Flow, tome 1


Challenge Halloween de Lou et Hilde
Littérature jeunesse

.

.

Flow
tome 1
Mikaël Thévenot

.
Poitiers, 2011,
Josh Gambo, un adolescent de seize ans, vit avec son père, informaticien, et sa sœur, étudiante en première année de médecine. Sa naissance et ses premières années se sont passées en Amérique à Boston, mais depuis le décès tragique de sa mère, morte carbonisée dans sa voiture accidentée, sa famille s’est reconstruite en France. Douze ans ont passé et le drame est toujours très présent. Jenny Gambo était l’assistante du professeur Leonard Cooper, un imminent neurobiologiste qui travaillait sur la maladie d’Alzheimer, mais elle était avant tout une épouse et une mère très aimée. Au fil du temps, les souvenirs de Josh se délitent et il ne la retrouve qu’à travers des cauchemars où il la voit périr dans les flammes, emprisonnée dans sa voiture.
Avec la transition collège-lycée, Josh est de plus en plus perturbé et les migraines qui le font souffrir depuis son enfance reviennent très fréquemment. Seuls un isolement dans le noir et le silence peuvent les atténuer, mais les crises sont un handicap qui lui pourrit l’existence, qui le fait paraître étrange aux yeux des gens et qui le rend solitaire. Sa tête semble exploser en un brouhaha de phrases qui le parasitent comme s’il était sur plusieurs fréquences radio.
Lorsqu’il reçoit un mot sur la messagerie de son journal-blog où il écrit son quotidien et les pensées qui le traversent, Josh est surpris de lire son contenu. Cette personne qui tient à rester anonyme, lui écrit en anglais et l’encourage à travailler son « Flow ». Le flow est le flux des pensées venues de l’extérieur qui l’accaparent quand il croise des personnes. Il doit donc faire plusieurs expériences avant de dompter sa télépathie ; bien s’immerger pour mieux revenir à la surface.
Son angoisse, il ne peut la partager qu’avec son ami Alex, un passionné d’informatique qui ne voit pas en lui une bête de foire et qui va l’aider à découvrir qui est ce mystérieux correspondant.

En parallèle du présent, l’histoire revient souvent en 1999 à Boston, par l’entremise d’un agent du FBI, Kyle Chester, qui enquête sur la mort de Jenny et sur l’agression à son bureau du professeur Cooper. L’affaire qui lie ces deux cas est très complexe. En fait, elle est tellement ténébreuse qu’elle lui est retirée pour être transmise à la CIA qui verrouille le dossier… top secret.

Lancé sur la piste de l’internaute, Josh va retourner à Boston…

.
Premier tome d’un diptyque, Flow est un roman fantastico-policier qui mène vers les chemins secrets des agences gouvernementales et des pouvoirs de la télépathie. La lecture est aisée et l’intrigue, au tempo un peu traînant au début, captive rapidement l’attention.
Dans la catégorie jeunesse, le public visé devrait être conquis car il fera certainement l’impasse sur un scénario parfois prévisible.
Je lirai avec plaisir le second tome… A suivre !

.

.

.

Clafoutis noir myrtilles

A compter de ce jour, jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde.

Vous trouverez d’autres recettes chez…

SKTV – Pain doux au potimarron (Halloween)
Rosa – Chou-fleur épicé au four (Inde)
Béa – Boulettes au bœuf et au potimarron (Halloween)
L’Irrégulière – Potimarron farci aux champignons et aux lardons (Halloween)
Isabelle – Dahl de lentilles corail aux courges (Inde et Halloween)
Hilde – Dahl d’automne (Inde et Halloween)
Enna –
Clafoutis aux pêches et aux blueberries, Lasagnes végétariennes, Bakewell tart, Salade de pommes de terre au thon, aux artichauts et aux œufs, Mousse au chocolat à l’aquafaba (jus de pois chiche), Pintade aux agrumes, et Bagels
Liza – Filet mignon aux figues

.

.

Ingrédients :
– 500 g de myrtilles
– 40 g de beurre
– 4 œufs
– 100 g de sucre roux
– 150 g de farine
– 25 cl de lait
– 1 sachet de sucre vanillé
– Sucre cassonade, amandes effilées et cannelle pour le dessus

Préparation :
– Mélangez tous les ingrédients et ajoutez les myrtilles.
– Beurrez un plat, versez-y la pâte, parsemez sur le dessus des amandes effilées et saupoudrez de sucre cassonade et de cannelle.
– Enfournez dans un four préalablement chauffé, th 180°, 30 minutes environ.
– Vous pouvez servir avec une boule de glace ou une lichette de crème…

Verdict :
Clafoutis réussi. Il ne restait dans le magasin que deux petites barquettes de myrtilles. J’ai dû prendre un sachet de fruits rouges surgelés pour compléter. Avec le sirop après décongélation, j’ai fait un nappage. Et pour remplacer les amandes effilées (oubliées), j’ai mis des pignons.

.

.

.

Le voyage à Venise de la sorcière Camomille

logoHalloween21 2

.
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Les samedis illustrés

.

.

Le voyage à Venise de la sorcière CamomilleLe voyage à Venise de la sorcière Camomille
Texte d’Enric Larreula
Illustrations de Roser Capdevilla

Le voyage à Venise de la sorcière Camomille 2La sorcière Camomille, qui peut enfin prendre des vacances, décide d’aller à Venise ! Et pour une fois, elle voudrait faire comme tout le monde… passer par une agence de voyages, prendre le car, suivre un groupe et jouer les touristes. Mais rien ne va se passer comme elle l’espérait  car elle va enchaîner les désagréments.

Elle constatera que son balais est quand même le plus sûr des moyens de transport (sauf lorsqu’il pleut) et que son physique ne passe pas inaperçu.
Les gondoles, les musées, les verreries de Murano… Camomille va visiter tous les hauts lieux du patrimoine vénitien et aimer son périple malgré ses déboires.

Une petite histoire toute simple qui fait sourire. La bonhomie de Camomille toujours accompagnée de son hibou Gros Yeux est l’atout majeur de ces livres.
Camomille portant un masque vénitien est irrésistible ! Pas évident de couvrir son nez pointu et son menton en galoche.
Une charmante série…

.
Le voyage à Venise de la sorcière Camomille 1.

.

Bingo !

Pour pimenter… pour donner des sueurs froides… Lou et Hilde nous invite à participer à leur jeu, le Bingo !
Cela consiste à remplir les cases à thème du challenge en passant par des étapes, du crapaud-prince au dernier pallier le vampire-écologiste (celui qui se nourrit de miel et d’eau).
A nous de cheminer doucement et sûrement vers la gloire…
Vous trouverez les consignes chez Hilde et Lou.
avec Jojo, Isabelle,

.

.

Bingo0

Bingo1a

Bingo4

Bingo3

Bingo2a

.

.

RC 2722

logoHalloween21 2

.
Challenge Halloween de Lou et Hilde
Littérature jeunesse

.

.
RC 2722

RC 2722
David Moitet

.
Depuis quinze ans, Oliver vit sous terre, dans le monde dit « d’après » ; après le Grand Effondrement. A cinq cents mètres de profondeur, la vie s’est reconstituée dans un dédale de galeries qui abritent près de deux mille personnes. Des abris comme celui-ci, il paraît qu’il y en a une centaine, mais qu’en est-il en réalité ? Car nul ne sait ce qu’il se passe ailleurs.
Oliver a voulu quitter son père et son frère qui ont des postes très enviés, pour s’occuper de l’entretien de la structure. La maintenance traite des machines de ventilation, du traitement des eaux, et parfois les missions peuvent être dangereuses car les conduits ne sont pas sûrs, à la limite des zones infestées, par la maladie et la radioactivité, et des zones envahies par les rats affamés.

Ses souvenirs de l’ancien temps sont quasiment inexistants, mais il peut s’en créer avec tous les films qu’il visionne et qui lui racontent un passé révolu.
Les hommes n’ont pas voulu reconnaître les alertes du réchauffement climatique et ont été piégés très vite dans de nombreuses catastrophes. L’effet papillon est venu de Russie avec la fonte du permafrost, générant le réveil de virus mortels. L’homme étant un loup pour l’homme, les ravages ont été considérables. La migration vers le nord a abouti à des camps de réfugiés, à des sélections et des matricules tatoués sur le bras. L’humanité n’avait plus rien d’humain. La misère a tué mais en a fait prospérer d’autres. L’épidémie de choléra a décimé la planète, les centrales nucléaires ont explosé, les incendies ont consumé tous les continents, le désert a avalé toute civilisation, toute végétation… Aujourd’hui, on ne doit plus sortir et seuls les guerriers de l’eau, une élite de jeunes gens conditionnés, peut le faire.

Oliver n’est pas ce qu’on appelle une personne facilement manipulable. Par contradiction, son esprit rebelle s’est façonné au contact de son père, un chercheur spécialisé dans le nucléaire, et de son frère, un guerrier de l’eau, qui ont en commun une grande discipline et une certaine froideur. Il a donc quitté le confort qu’ils lui procuraient pour aller vivre son émancipation avec les agents de maintenance, dans une cellule de dix couchettes. Alors, lorsqu’un jour on lui apprend que son père vient de mourir d’une crise cardiaque et que son frère Marco a été banni de leur colonie pour insubordination, Oliver y voit une manipulation d’envergure et va tout faire pour trouver ce qu’il s’est réellement passé. En volant la carte mémoire de son père qui était implantée dans sa nuque et en voulant suivre son frère expédié en surface, Oliver devient un renégat et va découvrir l’extérieur, un univers nouveau, plein de dangers, où la violence fait sa loi…

Cette fiction post-apocalyptique fait peur car elle est à la frontière de la réalité, et si proche de notre actualité sur certains points. Les catastrophes ont généré un monde inhospitalier, détruit, enlisé, divisé, sans âme, individualiste, complètement fou, régi par la loi du plus fort, du plus riche. Il n’y a plus de nations, mais des cités emmurées.
J’ai beaucoup aimé ce livre et je le conseille aux jeunes lecteurs. Malgré le fond dramatique, ils trouveront du plaisir à lire l’aventure d’Oliver, un périple qu’il va vivre avec une jeune fille de son âge, Tché. Beaucoup d’action, des mystères, de l’amitié, de l’amour… et un dénouement qui espère un futur meilleur.

.

L’avis de Sharon

.

R.cee44fb55f2fa72ada1fc0acd24dcd0b

Image extraite de la série « Tchernobyl »
.

.

Une citrouille d’apparat…

logoHalloween21 3

Challenge Halloween de Lou et Hilde
Thème : La nature

Journée atelier avec Jojo (Décos Halloween, perles à repasser), Isabelle (Maître Renard perché) et Hilde

Ce mercredi c’est pumkins !
selon des tas d’idées prises sur Pinterest…

.

.

Citrouillevelours 4Fournitures :
– Tissu souple (cotonnade ou pane de velours), fil épais, aiguille, ciseaux, perles, rubans, raphia…, colle pour tissu, branchage

Citrouillevelours 5

Confection :
– Tracez un cercle sur le tissu et coupez. Pour une citrouille de taille moyenne, prenez un plateau rond d’environ 40 cm de diamètre.
– Cousez en faisant des points assez larges tout au tour, puis resserrer le plus possible en tirant sur les extrémités du fil. Attention… utilisez un fil épais si le tissu l’est aussi car bien souvent ça casse. La bourse se formera pratiquement toute seule.
– Commencez à bourrer la citrouille avec la ouate.
– Équilibrez les plis, rajoutez de la ouate s’il le faut et faites un nœud.
– Pour cacher l’ouverture, faites une collerette avec un ruban large. Cousez ou collez-la.
– Enfoncez un branchage pour faire la queue.
– Terminez par des ornements… avec des rubans, des perles cousues, des sequins…

.

Citrouillevelours 3

.

.

Lord Jeffrey, Le train de 16h54

logoHalloween21 2
.
Challenge Halloween de Lou et Hilde

.

.

Lord Jeffrey 1Lord Jeffrey
Le train de 16h54
Scénario de Joël Hemberg
Dessin et couleurs de Hamo

.
Édimbourg, 1958,
Jeffrey Archer voit son monde s’écrouler quand son père disparaît après un voyage professionnel à Londres. Sans un indice, sans une explication, cette disparition est une totale énigme qui ne semble pas trop inquiéter la police, mais qui tourmente Jeffrey qui ne cesse de dire à son entourage que son père est un agent secret au service de la couronne.
Un jour, quatre mois après, alors que sa mère n’est pas à la maison, Jeffrey reçoit un appel téléphonique de son père qui lui annonce son retour. Il sera sur le quai de la gare d’Édimbourg à 16h54 et espère bien les retrouver. Mais lorsque Jeffrey se rend au rendez-vous à l’heure dite, il ne voit personne.
En montant dans le train, c’est son chien Sherlock qui flaire son odeur jusqu’au compartiment qu’il aurait occupé, et là, Jeffrey retrouve sa gabardine. Juste le temps de découvrir une clef dans l’une des poches, le jeune garçon est pourchassé par deux individus qu’il avait vus précédemment sortir du train,  avec une lourde malle.

Que s’est-il passé ? Qui est réellement son père ? Après que Scotland Yard ait soumis l’hypothèse qu’il aurait quitté sa famille pour aller vivre avec une autre femme, sa mère, dépassée par les évènements, décide de l’envoyer chez son frère à Aberdeen, en pensant qu’un air nouveau lui serait bénéfique. Mais le voyage ne se passe pas comme prévu et Jeffrey se voit confronter à de mystérieuses personnes qui le kidnappent…

Dans quel univers Jeffrey est tombé ? Une île, un pensionnat d’élite qui sélectionne ses élèves, une structure presque militaire et une organisation secrète dont les membres portent des masques, voici le début de cet album qui ne dévoile pas facilement son intrigue. Le fait que personne ne croit Jeffrey et que sa mère le mène voir un psychologue pour le confronter à la réalité et lui ôter ses fantasmes, amène le lecteur à un premier degré d’angoisse, une peur qui se distille petit à petit jusqu’à la dernière page énigmatique et inquiétante.
Cette histoire promet une suite bien intéressante ! Les jeunes lecteurs apprécieront certainement ce jeune adolescent fougueux, passionné par les enquêtes et fier à l’idée que son père pourrait être un agent secret. De plus, les dessins sont très agréables à regarder.
A suivre…
.

.

.

Cheese-cake aux pommes et aux marrons

logoHalloween21 4A compter de ce jour, jusqu’au 15 novembre, Les Gourmandises se mettent aux saveurs de l’automne avec le challenge Halloween de Lou et Hilde.

Vous trouverez des recettes chez…

Sandrion – Butternuts, poires et roquefort (Halloween)
Isabelle – Tarte tatin aux oignons et au café
Rosa – Tarte tatin

SKTV – Velouté de courge spaghetti et lentilles corail (Halloween)
L’Irrégulière – Penne alla boscaiola
Bidib – Gâteau à la courge sans gluten (Halloween)
Béa – Roulé aux épinards, au chèvre frais et au saumon fumé

.

Inspirée par le cheese-cake de Sandrion

.IMG_0011

Ingrédients pour 4 gâteaux :
– 100 g de farine
– 100 g de beurre
– 100 g de sucre roux
– Cannelle
– 4 pommes
– 3 cuillères à soupe de sucre
– 150 g de St Môret
– 200 g de crème de marrons
– 2 à 3 feuilles de gélatine / agar-agar

Préparation :
– Commencez par faire le fond du cheese-cake en mélangeant la farine, le sucre roux, la cannelle et le beurre. Tapissez de pâte le fond des emporte-pièces garnis de papier sulfurisé.
– Coupez les pommes et faites-les en compote. Ajoutez la compote sur la pâte et enfournez pour une cuisson d’environ 15 minutes.
– Entre-temps, mélangez le St Môret avec la crème de marrons et ajoutez l’agar-agar ou les feuilles de gélatine liquéfiées.
– Mettez cette préparation pour faire le troisième étage du cheese-cake.
– Gardez au frigidaire plus d’une heure, démoulez, enlevez le papier sulfurisé, décorez et servez…

.

IMG_0008

 

.

.