Au bout des rails

au bout des railsAu bout des rails
Texte de Manuela Salvi
Illustrations de Maurizio A. C. Quarello

.

Au-bout-des-rails-3Monsieur Victor est un conducteur de train, heureux. Fier de sa machine à vapeur, il assure à ses passagers un voyage sécurisé et rapide. Avec Magda la contrôleuse, il irait n’importe où !
Hélas… un jour, il est surpris de découvrir que les rails ont disparu et que le chemin s’arrête brusquement dans une campagne déserte. Où sont passés les rails ? Et comment pourrait-on reprendre la route ?

Si un passager est prêt à attendre les secours, si un autre prend le chemin inverse à pied, Victor et Magda pensent qu’il serait préférable de peindre au sol un itinéraire. Mais alors, une autre question se pose ! A droite ou à gauche ?
Le cœur serré, contraints de prendre l’un est l’autre des chemins différents, Victor et Magda se séparent. Un pinceau dans chaque main, des lignes bien parallèles, l’un part à droite, l’autre part à gauche.
.

Au-bout-des-rails-1.
Qu’il est grand le monde ! Les traits que Victor trace au sol le mènent vers des contrées lointaines ; villes, déserts, forêts, mers… Mais arrive le moment où il se retrouve en panne de peinture ! Pour avancer, doit-on suivre obligatoirement des lignes ? Ou peut-on s’aventurer dans le monde sans rails, sans contrainte, libre comme au temps de sa jeunesse ? C’est enthousiasmant ! grisant !

Le train de Victor est certes beau, mais Victor découvre d’autres moyens de locomotion qui le charment tout autant… Montgolfière, paquebot, voiture de course, vespa, sous-marin, chameau… Et les mois passent.
… Jusqu’au jour où… Je vous laisse découvrir la suite…
A droite ? A gauche ? Il arrive qu’un jour les routes se rencontrent.

.
Attirée par les illustrations et les couleurs, le tout très vintage, c’est un peu le hasard qui m’a fait le prendre. Dans les livres pour enfants, j’aime les mots qui me font voyager, rêver, mais j’aime encore plus les dessins ! Avec cet album, le hasard a bien fait les choses, j’ai été gâtée par les dessins et l’histoire.
Les auteurs ont voulu transmettre aux enfants qu’il était bon parfois de prendre d’autres routes pour pouvoir progresser et grandir. Au bout des rails, il y a l’aventure… et des chemins non balisés. Ça demande du courage, mais les expériences sont enrichissantes et développent l’esprit.

A recommander !

.

Au-bout-des-rails-2

.

.

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s