Soupe miso aux légumes et au tofu aux herbes

Un mois d’avril au Japon avec Lou et Hilde

D’autres recettes chez
Rosa – Verrines de tiramisu au citron et Mona de Pâques au chocolat
Isabelle – Cookies au chocolat
Nahe – « Le goût du partage » de Blandine Duquet – Livre de recettes

 

 

Ingrédients :
– 1 sachet de miso
– Légumes et herbes : 1 carotte, 1 courgette, 1 petit poivron rouge, 3 champignons, ciboule, basilic rouge, ail
– Pâtes
– Tofu aux herbes ou naturel
– Poivre

Préparation :
– Lavez et coupez finement tous les légumes, puis cuisez-les dans une marmite avec le sachet miso et de l’eau. Le miso peut être présenté en pâte.
– Mettez à mi-cuisson les pâtes et en dernier des cubes de tofu aromatisé aux herbes.
– Poivrez et décorez avec des feuilles de basilic rouge.

Une soupe gourmande et facile à faire.

 

 

 

Sopa de canja de galinha

Février voyageur… chez les Gourmandises

Vous trouverez d’autres recettes chez :
Fondant – Brookies
Rosa – Velouté de haricots blancs
Sandrion – Cobbler aux pêches (African-American)
Nahe – Bobotie de Reghardt (Polars)
Béa – Cuisse de poulet à l’orange
Isabelle – Soupe de maïs au bacon et aux épinards (African-American), Cobbler aux pêches (African-American) et Soupe de carottes aux oranges et au gingembre

 

 

Je ne suis guère imaginative et aventurière en ce moment car je reprends les plats des copines qui ont été testés et approuvés… Ce dimanche, je copie la recette de Sandrion pour cette soupe brésilienne à base de riz, de légumes et de poulet.
Un zeste de cuisine par-ci, un zeste par-là, sans la dénaturer, voici ma préparation :

Ingrédients pour 6 personnes
– 1 petite poule (sans peau) ou des morceaux de poulet du repas de la veille…
– 2 cubes de bouillon de légumes
– 2 litres d’eau
– 2 carottes
– 2 gousses d’ail
– 1 tasse de riz
– 1 citron
– 1 grosse tomate
– 1 branche de céleri
– Persil, origan, ciboule, sel, poivre parfumé

Préparation :
– Mettez la petite poule ou des morceaux de poulet à cuire dans un bouillon de légumes (cube) durant une heure à feu doux. Vous aurez au préalable enlevé la peau.
– Pendant ce temps, préparez les légumes, lavés, coupés.
– Lorsque la poule est cuite, sortez-la de son eau de cuisson et dépiautez les morceaux que vous disposerez dans un plat et que vous présenterez avec la soupe à vos convives.
– Gardez quelques morceaux de blancs pour la suite de la préparation…
– Dans le bouillon de la première cuisson, mettez l’ail, les carottes, la tomate, le céleri, l’origan, du sel et du poivre. Rajoutez un peu d’eau si le bouillon a diminué et laissez cuire environ 20 minutes.
– Toujours sur le feu, ajoutez la tasse de riz, le jus d’un citron (jaune ou vert) et les morceaux de blancs de poulet que vous avez réservés. Laissez encore cuire 20 minutes.
– Pour le service, dans la soupière ou les assiettes, parsemez le dessus de persil et de brins de ciboules ciselés. Puis ajoutez des rondelles de citron vert. Servez chaud…

Verdict : C’est très bon ! Et j’ai une copine qui met aussi un jaune d’œuf dedans.

 

 

 

Des soupes qui nous font du bien

 

Un beau livre pour Noël

 

 

Des soupes qui nous font du bien
Clea et Clémence Catz

 

La simplicité de ce plat rustique prend une autre dimension dans ce livre.

De nos jours, les soupes, veloutés et bouillons reviennent à la carte dans nos maisons, aussi bien à la table quotidienne qu’à une table un peu plus élaborée avec des convives. Plus qu’un effet mode, c’est une prise de conscience. Les soupes mènent à un équilibre alimentaire indispensable à notre bien être.

Simple, mais « léger, rassasiant, complet, détoxifiant, énergisant… doux, agréable, réconfortant… ».

De préférence avec des produits locaux et de saison, les auteurs nous présentent 200 soupes et nous font découvrir certains produits comme l’eau florale ou les algues qui donnent une originalité à ne pas bouder… Mais avant de commencer la cuisine, il est bon aussi de lire les chapitres qui parlent de cuisson, du matériel, du tableau des saisons et du recyclage des épluchures de légumes.

Lorsqu’on se plonge dans le bouillon du livre et qu’on déguste les photographies aux belles compositions, dont la rusticité est le maître mot, on comprend aussi qu’il faut également mettre une touche artistique et gourmande dans nos assiettes… C’est à dire, les accompagner d’une petite noisette de chantilly, de quelques morceaux de légumes crus, servies avec des croûtons et crackers, des fines herbes, des épices… et plein d’autres gourmandises qui sont rapportées dans une partie intitulée « Bar à soupes ».

Chaque saison a ses légumes et ses couleurs ; rouge betterave, blanc laiteux du panais, orange butternut, vert mange-tout… Des soupes cuites, des soupes crues, des soupes campagnardes et d’autres exotiques, parées de graines, d’herbes, de crèmes, des soupes mixées, des soupes avec des morceaux, dans des bols, des assiettes, elles arrivent à être de vraies séductrices et il devient alors difficile de ne pas les aimer…

« Des soupes qui nous font du bien » est un très beau livre que je vous recommande !

Voici une recette pour l’hiver, avec du panais, un vieux légume un peu oublié et snobé, qui revient à nos tables…
« Crème de panais à la poire, pour 4 personnes : 800 g de panais, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, le contenu de 2 gousses de cardamome, 1 oignon jaune, 1 grosse poire, 1 cube de bouillon végétal, 200 ml de crème liquide végétale
Éplucher les panais et les couper en rondelles. Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile d’olive avec la cardamome et y faire blondir l’oignon émincé. Ajouter le panais et faire revenir 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajouter les poires en morceaux, couvrir d’eau à la hauteur, ajouter le bouillon et laisser cuire 15 minutes à petite ébullition, jusqu’à ce que le panais soit tendre. Mixer longuement avec la crème végétale, saler et poivrer. »

 

 

 

Tarte aux courgettes

Les Gourmandises en Angleterre avec Lou et Cryssilda

Vous trouverez des recettes chez

Sandrion – Tarte aux courgettes
Béa – Mousse aux fraises
Lilas – Scones (Angleterre)
Bidib – « Rendez-vous au cupcake café » de Jenny Colgan et Cakes au citron avec meringue (Angleterre)
Belette – « Alimentaire mon cher Watson » d’Anne Martinetti (Angleterre)

 

 

Ingrédients :
– 1 pâte brisée
– 4 courgettes
– Tomates cerises
– 2 œufs
– Gruyère râpé
– 500 g de fromage blanc
– 1 bûche de chèvre
– Cumin (grain), herbes de Provence
– Huile d’olive
– Sel, poivre

Préparation :
– Préparez et étalez la pâte dans un moule à tarte. Piquez avec une fourchette.
– Éparpillez le gruyère râpé sur le fond avec des graines de cumin.
– Mélangez le fromage blanc avec les œufs, salez, et versez sur le gruyère.
– Lavez et coupez les courgettes en de fines rondelles, puis disposez-les sur le dessus du fromage blanc comme on le fait pour une tarte aux pommes.
– Décorez avec des tomates-cerises et ajoutez le chèvre coupé.
– Versez un filet d’huile d’olive, des herbes de Provence et salez, poivrez.
– Enfournez environ 30 à 40 minutes suivant les fours.

 

 

 

Poulet au curry

Le mois d’avril est japonais avec Hilde et Lou. Et de dernier dimanche du mois est « Je te pique une recette ! ».

Pour mon plat du jour, j’ai été inspirée par une recette de Béa qui a présenté dernièrement un poulet au curry façon nippone. Le curry, d’origine indienne, n’est arrivé au Japon que vers les années 1900.

Vous trouverez des recettes chez
Rosa – Bœuf bourguignon et Far breton de Sharon
Sandrion – Tarte au citron meringuée
Béa – Salade avocat-mangue-crevettes de Hilde
Isabelle – Oshis au saumon fumé et Biscuits au thé noir de Béa et Hilde
Hilde – Saumon teryaki de Syl.
Nahe – Onigiris de Hilde
Touloulou – Salade d’épinards aux fraises, pistaches et au fromage de chèvre

Livre : « Le goût d’Emma » de Kan Takahama, Emmanuelle Maisonneuve et Julia Pavlowitch… Lecture appréciée chez Jérôme et Claire

 

Ingrédients :
– 4 filets de poulet
– 1 patate douce
– 1 branche de céleri
– 1 demi poivron rouge

– 1 carotte
– 1 courgette
– Oignons nouveaux
– Curry japonais (poudre ou bloc et sinon, vous pouvez mélanger les épices : cannelle, curcuma, cumin, poivre noir, coriandre, piment rouge, cardamome, noix de muscade et des clous de girofle )
– Sauce soja
– Riz pour accompagner

Préparation :
– Dans une marmite, faites revenir la viande et les légumes coupés dans un peu de matière grasse. Puis, couvrez d’eau et laissez mijoter une vingtaine de minutes en touillant de temps en temps.
– Ajoutez le curry et laissez sur le feu encore 10 minutes. Remuez bien pour que la dilution se fasse correctement.
– Après avoir retiré du feu, vous pouvez mettre des petits dés de mangue ou de pomme sur le dessus et couvrir avec le couvercle de la marmite pour que les morceaux crus prennent la vapeur et les arômes du plat. Ils seront ainsi légèrement compotés.

Verdict : Un curry très bon. Plus doux que le curry ordinaire.

 

 

 

 

Super nature, 100 recettes gourmandes

.

Un livre offert par les Éditions de La Martinière dans le cadre des Masses Critiques Babelio

.

.Super nature
100 recettes gourmandes – Certifié bon et sain
Catherine Kluger
Photographies de Catherine Madani

.
De sa passion elle en a fait son métier. Catherine Kluger a appris aux côtés de Nicolas Bernardé, Meilleur Ouvrier de France, à perfectionner ses idées et à concrétiser de manière plus professionnelle sa cuisine, pour vivre, comme elle le raconte dans son livre, « une aventure entrepreneuriale » : une fabrique de tartes à Paris.

Elle recherche dans ses plats l’équilibre qui réunit le sain, le savoureux, l’esthétique, la générosité, et la simplicité d’une recette facile à réaliser.
Ce qu’elle nous confie alors, est presque essentiellement végétarien car c’est vers les protéines végétales qu’elle oriente ses goûts.

Dans son introduction, de la théorie à la pratique, elle nous conseille gentiment de ravitailler nos placards et notre frigidaire avec des produits de base, et nous incite à acheter des légumes de saison au marché, dont certains qu’on dit « oubliés », tels que le topinambour, le panais et le rutabaga. Elle révèle également qu’il ne faut pas hésiter à utiliser des produits surgelés, comme une bonne sauce tomate que nous aurions préparée en été et que nous dégusterions en hiver.
Ces bases avec lesquelles elle garnit ses plats sont des céréales (boulgour, riz, quinoa, orge…), des pâtes, des légumineuses (lentilles vertes, corail, pois chiches, haricots…), des condiments, des huiles (pépins de raisin, olive, noix de coco, noisette…), des moutardes, des vinaigres, des graines (sésame,courge, tournesol, lin…), des épices, des oléagineux, et des farines…

 

Les recettes tendent vers la simplicité, l’authenticité, mais les plats photographiés sont superbes ; beaux et colorés, d’une distinction naturelle. Les légumes ainsi magnifiés « crus, cuits, en salade, en soupe, en jus, en entrée, en plat, en accompagnement, à l’apéritif, et même en dessert » nous parlent de terroirs et les épices, les herbes, nous font voyager. Si ses préférences vont vers les protéines végétales, elle propose aussi des plats avec des protéines animales (poulet, dinde, thon, crevettes…).

De l’apéritif au dessert, les suggestions nous inspirent une alimentation tonique, fraîche, vitaminée, conviviale, heureuse, que nous voudrions toutes tester !
Pour un barbecue avec des amis, à l’apéritif j’ai commencé par des tartinades. Du pain grillé et… des mixtures à base de betteraves-fromage blanc-citron-huile d’olive-persil-zahtar*, de carottes-curry-huile d’olive-fromage blanc- citron vert-coriandre et de poivrons-feta-ciboulette-fromage blanc. Une salade aux lentilles vertes suivait, agrémentée de céleri branche, d’oignon rouge, de pomme verte, de persil, de jus de citron et d’huile d’olive. Le soir, un minestrone au pesto clôturait la journée. Pour une fois, j’ai utilisé à la place des pignons torréfiés, des noisettes et ce fut très bon. Que de compliments reçus pour toutes ses saveurs ! et j’en remercie l’auteur…

Je vous conseille ce beau livre qui vous ravira sur toute l’année. Les saisons se déclinent à travers les plats et les alliances, entre légumes, céréales, épices, herbes, huiles… forment des bouquets appétissants.
A vos mixeurs, mandolines, râpes et couteaux !

.

.

.

.

Bouilli aux légumes, plat québécois

quebecennovembre_600-300x200

Les Gourmandises passent le mois au Québec
avec Karine et YueYin

Nathalie – Joue de bœuf et sa purée de choux-fleur
Les Sorcières (Mary) – Tarte du bûcheron
Sandrion – Hamburger maison
Béa – Potée au chou
Nahe – Gaufres au potiron et au sirop de pommes

Enna – Soupe de légumineuses aux épices et Pets de sœurs

 

bouilliequebecoise2 Bouilli aux légumes

Adaptée d’une recette québécoise prise « ici »

.

bouilliequebecoise1
Ingrédients
:
– 2
cubes de bouillon de légumes

– 3 carottes en rondelles
1 oignon rouge coupé en 4
– 1 grosse poignée de haricots verts ou jaunes
1 navet en petits dés
1/4 de chou
3 pommes de terre en dés
– 1 branche de céleri (feuilles pour la décoration)
– Thym, clous de girofle, laurier
– Sel, poivre

Préparation :
– Coupez les légumes et mettez-les à cuire dans un bouillon (eau + cubes légumes), environ 1 heure à petit feu.

Verdict : Cela réconforte le soir, par temps pluvieux et froid. Le chou donne un bon goût. On peut y mettre du lard ou une saucisse ou des jarrets de veau. J’ai fait une marmite pour plusieurs jours… Vous savez ce que je vais manger les prochains soirs !!!

.

bouilliequebecoise3

 .

.

.