Maestro ! un poco di musica…

logonoel2la voix de son maître
« Il était deux fois Noël » avec

Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos

.

.

Playlist 2013


Pour ce quatrième jour de l’Avent, nous le passons en musique. J’aime les voix chaudes des crooners… Cliquez sur le lien, et bonne écoute !
.


Bing Crosby – White Christmas

51vEp0gRK6L._SL500_AA280_
.
Frank Sinatra – The Christmas song

A-Jolly-Christmas-From-Frank-Sinatra-Remastered-cover

.
Dean Martin – Walking In A Winter Wonderland

27122013

.

D’autres billets chez Natiora, Glorifine, Hilde, Nahe, Momiji, Mélodie, Chicky Poo, LFQLSD, Kimy, NathChoco, Touloulou, Les Sorcières, Steph, Petit Spéculoos, Dawn, Adeline, Cazadora, Elie, Jenny,

.

.

.

J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré)

logohalloween14
Octobre sur le vaisseau fantôme avec Hilde et Lou

.

.

j'ai embrassé un zombieJ’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré)
Adam Selzer

.
.
Depuis que Megamart, une enseigne de grande distribution, a eu la scandaleuse idée de ressusciter les morts pour les faire travailler dans leurs entrepôts, le monde connaît deux sociétés ; les humains et les post-humains. C’est ainsi que les êtres surnaturels, loups-garous et vampires, ont été obligés de dévoiler leur existence tenue secrète jusque là. Une intégration réussie, des lois adaptées et régies par les deux sociétés, l’unification est totale. La mode gothique revient en force ! On peut désormais se marier et changer de condition… être humain et devenir post-humain après accord des Conseils. Ce n’est pas la recherche de l’immortalité qui conditionne ce choix, mais l’amour…

Algonquin, diminutif Alley, ou Gonck ou Quin, est une jeune lycéenne qui a la réplique mordante. La demoiselle est aussi connue sous le nom de Reine des Glaces du Cercle Vicieux ; le Cercle en question étant le groupe rédacteur du journal du lycée qui a la réputation de lapider ces cibles avec ironie… surtout les vampires et les personnes qui les chérissent.
Lorsqu’un soir elle se rend à la Cage pour faire un article sur le groupe qui se produit, les Sorry Mario, Alley rencontre Doug venu interpréter des chansons de Leonard Cohen et Cole Porter, deux chanteurs qu’elle affectionne particulièrement. Le coup de foudre est immédiat car Doug est l’incarnation de ses rêves, une beauté ténébreuse, une personnalité secrète, beaucoup de douceur et d’élégance, une voix chaude, cassée, empreinte de rythme et de mélancolie.
Leur premier rendez-vous confirme son attirance. Certes, il est un peu bizarre, sa voix s’enraille rapidement et, atteint d’une pathologie incurable mais non transmissible, il doit prendre un médicament régulièrement, mais Alley est pour la première fois follement amoureuse ; la morosité qui la tourmentait semble s’être volatilisée.
Dans sa bulle de bonheur, elle en oublierait tout… même les signes les plus flagrants qui révèlent que Doug est un zombie…

.
C’est ma bibliothécaire qui m’a confié ce roman en me disant que l’histoire était bien et, pour la première fois, je ne suis pas d’accord avec elle. Je me suis ennuyée. J’ai lu que cette romance jeunesse était marrante, émouvante, pleine de fraîcheur, et je n’ai même pas esquissé un sourire, ni été émue. Je ne m’étendrai pas plus longtemps sur ce billet, je passe à autre chose, je suis désolée…
Ce livre n’était pas pour moi.

.

.

.

La radio des blogueurs se parfume au muguet.

radioblogC’est le 1er mai, le printemps, des fleurs partout, du muguet, une renaissance, de la bonne humeur, de la pluie, du soleil, les vacances… et Leiloona nous demande un titre pour sa playlist.

En ce moment, dès que j’entends « Happy », je me trémousse. Alors… faisons dans l’originalité !

« … Because I’m happy…
Come along if you feel like a room without a roof
Because I’m happy…
Clap along if you feel like happiness is the truth
Because I’m happy…
Clap along if you know what happiness is to you
Because I’m happy…
Clap along if you feel like that’s what you want to do… »

.

.

.

.

 

La radio des blogueurs en 2014

noel-blogueur-radio
Pour commencer l’année, Leiloona fait sa collecte pour le juke-box des blogueurs.

Absente de la blogo ces derniers jours, je tiens quand même à participer et à donner mon titre.
La balade que je vous propose, suit mon fils JB. partout… mélodieuse, douce, envoûtante… Monde de fou, il faut sortir de son moule et se projeter ailleurs, vers les autres…
 Elle date de mes jeunes années et a été souvent reprise.
.

.
.
.
.
.
.