Musée de la tapisserie à Aubusson

aubusson1
.
Les vacances commencent et nous avons décidé de passer la journée à Aubusson. Nous sommes partis avec le soleil, nous sommes rentrés sous la pluie. La Creuse en cette fin du mois d’avril est verte, fleurie, sauvage, avec ses maisons closes mangées par le lilas et la glycine, ses hameaux désertés, les étangs, les cours d’eau, les petites routes sinueuses bordées de fleurs…

aubusson2

Depuis le XVè siècle, les ateliers tissent de somptueuses tapisseries et font la renommée de la ville… Au début du XXè siècle, la production diminue puis reprend en 1939 avec les artistes Jean Lurçat et Jean Picart le Doux qui apportent un style plus moderne. De nos jours, certaines manufactures ont fermé, l’économie en souffre, mais d’autres usines essaient de perpétuer l’art et la manière qui ont fait la réputation d’Aubusson.

Nous nous sommes baladés dans les petites rues en longeant la Creuse avant de rejoindre le musée de la tapisserie.

aubusson3

aubusson4

aubusson5

Le pont de la Terrade

aubusson6
Un jardin expressif et envahissant

aubusson7


aubusson8
Une vitrine qui attire la curiosité.

aubusson9Musée de la tapisserie
Exposition « Aubusson XVI – XXI »

aubusson10

aubusson11aubusson12

bannaubusson1
Des écheveaux teints et un autre brut.

aubusson14

aubusson15 
aubusson16

Détail  d’une tapisserie « Armide enlève Renaud endormi sur son chariot »

aubusson17
aubusson18
aubusson19
aubusson20aubusson21
Détail de la tapisserie « Les noces de Daphnis et Chloé » – 309 x 378 cm

d’Etienne Jeaurat
Seconde moitié du XVIIIè siècle, 5ème tapisserie d’une suite de 6 pièces. Laine et soie

aubusson13

aubusson22Maquette pour tapisserie de style néo-médiéval
Gouache sur papier, 21 x 18,7 cm – Atelier Tabard, XIXè siècle

aubusson24Modèle pour un rideau en tapisserie
Gouache sur papier, 36 x 24,5 cm – Manufacture Pinton, fin XIXè, début XXè siècle

aubusson30Détail de la tapisserie « L’été » de Dom Robert
Tapisserie de basse-lisse, laine, 224,3 x 328,5 cm – Atelier Tabard, 1942

aubusson25Tapisserie « Pylla » de Victor Vasarely
Tapisserie de basse-lisse, laine, 171,3 x 160 cm – Atelier Pinton, Felletin, 1970

 aubusson26
 aubusson27
aubusson23
aubusson28
Tapisserie « L’eau et le feu » de Jean Luçat
Atelier Goubely, 1952

aubusson29Tapisserie, appel à création, « Melancholia » de Marc Bauer – Deuxième prix
Tapisserie de basse-lisse, laine – 360 x 300 cm – Atelier Patrick Guillot, 2013
L’artiste s’est inspiré de l’œuvre « Mélancolie » d’Albrecht Dürer, 1514.
« Noir, blanc et quelques éclats de couleurs vives »

.

J’y retournerai un jour, par beau temps, et j’irai visiter les manufactures encore en activité… Alors, affaire à suivre !

.

.

.

.

Publicités

36 réflexions au sujet de « Musée de la tapisserie à Aubusson »

    • J’ai beaucoup aimé « Pylla ». Les couleurs sont superbes, intenses. Mes photos ne rendent pas hommage aux œuvres car je n’avais pas le droit de mettre le flash. Classiques ou modernes… j’aimerais bien en avoir une dans ma maison !

  1. je ne suis jamais allée à Aubusson, quel beau village. Ces tapisseries sont de toutes beauté et je comprends que tu aies été attirée par la vitrine 😉 J’ai ri dans ton premier paragraphe avec les maisons closes ! ah ah! la réputation d’Aubusson est faite !

    • Rhooo ! quel esprit Nath ! Visiter Aubusson un dimanche par temps de pluie… c’est quand même à déconseiller ! C’est pour ça, que nous y retournerons aux beaux jours.

  2. C’est comme si nous y étions allés…. Je ne connaissais pas ce village…Dire que je vais bien loin et qu’il y a de si belles choses proches de moi. Mais je pars quand même jeudi pour l’Iran.
    avec le sourire

  3. J’aime beaucoup ton reportage et on voit bien l’évolution entre les classiques et les modernes. Moi j’aime beaucoup les dernières; la toute dernière mérite bien son prix. Je l’ai visité il y a plusieurs décennies (2 ou 3, ouch ça fait mal), mais j’y reviendrais bien. Une petite anecdote,nous nous étions arrêtés dans une boulangerie à Ahun, et la boulangère nous avait dit de regarder un papier qu’elle avait encadré et accroché au mur.Tu ne devineras jamais ce que c’était :). Si tu veux je te le dis.

      • Alors, tout d’abord c’est du type Gala ou voici…
        Nous nous approchons du tableau et à l’intérieur il y avait un chèque de quelques francs (dans les 50). Mais ce chèque était signé par Jean Philippe Smet (Jonhy Halliday) La boulangère ne s’était pas remise de sa venue dans la boutique.
        On peut pas être célèbre nous avec nos histoires et nos petits plats!!! ça a quand même du bon la célébrité, moi je ne payerai plus que par chèque.
        Voila ma causette, allez je t’embrasse

        • La fierté ! Waouh ! ça veut dire qu’il est venu en personne acheter des brioches et du pain ! Wawaouh ! J’aurais gardé le chèque moi aussi. Et encadré !
          Belle anecdote. Merci Louise…
          A vous les studios !

  4. La ville ne paye pas de mine et a dû connaître une activité plus intense… Mais j’ai beaucoup aimé ton dimanche ! J’aime la tapisserie avec le paon !!! Quel boulot quand on y pense… Merci à toi ! J’adore les anecdotes de Louise et ses pauses-causette !!! 😀

    • La population a diminué de moitié. J’imagine les rues pleines d’ouvriers… une autre vie.
      La tapisserie avec le paon est très belle, en effet.

  5. Une jolie découverte avec ce beau village déjà et ce musée où sont exposées des merveilles.
    Merci du partage, j’ai adoré.
    Doux après-midi, gros bisous.
    Lylou

    • Si ça se trouve c’est elle ! Pauvre Licorne !
      Ce dimanche, Aubusson était sombre ! J’aurais aimé voir des fenêtres fleuries, des volets colorés… La ville était encore sous un voile d’hivernage.

  6. Hello Syl,
    La Creuse est un beau département, l’été, quand le soleil brille !
    Et Aubusson, une petite ville que je trouve bien triste et bien vieillotte…
    Les tapisseries d’Aubusson -à mon goût beaucoup chargées- sont des merveilles et leur prix à la hauteur du travail qu’elles demandent !

    J’ai pensé à toi en préparant mon Jeudi-Poésie pour demain. Je donne la recette d’Ingrid Astier d’une glace à la rose 😉
    Je suis sûre que tu vas t’y coller cet été, ainsi que Miss Aspho 😆
    Gros bisous

    • Ville vieillotte mais j’ai l’impression qu’elle se réveille. Elle mériterait d’être « rafraichie », c’est dommage… il y a du potentiel !
      Je passerai demain te lire. Bonne journée

  7. L’arrière-grand père maternel de mon mari était tapissier à Aubusson, j’ai donc pu voir certaines de ses oeuvres exposées chez mes beaux-parents, c’est étonnant.

  8. Quelle belle visite! Cela donne envie de déambuler dans les rues d’Aubusson et de se promener dans la Creuse! Merci beaucoup pour ce beau reportage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s