Babylone Dream

dirty-harry-haut23-3620006ixocj_2587logohallow15
Le mois Halloween avec Hilde et Lou

Thriller avec Sharon

.

.

Babylone_dreamBabylone Dream
Nadine Monfils

.

.
Une mariée démembrée, ou plutôt explosée, et son jeune mari, attaché, poignardé, spectateur de cette mise en scène. La profileuse Nicki Sliver appelée sur les lieux du crime par l’inspecteur Lynch, annonce que le meurtrier recommencera.
Comment peut-on rentrer chez soi après avoir vu ce carnage ? Chacun s’en retourne  en essayant « d’évacuer » l’horreur comme il peut.

Court-circuité dans ses envies par une existence solitaire, Lynch donne rendez-vous à Coco, une prostituée avec qui il assouvit ses fantasmes. Barn, son adjoint, souhaiterait trouver un peu de réconfort auprès de sa femme, mais l’usure de leur couple ne l’aide en rien. Quant à Nicki Sliver, elle est de plus en plus envahie de terreurs nocturnes. Ces cauchemars retracent les scènes de crime comme le ferait un scanner ; chaque détail apparaît dans le rêve. Seul un doudou, un petit éléphant en feutrine rouge qu’elle appelle Babylone, semble veiller sur elle. Symbole d’un passé heureux, souvenir de son père, il est son amulette porte-chance.
Ailleurs, Lorena, la mère de la jeune femme morte, est hospitalisée en psychiatrie. La vision de sa fille ne pourra pas la ramener à la « normalité ». Seul témoin direct de l’après drame, elle réclame dans un leitmotiv « le chat ».

Que raconte ce double assassinat et qu’elle en est la genèse ? La folie meurtrière n’a laissé aucun indice et il est à prévoir que cette théâtralité macabre ainsi agencée est prémices d’une terrifiante série.
Machiavélique, le tueur va manipuler ce microcosme et assouvir une vengeance démente.

Nuit de noces ; Morgane et John se précipitent dans leur chambre, amoureux, heureux. Des rires, des caresses et… une coupure d’électricité. John doit laisser sa tendre épousée pour descendre à la cave et voir ce qui se passe… Il ne remontera plus. Elle, elle succombera après avoir subi le pire.

.
Ce thriller est le troisième d’une série où nous retrouvons l’inspecteur Lynch, son adjoint Barn et la profileuse Nicki. De ne pas avoir lu les tomes précédents ne m’a pas perturbé… mais afin de comprendre leurs marasmes personnels, je ne manquerai pas de le faire…
« Babylone dream » est une affaire sanglante, particulièrement abjecte dans les actes meurtriers et je vous avoue que j’ai sauté quelques scènes insoutenables. L’assassin se joue de tous les personnages et devient marionnettiste. Bien renseigné sur l’équipe qui mène l’enquête, il s’immisce dans leur vie privée et oriente leurs pas. L’intrigue est bien construite, angoissante, et le psychopathe dont nous devinons assez rapidement l’identité, mais pas le mobile, est affreux-affreux-affreux… de quoi nous tourmenter un soir de lecture !
Quelques traits d’humour, noir de préférence, font grimacer, genre sourire crispé, et parfois l’écriture est émouvante, genre cœur pincé ; la palette des sentiments n’est pas qu’effrois.
Je vous recommande ce thriller « efficace », fou, redoutable, très bien écrit. Avec ce roman, l’auteur a obtenu le prix Polar de Cognac.

.

vénusVénus

.

.

.

7 réflexions au sujet de « Babylone Dream »

  1. J’ai lu un seul livre de cet auteur, Nickel Blues et j’ai carrément détesté (vulgaire et absurde). Alors à moins d’être en manque de lecture je ne pense pas me jeter de nouveau sur un Monfils. Si ça se trouve je passe à côté d’une histoire qui me plairait.

    • Je suis surprise. Je n’ai pas trouvé la plume vulgaire. Absurde, peut-être, parfois, intentionnellement. Je ne vais pas lire le livre que tu cites, car je voudrais reprendre la série avec Lynch and Co. et je te dirai…

  2. J’avais lu un livre de Nadine Monfils : Les Vacances d’un sérial killer.
    J’étais passée totalement à côté et n’avais pas du tout accroché à l’humour. Du coup, je n’ai jamais retenté l’aventure !

    • Je ne sais pas quoi en penser. J’avais déjà noté « Les vacances… » mais je n’ai pas eu l’opportunité de le prendre à la biblio. Il a un plus, c’est que ma copine l’a aimé, alors je vais voir…

  3. J’ai lu un livre de Nadine Monfils, la petite felée aux alumettes, l’histoire du conte revisité en quelque sorte ou pas m’intriguait. En tout cas je suis ressortie mitigée, ça se lit bien et vite mais c’est un peu trop vulgaire par moment. Je testerai peut-être un autre roman qui sait…

Répondre à Syl. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s