaa6eaf0bc

 

.

.

.

 

Le marquis d’Anaon – La vierge noire, Tome 2

Logo BD Mango Noir
Les mercredis BD avec Mango and Co

.

.

Le-Marquis-dAnaon-Tome-2Le marquis d’Anaon
La vierge noire – Tome 2
Scénario de Fabien Wehlmann
Dessin de Matthieu Bonhomme

.

Au siècle des Lumières,

Jean-Baptiste Poulain a vécu sur l’île de Brac une étrange affaire ; ténébreuse, très dangereuse, elle fut pour lui l’élément déclencheur. Curieux, passionné par les énigmes, les légendes, les superstitions, la noirceur des âmes, les peurs qui les tourmentent, il a tout abandonné (au grand désespoir de ses parents) pour essayer de comprendre et élucider certains mystères. Sur des cahiers, il écrit ses réflexions et donne un compte rendu de ses sinistres enquêtes.

Lorsqu’il apprend que des diableries ont été commises en Auvergne, il n’hésite pas à quitter Paris à dos de mule et à rejoindre en plein hiver la région du Puy-Marie. La neige recouvre tout, bientôt c’est Noël, époque de l’année où les assassinats sont perpétrés. Des jeunes filles de la région ont été éventrées et brûlées par le démon qui hante la forêt près de la chapelle de la Vierge Noire, lieu de pèlerinage pour les gitans qui viennent tous les ans offrir des offrandes pour la protection des leurs.

Au village, on le prend pour un désenvoûteur et si la plupart sont des taiseux, quelques uns veulent bien se confier…
Ce n’est ni le comte, châtelain de la région, ni le prêtre du village qui donneront à Jean-Baptiste les informations qui le mèneront à ses premiers soupçons. Au contraire, ils désirent le voir partir. Pour eux, il ne faut point importuner les gens et réveiller la bête… Mais très vite, on découvre le cadavre d’une autre jeune fille. Le démon est revenu.
Jean-Baptiste, le marquis de d’Anaon qui règne sur le monde des âmes en peine, va mener l’enquête…

.
J’ai trouvé le scénario de ce deuxième tome un peu moins captivant que le précédent, mais j’ai quand même pris plaisir à le lire et à regarder les dessins toujours aussi bons.
Jean-Baptiste n’est plus le jeune homme naïf qui a débarqué sur l’île de Brac, mais un homme plus affirmé et inquisiteur. Dans cette histoire, nous allons soupçonner tout le monde… le comte, le prêtre, le « tordu » du village qui s’est retiré dans la forêt et les gitans. Les superstitions, l’ostracisme et la discrimination sont les thèmes qui sont abordés et nous retrouvons toujours un monde sous l’emprise des plus noires croyances.
Contes et légendes… Jean-Baptiste écrit dans son journal toutes ses observations et dispense son humanité auprès des humbles gens.
Le prochains tome sera « La Providence »…

.
img553.

.

.

.

Le marquis d’Anaon, L’île de Brac – Tome 1

Logo BD Mango Noir
Les mercredis BD avec Mango and Co

.

.

Le-Marquis-dAnaon-Tome-1
Le marquis d’Anaon
L’île de Brac – Tome 1
Scénario de Fabien Wehlmann
Dessin de Matthieu Bonhomme

.

Une île, au large des côtes bretonnes, au XVIIIe siècle,

Précepteur, Jean-Baptiste Poulain arrive sur l’île de Brac pour s’occuper du fils du baron de Brac, mais à peine débarqué, il prend conscience de l’hostilité des villageois pour cet homme qui semble régner en despote… « l’Ogre ».
Conduit au manoir par Yvon l’intendant et bras droit du baron, le jeune homme reçoit un bon accueil par le maître qui se révèle être un personnage fort aimable, proche des gens qui l’entourent. Mais un drame survient le soir même… On vient de découvrir le corps de Nolwen, le fils du baron ; le jeune garçon aurait été piétiné par son cheval.
Le bateau qui l’avait amené étant déjà parti, Jean-Baptiste ne peut retourner sur le continent et se voit obliger d’accepter l’hospitalité du baron pour un mois.

img550bRetrouvant le conteur qu’il avait rencontré lors de son voyage, Jean-Baptiste s’entretient des mystères de l’île, du décès du pauvre enfant et des soupçons qui l’obsèdent.
Il y a des légendes qui puisent leurs origines dans la vérité. Quinze ans auparavant, on a retrouvé dans la forêt des restes de corps d’enfants. Même si le meurtrier a été arrêté, des rumeurs continuent à se répandre et à alimenter le mythe du gardien  de l’autre monde.

« – Alors peut-être croirez-vous la légende qui prétend que l’île cache une porte… une porte donnant sur l’autre monde.
– Vous voulez dire de l’au-delà ?
– Ce n’est ni tout à fait la mort, ni tout à fait la vie : l’autre monde est partout autour de nous, mais sans qu’on puisse le voir. C’est le royaume des êtres féériques et des esprits errants, le domaine secret où se cachent les créatures qui hantent nos rêves et assaillent les fous. On dit que quelques hommes courageux ont franchi cette porte guidés par un lièvre ou un cerf blanc, et qu’ils en sont revenus chargés d’or… mais vieillis de mille ans. On dit aussi que cette porte a un gardien… un monstre sans pitié… »

Jean-Baptiste, l’étranger qu’ils appellent marquis d’Anaon, le Seigneur des âmes en peine, va être confronté à la hargne des villageois et à de diaboliques manigances.

.img550a
.

On découvre dans ce premier album, le personnage de Jean-Baptiste, un jeune homme intelligent et curieux, ancien étudiant en médecine, pris dans le fantastique des contes et légendes des terres de Bretagne. Histoires de naufrageurs, de mondes parallèles, de fantômes, d’un ogre qui tuerait des enfants, et bien d’autres intrigues qui racontent l’obscurantisme, face sombre du siècle des lumières.
J’ai aimé le scénario et le graphisme. L’ambiance est noire, un peu dépouillée, violente et inquiétante. La peur est omniprésente… tout pour me plaire !
Jean-Baptiste, enquêteur de l’obscur, va voyager. Dans le prochain tome, nous le trouverons en Auvergne, avec « La vierge noire ».

.

img551

.

.