Muffins, petits, délicats et irrésistiblement savoureux

logogourmandisesaméricaines

Les Gourmandises passent un mois en Amérique avec Titine.

D’autres recettes chez…
Marion – Houmous de lentilles corail sur Bagel Américain
Béa – Salade Ceasar
Nahe – Blondie, le géant cookie
Hilde – Crevettes de la Nouvelle-Orléans
Estellecalim – Pancakes

Sharon – Chocolatcake

Asphodèle – Savarin aux cerises et à l’amande amère
Sandrion – Petits choux à farcir…

 

muffinsMuffins
Petits, délicats et irrésistiblement savoureux
Collectif
Photographies de TLC Fotostudio

.

Ce livre de 255 pages présente de nombreuses recettes de muffins, bagels, donuts, brownies et cookies. Sur une base uniforme, on agrémente les douceurs de chocolat, pistache, myrtilles, cerises amarena, crème de mascarpone, éclats de noisettes, dattes… pour une multitude de combinaisons, fruitées, salées, festives, fourrées, qui en deviennent irrésistibles !

muffins1Les muffins ont une origine anglaise et ce sont les pèlerins du Maryflower au XVIIe siècle qui les ont importés. D’une consistance plus rustique, ces petits gâteaux sont très appréciés par les colons. Le traditionnel se pare de sirop d’érable, de canneberges, de pêches, d’oranges suivant les régions, jusqu’à changer de farine en adoptant la farine de maïs au Nouveau-Mexique. Puis, au XIXe siècle, un pâtissier de New-York les invite sur les tables raffinées, les rendant indispensables pour le tea times.

Facile à faire, les muffins se distinguent par leurs présentations et leurs composants. Les auteurs proposent aussi d’autres gourmandises toutes aussi suggestives et envoûtantes ! Qui résisterait à un donut habillé d’un glaçage de chocolat et de copeaux de noix de coco ? Ou à un bagel au saumon, fromage blanc et  aneth ? Simplicité et sophistication, les idées foisonnent et développent l’esprit créatif.

A nos fourneaux !


.
Recette et photo extraites du livre
Muffins au thon et aux courgettes

muffins2

Pour 12 muffins – Préparation 45 minutes
– 185 g de thon à l’huile
– 400 g de courgettes
– 1/2 poivron jaune
– 150 g de mozzarella
– 250 g de farine
– 2 1/2 cuillère à café de levure chimique
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate
– 1 pincée de sel
– 1/2 cuillère à café de romarin
– 1 œuf
– 60 ml d’huile d’olive
– 200 g de yaourt nature
– Branche de romarin pour décorer

1. Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule à muffins à 12 alvéoles.
2. Égoutter le thon. Laver et râper les courgettes. Couper le poivron et la mozzarella en dés, ajouter la farine, la levure, le sel, le bicarbonate et le romarin.
3. Battre l’œuf, ajouter l’huile d’olive et le yaourt, et incorporer le thon et les courgettes. Ajouter le mélange à base de farine et bien mélanger le tout. Répartir la préparation obtenue dans les alvéoles et cuire au four 25 minutes. Laisser tiédir 5 minutes, démouler et garnir de romarin.

.

.

.

Publicités

28 réflexions au sujet de « Muffins, petits, délicats et irrésistiblement savoureux »

    • Rhaaa Aifelle ! Je n’ai pas encore réalisé que je ne suis plus en vacances ! Si tu savais comme je suis paresseuse en cette rentrée ! Il faudrait que je me ressaisisse ! Bonne journée…

  1. Haaa mais je veux faire une recette que tu as testée, qu’est-ce que c’est que ce laisser-aller ??? 😆 Surtout que j’ai trouvé de jolis papiers à muffins !!! Tu me diras ! Bisous♥

    • Je te dirai. Mais à mon avis, tu peux te passer d’attendre que je les fasse. Les bases sont classiques et ça ne peut être que bon.
      Un laisser-aller ? Oui… et c’est bon !

  2. Ping : C’est chou ! | D'autres vies que la mienne

    • Et dans un monde idéal, j’exterminerais mes piles de livres qui prennent la poussière et que je n’ose ranger de peur de les envoyer dans l’univers de la PAL noire !

  3. Je me dévoue 😉 ! Je vais tester ces muffins un soir de la semaine. Et hop, une idée-repas de trouvée ! Tu n’es pas la seule à paresser : je n’ai toujours pas retrouvé le chemin de l’atelier d’écriture et si je lis beaucoup, j’ai la flemme de chroniquer. Allez, la semaine prochaine, je me booste ! Bises

    • Il faut que… c’est la formule que j’ai en tête à mon réveil. Tous les jours. C’est déprimant !!! Allez Albertine… on va les faire ces billets en retard !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s