Les sorcières ensorcelées, L’horrible dimension

logo album1jeanbaptiste_monge 2Voyage de Lou et Hilde, destination Halloween
3ème billet
« Je lis aussi des albums » d’Hérisson

.

.
.
les sorcières ensorceléesLes sorcières ensorcelées
L’horrible dimension
Texte et dessins de John Patience

.
.
Il était une fois… deux sorcières qui étaient sœurs.
Esmeralda et Grizelda vivaient dans la forêt de Hurlevent. Leur maison était un nid d’épouvantes rempli d’araignées, d’os, de carafes à potions et de petites créatures visqueuses.
Elles n’étaient pas très gâtées par la nature, voire même horribles, mais chacune s’illusionnait… « Je suis la plus belle ! ». Ce sujet de discorde occasionnait de belles disputes. Un jour, Esmaralda, fine chouette, fit remarquer à sa tendre soeur qu’elle avait une verrue sur le nez ; bouh ! c’était disgracieux ! Aussitôt, la rusée qui avait un plan machiavélique, lui proposa une recette à base d’ingrédients très difficiles  à prendre :
« Chauve-souris attrapée en plein vol, trois grosses grenouilles du Marais Puant… »
Ah ! comme ce fut laborieux et sportif de concocter cette mixture. Cradoc, le chat de la maison pourrait en témoigner !

img179
Instant solennel :
Après avoir apporté tous les composants dans le chaudron, voilà qu’un fumet odorant s’en échappe. Il est rose fluo… Gloups, gloups, la musique de l’ébullition…
Enfin ! Enfin, la substance est prête ! Il n’y a plus qu’à… Sauf que Cradoc commet une bêtise ! Laquelle à votre avis ?
« Miroir, mon beau miroir… » Les deux sœurs auront une belle surprise !
.

J’ai pris ce livre sur les étagères de mes garçons. Il me semble qu’il n’est plus édité et c’est bien dommage pour vous ! Mais certains sites d’occasions l’ont.
Livre pop-up, cinq dessins s’animent et racontent une histoire drôle sur la vanité. La morale joue un tour à nos sorcières, qui de très laides passeront au statut de monstrueuses. John Patience a fort bien illustré son récit où tout prête à sourire.
Dans cette série, du même auteur, « Une dent contre Dracula », « Fiesta chez les fantômes » et « Pas de pizza pour les monstres » sont aussi amusants. Je les chroniquerai au cours du mois…
Avec Grizelda et Esmeralda, les sorcières ne feront plus peur aux enfants ! Le ridicule les a foudroyées.
.
.

img180
.
.
.
.
.