L’irremplaçable Youki

Logo Samarian 2

Un chalet à Noël avec Chicky Poo, Petit Spéculoos et Samarian
Journée Albums jeunesse

.

.

L-irremplacable-YoukiL’irremplaçable Youki
Ecrit et illustré par Jan Brett

.

youki8Annie s’inquiète pour sa chatte Youki. Elle qui est d’un naturel joueur, reste toute la journée confinée à l’intérieur du chalet, à manger et à dormir dans des endroits particuliers, bien cachés. Est-ce que Youki rentrerait en hibernation comme un ours ?

Puis un matin, Annie ne trouve plus Youki qui a disparu. Triste, la petite fille est seule, sans compagnon pour jouer, à attendre, attendre…, à regarder par la fenêtre la neige tomber.
C’est alors qu’elle pense à apprivoiser un autre ami. En cuisinant des petits gâteaux et en les disposant à l’orée de la forêt, elle pourrait en attirer au moins un…

youki6
Et c’est ce qui arrive ! Le lendemain, un magnifique élan se tient à la place du gâteau. Grand… peut-être trop grand pour elle !
Il lui faudrait un animal plus petit, donc le soir, elle dépose d’autres gâteaux de maïs. Mais c’est un chat sauvage qui s’amène, un chat bien trop difficile à garder.

Annie ne se tourmente pas plus que pour l’élan, elle continue à déposer des gâteaux et à espérer. Mais quelle surprise ! le matin, non seulement l’élan et le chat sauvage sont là, mais aussi un ours pas très commode ! Une vraie ménagerie qui continue à croître tous les matins… l’élan, le chat sauvage, l’ours, et … un cerf, sa famille, un loup gris, un ours noir…

youki7
Que faire ? Annie n’a presque plus de farine de maïs et tous réclament à manger ! Tous, voraces et toujours pas domestiqués. La neige commence à fondre, les bourgeons apparaissent, petit à petit les animaux commencent à se retirer dans la forêt…
Est-ce qu’Annie pourra un jour remplacer Youki ?

.
J’aime beaucoup les illustrations de Jan Brett. Comme dans l’album « Qui frappe à la porte la nuit de Noël ? », elle anime son conte avec des animaux sauvages, une contrée recouverte de neige, un chalet perdu, une enfant solitaire et aucun adulte dans les deux livres. Il y a un sentiment de liberté et d’espace. L’histoire est très jolie et pas menaçante, ni triste, même si Youki la petite chatte rousse a disparu. La fin est rassurante et très heureuse !
Les belles illustrations aux couleurs vives, folkloriques, sont enluminées par des frises, et la variété des animaux apportent toute la richesse à l’histoire.
Un livre à recommander !

.

youki1

.

.

.

Publicités

17 réflexions au sujet de « L’irremplaçable Youki »

    • Et Annie a un petit air de Charlotte ! Tu sais sur la photo où elle pose avec ses sœurs. Elle a une tunique bleue avec un galon. Elle fait petite poupée Norvégienne.

  1. Quand j’ai vu l’illustration, j’ai reconnu tout de suite le style. Bon j’avais oublié le nom de l’auteur mais j’en ai à la maison (dans les malles) Berlioz, et aussi Qui frappe à la porte
    Difficile de ne pas aimer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s