Haïkus du printemps

a-posie-pour-haiku
Asphodèle a instauré un nouveau rendez-vous pour ses jeudis-poésies.
Une fois par mois, nous nous essaierons aux haïkus
en respectant la règle syllabique 5-7-5.

Les participants… Asphodèle Soène – ClaudiaLucia – Monesille – CarnetParesseux – Modrone – Lilousoleil Assoula –  Pativore –  Et des poèmes : Martine – Emilieberd – Jacou –

 

.

.L’oiseau chuchote
dans les allées fruitières
des baisers riants

Et le vent d’hiver
fait tomber les pétales
des premières fleurs

L’envol du rônin
s’enfuit à la recherche
des lèvres rosées

estampe-japonaise-cerisiers-en-fleurs

.

.

.

Publicités

33 réflexions au sujet de « Haïkus du printemps »

    • Non, j’ai transformé un chevalier en oiseau. Dans ma dernière lecture, un rônin attend dans un jardin la princesse qu’il aime, et s’impatiente… Quand la princesse arrive, elle ne perçoit que la respiration du vent. D’image en image, j’ai vu le chevalier chevaucher les airs comme pourrait le faire un oiseau.

  1. Quel art consommé, Syl !
    C’est très beau !
    J’espère que tu ne rateras aucun des jeudis Haïkus de notre Miss coupée du monde.
    Et puis, tu n’as pas nécessairement besoin d’attendre les jeudis verts pour me régaler !

    • Martiiine !!! tu exagères… certes avec une belle gentillesse… mais tu exagères !
      Bien sûr que je participerai tous les mois ! J’ai même programmé sur ma lancée les mois d’avril et mai. L’exercice me plaît et tu verras que le jardin (je m’y suis mise cet aprem à ratisser) va m’inspirer. Je parlerai de fleurs.
      Bonne nuit… et merci !

  2. Des « baisers riants » par des « lèvres rosées » c’est le paradis sur terre, Syl
    Ce conte t’a bel et bien inspirée.

    Imagination
    Rêve ou réalité
    Oiseau chevalier

    Gros bisous ensoleillés d’O.

    • De l’amour dans notre monde de brutes !
      Ce matin, il fait doux et le jardin se réveille. C’est un plaisir d’ouvrir les volets et de faire un tour pour voir les pousses.
      Belle journée Soène !

  3. Tes beaux haïkus nous promènent dans un véritable conte de fées!
    Un véritable voyage dans un monde où un oiseau et une princesse pourrait s’aimer!
    Bravo et merci!

  4. Syl ma Syl j’avais un laissé un comm de l’iPhone vendredi soir !!! 😦 argggh 🙄 Un rônin n’est pas un chevalier voyons mais un bandit de grand chemin !!! Quel est ce conte que tu lis et qui transforme les rônins en princes ??? 😆 En tous cas, comme je te le disais tes haïkus sont parfaits , on sent passer la brise du printemps en te lisant et la douceur des baisers de l’amoureuse ! 😆 Tu peux participer tous les mois , chouette chouette !!! 😀 Bisous et encore merci pour m’avoir remplacée au pied levé ! ♥

    • Je ne pensais pas raconter le conte ici ! Mon chevalier-samouraï quitte tout pour retrouver la princesse. Il part à sa recherche… longtemps… Par le fait qu’il déserte son armée, on peut dire qu’il est un rônin. Non ? Je ne veux pas chipoter ! Ça me plaît ainsi. Puis, il ne devient pas prince. Peut-être au grand désespoir de la princesse ! Il a trop le goût de l’aventure. Ce conte ? C’est le début d’un livre.
      Bise… je vais vite me préparer, c’est patch cet aprem !

      • Vu comme ça, …oui, allez on va dire que oui car le rônin dans l’histoire japonaise est un vrai bandit des routes mais on a vu des rônins devenir chevaliers ! 😀 Et comme dans ton conte, des chevaliers…se transformer en rônins !!! 😆 Bon patch alors ! Le soleil brille ici, les oiseaux sont tout émoustillés et les jonquilles sourient !!! Bisous♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s