Pains d’épice, gâteaux et biscuits de Noël

Logo-Samarian_2


Il était sept fois Noël avec Samarian et Chicky Poo

 

  Pains d'épice, gâteaux et biscuits de NoëlPains d’épice, gâteaux et biscuits de Noël
Ulrike Skadow
Photographies de Nicolas Leser

 

Les biscuits qui sont présentés dans ce livre sont dans l’esprit de Noël. A leurs seules évocations, il y a de la magie qui s’en dégage et du bonheur, aussi…

Les images se succèdent et offrent des tableaux de paix, de chaleur, de convivialité et de joies. Ce sont des goûters au coin du feu avec un mug de chocolat chaud ou une tasse de thé au miel. Ce sont des arômes de cannelle, de muscade, de girofle, de gingembre, d’anis, d’oranges et de pins. Ce sont des préparatifs de l’Avent avec les décorations de la maison et celles du sapin. Ce sont des histoires du Père Noël et des lutins…
Avec les soixante recettes proposées, vous faites un tour du monde et vous rencontrez tout le traditionnel de cette fête de fin d’année ; truffes au chocolat, pain d’épices, cake, pudding, nonnettes, fudges, tuiles, florentins…

Je vous recommande ce beau livre de cuisine et de partages !
 

1. Bruns de Bâle
2. Brunkager danois

 

 

Un serre-tête pour Noël


Bricolage de Noël,

du végétal dans les cheveux

Fournitures : Serre-tête, fleurs, baies et feuilles en tissus, pisto-colle, rubans en velours, fil et aiguille…

Fabrication :
– En laissant bien 2 cm à chaque extrémité pour pouvoir les rabattre à l’intérieur, en les cousant, collez le ruban en velours le long du serre-tête avec le pisto-colle en faisant attention de ne pas trop déborder.
– Faites un nœud plat avec un morceau de ruban velours, que vous positionnerez sur le côté.
– Préparez vos fleurs et baies et regardez où vous allez les mettre dans un premier temps et dans un second, collez-les avec le pisto-colle… et c’est prêt pour le réveillon !

 

 

 

Le presque Noël

étiquettelecturesNoël

 

Lectures de Noël, des albums illustrés pour les petits enfants…
Challenge Animaux du monde avec Sharon

 

 

Le presque Noël
Marie Tibi
Fabien Öckto Lambert

 

Nono le petit ourson et ses amis se retrouvent dans le bois autour d’un feu de camp, pour un goûter aux marshmallows. Tous parlent des cadeaux qu’ils aimeraient recevoir et tous s’impatientent de la fête. Tous, sauf Nono qui semble bien triste. Pourquoi Nono ? C’est bientôt Noël !


Nono raconte alors que chaque année, à la saison de l’hiver, les ours vont dans leurs tanières pour hiberner. Il ne pourra jamais écrire de lettre au Père Noël, ne recevra jamais de cadeaux et ne participera jamais à la fête…
Sensibles à la tristesse de leur camarade, la bande décide de lui préparer une très grande surprise ! Si Nono ne peut pas passer Noël avec eux, il va falloir ruser et bousculer le calendrier !
En cachette de Nono, ils s’attèlent aux préparatifs. Décorations, pâtisseries, tables joliment dressées et cadeaux au pied du sapin, ils vont inviter Nono pour un « Presque Noël »…
Que les festivités commencent !!!

 


Cette petite histoire est un joli témoignage d’amitié. On ne peut vraiment pas se réjouir de célébrer Noël quand un ami est malheureux. Encore une fois, dans ce genre d’album illustré, ce sont les bons sentiments de l’amitié et de la solidarité qui sont mis à l’honneur. L’enfant comprendra également qu’on peut changer certaines choses pour contrer les inégalités et les différences.
Je vous recommande cet album aux dessins doux, colorés, expressifs, et au texte simple et bien amené, ainsi que d’autres récits avec Nono le petit ourson.

 

Les gâteaux de Noël ont disparu !


Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian
Les samedis du mois sont albums illustrés

.

.

Les gâteaux de Noël ont disparu !
Une histoire de Francesca Bosca
illustrée par Giuliano Ferri

.

Dans la famille du pâtissier du village de Saint-Michel, on travaille sans relâche tous les jours pour les fêtes. Même le petit Lucas assiste son papa à la confection des gâteaux qui ont fait la renommée du pâtissier. Une gourmandise au chocolat et aux cerises confites que tout le monde commande pour leur repas de Noël.
Alors, après avoir mis la dernière cerise sur le dernier gâteau, c’est l’étape des livraisons qui se fait la nuit, sur le palier de chaque maison.
Mais le lendemain, les clients ont la terrible surprise de ne pas découvrir les boîtes joliment enrubannées, car quelqu’un les a volées !
Pendant que tout le monde se lamente sur ce fait, Lucas s’aperçoit que le sol enneigé a emprisonné des empreintes de pas. En les suivant, loin aux abords de la forêt, il découvre une chaumière où sont entassées toutes les boîtes ; un véritable trésor !

Qui a commis ce détestable larcin ? C’est le bûcheron Bruno, un gros ours, qui surprend Lucas et l’enferme aussitôt dans une cage ! Il ne veut pas lui faire du mal, il veut seulement manger tous les gâteaux sans que personne ne l’embête… Seulement, la gourmandise poussée à son extrême n’est pas bon pour la santé et Bruno tombe malade.
Pauvre ours ! Pas rancunier, Lucas lui propose de le soigner avec une tisane bien chaude comme le fait sa maman quand il a mangé trop de chocolat.

 

Oui… pauvre ours ! Bruno raconte alors à Lucas pourquoi il a volé les gâteaux…
C’est Noël, tout le monde a droit à une deuxième chance pour se faire pardonner. C’est Noël et tout le monde sera content… C’est Noël, et Lucas, assisté de son apprenti pâtissier Bruno, va refaire tous les gâteaux.

.
Une très belle histoire superbement illustrée pour les soirées juste avant Noël. Le partage, la compassion, la générosité et le pardon sont des éléments importants qu’il ne faut pas oublier en cette fin d’année. Paix et joies !

Recette du gâteau donnée par Lucas

280 g de farine – 150 g de beurre – 200 g de sucre – 2 œufs – 100 g de chocolat – 1 verre de lait – 1/2 sachet de levure

Casse le chocolat en morceaux et fais-le fondre dans une casserole au bain-marie. Ajoute le beurre et laisse-le fondre également. Verse ensuite le reste du lait, mélange bien et laisse refroidir le tout. Bats les blancs d’œufs en neige ferme. Mélange les jaunes avec le sucre de façon à obtenir une crème lisse. Incorpore petit à petit à cette crème la moitié de la farine tamisée, le mélange chocolat-beurre-lait refroidi, puis le reste de la farine. Ajoute alors les blancs d’œufs battus en neige et la levure, et mélange jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Verse la pâte dans un moule préalablement beurré et saupoudré de farine, et mets-le au four préchauffé à 180°. Laisse cuire le gâteau 30 minutes environ…
Démoule-le dès la sortie du four et laisse-le refroidir. Décore-le de crème fouettée et de cerises confites.

.

.

.

.

Le tag de Noël

Sorbet-Kiwi vient de m’offrir le tag de Noël qui consiste à répondre à quelques questions… Je le décerne à mon tour à cinq copines… Nahe, Sandrion, Béa, NathChoco et L’Irrégulière. C’est ludique et dans l’air du temps.

Alors…

1. Quelle est ta chanson de Noël préférée ?
Dès que j’entends Frank Sinatra commencer à chanter Let it snow, je suis prise de frénésie. C’est mon détonateur !
Et il y a la musique d’Harry Potter… https://www.youtube.com/watch?v=Htaj3o3JD8I


2. Ta boisson pour décembre ?

Le thé et le chocolat-cannelle. Pour mon chocolat, je fais fondre des carrés, j’épice, et je torture un pauvre ourson guimauve en le trempant dans ce bain crémeux.

3. Ton Film de Noël ?
Love Actually, of course ! Je partage ce béguin avec mes hommes (des cœurs de midinettes).

4. La chose que tu aimerais le plus à Noël cette année ?
Une chose matérielle ? Un sac. Noir, en bandoulière, petit et léger.

5. Ton maquillage ou nail-art/manucure pour les fêtes ?
J’ai acheté une crème pour le corps et un fard pour les yeux, avec des paillettes. Je vais briller !

6. Ta tenue pour Noël ?
Une robe ! Je vais faire l’effort de me mettre en robe. Elle est en forme avec une encolure en arrondi et des pans de différents tissus dans les tons de gris et de marrons. Je ne l’ai pas encore reçue…

7. Préfères-tu jouer dehors dans la neige ou rester au chaud, à l’intérieur, avec une boisson chaude ?
Les deux ! Faire un bonhomme de neige, souriant, et me mettre à  la cheminée avec un livre. Sortir mes écharpes en laine et mes plaids.

8. Emballer les cadeaux – Plaisir ou galère ?
J’adore ça ! Je dis toujours aux vendeuses que je suis pressée et que je ferai les paquets à la maison. Je demande bolduc, papier et étiquette… Parfois, elles insistent en disant, mais je vous le fais en deux secondes… et moi à répondre… Non, non, je vous assure, je suis trèèès pressée… Si elles savaient !

9. Plat de Noël ?
Végétariens, ne lisez pas ma réponse !
C’est souvent foie gras et gigot d’agneau. L’agneau est le plat des fêtes dans ma famille ; Pâques et Noël.

10. Ce que tu préfères à propos de Noël ?
La réunion familiale et l’effervescence de l’Avent. La course, les galères, les listes, les décorations, le sapin, les parfums de la maison, les lumières, les biscuits, les chocolats, les petits cadeaux à préparer…

Mes amies, maintenant c’est à vous de répondre… Et ceux et celles qui le désirent, peuvent également le prendre…

.

.

.

Un Noël de tendresse


Il était cinq fois Noël avec Chicky Poo et Samarian
Les samedis du mois sont albums illustrés

.

.

Un Noël de tendresse
Un conte de Bruno Hächler
illustré par Angela Kehlenbeck

.
Un petit ours se languit seul sur le haut d’une étagère. Plein de poussière, on ne distingue plus son joli nœud rouge qu’il porte au cou. Alors, en pleine nuit de Noël, il décide de partir retrouver d’autres amis à lui, dans un vieux hangar à l’écart de la ville, car ils ont tous une mission à accomplir. Les petits et gros ours, oubliés, dorlotés ou encore en vitrine dans les magasins de jouets, ont dans l’idée de faire redécouvrir aux enfants et aux grands la vraie magie de Noël.

Partout, dans toutes les maisons, ils volent les cadeaux qui sont sous les sapins et les remplacent par des petits mots doux qui leur feront rappeler les absents… Il y a ceux qui n’ont pas vu leurs grands-parents depuis trop longtemps, ceux qui ont des proches qui passent les fêtes dans les hôpitaux, ceux qui ont des voisins seuls, sans famille… Noël, après tout, c’est une journée pour rire, chanter, se rassembler, et se rapprocher…

« – Joyeux Noël ! Joyeux Noël ! »

Un très joli album illustré, tout en douceur, qui parle des vraies valeurs de Noël. Les  cadeaux font plaisir, mais l’essentiel reste dans le bonheur d’être ensemble.
A méditer !

.

.

.

Noël chez Ernest et Célestine

logonoel4fois


Il était quatre fois Noël

avec Chicky Poo et Samarian

 

 

noel-chez-ernest-et-celestineNoël chez Ernest et Célestine
Gabrielle Vincent

.

Il n’a pas été facile de convaincre Ernest de faire une fête de Noël ! Célestine qui avait prévu d’inviter tous ses camarades à un réveillon, était à deux doigts de se voir refuser cette joie car Ernest invoquait systématiquement le manque d’argent. Pas d’argent pour les bougies, pas d’argent pour le sapin, pas d’argent pour les cadeaux, pas d’argent pour le repas… Pas d’argent tout court !!!
Nous sommes à une semaine du grand jour, il neige, il fait froid, il y a le vent qui s’amuse à balancer des bourrasques, et Ernest qui ne veut pas abdiquer !
« – … Dis « oui », Ernest, dis « oui » !
– Non ! C’est NON ! Pas cette année ! »
Mais Célestine sait se montrer éloquente avec des mots doux et des câlins. S’ils sont pauvres, ils sont aussi très astucieux. Alors, on commence par aller chercher le sapin dans la forêt, à faire de jolis dessins qu’on enrubanne, puis on va chiner de la vaisselle dans les poubelles et…
… et…  vous le découvrirez en lisant cette belle histoire de Noël, le cœur serré, plein d’étoiles, ému.
Noël est une fête de partage, une générosité de l’âme. Ernest et Célestine vont s’appliquer à donner à cette soirée toute sa magie. Contes, violon, déguisements, farandole, que la fête commence ! Même le petit grincheux du groupe ne résistera pas à l’ambiance et souhaitera revenir le Noël prochain ! Car il y aura une fête… n’est-ce pas Ernest ?

Livre doudou, bonheur pour les enfants, je vous le recommande.

.

ernest-et-celestine-noel-1

.

.

.