Crème au café

Qui dit mois de mars, dit challenge British Mysteries avec Lou ! et les Gourmandises en sont…

Rosa – Brioche à la crème d’orange et au gingembre, Glace au fromage blanc et à la pêche
Isabelle – Brookies, Gaufres à la patate douce, au curry et à la coriandre (African-American month)
Nahe – Cobbler aux pêches (African-American month)
Béa – Couscous et Gâteau aux pommes et aux biscottes caramélisées

Lou – Poisson au curry et légumes à l’anglaise (British mysteries)
Nathalie – Chou-fleur frit au tahini et Gâteau de viande au cheddar (British mysteries)

 

Dans son livre de recettes « Alimentaire, mon cher Watson ! », Anne Martinetti nous propose une crème italienne au café, un dessert que Sherlock Holmes aurait pu déguster dans le restaurant londonien des Marcini.
« – Et maintenant, mon cher Watson, nous avons eu plusieurs semaines de travail intense, et je pense que pour une fois ce soir, nous devrions orienter nos pensées vers des directions plus agréables.
J’ai une loge pour Les Huguenots. Avez-vous déjà entendu les frères de Rezké ? Puis-je me permettre de vous demander, donc, d’être prêt dans une demi-heure, et nous pourrons nous arrêter en chemin chez les Marcini pour un dîner léger ? »
Extrait de l’enquête « Le chien des Baskerville ».

Inspirée par la recette du livre, voici ma crème au café…

Ingrédients pour 6 coupelles :
– 1 briquette de crème liquide au mascarpone
– Extrait naturel de café liquide
– 1 l de lait
– 6 jaunes d’œufs
– 100 g de sucre
– 4 cuillères de sucre glace
– 3 feuilles de gélatine
– 1 gousse de vanille
– Chocolat en poudre, meringue…

Préparation :
– Faites votre crème anglaise en faisant bouillir le lait et en ajoutant les graines de la gousse de vanille, les jaunes d’œufs battus et le sucre. Mélangez bien en cuisant la crème au bain-marie environ 15 minutes.
– Versez 2 à 3 cuillères à soupe d’extrait de café. La quantité sera en fonction de votre goût.
– Mettez les feuilles de gélatine déjà ramollies et laissez-les fondre en remuant toujours sur le feu…
– Versez la crème dans des coupelles et réservez-les au frigidaire 3 heures minimum ou la nuit si vous préparez la veille.
– Montez une chantilly au mascarpone au fouet en incorporant le sucre glace.
– Nappez le dessus de vos crèmes avec cette chantilly et décorez le dessus avec des grains de café ou du chocolat en poudre ou des éclats de meringue.
– Servir frais.

 

 

Gâteau brésilien, chocolat-café

Février voyageur… chez les Gourmandises

Vous trouverez d’autres recettes chez :
Isabelle – Gâteau brésilien chocolat-café (Amérique latine)
Rosa – Gratin de pommes de terre au kiri et Cobbler aux pêches (African-American)
Enna – Southern tea cakes (African-American)
Nahe – Beef’n chesse potatoes (African-American)
Sandrion – Sopa de canja (Brésil)

 

 

Je m’inspire d’Isabelle qui nous propose un gâteau brésilien pour la fête de la déesse Lemanja, divinité de la mer célébrée le 02 février par les Brésiliens et les Afro-Américains.

 

Gâteau café-chocolat

Ingrédients :Gâteau café-chocolat 2
Pour la génoise :
4 œufs
120 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
– 120 g de farine avec levure incorporée
Pour le sirop :
1 grande tasse de café

– 50 g de sucre en poudre
– 1 petit verre de crème de whisky
Pour la mousse :
1 tablette de chocolat
– 1 briquette de crème fleurette

– 2 feuilles de gélatine
Pour la décoration : Pépite de chocolat, grains de café, noix de coco…

Préparation :
– Faites la génoise… Mélangez le sucre et les œufs au fouet, puis incorporez la farine délicatement. Versez dans un plat beurré et mettez au four, environ 20 minutes. Cuisson douce.
– Pour la mousse au chocolat, préparez votre chantilly avec la crème fleurette. Battez-la dans un bol mis au congélateur avec ses fouets. Faites fondre au bain-marie le chocolat et mélangez-le à la crème fouettée. Ajoutez les feuilles de gélatine ramollies et fondues.
– Pour le sirop, mélangez la crème de whisky avec une tasse de café et le sucre.
– Chemisez avec du papier sulfurisé la génoise et versez le sirop.
– Garnissez le dessus de mousse au chocolat et décorez avec de la noix de coco râpée ou avec des pépites de chocolat.
– Réservez au frigidaire quelques heures…

 

Gâteau café-chocolat 3

 

 

Un brazo de gitano

MOD_13642-14_4xLe mois espagnol de Sharon

La brigade cuisine aux sons des guitares et nous martelons le sol de nos talons comme le font les danseuses de flamenco. Olé !
Hoy, este domingo, vamos a hacer un brazo de gitano. Es Nahe quien lo propone. Con…

Nahe – Un bras de gitan au lemon curd et au chocolat blanc
Sandrion – Crème catalane
Hilde – Churros à la fleur d’oranger

Asphodèle – Empanadas au poulet, poivrons, épices…

.

Un brazo de gitano
Un bras de gitan

Ingrédients :
Pour la génoise
– 4 œufs

– 125 g de sucre en poudre
– 125 g de farine
– 35 g de beurre
– sucre glace
– sel
Pour la crème
– 1/2 l de lait entier

– 125 g de sucre
– 70 g de farine
– 3 œufs
–  Arôme : citron, ou noix de coco, ou… café
– 1 gousse de vanille

Préparation :
– Faites la crème en battant les jaunes d’œufs et le sucre et ajoutez petit à petit la farine.
– Portez à ébullition le lait avec la gousse de vanille fendue, puis ajoutez le mélange jaunes-sucre-farine.
– Faites cuire sur feu doux en remuant bien pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.
– Mettez le parfum de votre choix une fois que la crème s’est épaissie. Laissez refroidir.
– Pour la génoise, battez le jaune des œufs avec le sucre, ajoutez la farine et le beurre fondu.
– Battez en neige le blanc des œufs avec une pointe de sel.
– Incorporez délicatement les deux mélanges.
– Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, versez la pâte et enfournez. Four à 200° pendant près de 10 minutes suivant le four. Il faut juste que la génoise soit légèrement dorée et un peu élastique.
– Préparez un torchon humide sur la table et démoulez la génoise dessus.
– Roulez assez serré le torchon et réservez…
– Lorsque la crème s’est refroidie, que le gâteau aussi, défaites le torchon délicatement, étalez la crème et roulez à nouveau le gâteau. Filmez de plastique alimentaire le gâteau et laissez-le au frais avant de le déguster.

Verdict : Je l’ai fait au café et c’est très bon. Le petit souci, en dehors d’une cuisine explosée, c’est l’opération du roulage. Pour une première fois, je pense que je peux me montrer satisfaite, mais la prochaine fois, je sais qu’il faudra que je serre davantage. J’avais peur de casser la génoise et au final, elle a bien tenu. A refaire et à perfectionner !

 

.
IMGP5992.

.

.