Les grenouilles samouraïs de l’étang des Genji

un-mois-au-jp-2022-4

.
Avril au Japon avec Hilde et Lou

.

.

Les grenouilles samouraïs de l'étang des Genji

Les grenouilles samouraïs de l’étang des Genji
Texte de Kazunari Hino
Illustrations de Takao Saitô

.
A l’étang des Genji, lieu paisible et séculaire, les petites grenouilles s’amusent à sauter d’un nénuphar à un autre. Sur la rive, le grand-père Crapaud joue du biwa et chante le doux souffle du vent qui vient agiter les fleurs de l’arbre de Shara près du monastère de Gion.
L’histoire de la chanson est captivante et elle mérite d’être contée.
Grand-père Crapaud a un auditoire attentif. Les petites grenouilles se voient transportées plusieurs siècles auparavant dans un temps où le clan des Genji vivait en paix jusqu’au jour où une dame rainette se fit attaquer par un monstre. Tous les habitants de l’étang, la garde du Seigneur Yoritomo comprise, commencèrent à se concerter sur les mesures à prendre…

Il était une fois la bataille des Genji et des Heiké…
Des empreintes dans la vase et un poil de moustache désignèrent assurément l’agresseur ! C’était Munémori, le chat du bois des Heiké et il n’en était pas à son premier coup.
Le général prépara ses guerriers courageux pour le combat, et dix mille grenouilles armées de lances-pissenlits, d’épines et d’aiguilles de pin, partirent sur les terres du monstre. Mais pensez-vous réellement que cela aurait pu suffire pour contrer Munémori ? Hélas non, et nos courageux samouraïs ne purent que battre en retraite.
C’est alors que Ushiwakamaru, un jeune sonneur plus doté de sagesse dans l’art de la guerre que les généraux, soumit une idée brillante, transformant ainsi le dénouement en un joyeux épilogue pour nos amies grenouilles qui purent continuer à vivre heureuses dans leur étang…

Cet album retranscrit plaisamment, dans un monde animal, la légende poétique d’une épopée guerrière, le Heiké Monogatari, qui s’est déroulée au XIIe siècle. L’histoire s’est transmise par des troubadours japonais qui s’accompagnaient d’un biwa, comme le grand-père Crapaud, et qui racontaient l’affrontement de deux clans lors d’une des nombreuses guerres civiles que connaissait le Japon à cette époque.
Adaptée pour les enfants, l’histoire est édulcorée et n’a rien de sanglant.
Elle est tournée vers le rêve, l’imagination, le voyage et l’humour dans la touche finale.
Superbement illustré, avec un graphisme et des couleurs qui font penser à des patchworks, ce livre est un vrai petit bijou !
A recommander…

.

Les grenouilles samouraïs de l'étang des Genji 1

Les grenouilles samouraïs de l'étang des Genji 2.

.

.

6 réflexions au sujet de « Les grenouilles samouraïs de l’étang des Genji »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s