Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix, T1, La malédiction de Datura

Challenge Policiers historiques avec Sharon
Challenge Petit Bac avec Enna, catégorie « végétal »
Une semaine de romans pour la jeunesse – 5

 

 

Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix
La malédiction de Datura, Tome 1
Tatiana Deschamps

 

Nous sommes en juillet 1912 et Jules Quatrenoix, un garçon de douze ans, quitte Paris avec sa mère Ernestine pour aller vivre dans une petite ville de province, à Hurlus-le-Mort-Homme. Le décès de son père qui était officier sur le Titanic fait que sa mère a été obligée de solliciter une place de gouvernante dans une riche famille, les De Chaussecourte.

Très bien accueillis par des gens chaleureux, Jules va profiter des vacances scolaires pour découvrir la région et les personnes qui l’habitent. Les De Chaussecourte devant partir en vacances pour un mois, il aura ainsi tout le loisir de parcourir la grande demeure et le parc qui l’entoure.

Sa curiosité est excitée lorsque dès le premier soir il entend des bruits et une voix d’outre-tombe l’appeler. Cachée derrière une bibliothèque, il décèle alors une pièce abandonnée qui fut le bureau de l’ancien propriétaire de la maison ; surprenante et pleine de singularités avec des collections d’insectes. Le lendemain, c’est la cuisinière qui lui raconte la triste histoire des De Crochemarre qui avait vécu trois drames successifs cent ans plus tôt. Le père était un naturaliste renommé qui avait fait la campagne d’Égypte de Napoléon et qui avait ramené la Pierre de Rosette. A son retour de l’expédition, il avait eu une crise cardiaque et en était mort. L’année d’après, c’est son jeune fils Barnabé qui s’était noyé dans le bassin du parc. La mère, devenue folle, fut internée dans un asile où elle y mourut.
Jules, grand amateur de romans policiers et plus particulièrement du livre « Le mystère de la chambre jaune » avec le héros Rouletabille, décide de commencer une enquête car il est persuadé que ces morts ne sont pas naturelles ou accidentelles et que, comme lui souffle une voix intérieure et les confidences de Monsieur De Crochemarre faites dans un cahier, elles sont dues à une ancienne légende, la malédiction de la déesse Datura… Malédiction, relique, femme, scorpion, pacte, démons, sacrifices…
Assez rapidement dans les archives de la mairie, Jules découvre des évènements qui étayent ses soupçons car tous les ans, la commune répertorie des morts étranges.

Son incursion dans la petite ville d’Hurlus-le-Mort-Homme, se fait aussi lors d’une fête annuelle où on lui présente des personnalités influentes ; le maire Monsieur Vampierre, le notaire Monsieur Lecroquenec et le directeur du lycée Monsieur Landemorre où il poursuivra sa scolarité à Notre-Dame-de-la-Désolation dès la rentrée en octobre. Conscients de leur importance, ces trois notables semblent bien trop mystérieux et calculateurs pour être honnêtes.
Ce même jour, il rencontre également un garçon de son âge avec qui il sympathise immédiatement. Aristide, nanti d’un caractère impétueux et d’une gouaille de titi Parisien, sera le parfait acolyte pour l’aventure qui se profile. Et plus tard, un troisième luron les rejoindra, en la personne de Lothaire, le fils d’un diplomate qui sera interne au lycée.
Un peu embarrassé, Jules confie ses déductions à Aristide qui prend au sérieux ses élucubrations fantaisistes et, friands de romans policiers aux énigmes fantastiques, tous deux se retrouvent dans une dimension digne des histoires de Jules Verne et de Gaston Leroux. Surtout lorsque le libraire, Monsieur Papyrus, les convie à assister à une représentation de spiritisme avec une médium qui par la voix de l’esprit de Barnabé, le fils De Crochemarre, leur annonce qu’un sacrifice sera bientôt commis et qu’il faudra faire attention « au vampire de la lande morte et au croque-mort »

Dans ce premier tome, l’auteur rassemble trois jeunes adolescents héroïques qui s’unissent pour défier une société secrète, avide de puissance, qui œuvre pour la cruelle déesse Datura, démone des ténèbres. Accompagnés d’un chien qui les aide dans leur périple, Jules Rouletabille, Aristide l’Intrépide et Lothaire de Téméraire sont confrontés à des phénomènes surprenants, terrifiants et sanglants. Sur un rythme trépidant et plein de suspense qui ne cesse d’évoluer au fil des pages, le quatuor bien audacieux nous embarque dans un univers surnaturel baigné de violence. Mais que le jeune lecteur à l’émotivité titillée se rassure, nos braves héros seront les plus forts ! et ça se lit très bien.
A cette intrigue bien menée, l’auteur nous plonge dans les débuts du 20ème siècle et nous raconte toute cette époque à travers la littérature (ses romans, ses auteurs), les évènements et personnages historiques, et la désuétude des us. La rentrée scolaire se faisait au début d’octobre, le jeudi était un jour de congés, et l’écolier qui avait un stylographe était bien gâté !
Je vous recommande grandement ce roman d’aventure du genre fantastique, qui m’a rappelé de nombreuses lectures de ma jeunesse et du plaisir que j’avais à les dévorer. Il a toutefois un charme bien à lui… Et j’espère pouvoir retrouver nos amis dans la suite à venir. Le dernier paragraphe du livre porte la date de 1916 et parle déjà de la nostalgie de l’été 1912.

 

 

 

7 réflexions au sujet de « Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix, T1, La malédiction de Datura »

  1. M’enfin, mais c’est qu’elle me tente, la méchante fifille !!! t’as pas honte alors que j’ai une PAL aussi haute que le mont blanc ?? 😆 Le genre de truc que j’adore : des gosses à qui il arrive des tas d’aventures !

Répondre à Syl. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s