British Mysteries

Du 28 février au 31 mars, Hilde et Lou nous mènent dans un British Mysteries à travers des lectures, des films et des recettes de cuisine.
Enquêtes, suspenses, paranormal, frissons, fantastique… avec pour musique de fond God save the Queen, mars va être palpitant.

Voici le programme…

« Charles-Auguste Milverton » de Conan Doyle
« Les six Napoléon » de Conan Doyle

« Le mystère des grottes du Vent-Huant » d’Helen Moss
« Le mystère du fantôme de minuit » d’Helen Moss

Gigot d’agneau à la table de Mary Maloney


 

 

 

Petit BAC, 2020


Le challenge d’Enna se porte sur toute l’année.
Je vais m’appliquer cette fois-ci à bien remplir toutes mes catégories !

PRÉNOM : Herbier de JoséphineCharles-Auguste Milverton

LIEU : Le jardin de sableLe mystère des grottes du Vent-Huant

ANIMAL : Quand sort la recluse –

OBJET :

COULEUR : Peter le NoirLe Petit Chaperon Rouge

CRIME ET JUSTICE :

PERSONNAGE CÉLÈBRE :

AMOUR et RELATIONS AMOUREUSES : L’abécédaire des sentiments –

MOT AU PLURIEL : Saveurs et bien-êtreLes six Napoléons

SON :

GROS MOT :

 

 

Je lis, donc je suis.

Pour commencer 2020, voici le tag annuel de la blogo des lectrices-eurs,
« Je lis, donc je suis » qui revient sur l’année passée. Un jeu plaisant et pourtant difficile qui rend hommage à quelques lectures…

Vous trouverez d’autres tags chez Aifelle, Sandrion, PhilisineCave,

 

Décris-toi : « Jardin rêvé, jardin brodé »
Comment te sens-tu actuellement ? « La maison vide »
Décris où tu vis actuellement : « La maison aux 52 portes »
Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? « La magie de Noël en direct de Scandinavie »
Ton moyen de transport préféré : « Potions d’envol »
Ton/ta meilleur(e) ami(e) est ? « Ô, orchidées ! »
Toi et tes amis, vous êtes ? « Un poulailler dans les étoiles »
Comment est le temps ? « Mers mortes »
Quel est ton moment préféré de la journée ?
Qu’est la vie pour toi ? « Dans les rapides »
Ta peur ? « Rendez-vous avec le mal »
Quel est le conseil que tu as à donner ? « Un jardin économe en eau »
La pensée du jour : « Les hommes dansants »
Comment aimerais-tu mourir ? « Dernier acte à l’opéra »
Les conditions actuelles de ton âme ? « Ceux qui restent »
Ton rêve ? « La surprise de Noël »

 

 

Décembre

Ce mois-ci, je participe à deux challenges.
Je m’installe dans le chalet de Samarian et Chicky Poo et j’accompagne Cryssilda dans les pays nordiques.

Au programme, lectures, cuisine, bricolages et photos seront les rendez-vous de l’Avent…
Bons préparatifs !

Lundi : Un thème, une photo
Mardi : Lecture
Mercredi : Bricolage
Jeudi : Lecture
Vendredi : Lecture
Samedi : Albums illustrés avec Hérisson
Dimanche : Cuisine avec Les Gourmandises

papier écossais 1a1a

papier écossais 1a3

 

 

 

Un read-a thon spécial Angleterre…

 

Et c’est le temps qui court…

J’avais un peu abandonné mes participations pour ce genre de marathon, mais en ce jour férié me voilà de retour pour commencer le mois anglais de Lou et Titine !
L’enthousiasme des copines est communicatif.

Des livres sortis de ma PAL préparés la veille, j’attaquerai mes lectures en compagnie de Teddy et Cornélius seulement en soirée, car il fait beau et une promenade est au programme.

Tic-tac-tic-tac… à très vite !

 

« Retour à Brideshead » Evelyn Waugh, « La mort dans les nuages » Agatha Christie,
« Les hommes dansants » Arthur Conan Doyle

. Il est 16h53, je suis revenue de mon escapade brocante avec passage dans une crêperie. Un thé et un livre, je vais m’installer dehors avec Holmes et Watson.
. Il est 21h12, je reprendrai demain… Je n’ai lu que deux nouvelles de Conan Doyle.

Vendredi
. Il est 15h39, j’ai ouvert « La mort dans les nuages ». Au bout de la 7ème page, j’ai dans la tête des images de l’épisode de la BBC. Seulement, un petit truc me chiffonne… Jane, l’héroïne de cette enquête qui va partager le devant de la scène avec Hercule, dit de notre cher détective qu’il a de grosses moustaches. Ha, mais non, alors !!!
. Il est 17h55, j’ai terminé l’Agatha Christie sur le relax dans le jardin. Comme d’habitude, le plaisir était au rendez-vous et je quitte Hercule avec toujours cette petite pointe de tristesse. Il n’est plus d’un jeune âge, il n’a jamais été un séducteur, et pourtant, il n’a pas fermé son cœur et abandonné ses rêves. Jane était bien charmante !
Je vais faire une pause pour venir vous lire et boire un thé. Il fait beau, chaud, et les oiseaux sont bien joyeux.

. Il est 18h53, on m’a demandé deux fois « qu’est-qu’on mange ? ». Ça va être salade composée. Mister B regarde Roland Garros en tenue de cycliste… Ça fait plus d’une heure qu’il devait partir faire du vélo mais les matchs ne sont toujours pas terminés ! Paraît que nous avons deux Français.
Je retourne dehors avec « Retour à Brideshead » ; 606 pages, petits caractères. Et au fait, j’ai lu depuis hier, 366 pages.
. Il est 20h03, je suis à la page 128. Beaucoup de nostalgie dans l’introduction. Le narrateur, capitaine dans l’armée, a 39 ans et se sent bien vieux, usé. Brideshead a été réquisitionnée par l’armée. Il a connu la vieille demeure avec la famille, vingt ans auparavant alors qu’il était un jeune et fringant étudiant à Oxford. Les années étaient légères, insouciantes…
Je passe à table et les Français ont perdu.

rat 31.05.19 2

Samedi
. Il est 9h35, je me prépare pour aller voir l’expo de l’artiste Cécile Reims, « L’ombre portante ». Je vous ferai un billet si mes photos le permettront…
Je n’ai pas ouvert de livre depuis mon réveil.

rat 01.06.19 1

. Il est 15h22, je me replonge dans la verdoyante campagne anglaise au début du XXe siècle.
. Il est 17h50, je viens de terminer la première partie à la page 385. Chassés-croisés de sentiments ; rien de simple, ni de léger, beaucoup de tromperies et de faux-semblants, déclin d’une époque, d’une société, à la veille de grands chamboulements.
 » – Vous serez amoureuse un jour, lui dis-je.
– Oh, je prie pour que ce malheur ne m’arrive pas. Dites, est-ce que je peux prendre une meringue, à votre avis ? Elles sont fameuses. »
Je pense m’arrêter pour aujourd’hui.
Vendredi + samedi = 751 pages. A demain !

Dimanche
. Il est 18h39, j’ai passé une journée très agréable dans le jardin et j’ai terminé dans l’après-midi mon dernier livre. Le total des pages lues sur ce long week-end est de 973 pages.
« Retour à Brideshead » est une lecture mélancolique. C’était beau et triste à la fois.

Je remercie mes supporters, nos organisatrices, et vous donne rendez-vous maintenant avec les billets… Je vais m’atteler de ce pas à les écrire.

A bientôt et God save the Queen !

 

 

 

 

 

 

June is english !

Comme tous les ans, juste avant les grandes vacances, le blog part en Angleterre
avec Lou et Titine,
pour une huitième saison.

Vous trouverez donc ici, des lectures, une participation à un read a thon pour l’Ascension et de la cuisine aux couleurs du pays voisin…

A bientôt !

Mise à jour au fil des jours et des envies…

Lectures :
3. « Les hommes dansants » Conan Doyle

4. « Pointe blanche » Anthony Horowitz
6. « La crique du Français » Daphné du Maurier
7. « La mort dans les nuages » Agatha Christie
8. « Skeleton Key » Anthony Horowitz
10. « La cycliste solitaire » Conan Doyle
12.
13. « Retour à Brideshead » Evelyn Waugh
15.
« Jeu de tueur » Anthony Horowitz
17. « Remède de cheval » M.C. Beaton
21. « L’école du Prieuré » Conan Doyle
22.

24. « Peter le noir » Conan Doyle
25. roi reine…
28. « Rendez-vous avec le mal » de Julia Chapman
29. « L’héritage des jumeaux diaboliques » de Gareth P. Jones

Cuisine :
2. Scottish eggs
9. Fish and chips
16. Mince pie
23. Cherry cake
30. Banoffee pie

Divers :
1. Compte-rendu du read-a-thon de l’Ascension

 

 

 

 

Des polars en février !


De mes lectures de février, je vais consacrer une belle part aux romans policiers car Sharon nous invite à la suivre tout au long de ce mois. Et si je pouvais cumuler d’autres rendez-vous avec celui de Nahe avec l’Amérique latine et celui d’Enna avec l’African American History, ça serait bien…

01. « Dernier acte à l’opéra » d’Irène Adler
02. « La maison vide » d’Arthur Conan Doyle
. « Du sang sur Alexandrie » de Cristina Rodriguez
. « Un cow-boy à Paris » d’Achdé et Jul
« Temps glaciaire » de Fred Vargas
« Quand sort la recluse » de Fred Vargas
« L’île au rébus » de Peter May