J’ai vu passer les oies sauvages

Il était cinq heures du matin
On avançait dans les marais
Couverts de brume
J’avais mon fusil dans les mains
Un passereau prenait au loin
De l’altitude
Les chiens pressés marchaient devant
Dans les roseaux

Par dessus l’étang
Soudain j’ai vu
Passer les oies sauvages
Elles s’en allaient
Vers le midi
La Méditerranée

Un vol de perdreaux
Par dessus les champs
Montait dans les nuages
La forêt chantait
Le soleil brillait
Au bout des marécages
Avec mon fusil dans les mains
Au fond de moi je me sentais

Un peu coupable
Alors je suis parti tout seul
J’ai emmené mon épagneul
En promenade
Je regardais
Le bleu du ciel
Et j’étais bien

Par dessus l’étang
Soudain j’ai vu
Passer les oies sauvages
Elles s’en allaient
Vers le midi
La Méditerranée

Et tous ces oiseaux
Qui étaient si bien
Là-haut dans les nuages
J’aurais bien aimé les accompagner
Au bout de leur voyage
Oui, tous ces oiseaux
Qui étaient si bien
Là-haut dans les nuages
J’aurais bien aimer les accompagner
Au bout de leur voyage

 

.

.

.

Historia de un amor

logoespagnesharon2Mois espagnol chez Sharon

Historia de un amor est une chanson écrite en 1955 par Carlos Eleta Almaran. Le succès est immédiat et la chanson fut reprise par de nombreux interprètes, dont Luz Casal, une chanteuse espagnole née en Galice.

L’histoire d’un amour raconte un homme qui a perdu sa femme et qui souffre de ne plus l’avoir à ses côtés…

« Tu n’es déjà plus à côté de moi, mon cœur, et dans mon âme j’ai seulement de la solitude. Que si je ne peux te voir, pourquoi Dieu m’a fait t’aimer ? Pour me faire plus souffrir ? Tu as toujours été ma raison d’exister, ma religion fut de t’adorer. Et dans tes baisers je trouvais la chaleur que m’offraient l’amour et la passion.
C’est l’histoire d’un amour, comme il n’en existe aucun autre, qui m’a fait comprendre tout le bien, tout le mal, qui illumina ma vie, pour l’éteindre par la suite. Comme la vie est obscure ! Sans ton amour, je ne vivrai pas. »

.
tango.

Ya no estas mas a mi lado, corazón
En el alma sólo tengo soledad
Y si ya no puedo verte
porque Dios me hizo quererte
para hacerme sufrir más

Siempre fuiste la razón de mi existir
Adorarte para mí fue religion
Y en tus besos yo encontraba
El calor que me brindaban
El amor y la pasión

Es la Historia De Un Amor
Como no hay otro igual
Que me hizo comprender
Todo el bien, todo el mal
Que le dió luz a mi vida
Apagándola después
Ay, qué vida tan oscura
Sin tu amor no viviré

Ya no estas mas a mi lado, corazón
En el alma sólo tengo soledad
Y si ya no puedo verte
porque Dios me hizo quererte
para hacerme sufrir más

Es la Historia De Un Amor
Como no hay otro igual
Que me hizo comprender
Todo el bien, todo el mal
Que le dió luz a mi vida
Apagándola después
Ay, qué vida tan oscura
Sin tu amor no viviré

Ya no estas mas a mi lado, corazón
En el alma sólo tengo soledad
Y si ya no puedo verte
porque Dios me hizo quererte
para hacerme sufrir más

.

.

.

.

Maestro ! un poco di musica…

logonoel2la voix de son maître
« Il était deux fois Noël » avec

Chicky Poo, Samarian et Petit Spéculoos

.

.

Playlist 2013


Pour ce quatrième jour de l’Avent, nous le passons en musique. J’aime les voix chaudes des crooners… Cliquez sur le lien, et bonne écoute !
.


Bing Crosby – White Christmas

51vEp0gRK6L._SL500_AA280_
.
Frank Sinatra – The Christmas song

A-Jolly-Christmas-From-Frank-Sinatra-Remastered-cover

.
Dean Martin – Walking In A Winter Wonderland

27122013

.

D’autres billets chez Natiora, Glorifine, Hilde, Nahe, Momiji, Mélodie, Chicky Poo, LFQLSD, Kimy, NathChoco, Touloulou, Les Sorcières, Steph, Petit Spéculoos, Dawn, Adeline, Cazadora, Elie, Jenny,

.

.

.

La radio des blogueurs se parfume au muguet.

radioblogC’est le 1er mai, le printemps, des fleurs partout, du muguet, une renaissance, de la bonne humeur, de la pluie, du soleil, les vacances… et Leiloona nous demande un titre pour sa playlist.

En ce moment, dès que j’entends « Happy », je me trémousse. Alors… faisons dans l’originalité !

« … Because I’m happy…
Come along if you feel like a room without a roof
Because I’m happy…
Clap along if you feel like happiness is the truth
Because I’m happy…
Clap along if you know what happiness is to you
Because I’m happy…
Clap along if you feel like that’s what you want to do… »

.

.

.

.

 

La radio des blogueurs en 2014

noel-blogueur-radio
Pour commencer l’année, Leiloona fait sa collecte pour le juke-box des blogueurs.

Absente de la blogo ces derniers jours, je tiens quand même à participer et à donner mon titre.
La balade que je vous propose, suit mon fils JB. partout… mélodieuse, douce, envoûtante… Monde de fou, il faut sortir de son moule et se projeter ailleurs, vers les autres…
 Elle date de mes jeunes années et a été souvent reprise.
.

.
.
.
.
.
.