Les gâteaux de Noël ont disparu !


Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian
Les samedis du mois sont albums illustrés

.

.

Les gâteaux de Noël ont disparu !
Une histoire de Francesca Bosca
illustrée par Giuliano Ferri

.

Dans la famille du pâtissier du village de Saint-Michel, on travaille sans relâche tous les jours pour les fêtes. Même le petit Lucas assiste son papa à la confection des gâteaux qui ont fait la renommée du pâtissier. Une gourmandise au chocolat et aux cerises confites que tout le monde commande pour leur repas de Noël.
Alors, après avoir mis la dernière cerise sur le dernier gâteau, c’est l’étape des livraisons qui se fait la nuit, sur le palier de chaque maison.
Mais le lendemain, les clients ont la terrible surprise de ne pas découvrir les boîtes joliment enrubannées, car quelqu’un les a volées !
Pendant que tout le monde se lamente sur ce fait, Lucas s’aperçoit que le sol enneigé a emprisonné des empreintes de pas. En les suivant, loin aux abords de la forêt, il découvre une chaumière où sont entassées toutes les boîtes ; un véritable trésor !

Qui a commis ce détestable larcin ? C’est le bûcheron Bruno, un gros ours, qui surprend Lucas et l’enferme aussitôt dans une cage ! Il ne veut pas lui faire du mal, il veut seulement manger tous les gâteaux sans que personne ne l’embête… Seulement, la gourmandise poussée à son extrême n’est pas bon pour la santé et Bruno tombe malade.
Pauvre ours ! Pas rancunier, Lucas lui propose de le soigner avec une tisane bien chaude comme le fait sa maman quand il a mangé trop de chocolat.

 

Oui… pauvre ours ! Bruno raconte alors à Lucas pourquoi il a volé les gâteaux…
C’est Noël, tout le monde a droit à une deuxième chance pour se faire pardonner. C’est Noël et tout le monde sera content… C’est Noël, et Lucas, assisté de son apprenti pâtissier Bruno, va refaire tous les gâteaux.

.
Une très belle histoire superbement illustrée pour les soirées juste avant Noël. Le partage, la compassion, la générosité et le pardon sont des éléments importants qu’il ne faut pas oublier en cette fin d’année. Paix et joies !

Recette du gâteau donnée par Lucas

280 g de farine – 150 g de beurre – 200 g de sucre – 2 œufs – 100 g de chocolat – 1 verre de lait – 1/2 sachet de levure

Casse le chocolat en morceaux et fais-le fondre dans une casserole au bain-marie. Ajoute le beurre et laisse-le fondre également. Verse ensuite le reste du lait, mélange bien et laisse refroidir le tout. Bats les blancs d’œufs en neige ferme. Mélange les jaunes avec le sucre de façon à obtenir une crème lisse. Incorpore petit à petit à cette crème la moitié de la farine tamisée, le mélange chocolat-beurre-lait refroidi, puis le reste de la farine. Ajoute alors les blancs d’œufs battus en neige et la levure, et mélange jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Verse la pâte dans un moule préalablement beurré et saupoudré de farine, et mets-le au four préchauffé à 180°. Laisse cuire le gâteau 30 minutes environ…
Démoule-le dès la sortie du four et laisse-le refroidir. Décore-le de crème fouettée et de cerises confites.

.

.

.

.

Un tiramisu pour Halloween et truffes-citrouilles

La cuisine de sorcière pour octobre avec Hilde et Lou
Une recette déclinée en noir et orange et la battle des truffes en chocolat version citrouille…
Billet n° 22

Des billets chez

Hilde – Truffes-citrouille en chocolat et Cornish Pasties
SKTV – Truffes-citrouilles en chocolat

Kobaitchi – Truffes-citrouille en chocolat
Nathalie – Gouttes de sang sur fond blanc
Sharon – Choco-coco du zombie
Fondant – Courge butternut à cheval façon Bidib
Béa – Boulghour à la butternut et à la feta

Ingrédients pour 4 personnes :
– Boudoirs
– 1 mascarpone
– 2 œufs
– 4 cuillères à soupe de sucre glace
– Chocolat noir en poudre
– Marsala, café
– Colorant alimentaire orange (rouge + jaune)

Pour la truffe citrouille au chocolat, vous trouverez les consignes « ici », « ici »
(Chocolat noir en poudre, beurre, chocolat noir pour pâtisserie, épices, et pour recouvrir, soit avec de la pâte d’amande, soit avec du chocolat blanc teinté, soit avec une pâte à sucre)

Préparation :
– Écrasez le mascarpone dans un récipient, mélangez le jaune d’œuf, le sucre glace et, délicatement, le blanc en neige.
– Colorez ce mélange avec quelques gouttes de colorants alimentaire orange.
– Pour le trempage des boudoirs, mettez 1/2 verre de marsala pour 1/2 verre de café.
– Dans un plat à gratin, saupoudrez le fond de chocolat en poudre puis…
– Rangez les boudoirs après les avoir trempés (légèrement) dans le marsala-café.
– Lorsque le fond est tapissé, mettez une couche de la mixture « mascarpone » et ré-saupoudrez de chocolat.
– Faites un autre étage en procédant de la même manière.
– Il est souhaitable de le faire la veille et de le ranger dans le frigidaire avant de le déguster.

Verdict : Pour les truffes-citrouilles, j’ai utilisé de la pâte à sucre et non du chocolat blanc fondu. Et là… ce fut une catastrophe ! On le voit bien sur la photo, ce n’est pas régulier. A refaire !

 

.

.

.

Pancakes au potimarron, nappage caramel et chocolat

La cuisine de sorcière pour octobre avec Hilde et Lou
Une semaine citrouille !

Vous trouverez d’autres recettes chez…

Hilde – Cupcakes au butternut, spécial Halloween
Nathchoco – Tarte de potimarron et noix de pécan
Sandrion – Les brioches inavouables de Minerva McGonagall
Ma petite bibliothèque – Butternut à cheval
Pedro – Margaritas d’ensorceleuses
SKTV – Muffins potiron noix cranberry
Blandine – « Une soupe 100% sorcière », album jeunesse et recette
Véro – Velouté de potimarron au lait de coco

Béa – Coca algérienne

.

pancake poire 1Pancakes potimarron

Ingrédients :
– 1 potimarron
– 180 g de farine
– 3 œufs
– 5 cuillères à soupe de sucre
– 20 cl de crème liquide
– 1 sachet de levure
– 3 cuillères à soupe d’huile d’arachide
– Garniture : Mousseline, confiture de gingembre, caramel, chocolat et poire

Préparation :
– Réduisez en purée la tranche de citrouille (après cuisson) et ajoutez à la pâte des pancakes.
– Pour la pâte des pancakes, mélangez au batteur chaque fois que vous incorporez un ingrédient à la pâte. En tout 6 ou 7 fois.
– Formez des petites crêpes sur une poêle bien huilée et cuisez, recto-verso.
– Vous pouvez présenter 3 pancakes par assiette avec de la chantilly, du chocolat et du caramel. J’ai mis des tranches de poire sur le dessus et j’ai intégré à la chantilly-mousseline de la confiture de gingembre.

Verdict : Toutes les saveurs se marient divinement ! Nous avons un goût de marron. Le gingembre ajoute au sucré une note poivrée. La mousseline est plus légère que la chantilly. Et le chocolat-caramel n’est plus à débattre… c’est exquis !
Un dessert facile, vite fait et de saison.

.
pancake poire 2

.

.

.

10 kg d’abricots

Les Gourmandises reprendront en septembre ! Nous vous souhaitons un bel été et de bons appétits… A bientôt !

Vous trouverez des recettes chez…
Sandrion –
Béa –
Nathalie – Pain d’aubergines et livre de recettes de Nina Kehayan « Voyage de l’aubergines »

 

.

Avec 10 kg d’abricots j’ai fait
de la confiture (ajout d’amandes effilées), une tarte (compotée d’abricots et sur le dessus des spéculoos mixés) et des bavarois…
Quant aux noyaux, j’ai lu qu’on pouvait faire de la liqueur.


Ingrédients pour un très grand bavarois (10 parts) :
– 1 moule à charnière
– 1 kg d’abricots
– Biscuits boudoirs ou biscuits roses de Reims
– 2 crèmes fleurette
– Sirop à l’abricot
– 1 flacon de coulis d’abricots
– 1 tablette de chocolat noir pour pâtisserie
– 50 g de beurre
– 16 cuillères à soupe de sucre glace
– 10 feuilles de gélatine

Préparation :
– Rincez les abricots, dénoyautez-les et mixez-les. Si les abricots n’ont pas une saveur prononcée, vous pouvez mettre un filet de sirop. Goûtez pour voir si ce n’est pas trop acide.
– Dans un moule à charnière, tapissez la paroi et le fond de biscuits que vous aurez légèrement trempés dans un sirop (eau + sirop d’abricot).
– Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie et 4 feuilles de gélatine que vous aurez préalablement faites trempées dans de l’eau pour les ramollir.
– Préparez votre chantilly avec 8 cuillères à soupe de sucre glace. Avant de la monter, prévoyez de mettre votre bol et fouet du batteur dans le congélateur, environ 5 minutes.
– Mélangez le chocolat fondu avec la chantilly et versez dans le moule pour une première épaisseur.
– Réservez au frigidaire. Remettez le bol et le fouet au congélateur (après, bien entendu, les avoir lavés !).
– Refaites une chantilly en procédant de la même manière que la précédente et incorporez la purée d’abricots avec 4 feuilles de gélatine ramollies et fondues dans un peu de sirop.
– Nappez sur le dessus de la mousse au chocolat et réservez au frigidaire.
– Pour la troisième étape, mélangez le coulis à l’abricot avec 2 feuilles de gélatine… Ramollissez les feuilles, mettez le coulis dans une casserole, ajoutez les feuilles et faites-les fondre deux minutes sur feu doux, en tournant.
– Tapissez le dessus du bavarois avec le nappage et réservez au frigidaire.
– Pour la décoration, vous pouvez ajouter des fruits, des copeaux de chocolat blanc, des pistaches, des éclats de meringues, des vermicelles de chocolat, des feuilles de menthe…

Verdict : Très bon ! Et ma copine Cathy dit… « Très très bon ! ».

.

.

.

.

Bavarois chocolat-poires

Dlogogourmandises2017-2imanche gâteaux ! les Gourmandises vous proposent des douceurs.

Chez…
Nahe – Crumpets

Asphodèle – Gâteau à l’orange sanguine
Sandrion – Gâteau Petit-beurre
Hilde – Petits pains cannelle et
« La Petite Boulangerie du bout du monde » de Jenny Colgan
Didi – Moelleux au citron
Béa – « La cheffe, roman d’une cuisinière  » de Marie N’Diaye et
Calamars à la sauce américaine

Grillon – « La cheffe, roman d’une cuisinière » de Marie N’Diaye

J’ai fait un bavarois au chocolat et aux poires

Ingrédients et préparation – moule à charnière :
1ère étape, le biscuit :
– 1,5 paquets de spéculoos mixés
– 100 g de beurre fondu
Mélangez le tout et tassez la mixture au fond de votre moule à charnière (sur une feuille de papier sulfurisé).
2ème étape la mousse au chocolat :
– 1 tablette de chocolat noir pâtissier fondu
– 50 g de beurre fondu
Mélangez le tout délicatement sans faire brûler.
– 2 jaunes d’œufs
– 1 briquette de crème fleurette
– 30 g de sucre glace
Avant de monter la chantilly, mettez au congélateur le bol, le fouet et la crème au congélateur durant 10 minutes.
Battez les jaunes d’œufs avec le sucre glace jusqu’au blanchiment. Puis mélangez cela avec le chocolat et beurre fondus tiédis. Ajoutez la chantilly montée.
Versez la mousse sur le fond spéculoos et réservez au frigidaire.
Mousse aux poires :
– 2 grosses boîtes de poires au sirop mixées
– 1 briquette de crème fleurette montée en chantilly
– 80 g de sucre glace
– 3 feuilles de gélatine
Avant de monter la chantilly, mettez au congélateur le bol, le fouet et la crème au congélateur durant 10 minutes.
Montez la chantilly avec la crème et le sucre glace. Mixez les poires. Mélangez les deux.
Ramollissez la gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole, faites-la fondre avec un peu de sirop de poires. Ajoutez à la mousse de poires.
Sortez le moule du frigidaire, garnissez sur la mousse au chocolat avec la mousse de poires.
Remettez au frigidaire.
Gelée de poires :
– 1 grosse boîte de poires au sirop mixées
– 50 g de sucre glace
– 2 feuilles de gélatine
Mixez les poires, ajoutez le sucre glace et la gélatine ramollie et fondue comme précédemment.

En décoration, vous pouvez mettre des vermicelles de chocolat, des poires, d’autres fruits… des feuilles de menthe. Ce gâteau est délicieux  et vous pouvez le préparer la veille, ce qui est très appréciable lorsque le temps du lendemain est compté.

.

bavarois

.

.

.

Chocolat et cœur Raffaello

logogourmandises 16

Les Gourmandises vont bientôt fêter leur 6ème édition. A cette occasion en février, nous organiserons un jeu culinaire avec une enveloppe surprises à la clef. Ce jeu sera ouvert à toutes les marmitonnes de la brigade ainsi qu’aux personnes qui nous suivent régulièrement.

Aujourd’hui, le thème était d’aller piquer une recette chez une copine. J’ai opté pour les muffins aux framboises et cœur Raffaello de Marion avec une version chocolatée.
Vous trouverez ce dimanche des recettes chez…

Hilde – Pain de route des elfes
Sandrion – Sablés géants
Béa – Galette des rois poire-chocolat
Asphodèle – Feuilletés à la cannelle et salade de fruits
Nahe – Pancakes à la ricotta
Nathalie – Yaourt à la betterave épicé

 

 chocoraffaello-1
Pour mes petits gâteaux, j’ai suivi la recette de Marion, mais j’ai remplacé les framboises par du chocolat (1 tablette). En plus des Raffaello, j’y ai mis quatre pépites de chocolat noir.

Aujourd’hui, lectures ! J’ai quelques retards à rattraper. A bientôt, et passez un bon dimanche !

.

chocoraffaello-2

.

.

.

La bûche de Noël

logonoel4fois

Les Gourmandises passent Noël en compagnie de
Chicky Poo et Samarian pour Il était quatre fois Noël

Vous trouverez d’autres cuisines chez…
Béa – Spritz Bredel
Sandrion – Miroirs de Noël

 

.

La bûche de Noël

Ingrédients :
Pour la génoise
– 4 œufs
– 1 verre de sucre en poudre
– 1 verre de farine
– 1 sachet de levure
– Vanille liquide

Pour la crème pâtissière
– 45 cl de lait
– 3 jaunes d’œufs
– 100 g de sucre
– 50 g de farine
– Liqueur de Grand Marnier
– Bâtonnets d’oranges confites

Pour la ganache
– 1/2 tablette de chocolat

– 1/2 briquette de crème semi-liquide
Décoration
– Sucre glace, perles, framboises…

Préparation :

La génoise

– Battez les 4 jaunes d’œuf avec le sucre et 3 cuillères à soupe d’eau tiède pour faire mousser. Ajoutez peu à peu la farine et la levure. Incorporez les 4 blancs montés en neige. Mettez quelques gouttes d’arôme vanillé. Sur une plaque, étendez la pâte sur 1 cm d’épaisseur et faites cuire à four chaud durant 10 minutes environ (à surveiller).
– Détachez et posez la génoise sur un torchon humide. Roulez délicatement et laissez refroidir.
La crème pâtissière
– Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre, puis ajoutez la farine avec un filet de lait. Faites chauffer le reste du lait avec le grand Marnier et versez doucement le mélange œufs-sucre-farine en battant avec un fouet jusqu’à épaississement de la crème. Réservez… en laissant refroidir. Couvrez d’un film plastique.
La ganache au chocolat
– Faites chauffer la crème et mettez à fondre les carrés de chocolat. Remuez bien…

– Garnissez la génoise, préalablement roulée, de crème pâtissière et de petits morceaux d’oranges confites, généreusement, et roulez de nouveau. Vous pouvez injecter de la liqueur de Grand Marnier dans la génoise avec l’aide d’une seringue, c’est suivant le goût. Nappez la bûche de ganache au chocolat. Mettez au réfrigérateur jusqu’au service. Pour la décoration, saupoudrez de sucre glace avant de la présenter et ornez de fruits ou de perles sucrées…

Verdict : Excellemment bonne et c’est une réalisation de Mister B.

.

imgp2171
.
.
.