Remède de cheval

Mois anglais avec Lou et Titine
Challenge Policiers historiques avec Sharon

Petit Bac avec Enna

 

Remède de cheval
Agatha Raisin enquête.
M.C. Beaton

 

Ancienne directrice de son entreprise de relations publiques, Agatha Raisin s’ennuie depuis sa retraite anticipée dans le petit village qu’elle a toujours souhaité habiter, à Carsely. Du bon air, un cottage traditionnel en pierre, un jardin agrémenté de roses, une campagne verdoyante, des fermes, des habitants en tweed, des fêtes pastorales, un charmant voisin (James Lacey colonel de l’armée récemment reconverti en écrivain), puis un meurtre (celui d’un notable qui fut assassiné et qui égaya son arrivée en lui donnant le goût des enquêtes)… tout semble idyllique et pourtant, Agatha sombre dans une « langueur monotone ».
Alors, pour donner du sel à son existence, elle décide d’aller dans les Bahamas à la poursuite de James parti en voyage. Mais la traque reste vaine car sur place, elle apprend que le cher homme a changé d’idée pour une autre destination… le Caire ! Elle rentre donc à Carsely, bronzée et amère, prête à dédaigner le malotru, lorsqu’on lui annonce qu’un nouveau vétérinaire est venu s’installer dans le secteur. La quarantaine fringante, ce célibataire d’une sociabilité à toute épreuve attire son attention et supplante dans son cœur de midinette, James. Avec son chat Hodge sous le bras, Agatha s’empresse d’aller le rencontrer et reçoit, à sa grande surprise, une invitation à dîner.

Ce rencart, même s’il ne mène qu’à de futiles badinages, met un baume à son amour-propre égratigné. Il aurait pu être le premier d’une belle aventure, mais peu de temps après, on découvre dans les écuries de lord Pendlebury, le cadavre du vétérinaire décédé par une injection d’étorphine. La police émet aussitôt l’hypothèse d’une mort par accident, mais lorsque le lieutenant Will Wong interroge Agatha, elle lui dit carrément son idée : c’est un meurtre !

Agatha qui avait le désir de laisser la campagne pour retourner travailler à Londres, trouve avec cette mort suspecte un dérivatif à son désœuvrement et décide de mener quelques petites investigations pour aider son jeune ami Will Wong. La tâche ne sera que des plus agréables car James se propose de l’assister dans son enquête.

L’image d’Épinal de Carsely, un petit village pittoresque calme et enchanteur, devient tout à coup plus punk ! et Agatha a toutes les aptitudes pour l’animer…

Ce roman est le deuxième tome d’une longue série que l’on range dans le genre cosy mystery. Agatha Raisin est un personnage fantasque et déroutant. A plus de cinquante ans, sous des airs frondeurs et aguerris, elle est encore une jeune fille romantique et sensible. Cette particularité adoucit son rôle et la rend plus sympathique. Mais… au contraire de mes copines-lectrices qui adorent cette série, je suis navrée de dire qu’elle n’est pas pour moi ! Le premier tome ne m’avait guère captivée et ce fut pareil avec celui-ci. J’aurais aimé un peu plus de finesse dans l’humour et les gags, ainsi qu’une intrigue un peu plus élaborée. Il m’a semblé lire un script de téléfilm et non un roman.
Je regrette tant !

 

 

 

La quiche aux épinards qu’aurait pu faire Miss Agatha Raisin

Tous les dimanches de juin se passeront en Angleterre avec Cryssilda et Lou.

Et vous trouverez d’autres recettes chez…
Sandrion – Muffins, boîtes aux surprises
Béa – Pastilla au poulet
Estellecalim – Trifle aux fruits rouges

.

Je lisais la semaine dernière le premier tome des enquêtes d’Agatha Raisin,
où une quiche aux épinards est l’arme du crime,
et j’ai eu des envies de quiche aux épinards tout au long de ma lecture.

Quiche aux épinards

Ingrédients :
– 1 pâte brisée
– 1 sachet d’épinards hachés surgelés
– 2 petits pots de faisselle
– 3 œufs
– Gruyère râpé
– 1 oignon
– Curry tradition, muscade, sel

Préparation :
– Faites votre pâte, étalez-la et garnissez-en le plat à tarte. Piquez la pâte avec une fourchette. Saupoudrez de muscade le fond.
– Faites revenir votre oignon émincé, sans trop le dorer.
– Cuisez vos épinards surgelés environ 5 minutes en remuant (sans eau) et laissez refroidir. En principe vous pouvez vous dispenser d’égoutter.
– Dans un saladier, mélangez les œufs, une grosse poignée de gruyère râpé, la faisselle, l’oignon, le curry, du sel et ajoutez les épinards.
– Versez le tout sur votre pâte.
– Mettez au four, cuisson environ 25 à 30 minutes.

Verdict : Avec la salade craquante prise dans le jardin… Quiche réussi !

 .

.

.

.