Boulettes de pommes de terre

Tout le mois de février, Les Gourmandises s’associent à deux challenges ; celui de Sharon avec les polars et celui d’Enna, « African American History ».

Vous trouverez des recettes chez…
Sandrion – Cake au citron de Miss Marple (polars)
Nahe – Pâtes n’casciata (polars)
Sharon – Far breton aux pommes (polars)
NathChoco – Cake au citron de Miss Marple
(polars)
Bidib – Gratin de choux-fleur au curry
Béa – Gâteau au chocolat sans farine
Hilde – Fishcakes et épices (African American)
Enna – Tarte à la patate douce (African American)
Les Conteuses – Pain de maïs et haricots-jambon (African American)

Isabelle – Beignets de pommes et quiche à la patate douce et aux maïs (African American)

Toujours avec « Crimes glacés » d’Anne Martinetti… Du côté de la Norvège, un passage du roman « Rue Sans-Souci » de Jo Nesbo nous propose des boulettes de pommes de terre de chez Schroder.

« Boulettes de pommes de terre, dit Maja en prenant l’assiette et en jetant un regard de reproche à Harry. Et tu n’y as pas touché.
– Désolé, dit Harry. Pas d’appétit. Dis au cuistot de ma part que ce n’est pas sa faute. Pas cette fois.
Maja rit de bon cœur et retourna dans la cuisine. »

 

Ingrédients :
– 1 kg de pommes de terre
– 10 g de ciboulette
– 1 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à café de poivre blanc
– 200 g de farine complète
– 3 oignons
– 50 g de beurre
– 6 tranches de lard

Préparation :
– Épluchez 500 g des pommes de terre et faites-les cuire dans de l’eau salée.
– Râpez les 500 g restant, salez, poivrez.
– Épluchez les oignons et émincez-les finement.
– Faites revenir les oignons dans de la matière grasse avec le bacon et réservez.
– Hachez la ciboulette.
– Réduisez les pommes de terre cuites et égouttées en purée avec une fourchette.
– Mélangez à cette purée, les pommes de terre râpées, la farine et la ciboulette.
– Faites chauffer une grande quantité d’eau salée, formez des boules de pâte et plongez-les dans l’eau bouillante durant 5 minutes. Lorsque les boulettes remontent, sortez-les avec une écumoire et faites-les frire dans la poêle où vous avez cuit les oignons et le lard-bacon. Vous pouvez ajouter un peu de beurre pour la cuisson.
– Servez ces boulettes avec le lard-bacon et les oignons, pour accompagner une viande.

Verdict : Bonnes petites boulettes ! Mais lorsque je les ai faites frire, il a fallu que je les enrobe un peu de farine. Et je me dispenserai la prochaine fois de râper la moitié des pommes de terre.

 

 

C’est chez mon amie Flo que le tirage du jeu anniversaire s’est fait. Et c’est la délicate main de Dominique qui a sorti de la coupelle le nom de… (surprise !). Les enveloppes partiront mardi prochain.

37 réflexions au sujet de « Boulettes de pommes de terre »

  1. Coucou Syl ! Quel joli endroit chez ton amie… j’ai hâte de savoir quel nom la main innocente a tiré 🙂
    Tes boulettes de pommes de terre sont très jolies ! je m’en inspirerai sûrement car j’ai un fiston qui adore les pommes de terre et je cherche souvent des recettes différentes. Gros bisous et bon dimanche !!

    • Par chez moi, c’est la campagne, à la limite de la Creuse.
      N’oublie pas si tu en fais de les enrober de farine. La recette ne le précise pas, pas. Puis pour une plus jolie uniformité, si tu as une friteuse, ça serait mieux qu’une poêle.
      Biz

  2. Tes croquettes ressemblent un peu au miennes avec de la viande à la place du poisson, ça doit être très bon. Jolie tablée chez ton amie avec un beau spécimen félin. 🙂 Bon dimanche Syl.

  3. Miam, ça a l’air très appétissant, et puis j’adore les pommes de terre, bien plus que les pâtes par exemple ;0) Bon dimanche (et j’ai répondu chez moi à ta question sur le Anneli Furmack) bises

  4. Coucou
    et des boulettes de pommes de terre !
    Ici j’étais invitée et on a mangé une potée 🙂 et des bugnes !
    Je vois que vous aviez un huissier félin noir pour le tirage au sort ! Tadam surprise surprise.
    Bisous et bonne soirée

  5. Quand on était jeunes, on écrivait sur les enveloppes : « vite vite petit facteur apporte cette lettre rapidement… » Bon, c’était le charme lorsqu’on écrivait à nos amis. Tout ça pour dire que je suis impatiente de savoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s