Skyr cake au chocolat blanc aux amandes et aux myrtilles

Jingle bell, jingle bell… Bientôt Noël et les marmites chantent… Les Gourmandises fêtent décembre en vous proposant des plats de saison, et vont voyager dans les pays du nord avec Cryssilda

Vous trouverez des recettes chez :
Rosa – Queues de castor (Québec)
Les Conteuses – Ragoût de veau sauce nordique (Pays du nord)

Pour ce premier dimanche, je vous propose un gâteau à base de skyr, un fromage blanc norvégien. J’en avais fait l’année dernière à la menthe et au chocolat noir et nous avions beaucoup apprécié… La préparation ressemble à celle du cheese cake. Sans cuisson et très facile.

Ingrédients pour 6 parts :
– 170 g de spéculoos + 100 g de beurre ou une base génoise parfumée avec un sirop ou un alcool
– 250 g de skyr ou 250 g de Saint-Moret
– 1 briquette de crème fleurette
– 1 tablette de chocolat blanc aux amandes
– 1/2 tablette de chocolat blanc

– 4 feuilles de gélatine
Déco :
– Myrtilles, feuilles de menthe fraîche, cannelle, nappage gélifiant

Préparation :
– Chemisez vos moules de papier sulfurisé.
– Écrasez les spéculoos et mélangez avec le beurre fondu. Tapissez le fond des moules sur une épaisseur de 1 cm environ. Vous pouvez éventuellement mettre à la place une fine génoise.
– Dans un saladier, montez la crème fleurette en chantilly.
– Faites fondre les deux chocolats au bain-marie et ajoutez les feuilles de gélatine que vous aurez aussi préalablement faites fondre. Mélangez bien.
– Joignez-y le fromage, mélangez et ajoutez la chantilly.
– Versez cette préparation dans vos moules, sur la base du gâteau, et mettez au réfrigérateur quelques heures (ou vous pouvez le faire la veille).
– Trempez dans un bain bouillant les myrtilles, mais pas trop longtemps pour qu’elles soient à la fois fermes et tendres. Égouttez-les et disposez-les sur le dessus de la base fromage-chocolat blanc.
– Faites un nappage sucré et versez-le sur les myrtilles.
– Au dressage, au dernier moment, décorez de feuilles de menthe, de copeaux de chocolat blanc et saupoudrez de cannelle.
– Le petit + : Entre la génoise et le skyr, j’ai mis une grosse cuillère à soupe de compote de poire.