Le tag : Et si Noël était…

Voici le tag que Chicky poo et Samarian nous adressent
dans le cadre de leur challenge « Il était six fois Noël ».

Si Noël était…

Une gourmandise : Un pain d’épices, une salade de fruits, du croqua.
Une musique : « Ave Maria » de Bach, chanté par Maria Callas
Un livre : Des albums illustrés pour enfant qui racontent Noël.
Un film : « Love actually », « Harry Potter »
Un souvenir d’enfance : La participation costumée à une messe de minuit
Une décoration : Le sapin
Une couleur : Deux couleurs… vert et rouge
Un cadeau : D’hier, une poupée Bella, d’aujourd’hui, une paire de boucles d’oreille
Une émotion : La joie
Un plat : Un gigot d’agneau ou l’agneau à la stretta
Un vêtement : Un pull que j’étrenne pour la première fois le soir du réveillon.
Un rêve : Qu’on me dise que le Père Noël me veut dans son équipe.
Une image : Mes garçons qui découvrent leurs cadeaux.
Une tradition : La lettre au Père Noël est indispensable.
Une boisson : Un chocolat chaud à la cannelle avec une noisette de chantilly

Un bonbon : Un nougat
Une odeur : Des épices, de la cannelle…

D’autres tags chez Les Sorcières, Sorbet-Kiwi, Chickypoo, Samarian, Isabelle, Lilas, NathChoco,

 

 

 

Petits bonheurs du printemps

étiquette ancienne21
A la veille de l’été, je sors mon bocal à « petits bonheurs » et je relis ces instants saisis sur des morceaux de papier. C’est le temps du partage…

1. Un dimanche sous les marronniers avec des amis et… un BON D’ACHAT chez un libraire… youpiii !
2. Quand Louise, dans sa cuisine, voudrait me tordre le coup et quand Hilde se trompe dans les liens (elle comprendra !)… Quand je lis les billets de Cécile… et quand tous les lundis soirs, je rigole chez Asphodèle.
3. Une mercerie qui ferme et qui solde tout à 50% !!!
4. Visite du beau-père = un jardinier 24h/24h pour mes fleurs !
5. Quand je découvre un minuscule bout corné de la tapisserie et que j’arrache tout un pan. Ça veut dire que maintenant, il n’y a plus à tergiverser ! Il faut refaire la chambre !
6. Toute une journée froide et pluvieuse. Pas jardinage, pas ménage… non-non… lecture non-stop !
7. Mon albizia qui repart. Le plus bel ornement de mon jardin qui s’est fendu en deux l’année dernière.
8. Mes garçons. Une chambre bien rangée pour l’un et un dessert à la fraise pour l’autre.
9. Un mariage dans la famille, tout le monde réuni.
10. Une proposition d’Eiluned pour un ouvrage patchwork qu’il me tarde à commencer !

Un printemps qui a défilé très vite, un printemps de transition pour plein de choses… Vive les petits bonheurs !
Vous en trouverez d’autres chez NathChoco, Pyrausta, et Soène

 

IMGP0706

.

.

.

Petits bonheurs de l’hiver

.
La veille du printemps c’est un retour sur les joies de l’hiver, les instants que l’on partage et que l’on aime se rappeler.
Nous nous retrouvons ce jour pour une sélection de dix petits bonheurs. Le choix n’est pas évident, nous aurions aimé tous les raconter…

logobonheur4

1. Un après-midi films-pop-corn avec mes hommes. Vacances, cheminée, plaids, quatre têtes vides, bluette sentimentale, régression totale et bien-être infini.
2. Une nappe qui coûtait 35 euros et à la dernière démarque je l’ai eue à 1,50 !
3. Un tea-time exceptionnel chez Jeanne. Des toasts au concombre et à la crème, au foie gras et à la figue, au saumon… un cake au gingembre et aux agrumes, un thé anglais dans sa théière aux couleurs de l’Union Jack. J’étais ailleurs !
4. Un beau marque-page qui arrive du Japon. Et toute cette correspondance, des cartes de vœux, de vacances, des musées… un dessin de Youenn.
5. 17h, jour d’hiver, sortie de l’atelier patchwork, ciel bleu, mousselines de nuages, lune, douceur. « Regarde comme c’est beau ! Là… Syl… je me sens heureuse. » C’est vrai ! je ne dis rien mais j’approuve… c’était un ciel magnifique.
6. « Maman, tout va bien, je suis dans l’avion. »
7. Soirée pyjama !!! Cinéma, jeux, bavardages, mer ? A refaire.
8. Benj est là pour le week-end. Ce sont les portes ouvertes dans son ancien lycée. Je viens de le laisser au portail. J’ai rajeuni de trois ans.
9. Sourire canaille de JB.
10. Maman, papa, si loin et si proches.

11. Un poème offert par Valentyne.

L’air en conserve

Dans une boîte, je rapporte
Un peu de l’air de mes vacances
Que j’ai enfermé par prudence.
Je l’ouvre ! Fermez bien la porte
Respirez à fond ! Quelle force !
La campagne en ma boîte enclose
Nous redonne l’odeur des roses,
Le parfum puissant des écorces,
Les arômes de la forêt…
Mais couvrez-vous bien, je vous prie,
Car la boîte est presque finie :
C’est que le fond de l’air est frais.

Jacques Charpentreau

.

Chez Soène, Nahe, Liliba, Asphodèle, NathChoco, Louise, Evalire, Lorouge, Rp1989

.

syl bocal vert the green page fb

.
.
.
.
.

Abécédaire de la personnalité

tag de az.
Taguée par Nahe, ce jeu consiste à donner à chaque lettre un mot qui nous correspond.
Un peu de moi en 26 lettres…

A. Amoureuse.
B. Bibliothèque. Partout le regard se pose sur des rayonnages.
C. Corse. Pour tout ce qu’elle représente ; plus qu’une terre.
D. Décoration. Avec un rien, de bric et de broc.
E. Enfants. Les miens.
F. Florentine. Dans une autre vie… c’est sûr !
G. Générosité. J’exècre le contraire.
H. Belle calligraphie. Horloge et poudre de temps.
I. Illustrations. J’aime les livres d’images.
J. Jardinage. Une source de bien-être., communion avec la terre.
K. Kilosss. Comment faire ?
L. Laurence. Mon enfance.
M. Musées. De tous les pays !
N. Noël, Nicole. Ma maman m’a offert cette magie.
O. Organigrammes. Dès le réveil ! Habitude professionnelle que j’ai conservée.
P. Patchwork. Une affaire de tissus. Ce n’est pas coudre, c’est harmoniser.
Q. Quartet. Ma petite famille.
R. Rochester… et vous savez pourquoi…
S. Shalimar. Un parfum, un orient, des contes…
T. Tarte. Tarte, je le suis, et à tous les fruits.
U. Utopiste. Trop peut-être ?!
V. Verroterie. Je suis attirée par les bijoux, les pierres, leurs formes fleuries.
W. Wisigoth qui habite un wigwam et qui prie le walhalla sous un wellingtania.
X. J’ai déjà changé une roue ! Il m’a été bien utile.
Y. Petite, je voulais le supprimer de mon prénom. Quelle idée !
Z. Zorro. Justicier masqué and my father.

Et je transmets ces lettres à Asphodèle, Somaja, Louise, Sharon, Adalana et Touloulou.

.
alphabet-coloriage-19

.
.
.
.
.

Vous avez demandé un award ?

Parce que c’est elle qui me le demande…

.
Vintage wallpaper.

Je vais suivre l’idée d’Asphodèle et répondre au tag par des révélations vraies et fausses. A vous de dépatouiller…

1. Un jour, j’ai vu mon oncle dans sa voiture. J’ai couru jusqu’à lui pour lui dire bonjour, je me suis assise à la place du passager et… ce n’était pas mon oncle.

2. J’ai retrouvé mon menuisier, qui devait me rendre un devis depuis un an, sur le chantier d’un magasin. Je lui ai demandé pourquoi il tardait à me le faire… je lui ai proposé de repasser à la maison… je lui ai demandé des nouvelles de sa famille… Je ne comprenais pas pourquoi il avait un drôle de sourire… Oups ! pardon !!! désoléééée !!! vous lui ressemblez tellement… c’est vrai ! mon menuisier est proche de la retraite, petit, cheveux gris et lui était tout pareil, grand, brun et la quarantaine.

3. Mes proches m’interdisent de dire bonjour aux gens dans la rue. Et surtout de ne pas courir derrière eux.

4. Il me regardait. Je le regardais. Je ne dois plus dire bonjour à des gens que je crois connaître. Je l’ignore. Il continue à me sourire. Il me drague ?…
– Madame P. vous allez bien ?
– Vouiiii… (((On se connaît !!!!!! Mais qui c’est ????)))
– Je viens pour un tapis.
– Mmmm
– Bon… ben… au revoir !
– Au revoir Monsieur.
Plus tard dans la voiture… Merdum !!! c’était mon pharmacien ! C’est sûr, il n’avait pas sa blouse.

5. Je vous l’ai déjà dit que j’avais touché les fesses d’un monsieur inconnu aux bataillons ?!

6. Et que j’ai dégringolé les marches devant des milliers de grévistes sur le parvis de l’hôpital… infirmiers, ambulanciers, internes… La honte de ma vie !!! Enfin, la première… car la seconde a été sur la place du marché devant… mon pharmacien !!! Ils ont applaudi, j’ai salué et j’ai couru loin, très loin…

7. Je suis distraite.

Et voilà, vous savez tout !
Je tague à mon tour des copines :
Didi 1, Didi 2, BleuViolette, Cécile, Nahe, Fanny, LylouAnne et Philisine. Amusez-vous !

.
.
.
.
.
.

Le bocal à bonheur

IMGP1498 .

Entre vous et moi,
avant la fin de ce premier mois de la nouvelle année, je tiens à vous montrer mon bocal à bonheur. Il est MA résolution.

Tout commence chez NathChoco qui a décidé d’écrire tous les jours ses petits bonheurs sur son blog. Je trouvais l’idée belle et j’en ai référé à Nahe, copine blogueuse Belge et compagne complaisante dans différentes activités… lectures, vélo, bricolage, cuisine, SWAP, divagations en tout genre… (Merci Nahe !)…
Aussitôt, elle me parle d’un vrai bocal qu’on pourrait remplir tous les jours, ou suivant nos états d’âme heureux, et qu’on ouvrirait à la fin de l’année pour parcourir ces moments privilégiés.

Quelle belle initiative ! et je mettrai le bocal dans mon bureau…
Pour continuer l’histoire… Je commence par les laisser sur le blog de NathChoco en commentaire des siens, pour ne pas les oublier, je cherche un beau « bocal » dans les boutiques, je le trouve, je le décore (il faut le personnaliser et la customisation est un de mes hobbies), je cherche de beaux papiers (j’en ai reçu à Noël…), et… mais je suis prête !

.
IMGP1499

.
J’écris mes sourires, mes enchantements, ma plénitude, lorsque Nahe me dit qu’elle le fait avec ses filles. Là, je fonds ! J’aimerais tant le faire avec mes garçons !!! Alors, j’ose, je profite d’un déjeuner (je suis en tête à tête avec JB) pour le lui proposer.
– Dis… tu sais… je fais un bocal à bonheur.
– ??????????? (imaginez la tête d’un ado de 17 ans)
– Tu voudrais le faire avec moi ?
– (et un ange passa)
– Pas tous les jours. Tu mettrais ce qui te fait plaisir, quand tu es très content.
– (il mâchouille, le regard inexpressif)
– Ca serait bien.
Et là ! Lumière !!! Il me livre mon bonheur du jour !!! Non, ce n’est pas qu’il accepte, je savais qu’il n’allait pas le faire, je connais son espèce ! Non… mais il me donne son sourire canaille qu’il avait quand il était petit. Un sourire qui éclaire tout son visage, qui dévoile ses fossettes et qui atténue la barre de ses sourcils.
– Vraiment ? Je pourrais écrire tout ce que je veux ???
Ah ! les enfants…
.

img309

.
.
.
.
.