Bagels bien garnis…

Septembre américain avec Titine

Vous trouverez d’autres plats chez les marmitonnes :
Asphodèle – Muffins aux myrtilles
Sandrion – Aubergines farcies
L’Irrégulière – Flan aux champignons et aux courgettes
Enna – Cobbler pommes-myrtilles
Hilde – Coffee cake

.
Dimanche dernier, les bagels vus chez Hilde et Enna ont séduit ma gourmandise ! J’ai donc essayé la préparation de Hilde… En cliquant sur son nom, vous accèderez à la recette.

Ces petits pains ont une origine polonaise et ont été importés par les Juifs d’Europe de l’Est en Amérique dans les années 1900.

.

Ingrédients :
Pour les petits pains – Farine, levure, sucre, eau, sel, épices et graines
Pour la garniture – Fromage blanc à tartiner, salade, chèvre (crottins de Chavignol), magret de canard, tomates, oignon rouge, ciboulette, poivre 5 baies

.


Préparation :
– Faites les petits pains avec la recette « ici ». J’ai mis de l’huile d’olive et j’ai passé un jaune d’œuf sur le dessus avant de mettre des graines de sésame et de pavot.
– Ouvrez les bagels et tartinez l’intérieur de fromage blanc ; les deux parts. Ajoutez de la ciboulette ciselée, puis par couche sur la base… de la salade, des lamelles d’oignon rouge, des moitiés de petites tomates, le magret de canard et le crottin de Chavignol.
– Refermez et écrasez légèrement.
– Pour les crottins de Chavignol, je les ai coupés en deux. Je les ai placés sur une feuille de papier sulfurisé sur un plat. J’ai ajouté un filet d’huile d’olive, j’ai poivré avec les 5 baies et je les ai mis quelques minutes au four.

Verdict : Plus que bon !

.

.

.

.

Publicités

Cupcakes à la banane et aux noix

Bonjour les Gourmands !

Nous reprenons en ce jour nos rendez-vous du dimanche et nous passerons un septembre américain avec notre hôtesse Titine.

Cliquez et découvrez des idées de recettes chez :

Béa – Lasagnes
Sandrion – Cake aux courgettes
Hilde – Bagels au saumon et à la sauce au fromage, Grimoires de sorcières pour Halloween, et Gâteau au fromage blanc

 

Cupcakes à la banane et aux noix

Ingrédients :
– 150 g de farine
– 80 g de beurre
– 2 œufs
– 70 g de sucre
– 2 bananes
– 1 sachet de levure
– 2 cuillères à soupe de miel
– 1 poignée de cerneaux de noix
Pour la chantilly : Mascarpone, sucre glace, colorants alimentaires et d
écorations.

Préparation :
– Mélangez dans une terrine la farine, les œufs, le sucre, la levure et le miel.
– Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la pâte.
– Écrasez grossièrement les cerneaux de noix, écrasez à la fourchette les bananes et mélangez à la pâte. N’oubliez pas d’épargner des cerneaux pour la déco.
– Versez dans des petits moules et mettez au four environ 15 à 20 minutes.
– Sortez les cupcakes et laissez-les refroidir.
– Pour la chantilly, battez au fouet électrique le mascarpone avec le sucre glace et versez quelques gouttes de colorant.
– Mettez la préparation dans une poche avec douille et décorez le dessus de vos gâteaux…
– Mettez au frigidaire vos cupcake pour la bonne tenue de la chantilly.
Vous pouvez également parfumer le mascarpone avec un arôme ; vanille, pistache, citron, café, cannelle…

Verdict : Très bon, mais je dois vraiment apprendre à manipuler les poches avec les douilles sans en mettre partout !
Dans le jaune, j’ai mis du citron. Dans le vert, c’est de la pistache. Et dans le bleu, de la vanille.

.
.

.

.

La quiche aux épinards qu’aurait pu faire Miss Agatha Raisin

Tous les dimanches de juin se passeront en Angleterre avec Cryssilda et Lou.

Et vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Muffins, boîtes aux surprises
Béa – Pastilla au poulet
Estellecalim – Trifle aux fruits rouges

.

Je lisais la semaine dernière le premier tome des enquêtes d’Agatha Raisin,
où une quiche aux épinards est l’arme du crime,
et j’ai eu des envies de quiche aux épinards tout au long de ma lecture.

Quiche aux épinards

Ingrédients :
– 1 pâte brisée
– 1 sachet d’épinards hachés surgelés
– 2 petits pots de faisselle
– 3 œufs
– Gruyère râpé
– 1 oignon
– Curry tradition, muscade, sel

Préparation :
– Faites votre pâte, étalez-la et garnissez-en le plat à tarte. Piquez la pâte avec une fourchette. Saupoudrez de muscade le fond.
– Faites revenir votre oignon émincé, sans trop le dorer.
– Cuisez vos épinards surgelés environ 5 minutes en remuant (sans eau) et laissez refroidir. En principe vous pouvez vous dispenser d’égoutter.
– Dans un saladier, mélangez les œufs, une grosse poignée de gruyère râpé, la faisselle, l’oignon, le curry, du sel et ajoutez les épinards.
– Versez le tout sur votre pâte.
– Mettez au four, cuisson environ 25 à 30 minutes.

Verdict : Avec la salade craquante prise dans le jardin… Quiche réussi !

 .

.

.

.

Rolls à la viande

Tous les dimanches de juin se passeront en Angleterre avec Cryssilda et Lou.

Cette fois, j’ai pris cette idée sur le blog d’Enna où elle présente des feuilletés à la chair à saucisse qu’elle dit irrésistibles ! Comme à mon habitude, j’ai personnalisé…

Vous trouverez d’autres recettes chez :
Sandrion – Smoothies framboises
Béa –
Hilde – Mini cherry bakewells
Sharon et Nunzi – Cake aux pépites de chocolat

Rosa – Petits flans au mascarpone avec fruits rouges et caramel

 

Rolls à la viande

.
Ingrédients :
– Pâte feuilletée prise chez le boulanger
– 500 g de viande hachée, mélange de bœuf et de veau
– 2 œufs
– 1 jaune d’œuf
– 6 tomates-cerises
– 3 carottes râpées
– Ciboulette, persil, ail, oignon, cumin en poudre, sel, poivre, graines de sésame
(Vous pouvez ajouter des raisins secs)

Préparation :
– Étalez votre pâte et coupez des rectangles.
– Dans un saladier, mélangez votre viande hachée prise chez le boucher, avec les tomates, l’oignon et l’ail coupés finement, puis faites revenir le tout dans un wok environ 3 minutes pour une première cuisson.
– Ajoutez la ciboulette, le persil, le cumin, les œufs, les carottes râpées, le sel et le poivre.
– Sur vos rectangles mettez un boudin de farce et fermez en rabattant les bords. Badigeonnez avec un jaune d’œuf et parsemez de graine de sésame.
– Placez les rolls sur une plaque couverte de papier sulfurisé et enfournez entre 15 et 20 minutes suivant les fours.

Verdict : Nous avons tous apprécié et nous l’avons mangé avec une petite salade.

.
.

.

.

La quiche fatale


Le mois anglais avec Cryssilda et Lou

Littérature anglaise avec Titine
Policier avec Sharon

 

La quiche fatale
Agatha Raisin enquête.
M.C. Beaton

.

Nous sommes à Carsely, un charmant petit village dans les Midlands de l’Angleterre. Tout y est comme sur les cartes postales, très pittoresque et préservé : des cottages en pierre avec des toits en chaume et des jardins fleuris, une belle campagne vallonnée, des sentiers ombragés, des vieilles églises et quelques châteaux à visiter… Ce coin paradisiaque, un peu suranné, a depuis longtemps séduit notre héroïne Miss Agatha Raisin qui l’estampille de trois critères : « beauté-tranquillité-sécurité ».

A cinquante-trois ans, Agatha Raisin a décidé de vendre son agence de relations publiques et de prendre une retraite anticipée dans ce coin paisible des Cotswolds, loin de l’hyperactivité de Londres. Un cottage remis à neuf par un décorateur, dans un style bucolique et romantique, une bicyclette pour entretenir la forme et une panoplie de sourires et d’amabilités pour sympathiser avec les « autochtones », elle s’imaginait être en totale harmonie avec l’ambiance. Mais au bout d’une semaine, après avoir échoué dans ses approches amicales et écumé tous les sites touristiques de la région, elle plonge dans un profond ennui. Que lui ont-ils souhaité à l’agence le jour de son départ ? Ah oui ! qu’elle se dégote « un gentil fermier » pour passer le temps. Seulement ce n’est pas facile à trouver et l’espèce masculine agglutinée au pub n’est guère encourageante.

C’est en faisant ses courses à l’épicerie-bureau de poste du village et en lisant une affichette punaisée au mur que l’idée lui vient. Elle pourrait avoir une certaine reconnaissance si elle remportait le concours de quiches organisé par le village ! Le fait de ne pas savoir cuisiner n’étant pas un problème essentiel pour elle, Agatha part acheter chez un traiteur réputé de Londres une magnifique quiche aux épinards qu’elle arrange pour faire croire qu’elle est de sa composition. Seulement, il va y avoir comme un petit ennui… L’honorable major Cummings-Browne, chargé d’attribuer le prix, meurt le soir même après avoir pris une collation avec les restes de la quiche aux épinards d’Agatha.
Empoisonnement à la ciguë aquatique, plus communément appelée le persil des marais, elle est accusée de meurtre le temps des prémices de l’enquête menée par un jeune lieutenant de police, Bill Wong, qui l’innocente très vite.

Donc, comme le dirait Hercule Poirot dans une de ses histoires, si ce n’est pas elle qui a tué le major, qui l’a tué ? Malgré les objections de Bill Wong, Agatha s’investit dans l’enquête et fait craqueler le vernis bien lisse de ses nouveaux voisins.
« Beauté-tranquillité-sécurité » ?

.
Agatha Raisin n’est pas une Miss Marple. Elle est une femme non conventionnelle, massive, très directe, qui inspire peu la sympathie à son voisinage. Pourtant sous cette carapace qu’elle s’est façonnée depuis son enfance, elle a un cœur marshmallow recouvert de liberty. Ce petit village dans lequel elle veut se retirer, elle l’a rêvé. Fille de la ville, elle recherche dans cette campagne des racines terriennes et le label racé qui lui fait défaut. Bien entendu, rien ne se passe comme prévu (surtout lorsqu’on n’est pas un natif du coin) et le roman raconte aussi bien ses mésaventures sociétales que ses investigations sur le meurtre commis.
Une trame classique pour ce premier tome de la série, peut-être trop, sans dénouement spectaculaire, et une kyrielle de personnages qu’il est parfois difficile de restituer dans l’histoire lorsque notre attention papillonne, ce livre reste quand même une lecture agréable qui ne se refuse pas. Il a le mérite de me donner envie de lire un Agatha Christie et de faire une quiche aux épinards…
Je lirai certainement la suite.

 

.

Agatha Raisin, série télévisée

.

.

 

 

Muffins aux cerises

Tous les dimanches de juin se passeront en Angleterre avec Cryssilda et Lou.

C’est sur le blog de Sandrion que j’ai pris la recette de ces muffins aux cerises. Si vous désirez tenter cette préparation toute simple, je vous invite à cliquer sur le lien.
Pour personnaliser ce petit gâteau anglo-saxon j’ai ajouté des amandes effilées et de la cannelle. Je n’ai pas parfumé au kirch. Ils sont très bons !

Vous découvrirez d’autres recettes chez…
Sandrion –
Tiramisu au citron et limoncello
Béa – Riz sauté aux crevettes et salsa tomates pastèque
Hilde – Porridge avec différentes garnitures
Enna – Sausage rolls (feuilletés à la chair de saucisse)
Pralinerie – Crumble

.

.

.

.

Salade de poitrine fumée et petits pois

Tous les dimanches de juin se passeront en Angleterre avec Cryssilda et Lou.

Vous trouverez d’autres recettes chez…
FondantGrignote – Drizzle cake au citron
Sandrion – Muffins aux cerises pour le mois espagnol de Sharon

Estellecalim – Salade de riz pour l’été
Béa – Paella pour le mois espagnol de Sharon

.

IMGP3374a
Salade de poitrine fumée et petits pois


Dans le cabinet de curiosités de Madeleine-Miranda, on voyage beaucoup ! Et dans ces pérégrinations, les gourmandises sont souvent mises à l’honneur. Dans un article, Madeleine-Miranda nous présente un bar à vin qui se trouve pas loin de son travail, « à deux pas de Oxford Street », et qui fait une salade au jambon très tentante. Des bases données, j’ai composé la mienne…

Ingrédients :
– Tranches épaisses de poitrine fumée
– Petits pois frais
– 1 demi concombre
– 1 avocat
– 2 petits oignons nouveaux (blanc et tige verte)
– Cheddar au poivre
– Feuilles de menthe
– Sauce : 1 yaourt crémeux ou du fromage blanc, menthe et coriandre fraîches, sel, poivre, huile d’olive, citron

Préparation :
– Ébouillantez les petits pois quelques minutes (frais ou surgelés), passez-les à la passoire sous un filet d’eau froide et réservez-les dans un saladier.
– Épluchez et coupez la moitié d’un concombre que vous mettrez dans le saladier avec les petits pois. Enlevez la peau de l’avocat et coupez-le… ainsi que le petit oignon dont vous aurez enlevé la première pellicule du bulbe et de la tige.
– Préparez votre sauce en mêlant yaourt-menthe-coriandre-citron-sel-poivre-huile.
– Faites poêler les tranches de poitrine fumée.
– Dans le saladier mêlez le tout et déposez votre tranches de poitrines fumée encore tièdes. Vous pouvez également les coupez.

Verdict : Une très bonne salade, facile à réaliser et complète. Parfaite pour un soir d’été.

.

IMGP3393b

.

.

.