Les harengs marinés de Noël à Fjällbacka

Les Gourmandises fêtent décembre en vous proposant des plats de saison, et vont voyager dans les pays du nord avec Cryssilda

Vous trouverez des recettes chez :

Sandrion – Sablés de Noël (Noël)
Enna – Bûche roulée à la mousse de framboises (Noël)
Nahe – Cakes salés pour l’apéro et biscuits étoiles (Noël)
Rosa – Sorbet d’orange, citron et cava (Noël)
Isabelle – Biscuits sapin au chocolat et à l’orange  et Bûche de Noël aux myrtilles (Noël)
Les Conteuses – Les puddings aux pommes (Suède Noël)
L’Irrégulière – Klejner, bugnes danoises (Danemark Noël)

et chez les participantes au challenge « Il était 6 fois Noël »
Lilas – Roulés au chocolat
Lydiane – Petits biscuits de Noël
Sophie – Crinkels
Sorbet-Kiwi – Un vin chaud aux agrumes
Les sorcières – Punch, feuilletés pour l’apéritif, filet mignon au beurre d’escargot et chorizo

Toujours le nez dans le livre de cuisine « Crimes glacés » d’Anne Martinetti  lorsque ça concerne le challenge de Cryssilda, j’ai choisi de vous proposer du hareng. Les Suédois en servent même à Noël car rien n’est meilleur que du traditionnel !

« La vue de tous les mets du buffet installé le long du mur était impressionnant. La table croulait littéralement sous les spécialités : du jambon, du fromage de tête, des harengs sous toutes les formes, des boulettes de viande, des saucisses cocktails et bien d’autres plats encore. Il y avait tout ce que doit comporter un buffet de Noël qui se respecte… »
Extrait du livre « Cyanure » de Camilla Läckberg

Ingrédients pour 4 personnes :
– 8 filets de harengs
– 2 carottes
– 2 oignons
– 25 cl de vin blanc
– 15 cl de vinaigre de cidre
– 10 brins de persil
– 3 feuilles de laurier
– 100 g de gros sel
– 1 c à soupe de clous de girofle
– Poivre
– 2 c à soupe de moutarde
– 4 pommes de terre
– 2 œufs durs

Préparation :
– Disposez les filets de harengs dans un plat creux et saupoudrez-les de gros sel, puis couvrez et réservez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
– Préchauffez votre four th. 7 et mettez à chauffer une grande marmite d’eau.
– Épluchez et émincez carottes et oignons, puis mettez dans un plat allant au four. Sortez les filets du réfrigérateur, essuyez-les pour enlever l’excédent de sel et disposez-les par-dessus. Parsemez de persil et de clous de girofle, ajoutez le laurier puis le reste des oignons et des carottes. Poivrez. Versez vin blanc et vinaigre dans le plat et enfournez 20 min.
– Pendant ce temps, plongez les pommes de terre épluchées dans l’eau bouillante pendant 15 à 20 min. Mettez les œufs à durcir 6 min dans l’eau bouillante.
– Sortez les pommes de terre de l’eau avec une écumoire, écalez les œufs, et réduisez-les en purée en fourchette. Sortez les harengs du four, et récupérez l’équivalent d’un bol de marinade pour la sauce de la salade ; jetez le reste. Filtrez-la au chinois, puis ajoutez la moutarde et battez vivement à la fourchette.
– Dans chaque assiette, disposez 2 filets de harengs avec leur garniture, puis les pommes de terre. Décorez d’œuf dur en purée et de tranches de cornichons, puis nappez de vinaigrette.

Verdict : C’est simple et bon… mais il faut aimer le hareng ! J’ai diminué les proportions pour 2 personnes. La sauce est divine ! Il aurait fallu que je mette dans la salade des rondelles de gros cornichons, mais j’ai oublié d’en acheter ! Et le petit plus, c’est que j’ai toasté et beurré du pain de seigle avec du beurre au fenouil. Le beurre au fenouil se fait avec du beurre et du sel parfumé au fenouil. Essayez et vous verrez…

 

 

Et aujourd’hui dans la brigade des Gourmandises, nous ouvrons nos enveloppes, une carte et une surprise…

Celle qui m’offre une belle attention pour mon Noël, c’est notre amie Catalane, Rosa, du blog « La cuisine de Rosa ». Une étole si douce et si légère, avec des étoiles argentées, une étole qui doit receler un peu de magie… Je pourrais être fée, ou… sorcière !

Vous trouverez d’autres billets enchanteurs, enchantés, chez…

BeaSandrion
EnnaSharon-Nunzi
EstellecalimIsabelle
Rosa à Syl.
Syl. à Nahe
Nahe à Rosa

 

 

 

Marinade québécoise pour côtelettes

Les gourmandises partent aussi au Québec ce mois-ci avec Karine et YueYin

Vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Courge butternut farcie
Béa – Queue de bœuf à la romaine

Nathalie – Pain aux noix et à la cannelle
Enna – Tarte aux pacanes

.

Marinade à la québécoise pour
côtelettes d’agneau
(vue sur des sites culinaires québécois)

.

Ingrédients :
– Sirop d’érable
– Vinaigre balsamique
– Huile d’olive
– Ail
– Piment
– Romarin, menthe
– Sel, poivre

Préparation :
– Mélanger le sirop d’érable avec quelques gouttes de vinaigre balsamique, l’huile d’olive, l’ail et le piment écrasés.
– Faites mariner vos côtelettes quelques heures avant la cuisson sur le grill avec cette mixture. Salez, poivrez. Ajoutez sur le dessus le romarin frais et la menthe .
– Cuisson au barbecue ou à la cheminée.

Verdict : J’ai été la seule à vouloir de la marinade. Mes hommes n’ont pas suivi ! Donc… ma côtelette était caramélisée et parfumée selon mes désirs. J’ai trouvé l’alliance sirop d’érable et herbes, très bonne. La menthe, finement ciselée et ajoutée seulement après la cuisson, a donné une fraîcheur inhabituelle et nouvelle. Tous ces ajouts n’ont pas dénaturé ma viande.
.

marinade québécoise

.

.

.

Saumon à la sauce yakitori

Destination Japon avec Lou et Hilde pour tout le mois d’avril

Vous trouverez des recettes japonisantes et autres chez…
Béa – Udon au canard
Nahe –
Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa
Estellecalim – Boîtes à déjeuner… Bento and co

Sandrion – Dessert aux fraises

.

.

.

.Saumon à la sauce yakitori

Ingrédients pour 2 personnes :
– 2 pavés de saumon
– Sauce yakitori ou… soja + sucre + saké + mirin
– Ciboule
– Ail
– Gingembre frais ou confit
– Matière grasse (1 noisette)
Accompagnements : riz

Préparation :
– Pour la marinade de 2 heures environ, entourez vos pavés de saumon avec la sauce yakitori. Si vous n’en avez pas, vous pouvez la faire avec du soja + 1 cuillère à soupe de sucre, de saké et de mirin. Les quantités sont suivant votre goût.
– Râpé le gingembre, coupez finement la ciboule et la gousse d’ail.
– Dans un wok, cuisez le saumon sur ses deux faces (pas trop longtemps) avec la ciboule, le gingembre, l’ail, et versez la marinade dessus.
Si vous avez un sel marin « brut de récolte » pour poisson (aromatisé au fenouil, persil et ail), vous pouvez en mettre une pincée, ainsi que quelques grains écrasés de poivre Sichuan.

– Servez avec une timbale de riz.

Verdict : C’est une belle découverte que je referai ! Et les copains (qui dernièrement ont validé le veau à l’irlandaise) apprécieront…

.

.

.

.