Oh, le beau manteau pour Zorro !

Une semaine illustrée
1er billet

 

 

Oh, le beau manteau pour Zorro !
Carter Goodrich

Un matin, la maîtresse de Zorro et Mister Bud leur réserve une belle surprise juste avant leur promenade au parc. Elle a acheté à Zorro un petit manteau qui ressemble à une cape de super héros avec capuche masquée. Sans tenir compte de sa réaction de chien offensé, elle lui enfile l’habit et l’oblige à partir.
Devant les autres chiens et leurs moqueries, Zorro, peu fier, fait profil bas. Et ce ne sont pas les regards menaçants de Mister Bud qui les feront taire !
Triste, apathique, encore plus brocardé par le chat Fil, Zorro n’a pas le cœur à jouer avec Mister Bud qui ne cesse de faire le fou à ses côtés pour lui remonter le moral.

Lorsqu’un petit nouveau arrive… Tricot rayé, bandana rouge autour du cou, il n’a rien de grotesque quand il se lance à la poursuite d’un frisbee et qu’il l’attrape en plein vol !
Alors ? Admiratif devant tant d’agilité et de rapidité, Zorro ne tarde pas à prendre conscience qu’être différent n’amoindrira pas ses capacités et qu’il n’y a point de ridicule à l’être.

Je vous conseille ce petit album pétulant et cocasse qui parle d’amitié, de solidarité et des différences. En les acceptant, on se sent plus fort et plus heureux. On peut aussi changer le regard des autres.
L’auteur a reçu trois prix aux États-Unis (l’album préféré des parents, l’album préféré des éditeurs et le meilleur album de l’année) pour le premier tome « Dis bonjour à Zorro ! ».

 

 

 

Publicités

La sorcière Camomille et le château hanté


Halloween avec Hilde et 
Lou
Billet n° 33

.

.

La sorcière Camomille et le château hanté
Enric Larreula
Roser Capdevita

.

Camomille la sorcière entend à la radio qu’un aristocrate anglais offrirait une récompense à la personne qui le délivrerait du fantôme qui hante son château.
Appâtée par la royale rétribution, la voilà aussitôt partie avec son compagnon Gros Yeux en direction de la Grande-Bretagne.
Après un petit détour par l’Écosse où elle rend visite à son ami le monstre du Loch Ness, elle dirige son balai vers Londres. Elle survole Buckingham et sa garde royale, Big Ben, le Tower Bridge, puis se présente à la résidence de l’aristocrate contrarié.
Camomille reprendra aussitôt son balai car le château dans lequel le fantôme prend ses aises, se trouve dans le comté du Berkshire, une campagne verdoyante peuplée de moutons. Dans les vieux registres de la bibliothèque, elle mènera son enquête et trouvera l’identité de ce mystérieux esprit.
Tout finira dans la joie et chaque partie aura satisfaction…

Camomille, tour-operator ! Dans cette chronique, elle nous emmène en Angleterre et nous offre de jolies vues, vues du ciel. Pour ce voyage, Gros Yeux n’a pas oublié la panoplie du parfait gentleman ; chapeau melon et parapluie.
Une lecture plaisante qui ravira les enfants. Quant à moi, je m’en suis fait une copine ! La prochaine fois, je la suivrai dans un congrès de sorcellerie.

.

Camomille